Profil de Jacques Prestreau > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par Jacques Prestreau
Classement des meilleurs critiques: 1.387
Votes utiles : 338

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
Jacques Prestreau (France)
(VRAI NOM)   

Afficher :  
Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11
pixel
Encyclopédie Peronne : 5724 accords pour le clavier, classés par chiffrages
Encyclopédie Peronne : 5724 accords pour le clavier, classés par chiffrages
par Patrick Peronne
Edition : Broché
Prix : EUR 16,00

Aucun internaute (sur 1) n'a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Note de l'éditeur, 8 mai 2011
Note de l'éditeur

A la question: "peut-on enseigner le jazz ?", il n'y a pas si longtemps, la réponse était: "ça ne s'apprend pas, il faut laisser parler l'instinct", etc. Les choses ont heureusement bien changé. Et s'il est toujours vrai qu'on ne peut transformer un musicien débutant en compositeur génial, on peut en tout cas lui indiquer comment faire fonctionner son imagination. C'est ce qui est merveilleusement prouvé avec les volumes que Patrice Galas et Pierre Cammas ont mis des années, d'un travail extraordinaire, à faire prendre forme. Et quelle forme! Tous les accords, des milliers d'idées mélodiques et rythmiques, toutes les sortes d'accompagnements possibles - on peut dire que tout y est et cette véritable encyclopédie des musiques modernes, dont le jazz, devrait être considérée comme indispensable à tous ceux qui, débutants ou pas, cherchent à se familiariser avec ce monde infini de la recherche musicale.

Souvent dans une partition, il y a des chiffrages: C7, Am, Ab79, etc... A quoi correspondent-ils? Quand vous avez envie de composer, si vous vous accompagnez au piano, à l'orgue, au synthé, vous vous demandez: quel accord vais-je faire, je n'en connais pas assez ! La même chose quand vous utilisez votre ordinateur, votre séquenceur. Voilà pourquoi j'ai écrit ces 5724 accords - ils sont à chaque fois dans tous les tons avec l'accord de base et ses renversements. Les renversements sont des accords différents par rapport à l'accord de base mais construits à partir des mêmes notes de cet accord. Chaque accord renversé a une sonorité qui lui est propre. Donc, vous utiliserez tel ou tel renversement, non seulement en fonction du déplacement de vos doigts, mais aussi de votre choix de sonorité harmonique. En fait ce livre est une boîte de couleurs... harmoniques.

Note complémentaire (de Jacques Prestreau) : Les albums de musique de Patrick Peronne sont disponibles sur Amazon :
http://www.amazon.fr/s?index=blended&field-keywords=Patrick%20Peronne
Remarque sur ce commentaire Remarque sur ce commentaire | Permalien


L'encyclopédie des tableaux d'accords pour tous les guitaristes - 1800 accords en photos
L'encyclopédie des tableaux d'accords pour tous les guitaristes - 1800 accords en photos
par Leonard Vogler
Edition : Broché

3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 1800 accords groupés suivant les règles d'harmonie, pour faciliter le jeu... et la composition !, 8 mai 2011
Leonard VOGLER - L'encyclopédie des tableaux d'accords pour tous les guitaristes - 1800 accords en photos :

- Vous êtes assuré de trouver les bons accords quel que soit votre style de jeu. Le livre est conçu en chapitres sur les formes d'accords, les accords spéciaux, les accords de base, les doigtés de la théorie. Ce livre est donc accessible autant pour le débutant qui souhaite apprendre correctement que pour le compositeur qui souhaite avoir un mémo pratique en permanence sous la main.

- Plusieurs positions (renversements) sont montrées pour chaque type d'accord et les doigtés de chaque position sont faciles à lire, grâce à des photos en gros plan. Des photos très utiles aussi aux débutants pour éviter les bien trop fréquentes erreurs de positionnement des doigts sur les cases du manche.

- De plus les accords sont groupés de manière logique, groupés en suivant les règles de l'harmonie, de telle sorte qu'il est facile de trouver ceux dont vous avez besoin pour jouer n'importe quelle morceau ou pour composer sans vous perdre dans des accords inadaptés à la gamme et au mode choisi.

- Quel que soit le style de musique que vous jouez, rock, jazz, blues, country, variété, etc. vous trouverez à la fois les accords simples ou des accords plus élaborés pour tout ce que vous aurez envie de jouer. Les 1800 accords sélectionnés pour ce livre (il y en a bien sûr beaucoup d'autres possibles, la guitare permettant près de 6000 accords avec les cinq doigts) sont les plus importants à connaître pour jouer durant toute sa vie dans les styles musicaux les plus répandus. Il n'y a guère que le jazz et le classique qui puisent dans la totalité des 6000 accords de la guitare.

