Profil de Mr. Remi Proux > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par Mr. Remi Proux
Classement des meilleurs critiques: 592
Votes utiles : 441

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
Mr. Remi Proux (france)
(TOP 1000 COMMENTATEURS)    (VRAI NOM)   

Afficher :  
Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11-13
pixel
Moon Landing
Moon Landing
Prix : EUR 14,99

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 J'aime, de toute beauté !, 21 novembre 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Moon Landing (CD)
Un peu plus d'un an après James nous sert une version XXL de Moon Landing de toute beauté avec rien de moins que cinq titres bonus par rapport à la version deluxe qui avait déja trois titres bonus en comparaison à la version normale !
Cerise sur le gâteau un DVD du concert au Paléo Festival Nyon de l'été dernier, que du bonheur en bref !
Le contenu !
Moon Landing ( Special Apollo Edition) [CD+DVD, Special Edition]
Disc: 1
1. Smoke Signals
2. When I Find Love Again
3. Face The Sun
4. Satellites
5. Bonfire Heart
6. Heart To Heart
7. Miss America
8. The Only One
9. Sun On Sunday
10. Bones
11. Always Hate Me
12. Postcards
13. Blue On Blue
14. Telephone
15. Kiss This Love Goodbye
16. Hollywood
17. Breathe
18. Trail Of Broken Hearts
19. Working It Out
Disc: 2
Live From Paleo
1. Intro / Face The Sun
2. So Far Gone
3. Billy
4. Wisemen
5. High
6. Carry You Home
7. Satellites
8. These Are The Words
9. Postcards
10. I'll Take Everything
11. Goodbye My Lover
12. Coz I Love You
13. Heart To Heart
14. Same Mistake
15. You're Beautiful
16. So Long Jimmy
17. Stay The Night
18. Bonfire Heart
19. 1973
Remarque sur ce commentaire Remarque sur ce commentaire (1) | Permalien | Remarque la plus récente : Nov 25, 2014 5:09 PM CET


The Basement Tapes Complete: Coffret Deluxe 6 CD + Livre
The Basement Tapes Complete: Coffret Deluxe 6 CD + Livre
Prix : EUR 99,99

