ARRAY(0xa7f85048)
 
Profil de Nathan MALENDE > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par Nathan MALENDE
Classement des meilleurs critiques: 121
Votes utiles : 2331

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
Nathan MALENDE "VINDICATOR" (Biarritz, France)
(TESTEURS)    (TOP 500 COMMENTATEURS)   

Afficher :  
Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11-20
pixel
Cutthroat Island [Blu-ray]
Cutthroat Island [Blu-ray]
DVD ~ Geena Davis
Proposé par musique-pour-vous
Prix : EUR 6,00

8 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un spectaculaire film d'aventures enfin disponible en Blu ray Import US d'une qualité exceptionnelle. Incontournable., 19 octobre 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : Cutthroat Island [Blu-ray] (Blu-ray)
Renny HARLIN est un cinéaste à la filmographie inégale qui oscille entre le très bon (58 MN POUR VIVRE, CLIFFHANGER), le moins bon ( PEUR BLEUE, FREDDY IV) et le franchement mauvais (le gros navet pourri DRIVEN, je crois qu'on sera tous d'accord!!).

Véritable fiasco au Box office 1995 qui achèvera la firme CAROLCO (productrice entre autres des trois premiers RAMBO, de TOTAL RECALL ou BASIC INSTINCT), CUTTHROAT ISLAND-L'ILE AUX PIRATES est un peu un mélange de tous cela réunis : de l'humour foireux, un scénar bordelique, des personnages caricaturaux voir totalement grotesques et des péripeties complétement débiles. Mais il faut reconnaitre une chose à ce long-mètrage c'est qu'il possède des scènes d'actions uniques et proprement démentielles dans le 7ème art : la poursuite dans Port-Royal, la canonade entre les deux navires, l'abordage finale et l'explosion finale "titanesque" du bateau ennemi d'un gigantisme pyrotechnique ahurissant. A-N-T-H-O-L-O-G-I-Q-U-E!!!!

Il bénéficiait jusqu'alors d'un DVD, édité par STUDIO CANAL, correct niveau image mais franchement décevant coté son (VO+VF 2.1 en dolby surround peu énergique).

Mais ici j'attire votre attention sur le fait qu'un Blu-ray import US "REGION FREE" est sorti en 2009.

Je m'explique:

- Le menu Pop Up est disponible en anglais

- Image : superbe, impressionnante, une définition à la précision chirurgicale procurant un effet d'immersion totale (la poursuite en carosse - 24mn 45s et l'explosion gigantesque du bateau littéralement pulverisé - 1h53mn35s), des couleurs magnifiques (l'arrivée à Port Royal - 16mn 11s) et des contrastes parfaits (la bataille finale - 1h35mn). Un travail exemplaire de restauration HD. Une perfection.

- Son : cataclysmique!!! Oubliez notre pauvre édition DVD. D'un côté une VO DTS HD 7.1 proprement apocalyptique (malheureusement non sous-titrée français) et de l'autre une VF (au doublage bien de chez nous) Dolby Digital 5.1 d'une puissance dévastatrice. Des effets dans tous les coins, on entend les moindres craquements de la coque des bateaux, les bruits marins et les scènes d'actions sont des pures moments de jouissance sonore (la canonade - 1h35mn40s et l'explosion finale - 1h54mn "attention les oreilles, c'est un conseil!!"). Une monumentale remasterisation du son!!

- Bonus : commentaire audio du réal, featurette d'époque (6mn), bande annonce... le tout en VO. Décevant.

Du point de vue technique, ce blu ray pulvérise le DVD sans problème. Y a pas photo!!

Ce HD reste un achat sûr et sans risque pour tous fans qui désirent posséder la meilleure image et le meilleur son disponible.

Bref L'ILE AUX PIRATES c'est du grand spectacle débridé, totalement anachronique (les pirates et leur bazooka portatif, un monument du port-nawak!!), aucunement à la recherche d'une quelconque véracité historique (l'origine du mot corsaire est à mourir de rire!!) ce qui en fait le digne père de la saga des PIRATES DES CARAIBES. Regardez bien c'est quasiment la même chose : surenchère d'effets spéciaux, histoire vaseuse et interprétations outrancières (Frank LANGELLA/Geoffrey RUSH : même combat!!).

En fait, du spectacle mais rien "que" du spectacle!!!

A vous de voir.

Spécificités techniques :
Blu-ray "Toutes Zones" - IMPORT US - Editeur : LIONSGATE - durée : 119mn
Image : 2.35 Cinémascope - 16/9 / HD 1080P
Son : Anglais DTS HD-Master Audio 5.1 / Français (vraie VF) Dolby Digital 5.1.
Sous-titres : Anglais, Anglais pour malentendants et Espagnol.
Menu POP UP : Anglais


Bellflower
Bellflower
DVD ~ Evan Glodell
Proposé par BEST_VIDEO
Prix : EUR 11,69

6 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un film terrifiant sur la jeunesse américaine d'aujourd'hui. Une premiere oeuvre réussie, brutale et sans concession., 16 octobre 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : Bellflower (DVD)
Dans l'histoire du cinéma, il y a toujours eu des long-métrages qui ont marqué des générations par leur message, leurs styles et leur jusqu'au boutisme. Des oeuvres marquantes comme EASY RIDER, TRAINSPOTTING, FIGHT CLUB, DOOM GENERATION ou STREET DANCE 2 (non, je déconne!!).

BELLFLOWER appartient à cette race de films sortie de nulle part, qui acquiert au fil des années le statut de "film-reflet" d'une période précise de la société en pleine évolution. Un constat sans appel sur une génération en pertes de répères constants (comme toujours, me direz-vous!!), qui s'ennuient, se laisse aller au grand n'importe quoi quitte à basculer parfois dans l'ultra-violence.

