Profil de Arnaud > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par Arnaud
Classement des meilleurs critiques: 249.284
Votes utiles : 452

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
Arnaud (Le Blanc, France)

Afficher :  
Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8
pixel
Spider-Man 2 [Édition Collector]
Spider-Man 2 [Édition Collector]
DVD ~ Tobey Maguire
Proposé par S-PION
Prix : EUR 19,99

10 internautes sur 10 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Excellent film !, 25 janvier 2005
Ce commentaire fait référence à cette édition : Spider-Man 2 [Édition Collector] (DVD)
Autant je n'avais pas compris l'engouement du public (et surtout de la presse) pour le premier épisode, autant, pour ce second opus, je ne peux que rejoindre l'opinion générale: Spider-Man 2 est un très grand film, un nouveau standard du cinéma hollywoodien où, une fois n'est pas coutume, la psychologie des personnages (leurs doutes, leurs frustations, leur repentir) prend largement le dessus sur les effets spéciaux.
Enfin le personnage principal et le méchant de l'histoire ne sont plus que des costumes sans âme, ils sont tout simplement des êtres, à qui on n'a pas forcément laissé le choix et qui doivent s'adapter à la nouvelle condition qu'ils n'ont pas choisie.
Les scènes parlées sont intenses dans leur apparente simplicité. Certaines m'ont fait monter les larmes aux yeux, en particulier celle où la tante de Peter Parker lui explique ce que représente le statut de héros aux yeux de certaines personnes. Bouleversant, et c'est seulement en visionnant le film qu'on peut se rendre compte de la beauté de la chose.
Bref, ce film, aux frontières du chef-d'oeuvre, est aux antipodes de la majorité des films portant sur les super-héros. C'est en celà qu'il accentue le statut si particulier du héros qu'il rend d'avantage unique. Bravo !
Remarque sur ce commentaire Remarque sur ce commentaire (1) | Permalien | Remarque la plus récente : May 21, 2014 4:11 AM MEST


Temple of Shadows
Temple of Shadows
Proposé par tws-music-eu
Prix : EUR 14,25

6 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Miraculeux !, 22 décembre 2004
Ce commentaire fait référence à cette édition : Temple of Shadows (CD)
Quelle surprise ! Sincèrement, je ne pensais pas qu'Angra eut été capable un jour de donner naissance à une telle merveille. Pas que Rebirth m'ait déplu, bien au contraire, simplement, le groupe avait quelque peu perdu de son orignalité en proposant un album typiquement speed metal, très bon, mais beaucoup moins original que ses prédécesseurs. Cette fois, Angra sort les couverts en argent et, débarrassé de la pression qui régnait à l'époque de Rebirth, le groupe nous propose un opus brillant, où ses influences néoclassiques ressortent sur chacun des morceaux de ce disque majestueux. Techniquement, le groupe est au top du top. Quant au chanteur Eduardo Falaschi, il fait sans peine oublier son prédécesseur, que je trouvais pour ma part insupportable. Des morceaux comme "Spread Your Fire", "Waiting Silence", "No Pain for the Dead", "Morning Star"... pff, tous en fait, sont parmi les plus aboutis et les plus inventifs qu'il m'ait été donné d'entendre. Le meilleur album du groupe ? Pour ma part, oui, sans conteste ! Quant au DVD qui accompagne le disque, c'est là encore du pur bonheur, ce dernier, d'une durée de 160 minutes (!!) contenant l'INTEGRALITE DU CONCERT DE SAO PAULO DE 2001 (!!!) Soit 18 titres live (où l'on se rend compte à quel point Edu est un chanteur vraiment hors-normes), mais aussi des clips, des interviews et une galerie photos. Franchement, à ce prix-là, ne vous privez pas, et payez-vous le meilleur album d'un des tout meilleurs combos du moment !


