undrgrnd Cliquez ici RLit nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Rentrée scolaire Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux Montres Montres
Profil de Fraisse > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par Fraisse
Classement des meilleurs critiques: 76.424
Votes utiles : 131

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
Fraisse "Test de la page 69" (Paris, France)
(VRAI NOM)   

Afficher :  
Page : 1 | 2
pixel
Solgar Zinc Picolinate 100 Comprimés
Solgar Zinc Picolinate 100 Comprimés
Proposé par Atlantic Trading from USA
Prix : EUR 10,46

5 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile 
2.0 étoiles sur 5 Préférez des suppléments de Zinc avec du Cuivre, 12 avril 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Solgar Zinc Picolinate 100 Comprimés (Beauté et hygiène)
En effet il a été démontré que sur des traitements longue durée la prise de supplément de Zinc créait une carence en Cuivre.
Il existe sur le site du Zinc dosé à 15mg (largement suffisant) avec 1mg de Cuivre préférable à ces conditionnements anglo-saxons surdosés pour nous vendre la lune (et plus de dysfonctionnements que ce qu'on croit résoudre).

En cas d'acné on peut monter à 30mg par jour chez un ado (donc deux comprimés quotidiens du dosage dont je parlais), mais sauf cas de carence naturelle (notamment chez les végétariens) on arrive déjà facilement à 5-10mg avec une alimentation équilibrée comprenant des protéines animales.


Omenex 610224 Protection d'écran pour Samsung Galaxy S2
Omenex 610224 Protection d'écran pour Samsung Galaxy S2
Prix : EUR 4,90

1.0 étoiles sur 5 Article défectueux, 9 décembre 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Omenex 610224 Protection d'écran pour Samsung Galaxy S2 (Accessoire)
A ce prix pour une seule protection je pensais que le contrôle qualité était compris. Le produit livré ne comportait que 2 films plaqués l'un sur l'autre, avec chacun leur petite étiquette pour indiquer le sens de la pose.

De 2 choses l'une, soit la protection d'écran a été oubliée entre les films de pose, soit le 2ème film de pose a été oublié et on a solidarisé son étiquette sur la protection d'écran. Dans les 2 cas il y a cette étiquette qu'on ne peut enlever proprement.

C'est assez pénible de perdre du temps ce genre de produit censé être basique.


Astérix chez les Pictes - 35
Astérix chez les Pictes - 35
par René Goscinny
Edition : Relié
Prix : EUR 9,95

3 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
2.0 étoiles sur 5 Un Astérix très très faible : mou et pas inventif du tout, 24 novembre 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : Astérix chez les Pictes - 35 (Relié)
Autant je n'ai jamais lu /Le Ciel Lui Tombe sur la Tête/, qui après feuilletage à la Fnac m'avait l'air de toucher le fond (dessins pleine page pour remplir plus vite l'album, histoire type Astérix contre Goldorak...), autant j'ai voulu voir ce que donnait ce nouveau départ. Je l'ai donc lu sans a priori, si ce n'est de ne plus avoir été enthousiasmé depuis /l'Odyssée d'Astérix/ (publié en 1981, projet que Goscinny avait mis de côté).

L'histoire démarre en plein hiver, avec un village gaulois sous la neige, et c'est toute la vie des grands albums qui semble engourdie. Même dans des albums moins bons de l'époque Goscinny/Uderzo puis Uderzo tout seul, il y a toujours un bel effort pour trouver un angle original au sempiternel démarrage au beau milieu de la vie quotidienne de nos gaulois préférés. /Astérix et Cléopatre/ démarre aussi sous la neige : comparer les premières planches avec d'un côté l'arrivée de Numérobis et de l'autre celle de Mac Oloch (au passage quelle paresse dans le choix des noms et jeux de mots en général dans tout l'album !) donne une bonne idée générale de l'abîme qui sépare une œuvre finement ciselée par les auteur originaux de cette reprise mollassonne par des tacherons.