La base de ce long-mètrage est une rencontre entre Milly, jeune fille complétement barrée dont l'excentricité n'a de limite que son imagination, et Woodrow, étrange garçon qui fabrique un lance-flammes avec son pote Aiden pour être préparé à une éventuelle apocalypse nucléaire où des hordes de barbares déferleront sur la ville (comme dans leur film préféré MAD MAX 2). Au départ, ils filent le parfait amour,s'adorent, s'amusent puis la routine, l'ennui, le mensonge et tout va soudain basculé...

La première partie "love story" est amusante bien qu'un peu "cul-cul" et très classique mais arrive quand même à distiller une atmosphère étrange de violence sous-jacente.
La deuxième partie rentre dans le vif du sujet lorsque apparait la fameuse "Medusa". Une bagnole incroyable, "la voiture de l'apocalypse", véritable petite soeur de l'inoxydable INTERCEPTOR de Max ROCKATANSKY.

Bien que son apparition au coeur du récit n'est véritablement qu'anecdotique, elle n'en reste pas moins l'élément centrale de cette histoire tragique qui va basculer dans sa dernière partie dans un flot de violences incontrolables aboutissant à un final inattendu et bouleversant. MEDUSA est le symbole d'une amitié indéfectible, d'une colère réfrénée, d'une envie d'exister mais offre surtout la possibilité d'un changement radical (et souhaitable!!) de leurs propres vies gangrénée par un environnement affectif malsain totalement déséquilibré (d'ailleurs aucun "adulte/parent référent" n'apparait dans ce film).

Tour à tour flou, objectif couvert de salissures, puis nette et saturés au niveau des couleurs, ensuite très sombre apportant une impression d'être dans un véritable cauchemar appuyé par de superbes ralentis avant d'être re-boosté par de soudaines accélerations, la réalisation experimental de GLODELL est parfaitement maitrisée (une peu comme si on fusionnait du Sam PECKINPAH avec du David LYNCH).

Humain, sauvage et bouleversant, un très beau film proposant une sublime remise en question : faire table-rase du passé, évacuer ses rancoeurs coûte que coûte afin d'éviter l'auto-destruction. Superbe.

Parlons du DVD maintenant :

- image : inégale, de très bonne à vraiment dégueulasse. Mais c'est l'effet recherché, donc pas de panique. Nous ne sommes pas dans un film hollywoodien propre et calibré. Une expérience étrange déstabilisante en parfaite adéquation avec le récit.

- son : bien qu'annoncé en Dolby Digital 5.1 sur la jaquette, le film n'est présenté que dans une simple VOST stéréo mais parfaitement clair. Pas de VF.

- bonus : petit making of (10mn) qui raconte sans fioritures la genèse du projet, également un petit docu passionnant en compagnie du réal nous décortiquant de A à Z la fameuse MEDUSA (une merveille de mécanique!!) et pour finir une petit module sur les affiches abandonnées "toutes plus moches les unes que les autres".

Bref BELLFLOWER est un véritable électro-choc. A l'image de cette dernière scène d'une sensibilité éprouvante entre les deux amis, assis sur un banc, qui semble établir un constat sans appel d'une jeunesse sous-perfusion, sans idéaux, cherchant désespérement des raisons de plus en plus difficile de rester sur cette Terre vouée au Chaos.

A vous de voir.


Le Pacificateur
Le Pacificateur
DVD ~ George Clooney
Prix : EUR 8,59

3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un superbe film d'action enfin disponible en Blu-Ray import US avec une image de toute beauté. Indispensable!!, 12 octobre 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le Pacificateur (DVD)
Il y a une période de la filmographie de George CLOONEY que j'adorais, celle de la fin des années 90/ début 2000 "période URGENCES" où cet acteur exceptionnel apparaissait dans des films de pur divertissement comme le dantesque UNE NUIT EN ENFER, le romantique UN BEAU JOUR, le troublant HORS D'ATTEINTE ou le délirant LES ROIS DU DESERT.

Mais il y en a un qui me marqua durablement la rétine c'est LE PACIFICATEUR!!

C'est un film d'action très racé, l'histoire est d'une intelligence rare, la réalisation de MIMI LEDER (DEEP IMPACT) énergique, les scènes d'actions anthologiques (la poursuite de voitures en Autriche, l'affrontement sur le pont, la traque dans New York, le désamorçage de la bombe nucéaire...) et le casting parfait nous offre une superbe coopération/confrontation tout en complicité de Nicole KIDMAN (encore superbe avant son horrible lifting) et George CLOONEY (charmeur et militaire impitoyable). Un film puissant, efficace et passionnant.

Ce film n'a pas pris l'ombre d'une ride et reste totalement d'actualité. Dommage que George semble allergique à ce genre de films aujourd'hui car il faut reconnaitre qu'il était proprement génial dans ce genre de registre.

LE PACIFICATEUR bénéficiait jusqu'alors d'un DVD de médiocre qualité datant de 2001 (définition passable, couleurs palottes et contraste moyen).

Mais ici j'attire votre attention sur le fait qu'un Blu-ray import US "REGION FREE" est sorti en 2010.

Je m'explique:

- Le menu Pop Up est disponible en anglais

- l'image est tout simplement magnifique et ultra contrastée (le "climax" final au coeur du New York est impressionnant!!) avec des couleurs éclatantes. Ce film a bénéficié d'une réelle remasterisation HD. La définition atteint parfois des niveaux de détails exceptionnels (la poursuite à Vienne - 47mn46s, la scène du pont - 1h17mn, la traque dans New York - 1h39mn13s). C'est souvent impressionnant!!!

- le son lui possède une explosive VOST restaurée DTS HD 5.1 donnant une bonne ampleur à la superbe B.O de Hans ZIMMER, totalement immersive et même parfois très energique (le flash nucléaire - 16mn23s, le vrombissement des hélicos - 1h09mn39s, l'explosion du pont - 1h16mn24s). La VF est composé d'un très efficace Dolby Digital 5.1. Du très bon travail de remasterisation!!

