Profil de StellaSlight > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par StellaSlight
Classement des meilleurs critiques: 77.227
Votes utiles : 336

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
StellaSlight "stellaslight"

Afficher :  
Page : 1 | 2 | 3 | 4
pixel
Edenbrooke: A Proper Romance
Edenbrooke: A Proper Romance
Prix : EUR 7,50

2 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 J'ai adoré ce roman !, 20 septembre 2012
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Edenbrooke: A Proper Romance (Format Kindle)
J'ai été tentée par les excellentes critiques et je suis ravie d'avoir acheté ce roman malgré le prix affiché pour la version Kindle.

L'histoire est sobre avec juste ce qu'il faut d'intrigues. Ici, pas de héros tourmenté qui trouve son salut chez madame, pas de wallflower qui change miraculeusement un infâme tombeur... Marianne est une jeune fille intelligente, réservée pour des raisons familiales mais dotée d'une personnalité joyeuse et incroyablement attachante. Phillip, quant à lui, est abordable, drôle et un brin coquin. Toute l'histoire se base sur l'interaction entre les deux héros et la magie opère !

Vous vous sentirez peut-être comme moi vers la fin du roman : joyeuse avec des envies de tournoyer en chantant...


Charming the Prince
Charming the Prince
Prix : EUR 5,42

4.0 étoiles sur 5 Romance amusante..., 23 mai 2012
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Charming the Prince (Format Kindle)
Après avoir été forcée à élever ses innombrables demi-frères et sœurs, Lady Willow désire deux choses : s'échapper de son foyer sans amour et ne plus avoir à s'occuper d'enfants. Elle trouvera un moyen de fuir cet existence lorsqu'elle apprend qu'un Lord lointain recherche une épouse et qu'elle est choisie pour être ladite épouse.
Cependant, elle est loin de se douter que Lord Bannor ne cherche pas véritablement une épouse, mais une mère pour ses 12 (+) enfants...

"Charming the Prince" est une romance drôle et charmante. La façon qu'a l'héroïne de se rebeller contre son seigneur, en s'alliant avec les enfants, nous donne des scènes amusantes et légères.
Le roman a trop de défaut pour dire pouvoir dire que j'ai adoré : les personnages sont loin d'être inoubliables (en particulier le héros qui ne m'a pas fait grande impression), leur psychologie est peu développée, l'intrigue est quasi-inexistante, et les événements sont trop prévisibles.
Cependant, l'ensemble est agréable sans être véritablement passionnant.

Un bon moment de lecture, sans plus, qui se lit presque comme un conte...


Whisper of Roses
Whisper of Roses
Prix : EUR 5,42

3.0 étoiles sur 5 Roman inégal de Teresa Medeiros, 23 mai 2012
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Whisper of Roses (Format Kindle)
"Whisper of Roses" commençait pourtant très bien. L'histoire se situe dans les Highlands et met en scène deux clans rivaux, les Cameron et les McDonnell, qui s'affrontent depuis des générations. Lorsque des évènements inattendus précipitent encore une fois les deux clans dans la haine et l'affrontement, la solution est alors de marier Sabrina Cameron et Morgan McDonnell, respectivement fille du chef du clan Cameron et futur chef du clan McDonnell.

Les deux premiers tiers du roman sont bons. Le style est agréable, l'intrigue est correct. Je pense tout de même que les efforts de Sabrina pour se faire apprécier et reconnaître par le clan McDonnell sont trop rapidement récompensés et l'effet est peu crédible. Cependant, l'ensemble tient la route et l'histoire continue à se lire très bien.

Mais le dernier tiers du livre, après 'l'incident', est juste mauvais à mon sens. Le changement de personnalité des deux personnages principaux est tellement radical que ceux-ci sont méconnaissables. Sabrina devient une harpie, Morgan est inexistant. Ah si, il soupire et déprime. Aucun d'entre eux ne prend sa vie en main et laisse les autres le faire à leur place... Pas très attachants, comme personnages.
Surprise par le changement dans les personnages, les lieux et l'intrigue, finalement, j'ai parcouru la dernière partie du livre, quasi-inintéressée. Dommage.