Admettons que je sois un peu trop sévère avec MM. Ferri et Conrad, il reste que le scénario pédale dans la semoule au démarrage : à la planche 13 (sur 44) on est encore au village ! Après l'interlude maritime (et la rencontre obligée avec les pirates - nulle aussi d'un point de vue effort comique et originalité) on arrive enfin en Écosse à la planche 16. Il ne se passe rien niveau action avant la planche 29 (!!) où nos héros sortent enfin du village de leurs hôtes. Cette action vaguement originale ne dure que jusqu'à la planche 33, après quoi l'histoire se conclut au même rythme de scènes mollassonnes et d'un découpage laborieux.

Oui, il est vraiment difficile de succéder à un maître du scénario de BD comme Goscinny et à un dessinateur de génie comme Uderzo dont chaque vignette dégage une vraie dynamique. Je me dis que les rares à avoir le talent nécessaire (en qualité et en affinité de style) pour reprendre le flambeau ne s'y risqueraient vraiment pas... de toute façon ils n'attendent pas de cachetonner et préfèrent certainement suer à pondre une œuvre originale qui ne devra rien à personne. Donc "techniquement" il ne faut rien attendre de ces reprises qui ne sont, au bout du compte, qu'un exercice comptable en produit dérivés. Et c'est se faire beaucoup de mal pour rien que de les comparer aux "originaux" puisqu'ils jouent dans la division en-dessous. Il ne faut pas en espérer trop, au mieux une reprise particulièrement réussie n'atteindra jamais que le niveau d'un (rare) 'Goscinny' médiocre comme /Astérix et le Chaudron/.
Remarque sur ce commentaire Remarque sur ce commentaire (1) | Permalien | Remarque la plus récente : Nov 25, 2013 9:49 AM CET


La vérité sur l'Affaire Harry Quebert - Prix Goncourt des lycéens 2012 et Grand Prix du Roman de l'Académie française 2012
La vérité sur l'Affaire Harry Quebert - Prix Goncourt des lycéens 2012 et Grand Prix du Roman de l'Académie française 2012
par Joël Dicker
Edition : Broché
Prix : EUR 22,00

6 internautes sur 10 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Excellent polar, se lit d'une traite, 5 octobre 2012
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Voilà un polar bien ficelé, qu'on a du mal à poser une fois ouvert (sauf pour respirer au bout de 250-300 pages quand l'auteur s'amuse à faire traîner certaines pistes).

Si en revanche vous pensez y trouver plus qu'un très bon polar du fait de sa sélection par le Jury Goncourt, vous risquez d'être déçus. C'est pas que j'ai un quelconque respect pour l'autorité littéraire de l'académie Goncourt ou au contraire que je minimise le travail d'un auteur de polar. Joël Dicker fait un découpage de l'intrigue admirable et la mise en abyme du travail de l'écrivain permet en même temps de rythmer l'enquête et de donner un peu de consistance au narrateur, mais ça ne va pas plus loin. Bref ce n'est pas un livre que je relirai.


Blake & Mortimer - Intégrales - tome 2 - Blake & Mortimer Intégrale le mystère de la grande pyramide t1+t2
Blake & Mortimer - Intégrales - tome 2 - Blake & Mortimer Intégrale le mystère de la grande pyramide t1+t2
par Edgar-P Jacobs
Edition : Album

28 internautes sur 29 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Intégrale intéressante par ses bonus et malgré sa couverture, 21 novembre 2011
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Pour ceux qui on déjà le Mystère de la Grande Pyramide sous sa forme originale de 2 albums (intitulés 1. Le Papyrus de Manéthon et 2. La Chambre d'Horus) cette intégrale présente l'intérêt d'offrir des bonus de qualité avec la reproduction de planches originales telles que publiées à l'époque dans le magazine Tintin et quelques découpages/crayonnés/bleus au sein d'un dossier 'Making of' très bien fait.