- Bonus : identique au DVD (c'est à dire "anecdotique") mais cette fois-ci quasiment tout en VOST. Making of sur les cascades (5mn), scènes coupées/bêtisier (3mn) et bande annonce HD (VO).

Bref cette édition reste un achat sûr et sans risque pour tous fans qui désirent posséder la meilleure image et le meilleur son disponible pour ce film. Par-contre niveau bonus : rien de nouveau, le minimum syndical!!

A vous de voir.

Spécificités techniques :
Blu-ray "Toutes Zones" - IMPORT US - Editeur : PARAMOUNT - durée : 124mn
Image : 2.35 Cinémascope - 16/9 / HD 1080P
Son : Anglais DTS HD-Master Audio 5.1 / Français (vraie VF) Dolby Digital 5.1 / Espagnol Dolby digital 5.1 / Portuguais Dolby digital 5.1.
Sous-titres : Anglais, Anglais pour malentendants, Français, Espagnol et Portuguais.
Menu POP UP : Anglais


Peacemaker [Blu-ray]
Peacemaker [Blu-ray]

3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un superbe film d'action enfin disponible en Blu-Ray import US avec une image de toute beauté. Indispensable!!, 12 octobre 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : Peacemaker [Blu-ray] (Blu-ray)
Il y a une période de la filmographie de George CLOONEY que j'adorais, celle de la fin des années 90/ début 2000 "période URGENCES" où cet acteur exceptionnel apparaissait dans des films de pur divertissement comme le dantesque UNE NUIT EN ENFER, le romantique UN BEAU JOUR, le troublant HORS D'ATTEINTE ou le délirant LES ROIS DU DESERT.

Mais il y en a un qui me marqua durablement la rétine c'est LE PACIFICATEUR!!

C'est un film d'action très racé, l'histoire est d'une intelligence rare, la réalisation de MIMI LEDER (DEEP IMPACT) énergique, les scènes d'actions anthologiques (la poursuite de voitures en Autriche, l'affrontement sur le pont, la traque dans New York, le désamorçage de la bombe nucéaire...) et le casting parfait nous offre une superbe coopération/confrontation tout en complicité de Nicole KIDMAN (encore superbe avant son horrible lifting) et George CLOONEY (charmeur et militaire impitoyable). Un film puissant, efficace et passionnant.

Ce film n'a pas pris l'ombre d'une ride et reste totalement d'actualité. Dommage que George semble allergique à ce genre de films aujourd'hui car il faut reconnaitre qu'il était proprement génial dans ce genre de registre.

LE PACIFICATEUR bénéficiait jusqu'alors d'un DVD de médiocre qualité datant de 2001 (définition passable, couleurs palottes et contraste moyen).

Mais ici j'attire votre attention sur le fait qu'un Blu-ray import US "REGION FREE" est sorti en 2010.

Je m'explique:

- Le menu Pop Up est disponible en anglais

- l'image est tout simplement magnifique et ultra contrastée (le "climax" final au coeur du New York est impressionnant!!) avec des couleurs éclatantes. Ce film a bénéficié d'une réelle remasterisation HD. La définition atteint parfois des niveaux de détails exceptionnels (la poursuite à Vienne - 47mn46s, la scène du pont - 1h17mn, la traque dans New York - 1h39mn13s). C'est souvent impressionnant!!!

- le son lui possède une explosive VOST restaurée DTS HD 5.1 donnant une bonne ampleur à la superbe B.O de Hans ZIMMER, totalement immersive et même parfois très energique (le flash nucléaire - 16mn23s, le vrombissement des hélicos - 1h09mn39s, l'explosion du pont - 1h16mn24s). La VF est composé d'un très efficace Dolby Digital 5.1. Du très bon travail de remasterisation!!

- Bonus : identique au DVD (c'est à dire "anecdotique") mais cette fois-ci quasiment tout en VOST. Making of sur les cascades (5mn), scènes coupées/bêtisier (3mn) et bande annonce HD (VO).

Bref cette édition reste un achat sûr et sans risque pour tous fans qui désirent posséder la meilleure image et le meilleur son disponible pour ce film. Par-contre niveau bonus : rien de nouveau, le minimum syndical!!

A vous de voir.

Spécificités techniques :
Blu-ray "Toutes Zones" - IMPORT US - Editeur : PARAMOUNT - durée : 124mn
Image : 2.35 Cinémascope - 16/9 / HD 1080P
Son : Anglais DTS HD-Master Audio 5.1 / Français (vraie VF) Dolby Digital 5.1 / Espagnol Dolby digital 5.1 / Portuguais Dolby digital 5.1.
Sous-titres : Anglais, Anglais pour malentendants, Français, Espagnol et Portuguais.
Menu POP UP : Anglais


Target - Blu-ray
Target - Blu-ray
DVD ~ Reese Witherspoon
Prix : EUR 14,99

7 internautes sur 9 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Un très bonne comédie d'action. Un blu ray nickel. Très recommandable., 9 octobre 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : Target - Blu-ray (Blu-ray)
Tout d'abord je signale avoir visionné directement l'excellente version longue proposé sur ce blu ray et non la version cinéma.

Vu la réputation de "gros navet" que traine ce film, je n'attendais rien de spécial de ce fameux TARGET (THIS MEANS WAR en original, ça fait toujours marrer ses titres anglais traduit en france par un autre en anglais, complétement idiot!!). J'avoue avoir été agréablement surpris car je trouve ce nouveau long-mètrage de Mc G plutôt réussi.