Destination finale 2 [Édition Prestige] [Édition Prestige]
Destination finale 2 [Édition Prestige] [Édition Prestige]
DVD ~ Ali Larter
Proposé par odyssees-numeriques
Prix : EUR 8,20

1 internaute sur 3 a trouvé ce commentaire utile :
3.0 étoiles sur 5 Un bon petit film !, 27 août 2004
Ce commentaire fait référence à cette édition : Destination finale 2 [Édition Prestige] [Édition Prestige] (DVD)
N'ayant pas eu l'occasion de voir le premier épisode de la série, j'ai été agréablement surpris de constater le niveau de qualité de cette suite, qui m'a donné envie de regarder le premier opus ! Un bon signe...
Une idée de départ plutôt bien pensée (des personnages qui auraient du être fauchés par la mort et qui se retrouvent dorénavant en sursis), des scènes de carnages soutenues par des effets spéciaux qui forcent le respect: à ce titre, la séquence d'introduction est vraiment remarquable, tout comme les différentes morts qui s'ensuivent et qui sont visuellement épatantes de par leurs trouvailles visuelles absolument percutantes et réalistes et, enfin, le fait que le grand méchant n'apparaisse jamais: la mort est en effet présentée ici comme une simple relation de cause à effet.
Le seul bémol réside en fait dans les 10 dernières minutes du film: tout va malheureusement trop vite et on est un peu déçu que la fin soit aussi rapidement expédiée. C'est vraiment dommage !
Bref, un bon film, qui aurait nécessité un meilleur traitement de faveur au niveau de la durée. Les amateurs vont cependant adorer !


Misanthro-Thérapie : 15 Années d'Analyse
Misanthro-Thérapie : 15 Années d'Analyse

4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Une excellente surprise !, 23 août 2004
Ce commentaire fait référence à cette édition : Misanthro-Thérapie : 15 Années d'Analyse (CD)
Et voilà, déjà 15 ans d'existence pour le plus populaire des groupes de metal extrême Français actuels ! D'où la sortie de ce coffret-anniversaire, qui contient deux CD et un DVD.
Sur le premier CD, plusieurs inédits, enregistrés cette année. On retiendra les excellents "Le Bestiaire Souterrain", "Estampe Géopolitique" et "Crimes, Tyrannie et Châtiment", qui laissent littéralement exploser le talent du nouveau guitariste du groupe, Anthony Scemana, découvert sur le dernier album du groupe, "Sadistic Sex Daemon", et qui brille par ses interventions sur des riffs particulièrement inspirés ! De même, Gaël Féret, lui aussi apparu sur "Sadistic...", s'avère absolument redoutable sur des titres comme le très black-metal "Emmurement" ou, à nouveau, le complexe "Estampe Géopolitique" ! Le meilleur batteur du groupe ? On a aussi droit à des morceaux très travaillés au niveau de l'ambiance, l'intro "Titan Fall", ou l'inquiétant "L'Antéchrist". Enfin, les Français nous proposent ce qui restera comme une de leurs plus belles pièces instrumentales: le magnifique "Amour Anthropophage", avec ses belles intro et outro à la guitare sèche. Enfin, le groupe propose des réenregistrements plutôt réussis des très bons "Contemplation", "Chair Organique" et "Conte Phantasmagorique".
Le 2ème CD s'avère à la hauteur, les six premiers titres, tirés du dernier album et de "Misanthrope Immortel" sont exécutés en live, et nous montre l'aisance et le plaisir de la formation à les interpréter devant son public. Puis, avant de clôre le disque par un réenregistrement de "Khopirron", cette fois-ci en Français, le groupe propose des covers de formations aussi prestigieuses que Coroner (excellente reprise de "Reborn Through Hate"), At The Gates ("Suicide Nation"), Trust ("L'Elite", très bon) et même S.U.P ("Real Nature").
Enfin, le DVD (d'une durée de deux heures) s'avère excellent, laissant la parole à tous les membres actuels de Misanthrope, où l'on découvre un S.A.S De l'Argilière d'une humilité exemplaire (franchement, je ne m'y attendais pas), et évidemment tout le reste du groupe, avec un Jean-Baptiste Boitel éminemment sympathique, un Jean-Jacques Moréac apparemment très timide, et les deux nouveaux, Anthony Scemana et Gaël Féret, manifestement heureux de faire partie de Misanthrope (et dont le discours s'avère très intéressant). On y découvre les débuts du groupe (avec un S.A.S qui tenait la guitare), et les membres sont interrogés sur des sujets aussi divers que la réalisation du dernier album, des changements apportés par le nouveau line-up de la formation, de l'apport de chaque musicien dans la composition des morceaux, etc... Le tout est entrecoupé par des interprétations live de morceaux tirés en majorité du dernier album et quelques-uns de "Misanthrope Immortel". Que du bon !
En définitive, ce coffret est une très bonne surprise et a le mérite de nous éclairer sur une formation dont on ignorait jusqu'à maintenant beaucoup de choses. A l'intérieur du boîtier (packaging très réussi à ce sujet), vous trouverez un coupon à renvoyer à la maison de disque du groupe afin de recevoir un DVD bonus. Venant tout juste de l'envoyer, je ne peux malheureusement pas vous en dire davantage, mais je suis persuadé qu'il trouvera largement sa place dans ce superbe coffret, où un emplacement lui est en effet spécialement réservé.