En conclusion, un livre inégal et moyen dans son ensemble.


Keeper of the Dream
Keeper of the Dream
Prix : EUR 17,88

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Si je ne devais garder qu'une seule romance, ce serait Keeper of the Dream..., 15 mai 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : Keeper of the Dream (Format Kindle)
J'ai déjà fait un commentaire de ce roman concernant sa version VF il y a bien dix ans maintenant, mais, considérant la pauvreté du résumé présenté sur la page VO, je me suis sentie obligée d'étoffer un peu plus et de défendre ce que je considère comme ma romance préférée.

L'histoire se situe sur fond d'invasion normande, comme beaucoup de romances médiévales, mais cette fois l'auteur a choisi le Pays de Galles comme toile de fond pour son incroyable histoire d'amour. Penelope Williamson nous plonge dans une époque de guerre entre l'Angleterre et le Pays de Galles et met en scène Raine le Bâtard, Normand décidé à conquérir le château d'Arianna, fille du prince Owenn de Galles, et ainsi enfin acquérir des terres après de longues années de batailles menées à la solde du roi d'Angleterre. Leur première rencontre est violente, car Arianna est décidé à venger la mort de son frère aux mains du Normand. Cependant les circonstances vont les obliger à devoir vivre avec leur haine, ensemble : selon les volontés du roi qui souhaite garder une monnaie d'échange contre le prince Owenn, quiconque prend le château doit épouser Arianna.

Le roman de Williamson est brut, parfois violent, mais passionné et passionnant. On ne s'ennuie jamais car il excelle à chaque ligne. L'intrigue est, certes, classique mais l'auteur a su ajouter des ingrédients qui renforcent considérablement le scénario pour finalement aboutir à une histoire d'amour qui continuera à vous hanter après l'avoir fini.

Le premier est l'utilisation de la magie. L'héroïne est doté de pouvoir de vision, passé, présente et future. Les récurrentes digressions dans le monde de la magie se font naturellement et apportent aux lecteurs une narration ingénieuse : tantôt visions du passé, elles apportent les informations nécessaires à la compréhension de la psychologie des personnages ; tantôt vision du futur, elles déposent un voile de mystère sur la suite des évènements.
Le deuxième point fort réside en le personnage secondaire de Taliesin, le barde. Taliesin est sans doute le personnage secondaire le plus drôle, énigmatique et attachant que j'ai eu l'occasion de connaître. Son lien avec la magie de l'histoire ajoute à son charme et en fait une raison suffisante pour ne pas rater ce bouquin.
Enfin, et c'est probablement le plus important, les deux personnages principaux sont LE couple parfait. Raine est un héros endurci par la vie et qui ne voit d'abord en Arianna qu'un moyen d'obtenir son titre de seigneur. Aimer, il n'en connaît pas le sens. Arianna, quant à elle, ne voit en Raine que l'ennemi de son peuple. Pourtant, ils vont apprendre à s'aimer, et là le mot apprendre prend toute son importance. Il n'est jamais question dans ce roman d'héroïne qui tombe follement amoureuse du héros en quelques mots ou caresses, ou d'ancien coureur de jupons qui trouve "enfin" l'amour dans les bras de la vierge effarouchée... Raine et Arianna passent par la guerre ouverte, la méfiance, la trahison, le drame, mais aussi la compréhension de l'autre et surtout de soi avant de comprendre ce que l'amour véritable est. L'évolution de leur relation est indissociable de l'évolution de leur êtres et de leurs âmes et Penelope Williamson a su mettre un mot sur chaque émotion, chaque pensée afin que le lecteur soit témoin de cette évolution.

Je tiens enfin à dire que rares ont été les livres qui m'ont fait vivre autant d'émotions. J'ai ri, j'ai pleuré, j'ai tremblé et j'ai soupiré pendant les quelques heures qu'il m'a fallu pour dévorer ce livre. Certaines scènes sont tellement drôles et tendres que j'ai eu envie de les relire de suite. Et maintenant, plus de dix ans plus tard, Raine et Arianna reste le modèle de comparaison pour tous les héros de romances.