Etonnant?! Je m'explique

D'abord la campagne de Pub a été d'une nullité absolue car elle le vend comme un film d'action basique. Alors que c'est tout sauf ça. Ce film est à regarder comme une comédie sympathique avec un peu d'action et non comme un gros blockbuster bourrin. Car vu sous cet angle, je trouve que Mc G s'en tire plutôt bien. Il s'est débarassé de ses tiques insoutenables des médiocres CHARLIE ET SES DROLES DE DAMES 1&2. Ici pas d'effets clippesques à la mode, d'accéleration saoulante, de vulgarité crasse et de scènes d'actions totalement illisibles. Non, tout se regarde de façon jouissive et détendu. Depuis le décrié mais pourtant excellent TERMINATOR RENAISSANCE, Mc G semble s'être assagi, réfléchit, installe son récit et élabore des plans qui dure plus d'1/2 seconde.

Evidemment l'histoire n'a rien de bien originale mais le déroulement n'est jamais ennuyeux et même parfois irrésistible. Bien sûr il n'y a quasiment aucune scène d'action , le coté agent du gouvernement n'est que vaguement survoler et l'humour débile.

Et ce à quoi je ne m'attendais pas, c'est me tordre de rire. Car il y a certaines scènes proprements hilarantes comme la partie de paintball, la fausse famille de beauf "uniquement dans la version longue", la discussion entre copines comparant les deux héros ou la scène d'infiltration pour installer des micros chez Reese. De plus le film possède une superbe poursuite de voitures finale très bien réalisé, spectaculaire et d'une efficacité redoutable. Courte mais très réussi.

Le casting est excellent : Chris PINE (STAR TREK, UNSTOPPABLE) cabotine à mort, Tom HARDY (BRONSON, WARRIOR) se débrouille très bien dans la registre comique et Reese WITHERSPOON (WALK THE LINE, FREEWAY)) est parfaite en femme qui n'arrive pas à faire un choix, sans parler de sa copine "vulgos à mort" campé par l'étonnante Chelsea HENDLER. Par contre certains seconds rôles sont carrément sacrifiés et sans intérêt (la pauvre Angela BASSET et le transparent Til SCHWEIGER).

Maintenant parlons du blu ray :

- l'image est superbe, ultra contrastée avec un petit grain ciné du plus bel effet, définition ultra-aiguisée et les couleurs sont éclatantes. Le niveau de détails est précis.

- le son lui possède une VO DTS HD 5.1 et une VF simple DTS de très bonne qualité qui savent "rentrer dans le lard" quand il le faut. Du bon travail.

- Bonus : un commentaire audio classique du réal (vost), un générique alternatif en pré-visualisation (8mn), des scènes coupées (19mn) totalement inutiles dont un enterrement de vie de jeune fille d'une platitude absolue, un bêtisier "même pas drôle" et 3 fins alternatives molles, prévisibles à l'intérêt limité. Bref du bonus basique, sans âme et franchement dispensable.

N'oublions pas le DVD.

Eh bien c'est le parent pauvre. Bien que d'une point de vue technique c'est un sans faute (image superbe et son seulement Dolby mais efficace), l'interactivité est scandaleuse. 7mn de scènes coupées (le BR en contient 19mn, pour rappel), les 3 fins alternatives, menu statique et c'est tout. Pas de version longue, aucun commentaire audio, aucune bande-annonce du film, rien... Bien que comme les bonus du blu ray sont sans intérêt (hormis la version longue), je trouve la méthode éditorial un peu injuste pour le dvd-phile (ce qui à l'air récurrent chez Fox, voir aussi l'édition dvd de PROMETHEUS) qui paye quand même assez cher cette galette dans les magasins classiques.

En tout cas je conseille, à toute personne qui désire regarder ce film, d'impérativement le regarder dans sa version longue plus étoffé et beaucoup plus drôle.

Bref TARGET n'a jamais eu l'intention d'être un nouveau ARME FATALE ou BAD BOYS : juste un divertissement de qualité. Pas incontournable mais très recommandable.

A vous de voir.


Lock Out [Blu-ray]
Lock Out [Blu-ray]
DVD ~ Guy Pearce
Prix : EUR 14,99

25 internautes sur 29 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Un blu ray impeccable au service d'un nanar affligeant mais distrayant. Du Besson certifié "100% pur-jus"., 5 octobre 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : Lock Out [Blu-ray] (Blu-ray)
Important : pour ceux qui trouvent le film super original, génial et incoyable, ne lisez pas ce qui suit. Soyons clair, je n'ai pas vraiment aimé. Ne m'en veuillez pas.

Franchement j'admire le scénariste/producteur Luc BESSON pour une chose, il a une capacité incroyable d'écrire des scénars bordeliques qui bouffent à tout les rateliers, de piquer des idées ici et là à d'autres, d'emballer le tout à coup de massue marketing et de finir par bousiller le peu de qualité qu'il en restait.

LOCK OUT est un authentique navet "certifié 100% beauf" qui pourtant au départ s'annonçait hyper jouissif. J'aurais du me douter lors de la poursuite du début avec ses SFX pourris (on dirait un jeu vidéo mal réalisé, un fond de catalogue Xbox) même la poursuite finale de TORQUE parait mieux réussie. C'est dire.

Mais bon, je me suis dit "laisse lui une chance, ça va s'arranger".

Et effectivement la première 1/2 heure est palpitante, énergique, les SFX dans l'espace sont plutot réussis et les décors très stylisés. Puis arrive l'attaque d'un déténu taré qui libère tout les déténus de la prison MS ONE (pourquoi d'ailleurs?! Vu comment tout se termine...).

Et là tout part en sucette.