- Avec ce livre le débutant évitera les pièges des dissonances et des fausses notes et le compositeur aura sous la main l'essentiel de ce qui lui est vraiment utile pour toutes les gammes et tous les modes, depuis la variété ou le folk... jusqu'au progressive rock ou jusqu'au heavy metal.
Remarque sur ce commentaire Remarque sur ce commentaire | Permalien


Dr Jekyll & Mr Hyde
Dr Jekyll & Mr Hyde
DVD ~ Maurice Phillips
Proposé par valounoa
Prix : EUR 14,99

7 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Très originale, et la meilleure en couleur pour le moment, 11 mars 2011
Ce commentaire fait référence à cette édition : Dr Jekyll & Mr Hyde (DVD)
Très originale, cette version de l'histoire est assez fidèle au récit de Stevenson tout en étant traitée d'une façon particulière : l'histoire est ici vue depuis le personnage principal. Le spectateur se met donc dans la peau du personnage, ou presque. Cela implique un développement tout particulier des pensées intérieures du personnage, la voix off est donc très présente à divers moments, ce qui peut rebuter certains spectateurs, mais cela a l'intérêt de détailler infiniment plus les états d'âme, les questionnements et les troubles du personnage, tout comme dans le récit écrit de Stevenson.

J'aime aussi cette version pour sa restitution très détaillée de la vie bourgeoise d'une part et de la vie misérable d'autre part dans le Londres de la seconde moitié du XIX° siècle, avec des images magnifiques, un éclairage qui alterne des effets d'ombres et de lumières, de contre-jours, de brumes vaporeuses, de silhouettes à la lumière des réverbères, de couleurs inquiétantes par leur nature même.

La musique, assez discrète contrairement à bien d'autres versions, est très belle, et accompagne à merveille les scènes, dans les atmosphères douces et feutrées tout comme dans les moments intenses angoissants.

Bien que la voix off représentant les pensées du personnage soient très présente, les dialogues avec les autres personnages du film sont très travaillés, rien n'est inutile, chaque phrase a son importance, soit pour préparer le spectateur à des scènes ultérieures, soit pour décrire les terribles inquiétudes des uns et des autres et les troubles du personnage central face à un mystère qui lui échappe.

Un détail supplémentaire : amateurs d'effets spéciaux, d'images terrifiantes ou de changements spectaculaires de visages... passez votre chemin. Car cette version n'en contient aucun. Remarquable à l'époque actuelle où quasiment plus aucun film ne peut se passer d'effets spéciaux spectaculaires, cette oeuvre (on peut en effet la qualifier ainsi) de Maurice Phillips mise entièrement et exclusivement sur le scénario, sur les dialogues, sur le caractère des personnages, la mise en valeur des profondes différences humaines et sociales entre la Haute Société Londonienne et la misère totale du peuple sous le règne de la reine Victoria, la restitution de l'atmosphère angoissante dans le cercle des proches autour du Dr Jekyll, la double personnalité oscillant comme un pendule entre le bien et le mal dans un même homme qui perd tout contrôle de sa vie... et le drame de la progression lente mais inexorable d'un homme parfaitement sain d'esprit vers la folie et la démence profonde. Le bien sortira vainqueur de cette lutte entre les deux extrêmes, mais au prix de sa propre vie.

A mes yeux cette version de Maurice Phillips, faite à l'origine pour la télévision et non pour le cinéma, est une des versions les plus réussies de la légende de Stevenson. C'est pour moi à ce jour la meilleure version en couleur, surtout pour la façon dont l'histoire est traitée de façon délibérément fidèle au récit original par le réalisateur.


Musiques Des Jardins Du Monde : Les Jardins D'aphrodite
Musiques Des Jardins Du Monde : Les Jardins D'aphrodite
Proposé par Planetesolde
Prix : EUR 39,00

1 internaute sur 2 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Très belle musique new age, 5 mars 2011
Ce commentaire fait référence à cette édition : Musiques Des Jardins Du Monde : Les Jardins D'aphrodite (CD)
Très belle musique. Attention, cet album est aussi édité sous un autre titre avec rigoureusement le même contenu : l'album "Le Rocher Et La Sirène".
Remarque sur ce commentaire Remarque sur ce commentaire | Permalien


Le Rocher Et La Sirène
Le Rocher Et La Sirène

5.0 étoiles sur 5 Très belle musique new age, 5 mars 2011
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le Rocher Et La Sirène (CD)
Très belle musique. Attention, cet album est aussi édité sous un autre titre avec rigoureusement le même contenu : l'album "Musiques Des Jardins Du Monde : Les Jardins D'Aphrodite".
Remarque sur ce commentaire Remarque sur ce commentaire | Permalien


There Are Many Sides To The Night
There Are Many Sides To The Night

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 LE chef-d'oeuvre de Steve Hackett, 7 février 2011
Ce commentaire fait référence à cette édition : There Are Many Sides To The Night (CD)
Si je ne devais retenir qu'un seul album de Steve Hackett ce serait celui-là !