Piece Of Mind
Piece Of Mind
Prix : EUR 10,64

8 internautes sur 20 ont trouvé ce commentaire utile 
2.0 étoiles sur 5 Un peu décevant..., 22 août 2004
Ce commentaire fait référence à cette édition : Piece Of Mind (CD)
C'est en 1983 que sort le 4ème album d'Iron Maiden, c'est aussi celui où l'excellent Nicko McBrain, après avoir quitté Trust, rejoint la bande à Steve Harris (tandis que Clive Burr quitte le groupe pour rejoindre... Trust !), où il officie encore de nos jours. Cet album sort après le monumental "The Number Of The Beast" et il s'avère malheureusement beaucoup moins bon que ce dernier. La faute à des compositions tout simplement moins inspirées et beaucoup plus ancrées dans le carcan "heavy metal traditionnel" que ne l'étaient celles de son illustre prédécesseur. Il reste néanmoins des moments d'anthologie, comme l'héroïque "Where Eagles Dare" en ouverture, le très lyrique "Revelations" ou l'épique "To Tame A Land", inspiré du roman Dune, de Frank Herbert, et bien évidemment le célébrissime "The Trooper", bien plus efficace en concert qu'en studio. Dommage...
Le groupe continue malgré tout à cartonner sur toute la surface du globe, aidé en cela par des prestations live éblouissantes. D'un point de vue artistique, le groupe est loin d'avoir signé son arrêt de mort. L'année suivante verra en effet le groupe revenir à la charge avec le superbe "Powerslave" !..
Remarque sur ce commentaire Remarques sur ce commentaire (3) | Permalien | Remarque la plus récente : Jun 23, 2011 10:33 AM MEST


Killers
Killers
Prix : EUR 15,90

2 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 La machine est en marche !, 22 août 2004
Ce commentaire fait référence à cette édition : Killers (CD)
C'est en 1981 que sort le deuxième album d'Iron Maiden, qui sera aussi le dernier avec Di'Anno au chant. Que dire de plus si ce n'est que le groupe a progressé à tous les niveaux ? Que ce soit au niveau des compositions (toutes écrites par Steve Harris !), de la production et, surtout, du chant, tout est ici bien plus maîtrisé que sur le premier album ! Qu'il s'agisse des morceaux les plus hard, comme "Wrathchild", "Murders In The Rue Morgue" ou "Purgatory", des instrumentaux "The Ides Of March" et "Genghis Khan" ou de la superbe ballade "Prodigal Son", tout est mitonné aux petits oignons, et les mélodies sont tout simplement irrésistibles et imparables ! Un des meilleurs enregistrements du combo, sans conteste !