C'est affligeant, des clichés à la pelle et des punchlines pourries niveau CM2 "1000 fois entendues". Les péripeties sont débiles, molles et répétitives. Quelques exemples parmi d'innombrables : l'impact avec l'ISS en 2079!!! C'est çà t'as raison!! L'ascenseur qui déconne exactement là où il faut, les méchants qui sorte d'on ne sait où et arrivent toujours à trouver les héros pile-poil alors que la prison est censé être un labyrinthe de plusieurs km et le ponpon ce sont les services de sécurité "censés surveillés la base" qui se trouvent sur "une autre station à coté!!". Super pratique pour controler une prison spatiale!!!

Aucun début d'histoire vaguement crédible, un déroulement incroyablement plat et une fin d'une beauferie pitoyable digne de TAXI 4. Car la particularité de notre cher Besson c'est d'écrire un pitch calqué sur New York 1997 (le talent et le punch en moins) avec une vague histoire de valises, une prison high-tech comme dans FORTRESS, l'hyper-sommeil qui rend fou (eh hop on pique dans PANDORUM), un méchant principal bien atteint (Joseph GILGUN débile jusqu'à l'insoutenable et finalement "Bof"), un début de scandale sur des expériences louches (comme ALIEN RESURRECTION) mais on passe vite à autre chose, de la violence gratuite "hypocritement" édulcoré (à faire passer les JUSTICIER DANS LA VILLE pour des comédies pour enfants), une scène piquée de Wedlock ou RUNNING MAN (le collier explosif), et de n'absolument rien résoudre de façon cohérente pour le final (en fait si, enfin je crois car c'est tellement le bordel qu'on ne comprend absolument plus rien). Quel foutoir, quel foutoir!!! Total port-nawak!!!

Pourtant il reste quelques scènes vraiment réussies comme la bagarre dans le couloir de ventilation (superbes sfx!!), les bombes vocales et l'attaque de la station par les escouades des marines. Même Guy PEARCE d'habitude excellent est fadasse (une pâle copie du transporteur), Peter STORMARE fait du Peter STORMARE (c'est à dire la grosse brute débile habituel qui en fait des caisses), Maggie GRACE est transparente et ne sert absolument à rien (elle essaye de se la jouer "je suis vénère!!" mais provoque plutôt l'hilarité!!) et les méchants sont d'une pauvreté intellectuelle incroyable (il ne savent même pas pourquoi ils prennent le contrôle de la prison, pas de revendications, tuent tout le monde...oui mais qui va faire marcher la station dans l'espace??? Des crétins absolues qui se piègent eux-mêmes, pitoyable!!).

Le pire c'est que ça reste quand même efficace, "sans intérêt" mais efficace et on s'ennuie pas. On reste juste abasourdis par tant de poncifs aussi éculés.

Le côté positif, le blu-ray :

- Image : sublime, très contrastée, couleurs et définition au top.

- Son : envellopant, bien reparti dans chaque enceinte, bien bourrin et clair.

- bonus : juste des interviews consensuelles et des scènes coupées.

Bref un film qui fait peine à voir surtout qu'il y avait possiblité de pondre un très bon film plutot que ce sous-produit fadasse et grotesque.

Arrêtez le massacre Mr BESSON, cessez de faire du George LUCAS!!! Pitié!! Jadis vous étiez un grand réalisateur. Réveillez-vous et arrêter de penser qu'au pognon. Mais ce n'est que mon avis.

A vous de voir.

PS : pour ceux qui trouvent le nom du personnage de Guy PEARCE "original" qui fait sourire et donne lieu à de bonnes répliques. C'est exactement le même nom (un vrai copier/coller de la même scène avec dialogues quasi-équivalents) que le personnage joué par Stallone dans COBRA (1986). Ouè super original l'idée Mr BESSON!! Du vrai plagiat et un belle escroquerie.
Remarque sur ce commentaire Remarques sur ce commentaire (4) | Permalien | Remarque la plus récente : Apr 26, 2013 7:40 PM MEST


Brainstorm
Brainstorm
Proposé par Meganet France
Prix : EUR 18,99

6 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un chef-d'oeuvre injustement méconnu enfin disponible dans un Blu-ray d'une qualité inespérée. A découvrir absolument., 4 octobre 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : Brainstorm (DVD)
Douglas TRUMBULL est un véritable génie des effets spéciaux et créateur du sytème Showscan ( voir sa passionnante interview dans L'ECRAN FANTASTIQUE 333 et 334).

Il n'y a qu'à voir la liste des oeuvres auxquels il a participé pour s'en faire une idée précise : 2001 L'ODYSSEE DE L'ESPACE, RENCONTRES DU 3EME TYPE, STAR TREK LE FILM, BLADE RUNNER et recemment THE TREE OF LIFE. Une incroyable armada de chef-d'oeuvres qui ont une particularité commune : leurs effets visuels ont traversé les âges et demeurent toujours, à l'ère numérique, des références en la matière.

Maintenant spécialisé dans la recherche de nouvelles technologies et créateur de documentaires pour les parcs d'attractions style UNIVERSAL, TRUMBULL a jadis réalisé deux long-mètrages de fictions considérés comme de véritables perles du cinéma fantastique/SF.

D'abord la fable d'anticipation écologique SILENT RUNNING (dispo en zone 1 avec bonus et image remasterisée 16/9!!) toujours cruellement d'actualité à l'heure des conséquences liées au réchauffement climatique.

Puis en 1983, il se lance dans l'énigmatique BRAINSTORM. Fascinante histoire que ce brillant scientifique (Christopher WALKEN toujours irréprochable!!) qui créé, avec sa collègue (bouleversante Louise FLETCHER), une machine capable d'enregistrer nos moindres pensées et sensations et ensuite de les faire revivre à n'importe qui, avec ce que cela implique de risques et de dérives malsaines (inutile de se demander où notre ami James CAMERON est allé chercher l'idée centrale de l'éprouvant STRANGE DAYS. Sous cette configuration, BRAINSTORM est une sorte de STRANGE DAYS BEGINS). Ce film marque également la dernière apparition sur grand écran de l'actrice hollywoodienne Natalie WOOD, disparu tragiquement avant la fin du tournage.