Attention, inconditionnels de la guitare électrique... passez votre chemin ! Car cet album est exclusivement acoustique ! Et exclusivement instrumental ! Il n'y a essentiellement que deux instruments sur scène : une guitare acoustique et un piano, celui-ci étant joué par son ami Julian Cobeck, virtuose du synthé mais qui a accepté ce défi d'une tournée de concerts totalement acoustiques. Et il s'agit d'un enregistrement en public en Sicile. On devrait plutôt dire un récital qu'un concert d'ailleurs, tellement la prestation est épurée, proche d'un récital de musique classique, et tellement Steve est en osmose avec son public lors de cette soirée. Il s'adresse à son public entre chaque morceau, plaisante, explique brièvement comment chaque morceau lui a été inspiré par la vie de tous les jours, par son amour pour Kim, par la nature... Et le choix des morceaux est guidé par un esprit de tranquillité, de calme, de romantisme, loin des ambiances habituelles des concerts de pop-music et de progressive rock.

Un album de 70 minutes à écouter à deux pour passer une soirée en amoureux...

Cerise sur le gâteau, les deux morceaux supplémentaires joués lors des rappels du public à la fin du concert sont inclus à la fin de l'album. Tout le concert de A à Z.

Cet album est pour moi LE chef-d'oeuvre de Steve Hackett. Et il ferait partie des 10 ou 15 CD que j'emporterais sur une île déserte.

Dans le même registre des concerts entièrement acoustiques de Steve Hackett, je vous invite très vivement à acquérir le DVD "Steve Hackett - Hungarian Horizons (Live in Budapest) [Import USA Zone 1". Le coffret contient la vidéo complète du concert joué à Budapest en trio avec son frère flûtiste John Hackett et avec le pianiste Roger King ainsi qu'un double CD audio des concerts acoustiques de cette tournée. Il existe en DVD zone 1 et en DVD Zone 2. Le lien ci-dessus ne renvoie que vers l'exemplaire Zone 1.


There Are Many Sides To The Night
There Are Many Sides To The Night
Prix : EUR 21,06

4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 LE chef-d'oeuvre de Steve Hackett, 7 février 2011
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : There Are Many Sides To The Night (CD)
Si je ne devais retenir qu'un seul album de Steve Hackett ce serait celui-là !

Attention, inconditionnels de la guitare électrique... passez votre chemin ! Car cet album est exclusivement acoustique ! Et exclusivement instrumental ! Il n'y a essentiellement que deux instruments sur scène : une guitare acoustique et un piano, celui-ci étant joué par son ami Julian Cobeck, virtuose du synthé mais qui a accepté ce défi d'une tournée de concerts totalement acoustiques. Et il s'agit d'un enregistrement en public en Sicile. On devrait plutôt dire un récital qu'un concert d'ailleurs, tellement la prestation est épurée, proche d'un récital de musique classique, et tellement Steve est en osmose avec son public lors de cette soirée. Il s'adresse à son public entre chaque morceau, plaisante, explique brièvement comment chaque morceau lui a été inspiré par la vie de tous les jours, par son amour pour Kim, par la nature... Et le choix des morceaux est guidé par un esprit de tranquillité, de calme, de romantisme, loin des ambiances habituelles des concerts de pop-music et de progressive rock.

Un album de 70 minutes à écouter à deux pour passer une soirée en amoureux...

Cerise sur le gâteau, les deux morceaux supplémentaires joués lors des rappels du public à la fin du concert sont inclus à la fin de l'album. Tout le concert de A à Z.

Cet album est pour moi LE chef-d'oeuvre de Steve Hackett. Et il ferait partie des 10 ou 15 CD que j'emporterais sur une île déserte.