Soundchaser
Soundchaser

Aucun internaute (sur 1) n'a trouvé ce commentaire utile :
3.0 étoiles sur 5 Encore un excellent album de Rage !, 22 août 2004
Ce commentaire fait référence à cette édition : Soundchaser (CD)
Après un "Unity" fort réussi, Rage remet le couvert avec ce concept-album qui met en scène leur célèbre mascotte, le Soundchaser, qui donne ainsi son nom à cet album digne de son prédécesseur; pas de grands changements au niveau du style cette fois-ci, on note simplement que le son a encore gagné en puissance et que Peavy Wagner, chanteur-bassiste, chante de mieux en mieux. Certaines compositions sont absolument remarquables de maîtrise et de cohérence: "War Of Worlds", "Great Old Ones", "Secret In The Weird World" ou encore "Flesh And Blood" laissent exploser le talent des trois musiciens, sans pour autant verser dans la démonstration outrancière: ainsi, le guitariste Victor Smolski (sans doute l'un des tout meilleurs du genre) nous fait part de quelques-unes de ses plus belles parties instrumentales tandis que Mike Terrara martèle ses fûts avec une efficacité et une précision jamais remises en cause.
Bref, un album réussi, d'une puissance mélodique rare, et qui rend justice au Soundchaser !


Unity
Unity
Proposé par tws-music-eu
Prix : EUR 9,85

4.0 étoiles sur 5 Rage On Again !, 22 août 2004
Ce commentaire fait référence à cette édition : Unity (CD)
Rien que les premières notes laissent augurer du meilleur: Rage est bien de retour ! Je n'étais pas spécialement fan de la période symphonique du groupe, le sublime cotoyant souvent le médiocre, jusqu'à un "Ghost" composé à l'évidence sans aucune inspiration. Toutefois, c'est une période que je respecte, car le groupe a réellement pris de gros risques en sortant ces 3 albums, complètement à l'opposé du style habituel du combo (n'oublions pas que Rage est un groupe de heavy/thrash)! N'ayant même pas pris la peine d'écouter "Welcome To The Other Side", l'album du retour aux sources, je me suis laissé séduire par la superbe pochette qui ornait ce "Unity" (et représentant le Soundchaser, la mascotte du groupe que l'on n'avait plus revu depuis l'album "The Missing Link", qui date tout de même de 1993), et là, la claque !
Cet album pourrait faire office de best-of, tant les morceaux qui le parsèment figurent parmi les plus beaux brûlots jamais composés par le groupe, en particulier les excellents "Down", "Dies Irae" (avec ses choeurs impressionnants) et..."Unity", fantastique instrumental de 7 minutes, qui donne son titre à l'album et qui porte à merveille son nom, tant la complémentarité et la complicité qui lie les trois musiciens transparaît tout au long de cet album absolument remarquable et disposant d'une production des plus exemplaires en matière de heavy metal (écoutez le son et vous m'en direz des nouvelles)!
Bref, un des meilleurs albums de ce trio injustement méconnu chez nous !


Vol. 3:The Subliminal Verses - Edition Limitée open disk (1 bonus+exclusivités)
Vol. 3:The Subliminal Verses - Edition Limitée open disk (1 bonus+exclusivités)
Prix : EUR 10,00