Fusillé à l'époque par une critique bien-pensante, prétentieuse et sclérosé (un peu comme aujourd'hui, en fait?!), BRAINSTORM demeure une expérience unique dans le 7ème art, interrogeant sur les fondements même de notre propre existence, nos regrets, nos remords, nos actes manqués, nos colères refoulés, nos peurs et même sur la survie de notre esprit au-delà de la mort.

Et c'est dans cette direction métaphysique que ce long-métrage devient passionnant et hypnothique. Il nous invite à un voyage fascinant au coeur du cerveau humain grace à des effets spéciaux absolument exceptionnels de beauté, de poésie invitant au rêve le plus pur et à un final traumatisant laissant libre à toutes les interprétations.

De plus il propose une parabole anti-militariste des plus salvatrices. En un mot : magistrale!!

Jusqu'à présent, cette oeuvre n'était disponible que soit en zone 1 ou soit en France exclusivement chez FNAC.COM (master de bonne qualité respectant les deux formats du film mais VF mono alors que sur le zone 1 elle bénéficie d'un Dolby surround très efficace).

Mais maintenant, j'attire votre attention sur le fait qu'un blu ray américain est depuis peu sortie en Juillet 2012.

Qu'en est-il de sa qualité? Voyons plutot :

- Image : les deux formats du film sont respectées (35mm / 1.85 pour les scènes dites "réels" et 70mm / 2.35 pour les scènes dites de "pensées"), les contrastes nickels, les couleurs ravivés et la définition exceptionnellement renversante (le test groupé - 23mn 10s). Une remasterisation digne d'éloges.

- Son : limpide. Une VO DTS HD 5.1 qui dispose d'une spatialisation monumentale profitant à la superbe musique de James HORNER (le générique d'ouverture - 15s) et des effets sonores dans tous les coins (le 1er test - 20mn26s, les bulles mémorielles - 1h04mn25s). Du très bon travail. Seul regret, cette édition est dépourvue de la remarquable VF d'époque. Mais pour ceux que ça intéresse, j'ai une astuce (voir plus bas).

- Bonus : une bande annonce (4/3 - VO) à la qualité désastreuse et c'est tout. Vraiment frustrant surtout lorsque l'on connait la conception chaotique qu'a connu cette oeuvre unique.

Pour la VF, voilà mon astuce. C'est très simple.

Procurez vous un lecteur DVD dézoné, le zone 1 du film et branchez le tout sur votre ampli ou TV. Puis synchronisé le son du zone 1 avec l'image du Blu-ray en trouvant une image/son référente type le lion rugissant de la MGM au début du film. Et le tour est joué.
Car il y a une particularité, les zone 1 et les Blu-ray ont exactement la même vitesse de défilement. Petite astuce technique qui demande une petite aptitude au niveau réflexe/synchro mais qui, une fois maitrisée, est imparable (peut-être 1 ou 2 ajustements maximum pendant le film). Essayez toujours, vous verrez bien. Sinon au plus simple : VOST!!

Bref BRAINSTORM est un chef-d'oeuvre oublié, ponctués de quelques défauts scénaristiques et structurels mineurs, vite balayés par un récit d'une puissance, d'une emotion et d'une originalité galvanisante.

Une oeuvre inégalée et inégalable.

A vous de voir.

Spécificités techniques :
Blu-ray "Toutes Zones" - Import USA - durée : 109mn.
Image : 1.85 Panoramique et 2.35 Cinémascope - 16/9 / HD 1080P
Son : Anglais DTS HD Master Audio 5.1 / Espagnol Dolby Digital Mono 1.0.
Sous-titres : Anglais pour malentendants, Français et Espagnol.
Menu POP UP : Anglais.


Philips Lumiware Seau à champagne lumineux LED, Luminaire d'ambiance design 6915160PH
Philips Lumiware Seau à champagne lumineux LED, Luminaire d'ambiance design 6915160PH
Proposé par Diaboleo
Prix : EUR 84,99

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
3.0 étoiles sur 5 Un petit gadget sympathique., 1 octobre 2012
Commentaire d'un membre du Club des Testeurs Amazon (De quoi s'agit-il?)
Un objet interessant qui permet de créer une ambiance stylisé lors de soirées entre amis. Bien que son aspect fasse un peu toc. On peut règler la luminosité et la couleur. Amusant sans plus.


Outland [Blu-ray]
Outland [Blu-ray]
DVD ~ Sean Connery
Proposé par DVDMAX
Prix : EUR 9,28

29 internautes sur 33 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un chef-d'oeuvre de la science-fiction enfin disponible dans un Blu-ray de très bonne qualité. Indispensable., 30 septembre 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : Outland [Blu-ray] (Blu-ray)
Certains films de SF marque la rétine à jamais, comme les monuments 2001 L'ODYSSEE DE L'ESPACE, BLADE RUNNER, DUNE, ALIEN, STAR WARS ou STAR TREK, par leur style visuel unique et inimitable nous embarquant des voyages uniques aux confins d'univers étranges.

OUTLAND fait partie de cette trempe, de ces oeuvres qui se bonifient avec l'âge où le temps ne semble pas avoir de prise.

Souvent comparé à un western dans l'espace, il serait bien dommage de limiter ce petit bijou à cette simple description.

Réalisé par l'inégal Peter HYAMS (l'époustoufflant CAPRICORNE ONE, le très honorable 2010 L'ANNEE DU PREMIER CONTACT, l'amusant TIMECOP...), OUTLAND est un film à l'ambiance unique dont l'action se situe dans une base minière du consortium AMALGAMATE sur le satellite de Jupiter dénommé IO où plusieurs accidents mortels suspects d'ouvriers pris de folie se sont produits. Le shérif mène l'enquête.

