Profil de za00z > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par za00z
Classement des meilleurs critiques: 1.093.071
Votes utiles : 30

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
za00z

Afficher :  
Page : 1
pixel
Jamais Seul - Edition limitée (CD + DVD)
Jamais Seul - Edition limitée (CD + DVD)
Prix : EUR 20,90

30 internautes sur 36 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Bien plus subtile que ne l'affirme certain, 16 avril 2011
Ce commentaire fait référence à cette édition : Jamais Seul - Edition limitée (CD + DVD) (CD)
Bien sur il aurait été plus simple pour Johnny Hallyday après cet intermède médicale de revenir avec des chansons plus mielleuses, (genre Que je t'aime (la suite) / ou un énième chapitre à Derrière l'amour et autre Elle m'oublie - excellentes chansons au demeurant). Mais le chanteur refusant la facilité a choisit de se réaffirmer rockeur et si cela était encore nécessaire de soutenir que rien n'a changé et que le Rock reste la grande affaire de sa vie. L'entreprise est non seulement courageuse, elle est aussi et avant tout audacieuse autant qu'ambitieuse. La grande force de cet album est de ne pas tout révèler de ses trésors à la première écoute. Les textes, pour autant dépourvus qu'ils sont de licences poétiques, par leurs simplicités, collent au plus prêt de la musique, mieux ils se font musique et la voix d'Hallyday instrument. Cela commence par trois titres très forts, très Rock : ''Paul et Mick'', où l'on joue sur les mots, où la voix rivalise de puissance avec les guitares. On continue, après ce clin d'œil à Jagger et McCarney, par ce vibrant hommage à l'ami Hendrix, ''Guitar hero''. Cette 1ère partie Rock s'achève par l'efficace et sympathique Dandy, (régal pour les oreilles, mais une question s'impose, ce diable d'homme qu'est Hallyday peut-il véritablement se dire dandy ?). Un break dans les rythmes, avec l'agréable ''La douceur de vivre'' et ''Jamais seul'', (bien mal placé ici, on l'aurait plutôt vu en fin d'album avec ses loups hurlant au lointain). /.../ On repart vers le Blues et du bon avec l'excellent ''Tanagra'', (texte sulfureux et chaud de Brigitte Fontaine), que Johnny fait sien ici, un grand moment ; tout comme la chanson ''Les herbes folles'', qui pourrait bien être LE titre de l'album, et s'inscrire dans le temps comme l'un des grands blues du chanteur, (à l'instar de Rivière ouvre ton lit, où le trop méconnu Le regard des autres) ; une grande très grande chanson transcendée par l'interprétation de Johnny. ''Ces deux là'' séduit par sa simplicité et s'amuse elle aussi avec les mots, (ces deux là sèment... ces deux là s'aiment...), ''Elle a mis de l'eau'' est le titre sentimentale de l'opus, (on regrettera sa chute, qui la rend à l'auditeur du même coups bien impersonnelle). Hallyday et M s'amusent sur ''England'' et leurs complicités s'impose comme une évidence. L'album s'achève sur ''Jade dort'', chanson chère à Johnny, mais sans doute trop personnel pour que l'on adhère totalement. ''Jamais seul'' s'inscrit donc comme un opus très Rock d'Hallyday et prendra sa place au côté des ''Je suis né dans la rue" (69), ''Flagrant délit'' (71) où encore les trop sous estimés ''En pièces détachées'' (81) où ''Rough town'' (94), qui ont tous comme point communs d'avoir déroutés le public au moment de leurs sorties, avant de s'imposer comme des musts de la discographie du chanteur. On peut donc parier sur l'avenir avec ''Jamais seul'' et en attendant les ''pisses vinaigres'' et autres ''esprits chagrins'' peuvent toujours tenir la comptabilité : " bon alors il en a vendu combien ? ", " Ça baisse, sa monte... mince moi qui voulait affirmer qu'il était fini...", " Il vend plus, il ventd moins ? " C'était combien déjà l'album... ? " " Dis Johnny et si on jouait à celui qui pisse le plus loin ! " // Il y a peu Sardou a sorti un album dans l'indifférence quasi générale, idem pour Véronique Sanson ou encore Michel Jonas. Rien pas un commentaire, quelqu'un les as t-il remis en cause ? Non, mais que Johnny bouge le petit doigt et... Les détracteurs (qui peuvent se réjouir que le ridicule ne tue pas), l'attendent à chaque tournant. ''C'est la chute finale'' chantent-ils à tout rompre, pour cela si il le faut on n'hésite pas à diffamer, (voir com. plus bas), bien planquer derrière un pseudo -courageux n'es-ce pas-, viendra le temps où l'impunité ne sera plus de mise sur le net, et l'on s'interrogera alors sur ce bel objet d'expression et de liberté qu'était internet et sur ce qu'on en à fait, mais il sera alors trop tard, la censure sera venue damer le pion à la bêtise et à la méchanceté, alors diffamons tout et avec n'importe quoi tant qu'on le peut !
Remarque sur ce commentaire Remarques sur ce commentaire (4) | Permalien | Remarque la plus récente : Apr 22, 2011 4:54 AM MEST


Page : 1