Dans le même registre des concerts entièrement acoustiques de Steve Hackett, je vous invite très vivement à acquérir le DVD "Steve Hackett - Hungarian Horizons (Live in Budapest) [Import USA Zone 1]". Le coffret contient la vidéo complète du concert joué à Budapest en trio avec son frère flûtiste John Hackett et avec le pianiste Roger King ainsi qu'un double CD audio des concerts acoustiques de cette tournée. Il existe en DVD zone 1 et en DVD Zone 2. Le lien ci-dessus ne renvoie que vers l'exemplaire Zone 1.


Gregoire Moulin contre l'humanité
Gregoire Moulin contre l'humanité
DVD ~ Artus de Penguern

5 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 A mourir de rire !, 24 janvier 2011
Ce commentaire fait référence à cette édition : Gregoire Moulin contre l'humanité (DVD)
Vous détestez le football ? Alors vous allez adorer ce film !

Plié de rire sans discontinuer pendant une heure et demie !

Pendant la durée d'un match de foot (90 minutes) Grégoire Moulin, un homme qui déteste le football, va parcourir Paris dans tous les sens un soir pour aller chez son collègue en banlieue pour récupérer les clés de l'agence d'assurances dans laquelle il travaille. En effet à 19 heures l'agence à fermé comme tous les soirs... mais il a laissé sur le dossier de sa chaise sa veste et le portefeuille d'une voisine avec laquelle il a rendez-vous pour le lui restituer. Celle-ci, amatrice de littérature et notamment de Gustave Flaubert, a eu la mauvaise idée de lui fixer ce rendez-vous au bar du coin, le "Penalty", à 19 heures... sans savoir que ce soir-là est un soir de grand match de finale. Au cours de cette soirée folle sans un centime en poche pour aller chercher les clés en banlieue, Grégoire va faire d'innombrables rencontres avec de véritables fous-furieux à tous les coins de rue, des supporters bretons venus en découdre avec la police du quartier, des policiers eux-mêmes en proie à la même folie du foot et prenant par ailleurs tout individu dans la rue pour un suspect potentiel, une fille lisant Madame Bovary au milieu d'un bar bondé plein à craquer de supporters parisiens devant leur écran géant, un chauffeur de taxi fou-furieux ancien vétéran de la guerre du Golfe, une soirée bal masqué réunissant une quarantaine de personnes dans un appartement de luxe d'une famille de la jet set du 16ème arrondissement, une fille nymphomane et déjantée qui tente de se séparer de son mec impulsif, un médecin bisexuel totalement obsédé qui va essayer de le retrouver durant toute la soirée, etc.

Durant tout ce film qui est une véritable course poursuite à 100 à l'heure dans des quartiers de Paris on ne vit pas une seule seconde d'ennui ! Un enchaînement de situations délirantes montrant de façon parodique et caricatural (hum, pas si caricatural que ça) le comportement agité des supporters de foot devant un écran de télé, que ce soit chez eux comme dans les bars et même dans la rue avec une mini-télé branchée sur la batterie d'une voiture. Le désintérêt total des hommes pour leurs femmes et leurs enfants ces soirs-là. Et un film à l'humour ravageur, pas du tout grotesque, jamais grossier ni jamais vulgaire.

90 minutes de délire total, dans la veine des meilleurs films des Inconnus, de l'équipe du Splendid (Lhermitte, Jugnot, Blanc, Balasko...), etc. On ne comprend vraiment pas comment un tel chef-d'oeuvre d'humour mettant en scène des situations aussi originales a pu être un véritable échec commercial lors de sa sortie en salles.

Ce film est un de mes préférés, au tout sommet dans le top 10 de ma longue collection de comédies françaises.


7 ans de mariage
7 ans de mariage
DVD ~ Catherine Frot
Proposé par Vendeur-pro2011
Prix : EUR 7,00