N'hésitez pas une seconde, c'est un régal.


Unlocked (A Turner Series) (English Edition)
Unlocked (A Turner Series) (English Edition)
Prix : EUR 2,99

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un petit bijou de novella !, 14 mai 2012
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Unlocked (A Turner Series) (English Edition) (Format Kindle)
Lady Elaine Warren est une jeune femme tombée en disgrâce en raison d'un homme : Evan Carlton. Lorsqu'elle débuta sa saison à Londres, celui-ci la prit pour cible de ses moqueries et mesquineries et, immédiatement imité par ses pairs, fit d'elle une paria de la Société au point qu'elle ne put jamais se marier.
Dix ans plus tard, Evan est de retour à Londres après une longue série de voyages à l'étranger et l'homme a changé : il s'est acquis une conscience et souhaiterait s'excuser auprès d'Elaine pour ses actions du passé. Mais la jeune femme, qui a elle aussi changé, ne l'entend pas de cette façon. Après une décennie de souffrances subies en silence, elle ne compte certainement pas excuser son ancien tortionnaire aussi facilement...

Le novella de Courtney Milan est une romance proche de la perfection. Les héros sont attachants et leur histoire est crédible. Il n'y pas d'actions spectaculaires, pas de "méchants" qui planifie d'enlever l'héroïne pour se venger du héros, pas de sentiments qui changent en quelques heures... Leur romance ne se fait pas en quelques jours, le pardon se s'accorde pas sur une seule bonne action. Il faut du temps aux choses et l'auteur a bien compris ce concept.

Le style est clair et agréable. Bien qu'au départ réticente à l'idée de lire un novella, je me suis vite rendue compte des points positifs d'une romance plus courte en termes de pages : pas d'action inutile, de descriptifs barbants, de personnages secondaires destinés à étoffer d'intrigue... Et là, je me demande finalement si la plupart des romances que j'ai lues récemment que j'ai trouvé trop classiques, trop prévisibles, trop ennuyeux, voire soporifiques, n'auraient pas gagné en qualité s'ils avaient tenu en une centaine de pages au lieux de trois cents... Car la grande qualité de Unlocked vient de son court format que je redoutais tant au départ. J'imaginais un sentiment d'inachevé à la dernière page, or la centaine de pages suffit largement à développer l'histoire. Je redoutais un style précipité, voire bâclé, or chaque phrase semble réfléchie, voulu, choisie pour au final donner un ensemble logique et fluide. Je pensais que les personnages ne seraient jamais suffisamment développés, or l'auteur nous détaille suffisamment leur pensées, leurs sentiments ou ressentiments, et leur évolution durant la décennie pour que le lecteur les comprenne et les trouve attachants. Au final, Unlocked est une victoire de la qualité sur la quantité.

Donc excellent novella de Courtney Milan qui est une découverte pour moi. Je m'attaque dès à présent à un de ces romans, en espérant y retrouver les mêmes qualités.


A Week to Be Wicked
A Week to Be Wicked

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Lecture agréable, drôle et émouvante, 9 mai 2012
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : A Week to Be Wicked (Format Kindle)
N'ayant pas lu le premier tome de la série Spindle Cove en raison de mauvais commentaires, je me suis laissée tentée par le second qui soulevait, quant à lui, des opinions beaucoup plus enthousiastes.

L'histoire se focalise sur Minerva Highwood, une jeune femme qui ne cadre pas exactement avec le modèle idéal féminin de son époque : elle est peu coquette, banale en apparence, porte des lunettes et adore les pierres (oui, les pierres !) et les bouquins. Minerva est donc instruite, intelligente et dispose d'un esprit vif mais, face à la gente masculine, elle se ferme et se met en retrait au profit de sa soeur qu'elle adore. Malheureuse en société, elle trouve son coin de paradis à Spindle Cove, lieu de refuge pour les vieilles filles, les scientifiques, les femmes déshonorées ou celles cachant un secret, bref pour toutes celles qui ne veulent ou ne peuvent pas se marier.