MAIS... une couverture qui ne fait pas honneur à l'œuvre de Jacobs

Hormis ces bonus (et le prix par rapport à l'achat des 2 tomes séparément) je trouve dommage que les éditeurs se permettent de produire une couverture de leur cru. Celle de cette intégrale (éditée depuis 2005) s'inspire d'une scène du début de l'aventure qui trahit complètement E.P. Jacobs à mon sens. Elle ramène le mystère à son niveau d'intrigue policière du XXe siècle, ce qui est loin d'être représentatif de ce monument du 9e Art. Il suffit de comparer à la dimension autrement plus évocatrice que l'auteur avait insufflée à ses couvertures pour les 2 tomes (planches originales en fin d'album). Bref je trouve stupide de faire faire une couverture médiocre là où la couverture originale du tome 1 aurait été largement satisfaisante. Un petit bandeau "Intégrale" dessus aurait été moins un sacrilège que le montage sans inspiration présent ici.
Au passage c'est à cause de ce pb de couverture usurpée que je n'ai jamais acheté la version grand format des Idées Noires de Franquin.

Autre bémol, le fait de regrouper les 2 albums perd la coupure (3 mois sont censés s'écouler) et le point d'orgue sur lequel se terminait le tome 1 (planche escamotée, sous prétexte de reproduire la même continuité que la publication planche par planche chaque semaine dans Tintin ?). Personnellement (mais c'est peut-être parce que j'ai découvert, lu et relu cette aventure en 2 tomes) je trouverais plus approprié de conserver le "dernier montage du metteur en scène" qui est celui de l'album. D'ailleurs on voit dans les planches originales du dossier que Jacobs a justement profité du passage en album pour corriger ses planches (Olrik qui dissimule son visage, de nuit, derrière des lunettes noires qui deviennent plus logiquement un foulard).

Dernier mot sur ces planches originales telle que parues dans Tintin : la mise en couleur y est bien plus subtile que les aplats qu'on retrouve au final dans l'album. Bref les éditeurs ont encore de quoi faire pour décliner (sérieusement) leur catalogue...
Remarque sur ce commentaire Remarque sur ce commentaire (1) | Permalien | Remarque la plus récente : May 3, 2013 6:11 PM MEST


Proporta Proporta Housse de protection en néoprène pour Tablette 10 "
Proporta Proporta Housse de protection en néoprène pour Tablette 10 "

5.0 étoiles sur 5 Très bonne housse 10", 31 juillet 2011
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
J'ai acheté cette housse parce que c'est celle qui correspondait le mieux aux dimensions de ma tablette, et que je voulais le minimum de jeu pour que la protection soit efficace.
Produit d'excellente qualité, l'étui en néoprène est bien épais comme il faut pour prétendre protéger un écran tactile de tablette (perso j'ai mm laissé la mousse de remplissage pour assurer encore plus la protection côté écran).
Le produit gagnerait à être mieux référencé par quelques photos de détail sur Amazon ou ailleurs.

En résumé : très bon rapport qualité/prix en + du service irréprochable de Proporta. A recommander.


Hartig + Helling - Ampoule Economie d'Energie Fluocompacte - 18 Watts - E27 - Mini Spirale - 10000 heures (Import Allemagne)
Hartig + Helling - Ampoule Economie d'Energie Fluocompacte - 18 Watts - E27 - Mini Spirale - 10000 heures (Import Allemagne)

1.0 étoiles sur 5 Existe-t-il un label de qualité pour les ampoules éco ? Leur transport ?, 10 février 2011
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Au bout de 2 mois l'ampoule a commencé à ne plus très bien marcher : une fois chaude elle s'éteint et se rallume comme elle le sent.
On se dit qu'en payant une ampoule une dizaine d'euros on fait un bon investissement, mais il manque quelque chose : soit la qualité de départ de ce modèle/cette marque est aléatoire, soit c'est au niveau du soin de l'emballage et du transport qu'un produit, peut-être bon au départ, devient inutilisable.