3 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Très bon et pas graveleux du tout, 15 novembre 2010
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : 7 ans de mariage (DVD)
Qu'on ne s'y méprenne pas, l'histoire n'est ni vulgaire ni graveleuse mais s'attache à montrer combien l'existence quotidienne peut être entachée d'illusions en matière de sexe et de vie de couple : un sexologue "professionnel de l'amour" (joué par Jacques Weber) qui en réalité est lui-même incapable de résoudre ses propres difficultés de couple avec son épouse (jouée par Claire Nadeau), et inversement des amis (l'amie d'Audrey comme exemple pour le film) qui ont l'air "sexuellement libérés" en public mais qui en réalité au hasard d'une discussion en privé se révèlent extrêmement "coincés", des grands-parents (les parents d'Audrey pris comme exemple en l'occurrence pour le film) qui derrière leur apparence très bourgeoise se révèlent parfois eux-mêmes en proie au démon de midi (elle)... voire mêlés à des affaires de mœurs (lui), des enfants entrant à peine dans l'adolescence (Camille a environ 10 ans) qui au milieu de tout ce monde d'adultes cherchent à comprendre la sexualité à travers les cours d'éducation sexuelle à l'école et l'image que leur en montrent leurs parents le soir ("dis papa, maman c'était le "cri de l'amour" qu'elle a poussé hier soir ?"), etc. Le film évite totalement la vulgarité, en traitant d'un sujet aussi sérieux que "l'amour dans le couple après 7 ans de mariage" sans jamais montrer le moindre centimètre de peau intime ni la moindre image grotesque. Même l'insertion anecdotique d'images subliminales (en fait uniquement deux seules images fixes de 1/24 de seconde chacune réparties dans une séquence abstraite de 15 secondes du film, de surcroît deux images qui sont à peine pornographiques puisque ne montrant elles non plus aucune partie sexuelle du corps) est utilisée ici comme un petit gag supplémentaire glissé en référence à cette technique de manipulation audiovisuelle dans le marketing, les mœurs, la politique.

Ce film est une magnifique comédie, avec un sujet de société, problème grave et sérieux pour bien des couples, traité ici avec humour et finesse, sans aucune scène crue, et qui peut sans aucune hésitation être visionnée en famille avec les enfants.


Absolument Fabuleux [Import belge]
Absolument Fabuleux [Import belge]
DVD ~ Marie Gillain

1 internaute sur 2 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 A voir une première fois pour bien rire, et une deuxième fois pour bien comprendre le drame de la déchéance, 15 octobre 2010
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Absolument Fabuleux [Import belge] (DVD)
Patsy, qui a un fort penchant pour l'alcool, surtout pour une célèbre marque de champagne, et Eddie, obsédée par ses rondeurs et perpétuellement électrisée par la cocaïne qu'elle apaise par d'innombrables somnifères différents, ont jadis fait mai 68 ensemble, mais déjà sur les barricades elles étaient à une place qui n'était pas vraiment la leur (le réalisateur le montre volontairement à la façon dont elles jettent les pavés comme des cailloux dans la scène initiale du film). Aujourd'hui, toutes deux arrivées à la cinquantaine, ces féministes enragées continuent à dire non à tout ce qui, selon elles, dégrade le sexe faible : faire la cuisine, vivre aux côtés d'un homme, élever dignement un enfant. Mais le féminisme de mai 68 et des "seventies" n'est plus pour elles qu'une vague nostalgie qui se perd dans leur esprit nébuleux. Eddie a fini par se marier et est devenue la mère d'une ravissante jeune fille bachelière... puis a divorcé mais vit toujours aux crochets de son ex-mari et sous le même toit, la seule dernière cliente de son salon de "public relations" étant une Chantal Goya perpétuellement tournée en bourrique. Patsy, elle, a préféré rester célibataire et indépendante mais a passé sa vie en égérie vivant au crochet d'innombrables hommes se succédant les uns après les autres au fil des années, et toutes deux, véritables "fashion victims", ont aujourd'hui une vie totalement dissolue, complètement "déjantée", résolument excentrique, au grand découragement de la famille d'Eddie. La vie d'Eddie et de Patsy n'est plus que champagne à toute heure du jour et de la nuit, atmosphères envahies de fumée de tabac, joints, cocaïne, toilettes de luxe complètement ahurissantes... et parasitisme par la fréquentation de vraies stars de la mode et du spectacle (jouant toutes leur propre rôle par une figuration dans la distribution du film).

Eddie voudrait entraîner Safrane, sa fille, dans la tornade de ses "valeurs" à des années-lumière du travail et de la vie familiale. Mais celle-ci boit du Vittel, est encore vierge à 17 ans et prépare le concours d'entrée à Polytechnique (le réalisateur a voulu un contraste saisissant, au point d'en être caricatural, entre le mode de vie de la mère et celui de la fille). Le mari, joué par Yves Rénier, ne supporte plus les frasques permanentes, l'alcoolisme, le grotesque et l'irresponsabilité pathologique de son ex-épouse qui par ailleurs envahit littéralement la maison. Au-delà de ce qui ne serait qu'un banal conflit de générations on assiste au spectacle d'une famille pulvérisée par une mère qui a totalement perdu tout sens des valeurs.

Un film à voir au moins deux fois. Une première fois pour rire des situations abracadabrantes et du grotesque de chaque scène, et une seconde fois pour comprendre tous les aspects complexes du drame familial qui se joue derrière la comédie.


Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11