7 internautes sur 10 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Mea Culpa !.., 22 août 2004
Et dire qu'il y a quelques semaines, Slipknot était encore pour moi un énième groupe de néo-metal tout juste bon à rassasier une frange de pseudo-metalleux boutonneux en manque de bruit... Car si Iowa ne représentait à mes yeux qu'un foutoir incohérent de bout en bout, réalisé par une bande de neuf cinglés avec comme unique intérêt le fait d'être masqués, il en est tout autrement avec ce Vol.3 absolument... SUBLIME !!!
C'est bien simple, je suis persuadé qu'une majorité de fans va rejeter cet album, beaucoup plus musical et inspiré que son prédécesseur. Enfin de vrais textes (finis les ridicules "If you're my 555, then I'm your 666"...), ancrés dans des morceaux anthologiques qui, je n'en doute pas, feront figure de classiques dans les années à venir si les vrais passionnés de musique daignent pencher une oreille sur les nombreuses pépites qui jalonnent cet album: "The Blister Exists" et son break de batterie apocalyptique, "Three Nil" et son grind/death qui ouvre un refrain puissamment mélodique, le très alambiqué "Welcome" et son hardcore monstrueux parsemé de cassures brillamment maîtrisées, l'énorme (et j'en suis sûr, prédicateur) "Pulse Of The Maggots", les hits en puissance que constituent des morceaux comme "Duality" ou "Before I Forget", sans oublier les somptueuses ballades "Circle" et "Vermillon Pt.2", sont l'oeuvre de musiciens passionnés, soucieux de montrer le vrai visage de Slipknot et qui, fatalement, instaurent le véritable style du groupe.
Messieurs, toutes mes excuses pour vous avoir si longuement définis comme un groupe de foire musicalement empreint du néant. Avec un tel album, vous venez non seulement d'entrer dans la cour des grands, mais avez également sorti là une référence pour les générations à venir, j'en suis persuadé ! Chapeau bas !


Virtual Xi
Virtual Xi
Prix : EUR 10,64

8 internautes sur 14 ont trouvé ce commentaire utile 
1.0 étoiles sur 5 Le fond !.., 20 août 2004
Ce commentaire fait référence à cette édition : Virtual Xi (CD)
Deuxième album avec Blaze Bayley au chant, ce nouvel album, sorti en 1998, est encore plus décevant que son prédecesseur. Cette fois-ci, Blaze Bayley n'est plus le seul à être mis en cause: son chant est toujours aussi peu approprié, c'est un fait, mais sur cette offrande, c'est désormais la musique qui pose problème ! Cet album est d'un point de vue qualitatif beaucoup moins bon que son prédécesseur: les morceaux ont certes gagné en concision (les titres sont en effet plus courts et le groupe ne cherche plus à expérimenter comme sur "The X Factor"), mais ils sont dorénavant sans surprise et sont plus prévisibles que jamais ! En outre, les compositions qui figurent sur album sont parmi les moins réussies des Anglais: le premier morceau, "Futureal", qui a quand même la charge de donner la saveur et le ton de l'album, est tout simplement sans intérêt, la mélodie est d'une nullité affligeante (je crois que je n'ai jamais entendu pire venant du groupe, même sur "No Prayer For The Dying", un comble !). Quand à l'épilogue, "Como Estais Amigos", inutile de dire que c'est un ratage total, on se demande sincèrement ce qui se passe dans le groupe pour que celui-ci ne soit même plus capable de nous offrir une fin de disque digne de ce nom ! Entre-temps, on aura porté l'oreille sur les six autres compositions de cet album, et force est de constater que ce sont toujours les mêmes impressions qui nous viennent à l'esprit: soit les morceaux sont inutilement longs et répétitifs, comme "The Angel And The Gambler" (...premier single extrait du disque... brrr...) et "Don't Look To The Eyes Of The Stranger" (malgré un excellent break), soit ils sont de moins en moins intéressants dans leur déroulement, comme l'attestent les pourtant bien partis "Lightning Strikes Twice", "When Two Worlds Collide" et "The Educated Fool", malheureusement gâchés par un final laborieux !.. Seul "The Clansman" tient la route, malheureusement, il s'avère être le plus prévisible du lot !...
J'avoue que cet album est celui qui m'a fait décrocher d'Iron Maiden, malgré tout le respect que je continuais à leur porter (il restait quand même à mes yeux le plus grand groupe de heavy metal du monde). Pour moi, seul un miracle pouvait sortir Steve Harris & Co du pétrin dans lequel ils étaient plongés. Heureusement, les miracles existent !..


Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8