ARRAY(0xa9fd4870)
 
Profil de LAZZARINI > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par LAZZARINI
Classement des meilleurs critiques: 592.457
Votes utiles : 18

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
LAZZARINI

Afficher :  
Page : 1
pixel
Romanee-Conti 1935
Romanee-Conti 1935
par Takeshi Kaiko
Edition : Poche
Prix : EUR 4,85

3 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 A déguster un verre à la main (attention à l'abus etc, etc), 13 juin 2009
Ce commentaire fait référence à cette édition : Romanee-Conti 1935 (Poche)
Deux courts récits aussi dissemblables que possible. Le premier met en scène le célèbre vin et la capacité du divin nectar à évoquer des images, réelles ou imaginaires. Un récit en délicatesse dont n'est pas exclue une certaine sauvagerie.
On retrouve dans ce récit la parfaite connaissance que certains auteurs japonais (à l'instar des excellents auteurs du manga Les Gouttes de Dieu) ont su acquérir et qui donne INSTANTANEMENT l'envie d'ouvrir une bouteille et de s'abîmer dans la contemplation du breuvage.

Un petit objet qui n'est réservé aux seuls initiés !

Le second récit est moins parlant, moins évocateur...

Bravo encore au travail de l'éditeur qui nous fait découvrir ce que la littérature d'Extrême-Orient possède de meilleur et de plus surprenant.


Disparitions
Disparitions
par Natsuo Kirino
Edition : Poche

7 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Une torpeur angoissante, 13 juin 2009
Ce commentaire fait référence à cette édition : Disparitions (Poche)
Kirino Natsuo s'affirme ici encore comme une parfaite manipulatrice, on s'enfonce dans l'effroyable, on refuse d'admettre une réalité qui n'est jamais avérée. La grande force de ce roman, nous faire glisser dans une sorte de torpeur, d'alanguissement inconfortable, la violence n'est jamais affichée...

Avec Out et Monstrueux, Disparitions de Kirino nous donne une leçon en même temps qu'un formidable aperçu d'un Japon contemporain où la tradition conserve toute sa vigueur.


Les années douces
Les années douces
par Hiromi Kawakami
Edition : Broché

8 internautes sur 9 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Une pure merveille de sensibilité, une atmosphère incomparable, 7 juin 2009
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les années douces (Broché)
Les années douces de Kawakami sont l'une des oeuvres les plus sensibles qui m'aient été données de lire; on trouve à chaque page la douceur annoncée dans le titre mais au-delà, c'est un lent apprentissage, un cheminement vers la découverte de l'autre; il y a des accents de Zweig dans cette conquête de tendre amitié. Au fil des pages, on se laisse bercer par une quiétude, Kawakami donne à voir ce qu'elle décrit, ses évocations de la ville comme celle d'une nature complice sont des performances. Et on ne remerciera jamais assez l'éditeur de nous mettre en les mains de tels joyaux.


Page : 1