Profil de SBW > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par SBW
Classement des meilleurs critiques: 1.338.657
Votes utiles : 4

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
SBW (france)

Afficher :  
Page : 1
pixel
Blasphèmes : Mémoires du diable
Blasphèmes : Mémoires du diable
par Cizia Zyke
Edition : Poche
Prix : EUR 7,10

4.0 étoiles sur 5 une bonne bouffée d'air impur !, 22 avril 2008
Ce commentaire fait référence à cette édition : Blasphèmes : Mémoires du diable (Poche)
Mon dieu que ce livre est incorrect ! Un vrai régal ! Il y a là de quoi heurter les sensibilités. J'aime zyke depuis longtemps pour son coté aventurier un peu bandit, qui bouscule nos repères confortables à grand coups de lattes ! C'est vrai que dans blasphème, il met le paquet...Grenouilles de bénitier, séminaristes, passez votre chemin...


Fièvres
Fièvres
par Cizia Zykë
Edition : Poche

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 éléphantesque !, 28 mai 2006
Ce commentaire fait référence à cette édition : Fièvres (Poche)
ce n'est pas un pavé que vous aurez entre les mains. mais cette aventure rythmée pleine de rebondissement, vous tiendras longtemps en haleine ! a tel point qu'une petite recommandation s'impose : âme sensible s'abstenir, certaines scène sont très crues (vous comprendrez en lisant le livre !) En bref, un livre que j'ai beaucoup aimé, que dis-je, une aventure !


L'Oncle Robinson
L'Oncle Robinson
par Jules Verne
Edition : Poche
Prix : EUR 5,10

3 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 livre inachevé mais c'est du jules !, 28 mai 2006
Ce commentaire fait référence à cette édition : L'Oncle Robinson (Poche)
amateur inconditionnel de ce ce bon vieux jules, j'ai avalé ce livre en deux jours. mais plus je voyais ce réduire le volume de pages restant à lire, je me demandais comment mon vieux pote allait s'en sortir, pour boucler la boucle. il apparait à mon avis que le livre n'est pas achevé, les dernières pages ressemblent plus à des notes qu'à un produit fini. la lecture demeure prenante, une robinsonnade dont on doit soit même imaginer le dénouement.


Page : 1