En revanche je n'ai pas eu de problème (5 mois d'utilisation et un déménagement) avec 2 ampoules de marque Govena vendues aussi par Amazon, donc sur cette expérience limitée ma conclusion est assez simple.


Father Brown Stories
Father Brown Stories
par G. K. Chesterton
Edition : Broché

5.0 étoiles sur 5 11 nouvelles pour découvrir les enquêtes du Révérend Brown, 31 janvier 2011
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Father Brown Stories (Broché)
Bon recueil pour découvrir Father Brown, détective amateur atypique, un personnage anodin et qui se fait très discret au fil de ses enquêtes, modeste jusqu'après la résolution d'intrigues particulièrement, et ironiquement, obscure. Il est l'antithèse de beaucoup de héros plus populaires, à commencer par Sherlock Holmes, qui sont totalement dans la mise en scène de leur personnalité.

Le personnage peut apparaitre comme une source d'inspiration pour le célèbre Lieutenant Colombo, à ceci près qu'il n'est qu'un amateur (très) éclairé et qu'il peut n'apparaitre que très ponctuellement dans un récit pour apporter la solution. En revanche, pour les intrigues où la résolution d'un cas se présente sous la forme d'un débat avec un enquêteur rationnel et prompt à sauter sur les évidences, la filiation du jeu "du chat et la souris" est évidente.

A lire en anglais de préférence pour profiter pleinement du superbe style, des tournures courtes, imagées et ironiques de G. K. Chesterton. D'ailleurs les enquêtes ne sont pas de vulgaires faits-divers policiers et ont très souvent un contexte socio-culturel, voire philosophique, au moins aussi passionnant que la résolution de l'intrigue. Je résumerais ceci en disant qu'on lit les enquêtes de Father mais qu'on relit Chesterton.

Cette édition présente 11 des premières enquêtes de Father Brown : 7 des 12 du premier recueil (The Innocence of Father Brown) et 4 des 12 du deuxième recueil (The Wisdom of Father Brown).

1. The Innocence of Father Brown (1911)

1. The Blue Cross
2. The Secret Garden
3. The Queer Feet
5. The Invisible Man
6. The Honour of Israel Gow
9. The Hammer of God
11. The Sign of the Broken Sword

2.The Wisdom of Father Brown (1914)

2. The Paradise of Thieves
5. The Mistake of the Machine
8. The Perishing of the Pendragons
11. The Strange Crime of John Boulnois

Un excellente sélection dans un format de poche pratique, mais pour le même prix l'amateur pourra directement avoir une intégrale (une cinquantaine de nouvelles en tout).


Mon CV dans ta gueule
Mon CV dans ta gueule
par Alain Wegscheider
Edition : Poche

4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
1.0 étoiles sur 5 Pas de style, pas de rythme narratif, pas de personnage attachant : vite lu, vite biodégradé, 10 novembre 2010
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Mon CV dans ta gueule (Poche)
Peut-être que j'aurais été un peu plus indulgent avec ce bouquin si son pitch n'avait pas été aussi bien réussi. Le concept affiché en 4ème de couv est clair, précis et alléchant, il suggère que, pour le personnage central du roman, le plus simple moyen d'avoir une promotion consisterait à éliminer les salariés en poste.
Sauf que le roman, qu'on pouvait espérer dans la veine d'American Psycho (oui, on peut rêver) ne raconte pas du tout ça. Ce pitch c'est vaguement un contexte théorique d'arrière plan. Le roman lui est bordélique (il confont vitesse et précipitation, grand classique de l'écriture "easy reading" de notre époque) et ne se tient malheureusement pas à cette ligne narrative claire. En résumé, ça ressemble à un petit délire d'étudiant sur son expérience de stagiaire dans un entrepôt de labo pharmaceutique. Petit délire qui, par manque de talent, ne donne pas grand chose une fois étiré sur une douzaine de chapitres, plus prologue et épilogue pour (essayer de) faire le poids.

