Profil de Matthieu H. > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par Matthieu H.
Classement des meilleurs critiques: 1.417.723
Votes utiles : 16

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
Matthieu H. (Alençon, France)

Afficher :  
Page : 1
pixel
Metallica : S & M with the San Francisco Symphony Orchestra partie 1 et 2 - Coffret 2 DVD
Metallica : S & M with the San Francisco Symphony Orchestra partie 1 et 2 - Coffret 2 DVD
DVD ~ Metallica
Prix : EUR 32,49

2 internautes sur 10 ont trouvé ce commentaire utile 
2.0 étoiles sur 5 Business heavy et classique..., 25 novembre 2009
Ce dvd (et le cd !) ne méritent que 2 étoiles uniquement pour la fabuleuse version de The Call of Ktulu.

Car pour le reste, que les fans de Metallica des 4 premiers albums aillent voire ailleurs...

En dehors du morceau cité plus haut, l'alliance heavy/thrash et classique ne passe pas : pas de pêche, musiciens n'osant aucune impro et raides comme des piquets, beaucoup trop de morceaux nullissimes de la période post-1988 (il faut dire que les anciens auraient eu du mal à passer avec l'orchestre!), etc...

et c'est un musicien d'orchestre symphonique qui vous parle, je ne suis donc pas anti classique, bien au contraire !

Dans le genre je vous recommande par contre le cultissime Concerto for Group and Orchestra de Deep Purple enregistré en 1970 au Royal Albert Hall avec le London Symphonic Orchestra !
Remarque sur ce commentaire Remarque sur ce commentaire (1) | Permalien | Remarque la plus récente : Dec 22, 2011 5:29 PM CET


Metallica - Black Album
Metallica - Black Album
Prix : EUR 12,65

3 internautes sur 9 ont trouvé ce commentaire utile 
2.0 étoiles sur 5 le début de la fin... quelle tristesse !, 19 novembre 2009
Ce commentaire fait référence à cette édition : Metallica - Black Album (CD)
Amateurs de vrai Thrash 80's comme les 4 premiers albums de Metallica ou Megadeth, Slayer ou Exodus.... passez votre chemin !!
ultra commercial, cet album "Bob Rockien" n'est qu'un pâle reflet de la gloire passée des Four Horsemen...
tempos mous, créativité zéro, aucune sauvagerie... uniquement du Heavy lourd façon "soupes Liébig" pour plaire au plus grand nombre !
A partir de cet album, Metallica va s'enfoncer dans la médiocrité pour ne jamais en ressortir...
Remarque sur ce commentaire Remarque sur ce commentaire (1) | Permalien | Remarque la plus récente : Mar 10, 2010 5:17 PM CET


Kill 'Em All
Kill 'Em All
Prix : EUR 12,65

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 La tuerie débarque de la Bay Arena !, 3 novembre 2009
Ce commentaire fait référence à cette édition : Kill 'Em All (CD)
Encore sous le coup de l'année 1982 où 2 albums majeurs de l'histoire du Metal avaient fait leur entrée fracassante (« The Number of The Beast » - Iron Maiden / « Screaming For Vengeance » - Judas Priest), l'année 1983 allait être marquée au fer rouge par 2 albums qui allait dépoussiérer le monde musical : Kill'em All et « Show No Mercy » de Slayer (sorti 6 mois après l'album de Metallica).

Cet album prévu pour se nommer « Metal up your Ass » (titre refusé par la maison de disque !) est constitué de 10 chansons gonflés de testostérone et pleines de fureur : le cocktail Metallica était né.

Kirk Hammett a remplacé Dave Mustaine à la guitare solo au dernier moment, mais même si sur cet album et sur « Ride the Lightning » ce sont encore des compos/solos de Mustaine, Kirk (ex-Exodus) s'en tire avec les félicitations du jury !

Temps ultra-rapides (Hit The Lights, etc...), riffs monstrueux et entêtants (The Four Horsemen, No Remorse, Seek and Destroy...), solos d'une technicité et d'une fluidité incroyable... Une puissance de feu dévastatrice qui allait donner vie à un nouveau style, le Speed/Thrash Metal.

Les influences paraissent multiples : la fureur du Punk avec la technicité et les solos en plus, la précision du Heavy-Metal avec une agressivité exacerbée... mais un son Metallica décidément incomparable !