Le seul homme qui fait attention à elle est Colin Sandhurst, Lord Payne, mais en général son attention se résume à des taquineries verbales. Colin est un homme qui aime les plaisirs de la vie mais pas ses responsabilités. En revanche, sa situation financière se dégrade et il doit agir bientôt pour y remédier. Or, la solution pour lui serait de se marier. Et voila que Minerva lui fait une proposition qui devrait les arranger tous les deux, chacun dans son propre intérêt : faire croire qu'ils sont amoureux et qu'ils se sont enfuis pour se marier. Mais pour ça, ils doivent aller ensemble en Ecosse... Les raisons, les péripéties, les loupés et les conséquences, tout suivra cette proposition malheureuse !

Le roman de Teresa Medeiros est agréable à la lecture. Son style est simple mais efficace, le rythme est rapide, le ton est léger et drôle. L'interaction entre les deux héros est tantôt hilarante avec des répliques mordantes et des mises en situation cocasses, tantôt touchante avec des moments de tendresse pure et des confessions dérobées. Leur alchimie fonctionne également bien dans les scènes érotiques. Ce qui est heureux puisque Minerva et Colin portent le roman sur leurs épaules : très peu de personnages secondaires, aucun sub-plot, aucun vilain sorti de nulle part aux moments les plus inattendus... Moi je dis ENFIN !

En conclusion, un très bon roman de Medeiros avec des personnages principaux tellement attachants qu'ils m'ont donné envie de lire le premier tome juste pour les passages les mentionnant. Avec également des personnages secondaires qui me donnent envie de lire la suite de la série.


Au bonheur des dames
Au bonheur des dames
Prix : EUR 0,00

2 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Au Bonheur des Dames, en version intégrale, pour le bonheur des lecteurs !, 9 mai 2012
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Au bonheur des dames (Format Kindle)
D'autres éditions proposaient également une mise à disposition gratuite du roman mais d'après les commentaires des acheteurs, il ne s'agissait pas de la version intégrale, mais d'extraits et de commentaires. Il s'agit ici d'une version intégrale du classique de Zola, également proposée à titre gratuit.

Quel bonheur de relire un des romans que j'emmènerai sans hésiter avec moi sur une île déserte, en version gratuite et dans un nouveau format (ebook).
Je vous épargnerai un long résumé de l'histoire qui se focalise sur deux personnages principaux, Octave Mouret et Denise Baudu, avec pour toile de fond la naissance des grands magasins à Paris. Le premier est le puissant patron d'Au Bonheur des Dames, un magasins de confection qui s'agrandira jusqu'à menacer les petits commerçants aux alentours. La seconde est la jeune provinciale qui arrive à Paris et va devenir vendeuse au Bonheur. Leur touchante histoire sera le prétexte pour Zola d'aborder de nombreux thèmes de société, toujours d'actualité, tel que la société de consommation, la mort lente des commerces de proximité, le rôle de la femme etc. Il s'agit d'une lecture abordable à tous et qui, pour une fois chez Zola, laissera le lecteur avec une pointe d'optimisme.

En ce qui concerne l'ebook lui-même, il est très correct pour un titre gratuit. J'ai dénoté quelques petites erreurs de typo ou de mise en forme, mais rien de sérieux qui gâchera la lecture.


L'Amour à tout prix
L'Amour à tout prix
DVD ~ Sandra Bullock
Proposé par Base Commerce
Prix : EUR 17,25

29 internautes sur 29 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Une comédie délicieusement romantique, 13 avril 2004
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : L'Amour à tout prix (DVD)
Lucy (Sandra Bullock) n'a personne dans sa vie et travaille au guichet d'une station du métro aérien. Tous les jours elle croise Peter Callaghan (Peter Gallagher), dont elle est amoureuse, persuadée que c'est le prince charmant. Mais faute de lui avoir jamais parlée, il ne sait pas qu'elle existe.
Mais voila, Peter est attaqué dans le métro, Lucy lui sauve la vie, il tombe dans le coma... et après un énorme quiproquo, toute la famlle de Peter est persuadée qu'elle est sa fiancée. La voila donc dans le rôle de la fiancée de l'homme qu'elle aime, mais tout se complique lorsqu'elle rencontre Jack (Bill Pullman), le frère de Peter.
C'est une bien jolie comédie romantique qui brille surtout grâce à ses acteurs.
Sandra Bullock trouve ici son plus beau rôle avec celui de la douce Lucy qui cherche l'âme soeur et une famille à aimer. Quelle fille ne se retrouverait pas en Lucy?
La famille Callaghan est une autre raison de voir le film : drôle, illogique, tendre et bruyante, c'est une famille que tout le monde souhaiterait avoir.
Certains pourront penser que l'histoire est un peu mièvre, mais je pense surtout que c'est un véritable remède contre le cafard et la morosité.