Du point de vue pitch, nous sommes dans le classique mais c'est son atmosphére (si je puis dire, sans jeux de mots!!) qui en fait un film intéressant. Cette pression permanente d'enfermement, de bruits de machines en perpetuelle fonctionnement, une technologie écrasante mais vitale pour ses habitants vivants cloisonnés dans des baraquements étroits à l'air vicié, au danger de décompression explosive permanente et n'espèrant qu'une chose revoir un jour la Terre. D'ou le titre OUTLAND, cette terre loin de chez nous.

Ce film est composé, de plus, d'un casting exceptionnel :

- Sean CONNERY (dont il s'agit du seul rôle dans le genre SF, à part peut-être l'inclassable et curieux ZARDOZ de John BOORMAN) est impeccable, donnant une profondeur, une humanité et un punch incroyable à son personnage du shérif incorruptible O'NEIL (l'affontement final avec l'administrateur Shepard, un grand moment d'efficacité!!)

- Peter BOYLE campe le redoutable Shepard, prêt à tout pour rentabliser sa plate-forme minière, qui ne s'embarrasse pas de fioritures et annonce clairement la couleur.

- James B. SIKKING en adjoint corrompu du shérif interprète tout en justesse un homme pris entre deux feux.

- Frances STERNHAGEN en chef de l'unité médical offre le parfait contre-poids du personnage de CONNERY en y insufflant humour et désinvolture. Un rôle parfait.

- Steven BERKOFF (le méchant russe de RAMBO 2 et aussi d'OCTOPUSSY) incarne Sagan , un ouvrier devenu fou au regard terrifiant. Petite apparition mais anthologique!!

OUTLAND est également doté d'effets spéciaux exceptionnels, très réaliste notamment sur les machines par leur aspect usé et cradingue. Les décors sont impressionnants dont ces fameux couloirs de jonctions "au blanc immaculé" entre chaque unité de vie ou ces quais de débarquement donnant accès à des ascenseurs lugubre conduisant vers l'extérieur. L'ambiance sonore est également très travaillé (ce sifflement de la ventilation permanent circulant dans la base provoquant un sentiment de claustrophobie) participant à renforcer la crédibilité de cet environnement extremêment dangereux et parfois très violent.

Mais c'est surtout la superbe partition de Jerry GOLDSMITH (PATTON, STAR TREK, LE 13ème GUERRIER) qui fait entrer définitivement ce long-mètrage dans les classiques incontournables du genre.Ce génial compositeur y est totalement inspiré. Mieux, il nous ennivre et nous plonge dans un voyage musical unique. Tour à tour "rentre dans le lard", contemplative et mystérieuse. Le morceau inaugural du film (ce bruit étrange qui semble faire écho dans l'infini glacial de l'espace) est une splendeur. Le thème de OUTLAND est un incroyable morceau doté d'une montée en puissance qui m'a marqué à jamais.

Il bénéficiait jusqu'alors d'un DVD "très daté" qui datait du moyen-age (1999) du support (définition inexistante, contraste horrible et couleurs palottes).

Enfin disponible en cette année 2012 (en avance dans certaines enseignes de la grande ditribution au moment où j'écris ce com) en Blu ray, je me suis empressé de l'acquérir.

Qu'en est-il de la qualité de cette édition HD? Eh bien voyons cela :

- Le menu Pop Up n'est disponible qu'en anglais (Warner's Touch!!)

- l'image est très bonne, pas d'un niveau exceptionnel mais bonne, possédant des couleurs éclatantes. Ce film a bénéficié d'une réelle remasterisation HD. La définition atteint parfois des niveaux de détails plus qu'appréciable et permet de voir la minutie et la précision opéré sur chaque éléments de maquette ou décors du film. Mieux elle amplifie certaines scènes (la poursuite dans les couloirs de la station, la gigantesque scène de la serre, l'affrontement extérieur). C'est souvent impressionnant!!!

- le son lui possède une explosive VO restauré DTS HD 5.1 qui donne une ampleur inédite à la superbe musique du film et aux différents "impressionnants" effets sonores du film (les baraquements des ouvriers, les quais d'embarquement, le bar, l'atterissage de la navette...). La VF est composé d'un très efficace Dolby Surround 2.1. Du très bon travail de remasterisation!! Impeccable!!

- Bonus : décevant. Un commentaire audio du réalisateur mais non sous-titrée (Toujours et encore la Warner's touch!!!) et une bande annonce (vo) à la qualité vidéo catastrophique. Décevant. Surtout que le dvd regorgeait de notes de production passionnantes, donc gardez-le.

Du point de vue technique, ce blu ray pulvérise le DVD sans problème. Y a pas photo!!

Bref ce HD reste un achat sûr et sans risque pour tous fans qui désirent posséder la meilleure image et le meilleur son disponible pour ce chef-d'oeuvre indémodable de la science-fiction.

Une pure merveille que je ne me lasse jamais de re-découvrir. Du vrai bon cinoche!!

A vous de voir.

Spécificités techniques :
Blu-ray "Toutes Zones" - Edition française WARNER - durée : 109mn.
Image : 2.35 Cinémascope - 16/9 / HD 1080P
Son : Anglais DTS HD Master Audio 5.1 / Français (vraie VF) Dolby Surround 2.1 / Allemand Dolby Digital 2.0 / Italien 2.0 / Espagnol (Castillan 2.0 et Latin 1.0).
Sous-titres : Anglais, Français, Allemand, Espagnol(Castillan et Latin), Suèdois, Danois, Norvègien, Finlandais et Hollandais.
Menu POP UP : Anglais.
Remarque sur ce commentaire Remarques sur ce commentaire (4) | Permalien | Remarque la plus récente : Oct 12, 2012 7:47 PM MEST


French Connection + French Connection II [Blu-ray]
French Connection + French Connection II [Blu-ray]
DVD ~ Roy Scheider
Proposé par Expédition sous 24H
Prix : EUR 19,90

5.0 étoiles sur 5 Avis aux "puristes" de l'image originale. Disponible enfin dans un nouveau master HD en import US. Indispensable., 28 septembre 2012
Achat authentifié par Amazon(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : French Connection + French Connection II [Blu-ray] (Blu-ray)
Ce film est une bombe, une perfection, un choc... Les mots sont innombrables pour qualifier aussi justement ce chef-d'oeuvre ultime du 7ème art.