Les paroles sont assez basiques et violentes, appellent souvent au combat ou rappellent l'énergie des Live... sauf peut-être sur « The Four Horsemen » qui fait allusion aux 4 Cavaliers de l'Apocalypse selon St Jean. Cette chanson mythique va ainsi donner aux membres du groupe leur surnom actuel ! La première version de cette chanson intitulée « Mechanix » va d'ailleurs reprise par Dave Mustaine pour son premier album avec Megadeth « Killing Is My Business... And Business Is Good » en 1984.

Ce premier opus va porter un tel coup à la scène Metal que bien des groupes s'en influenceront par la suite. Une autre preuve de la qualité de cet album est qu'une bonne partie des chansons (notamment « The Four Horsemen » et « Seek and Destroy » est reprise à presque chaque concert du groupe.

Petite anecdote amusante concernant « Seek and Destroy », Kirk Hammet avait déclaré en rigolant à un journaliste que le riff de cette chanson avait tué et enterré Elvis !

La technicité des chansons est assez incroyable quand on pense au jeune âge des musiciens : en dehors peut-être de Lars dont le jeu est encore assez basique mais très énergique, la maîtrise des instrumentistes est stupéfiante : tempo ultra-rapide et rythmique de plomb à la précision chirurgicale, riffs acérés comme des scalpels, basse inventive, solos d'anthologie... Une vraie démonstration de force et de feeling ! Il n'y a qu'à écouter les solos de « Hits The Lights », « No Remorse », la rapidité de « Whiplash »... rien que du très technique !

La production est certes faiblarde, mais c'était le cas pour presque tous les groupes de Metal à l'époque. De plus, on peut dire que cela sert le groupe : en effet, le son semble parfois sortir littéralement des amplis et on pourrait presque imaginer entendre les médiators frotter les cordes !! La voix quasi-hurlée de James participe aussi au son agressif : on a l'impression qu'il en vaut au monde entier !! Par contre le son de la batterie voire parfois de la basse est assez étouffé.

Les chansons, en dehors de « The Four Horsemen » sont assez « classiques » voir « basiques » dans leur construction : lorsque le groupe sortira l'année suivante « Ride The Lightning », plus mature, sophistiqué et mêlant l'émotion à une puissance dévastatrice, une petite partie des fans de la première heure criera au scandale...

Peu de temps après la sortie de cet album les journalistes parleront des « Big Four » : les 4 grands groupes américains de Thrash (Metallica, Megadeth, Slayer, Anthrax).

Encore une preuve de l'impact extraordinaire de « Kill'em All » sur la planète Rock !

Qui n'a jamais headbangué sur « No Remorse » ou tenté de refaire le riff de « Seek and Destroy » ?! Un album mythique et indispensable !!


Spirou, Tome 5 : Le groom vert-de-gris
Spirou, Tome 5 : Le groom vert-de-gris
par Olivier Schwartz
Edition : Album

9 internautes sur 15 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Excellent opus, digne du maestro Franquin !, 24 mai 2009
Ce commentaire fait référence à cette édition : Spirou, Tome 5 : Le groom vert-de-gris (Album)
Quel régal que ce dernier Spirou !

Scénario inspiré, dessin sublime, personnages bien léchés... du bonheur !

De plus les clins d'oeil sont multiples et c'est un vrai plaisir de chercher à les trouver :

- clins d'oeil à Franquin : apparition de Poildur (un des premiers personnages annexes de Spirou sous Franquin), la Zorglumobile, le Professeur Samovar (Radar le Robot)

- une multitude d'apparitions de personnages de Tintin, surtout période Le Secret de la Licorne / Le Trésor de Rackam le Rouge (Muller, Mr Sakharine, le marchand qui vend des cannes aux Dupont/Dupond, Mr Filoselle...)

- des héros d'Hergé type Quick et Flupke, Joe Zette et Jocko, Hergé lui-même, la machine à brosser les vêtements de Tournesol, la fusée lunaire de Objectif Lune...

- Blake et Mortimer

- Buck Danny

- clins d'oeil à Fournier et Will (avec une pub hilarante de lotion capillaire avec Tif et Tondu !)

- clins d'oeil cinématographiques ("La Traversée de Paris", l'agent de la Gestapo dans "Indiana Jones et les Aventuriers de l'Arche Perdue", etc....)

Bref, à acheter impérativement pour tout fan de BD franco-belge ligne claire !

Matthieu H. 26 ans


Page : 1