Notorious - Criterion Collection [Import USA Zone 1]
Notorious - Criterion Collection [Import USA Zone 1]
DVD ~ Ingrid Bergman

8 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Le meilleur film du maitre., 15 décembre 2003
Ce commentaire fait référence à cette édition : Notorious - Criterion Collection [Import USA Zone 1] (DVD)
'Notorious' ('Les Enchainés' en VF') est un film du maitre que le public français connait peu, alors qu'il s'agit d'un chef d'oeuvre du genre, servi par deux des plus grand acteurs d'Hollywood de tous les temps : Ingrid Bergman et Cary Grant.
L'histoire tourne autour d'une femme aux moeurs légères (Bergman), qui est enrolée comme espionne pour les services secrets américains et qui va tomber amoureuse de son contact, un homme sombre et mystérieux (Grant), alors qu'elle est chargée d'infiltrer l'entourage du leader d'une organization pro-nazie.
Sur fond d'espionnage, Hitchcock tisse une histoire d'histoire d'amour où se mêlent les thèmes de la confiance, trahison, rédemption, sans jamais devenir mélodramatique ou rompre l'intrigue.
L'utilisation de la technique du McGuffin par Hitchcock, technique qui constitut à réunir toute l'intrigue et les personnages autour d'un objet (ici une bouteille de vin), est parfaitement insérée à l'histoire.
La qualité du film tient en deux point : d'abord le scénario de Hecht, sur lequel personne ne pariait avant 1945, et sa realisation par Hitchcock; puis l'alchimie parfaite entre Ingrid Bergman (qui trouve ici son meilleur role), et Cary Grant qui, pour le maître du suspense, casse son image de gentleman comique pour celle d'un homme complexe, froid et inquiétant.
Leur baiser, long de plusieurs minutes est considéré par certaines critiques comme le plus long de l'histoire du 7e art. Entrecoupé de dialogues, ce baiser a ainsi pu passer le cap de la censure américaine qui chonométrait la durée des baisers au cinéma à la seconde près.
Pour les cinéphiles, il s'agit définitivement un film incontournable dans la biographie de Hichcock, Bergman et Grant, et, personnellement, mon film préféré.


Fallen
Fallen
Proposé par DVD Overstocks UK
Prix : EUR 9,37

3 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Coup de tonnerre dans le monde du rock..., 27 juin 2003
Ce commentaire fait référence à cette édition : Fallen (CD)
Voila l'arrivée des filles dans le monde du rock. Et quelle belle entrée que celle d'Evanescence! Le groupe a été surnommé, non sans raison, les 'Linkin Park au féminin'.
La chanson la plus connue à ce jour de l'album est 'Bring me to life' que l'on peut entendre dans la BO de 'Daredavil', où la voix sublimement lyrique de la chanteuse se mêle de façon impeccable avec le piano, les guitares, les percussions et la voix masculinement rock de Paul McCoy. Les autres chansons de l'album sont du même accabit, se ressemblant plus ou moins en alternant guitares électriques, sons électroniques, piano, mais sans jamais lasser. A noter également la sublime chanson 'Immortal', une simple ballade où le piano et les violons accompagnent simplement une Amy Lee, dont la voix, pour une fois sobre et calme, a des intonations de Sarah McLachlan. Cette chanson est un petit bijou d'émotions et est tellement surprenante dans l'album qu'elle en devient extraordinaire.
Pour les fans du rock qui bouge, mais surtout du bon rock.


Page : 1 | 2 | 3 | 4