Mais le titre est accrocheur. Avec l'éditeur qui a bien fait son marketing ça fait deux énormes raisons d'être déçu par la marchandise qui se déballe en vrac au fil des 210 pages de ce roman calibré au format standard.

Parce que, de mon point de vue assez exigeant sur les qualités d'écriture et de narration d'un auteur, c'est très mauvais. Le style désinvolte-puéril peut éventuellement épater vos potes, un Beigbeder repoudré de près ou un Houellebecq condescendant, mais c'est très faible comme seul artifice d'une histoire qui file sans prendre le temps de créer de la tension ou, autre exemple, de s'attarder sur des personnages.

Enfin, si vous n'avez vraiment que ça à lire, si vous êtes enfermé dans des toilettes ou dans un ascenseur, seul ou avec quelqu'un que vous voulez absolument ignorer, c'est vite lu, vite évacué avec les eaux usées, mais ça vous occupera pendant une paire d'heures.


Asus EEE PC 900-WF002 900 Dothan Mini Notebook 8,9" (1024 x 600) 1024 Mo DDR2 16 Go Flash Linux Blanc
Asus EEE PC 900-WF002 900 Dothan Mini Notebook 8,9" (1024 x 600) 1024 Mo DDR2 16 Go Flash Linux Blanc

5 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Très bon netbook de première génération, 18 février 2009
L'an dernier, j'ai attendu que sorte ce modèle Linux (tout de même 4 Go d'espace supplémentaire pour moins cher que le modèle Windows XP) parce que l'écran du 701 (7 pouces) était vraiment trop riquiqui.
A l'usage il remplit parfaitement sa fonction d'ordinateur d'appoint ; en gros voilà ce que vous pouvez en attendre dans la journée avec un batterie pleine au départ :

- chat/conférence Skype (vous pouvez installer aMSN aussi) d'une demi-heure,
- relire et corriger un document (plutôt que le taper, le clavier est trop petit pour de longues sessions de frappe) Word, Excel ou ppt, pendant 1h ou 2,
- faire ses mails sur un bout de comptoir proche d'un hotspot wifi.

A noter aussi que si vous avez des enfants les jeux et jeux éducatifs Linux feront leur bonheur et vous permettront de travailler tranquillement sur votre ordinateur principal (on n'en a pas bcp parlé mais cette complémentarité... très complète est une des principales raisons du succès de l'eeePC depuis le 701 sorti fin 2007).

Un mot sur Linux : l'interface est parfaitement adaptée et intuitive. Objectivement, personne ne peut dire qu'il se retrouve bloqué en venant de Windows.

Bref : très bon rapport qualité-prix à partir du moment où vous avez bien compris qu'un netbook n'est qu'un ordinateur de complément pesant à peine 1kg, et de la taille d'une demi-feuille A4 une fois replié. Si vous songez à acheter cet ordinateur jetez un oeil à la puissance de la batterie fournie. Mon modèle était livré avec une batterie 5800 mAh qui permet facilement de dépasser les 3h d'autonomie (plutôt 2h avec Wifi activé) et donc de regarder un film, mais en France l'eeePC 900 est censé être livré avec un modèle moins performant.

Si vous êtes prêt à mettre 100 euros de plus (ce qui nous fait tout de même +40%) vous pourrez avoir le confort d'un clavier plus large, d'un écran 10" (en contrepartie nettement plus lourd) et d'un processeur (Atom) qui chauffe moins que le vieux Celeron. Mais est-ce que ça vaut la peine pour un ordinateur que vous n'utiliserez qu'une ou deux heures par jour maximum (plutôt 1 à 2h par semaine en ce qui me concerne) ?
Dernier conseil : ne vous laissez pas duper par les dalles brillantes des modèles exposés avec la luminosité réglée à fond. Le 900, lui, embarque une dalle mate et c'est une détail à ne pas négliger pour un ordinateur qui doit être utilisable dans à peu près toutes les situations de luminosité ambiante.


Page : 1 | 2