Juste avant L'EXORCISTE, Friedkin entre de manière magistrale dans le monde du cinéma de fiction avec FRENCH CONNECTION.

Et on peut dire, avec plus de 40 berges au compteur, qu'il n'a rien perdu en terme de narration, de tension et d'efficacité (la toujours extraordinaire poursuite du métro aérien!!).

Quand en 2008 fut annoncé la sortie en HD, j'en jubilais d'avance et me suis empressé de l'acheter. Et là!! L'horreur!! Un master horrible, des couleurs virant au bleu ou rose violassé, un grain extrême qui rend certaines scènes sombres parfaitement illisibles, une espèce d'halo baveux entoure les visages et un contraste vacillant. Le pire c'est que son excellente suite FRENCH CONNECTION II, réalisé par le grand John FRANKENHEIMER (LE TRAIN, UN CRIME DANS LA TETE, GRAND PRIX), bénéficiait d'une copie HD de toute beauté et quasi parfaite.

Une vraie honte!! Qu'avez-vous fait Mr FRIEDKIN?

En fait dans les bonus il nous expliquait être parti d'un master en noir et blanc et ensuite l'avoir colorisé pour faire plus brut, plus artistique et plus proche de sa "vision d'origine". Oui, bien sûr. Comme la calamiteuse nouvelle version de L'EXORCISTE qu'il a fini par renier (et qu'il qualifie de purement mercantile) dans sa dernière interview lors de la sortie de l'éprouvant KILLER JOE (vous pouvez vérifier dans le dernier numéro de PREMIERE). Ce réal est assez connu pour changer d'avis en permanence. Comme sur son chef-d'oeuvre LE SANG DU CHATIMENT qui, de film anti-peine de mort lors de sortie en 1988, est devenu un fervent défenseur de la loi du talion dans une nouvelle version. Docteur William ou Mister Friedkin?! Allez savoir.

Bref tous mes souvenirs sur ce film m'ont paru souiller par ce master atroce et honteux. Mais certaines personnes aiment ce nouveau master car "Friedkin Touch!!". Tant mieux (ou tant pis?) pour eux, chacun ses goûts. Moi, comme tous cinéphiles passionnés, je suis pour le respect de l'oeuvre originale. Pas pour les bidouillages anachroniques style THX 1138 ou E.T L'EXTRA-TERRESTRE version 2002 que Spielberg vient tout simplement de renier en ne l'incluant même pas sur l'édition Blu Ray. Comme quoi?! Qu'il veuille bidouiller son film, OK. Mais qu'il nous laisse le choix avec l'ancienne version. Le "révisionisme artistique" arbitraire me parait dangereux mais ce n'est que mon avis.

Et tout d'un coup en Mars 2012, l'incroyable se produit aux Etats-Unis. La Fox a reçu tellement de plaintes de cinéphiles se sentant biaisés "de par le monde" par cette édition bancale qu'elle lança la création d'un nouveau master HD toujours supervisé par Friedkin (pour les raleurs, eh oui c'est bien Friedkin qui a supervisé aussi ce master, c'est indiqué après le générique de fin de ce nouveau blu ray). Mais cette fois en collaboration avec Owen ROIZMAN le directeur photo du film.

Cette édition se nomme "The French Connection - Filmmakers Signature Series". D'abord disponible exclusivement sur BEST BUY.COM mais maintenant (depuis septembre 2012) en vente partout sur d'autres sites.

Que vaut ce nouveau master Blu ray, me direz-vous?

- Image : eh bien, c'est un miracle. Ce monument retrouve ses couleurs d'origines, le grain est toujours par moments "extrême" mais cette fois parfaitement lisible dans les zones d'ombre, les contrastes parfaits et la définition est souvent aiguisée. Le vrai FRENCH CONNECTION vient de renaitre de ces cendres. Aléluia!! Seul problème, les sous-titres anglais sont toujours incrustés sur le master lors des scènes en français.

- Son : contenant la version française Dolby Digital 5.1 (copie conforme du DTS de l'édition 2008) mais par-contre la V.O n'est pas sous-titrée en français. Décevant mais bon, je m'en accomoderais.

- Bonus : identique à l'édition précédente mais aucun sous-titrage français.

Donc vous l'aurez compris, cette édition s'adresse principalement aux vrais puristes cinephiles de l'image d'origine déçu par la version 2008.

Je l'ai acheté et je ne le regrette nullement. Présenté dans un fourreau carton de bonne qualité accompagné d'un livret de 24 pages (tout en anglais, désolé!!) autrement plus explicatif que celle de la soi-disant "édition collector" française, ce blu ray rend enfin justice à ce chef-d'oeuvre intemporel et au travail remarquable du directeur photo Owen ROIZMAN.

A vous de voir. Maintenant, vous avez le choix!!

Spécificités techniques :
Blu-ray "Toutes Zones" - IMPORT USA - collection "Filmmakers Signature Series" - durée : 104mn.
Image : 1.85 Panoramique - 16/9 / HD 1080P
Son : Anglais DTS HD-Master Audio 5.1, Dolby Surround et Mono / Français (vraie VF d'époque) Dolby Digital 5.1 / Espagnol Dolby digital 5.1.
Sous-titres : Anglais pour malentendants et Espagnol.
Menu POP UP : Anglais


Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11-20