5 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Le Graal, ni plus ni moins !, 6 novembre 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : The Basement Tapes Complete: Coffret Deluxe 6 CD + Livre (CD)
Ce Box en version complète (6 CD) est une pure merveille et le mot deluxe ne me semple pas usurpé !
Sinon la description du box par legacy me semble parfaite et je je vois pas quoi ajouter !
The Bootleg Series Vol. 11: The Basement Tapes
Méticuleusement restauré pour la première fois à partir des bandes master multi-pistes originales, le coffret de 6 disques représente la chronique définitive des sessions légendaires de Bob Dylan avec The Band datant de 1967.
Une édition spéciale 2CD intitulée The Bootleg Series Vol. 11: The Basement Tapes Raw contient les temps forts du coffret The Basement Tapes Complete.
 Le coffret Bob Dylan - The Bootleg Series Vol. 11: The Basement Tapes Complete sortira le 4 novembre prochain ! Compilé à partir des bandes master originales méticuleusement restaurées – dont un grand nombre trouvées récemment – ce coffret historique de 6 disques chronique de façon définitive les sessions légendaires de 1967 de l’artiste accompagné de ses musiciens de tournée qui par la suite allaient créer leur propre groupe intitulé The Band.
The Bootleg Series Vol. 11: The Basement Tapes Raw, un pressage 2 CD qui reprend les temps forts de l’édition deluxe, sortira aussi le 4 novembre.
Parmi les nombreux apports culturels majeurs de Dylan, les légendaires Basement Tapes ont longuement et successivement fasciné et attiré des générations de musiciens, fans ainsi que des critiques. En ayant transformé le paysage musical et culturel au début des années 60, Dylan avait atteint des sommets inégalés entre 1965 et 1966 en publiant trois albums historiques mais aussi le single aussi emblématique que décisif « Like A Rolling Stone », et en effectuant une performance à la fois controversée et électrique sur la scène du Newport Folk Festival de 1965, sans oublier des séries de concerts captivants aux USA, en Europe et au Royaume Uni.
La montée en puissance de Dylan et sa prodigieuse force de travail pendant cette décennie s’arrêtèrent net en juillet 1966 lorsqu’il fut victime d’un grave accident de moto dans le nord de l’état de New York.
Alors qu’il se remettait de ses blessures et se tenait loin de la scène pour la première fois depuis plusieurs années, Dylan se cala, avec Robbie Robertson, Rick Danko, Richard Manuel, Garth Hudson puis, plus tard, Levon Helm, dans le sous-sol d’une petite maison, surnommée "Big Pink" par le groupe, à West Saugerties, New York. Ce collectif, qui allait se faire connaître sous le nom Bob Dylan and The Band, enregistra plus de cent chansons les mois qui suivirent, parmi lesquelles des reprises de chants traditionnels, des chansonnettes ironiques et humoristiques, des performances exécutées au pied levé et, surtout, des douzaines de chansons composées par Bob Dylan, avec quelques futurs classiques comme "I Shall Be Released", "The Mighty Quinn", "This Wheel’s On Fire", et "You Ain’t Going Nowhere".
Lorsque des rumeurs et quelques disques acétate de certains enregistrements ont commencé à faire surface, cela suscita une curiosité assez grande pour nourrir un nouveau marché de l’industrie du disque, à savoir celui de l’enregistrement pirate (bootleg). En 1969, un album portant le titre mystérieux Great White Wonder fit son apparition chez les disquaires du pays, et la musique de Dylan de cet été 1967 commença à suinter dans les rouages de la culture populaire, tout en pénétrant les âmes des amateurs de musique un peu partout. À travers les années, de plus en plus de fans se sont mis à la recherche de ces rares contrefaçons, dans le seul espoir d’entendre cette nouvelle musique du légendaire Bob Dylan.
Les enregistrements eux-mêmes ne furent édités qu’en 1975, lorsque Columbia Records publia une maigre sélection de 16 d’entre eux, sur l’album The Basement Tapes (ce disque contenait également 8 nouvelles chansons de The Band, sans Dylan).
Fort de son franc succès aussi bien auprès de la critique que du public, The Basement Tapes entra dans le Top 10 aux USA et au Royaume-Uni. John Rockwell du New York Times le décrivit comme "l’un des plus grands albums de la musique populaire américaine". Dans Rolling Stone, Paul Nelson porta les titres aux nues en affirmant qu’"il s’agissait des chansons les plus difficiles, dures, douces, tristes, drôles et sages" qu’il lui ait été donné d’entendre. Le Washington Post nota que "...Dylan se classe comme l’unique plus grand artiste moderne que la musique pop américaine ait pu créer". Robert Christgau donna un A+ à l’album dans le Village Voice, dominant ainsi le classement annuel Pazz & Jop Critics Poll.
À travers les années, les chansons de The Basement Tapes ont hanté et laissé les fans perplexes, et ces enregistrements représentaient le Graal parmi les Dylanologistes. Que dire de plus sur ces bobines ?
The Basement Tapes Complete assemble, pour la toute première fois, tous les enregistrements exploitables tirés de ces bandes, y compris des pépites récemment découvertes et enregistrées dans le "Red Dome" situé dans la maison de Dylan au nord de l’état de New York. Garth Hudson a travaillé en étroite collaboration avec l’archiviste et producteur canadien Jan Haust pour restaurer les bandes dégradées par le temps afin d’en tirer un son pur, préservant ainsi, pour la première fois, la plupart de ces travaux sous format numérique.
La décision fut prise de présenter The Basement Tapes Complete de façon aussi intacte que possible. D’autre part, et contrairement à l’édition officielle de 1975, ces titres sont présentés autant que possible dans l’ordre dans lequel ils furent enregistrés pendant l’été 1967 tout en restituant leur son original. Les pistes de The Basement Tapes se succèdent dans un ordre presque chronologique, en se basant sur le système de numérotation de Garth Hudson.


Partout la Musique Vient - Edition Deluxe (1 titre bonus)
Partout la Musique Vient - Edition Deluxe (1 titre bonus)
Prix : EUR 16,99

1 internaute sur 2 a trouvé ce commentaire utile :
3.0 étoiles sur 5 J'aime !!, 6 novembre 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Partout la Musique Vient - Edition Deluxe (1 titre bonus) (CD)
J'aime bien cet album, mais suis-je capable de dire du mal de Julien, à l'évidence non !
Certains titres sont faibles, mais l'ensemble reste très honorable !
On ne se méfie jamais assez ? à vous de juger !!!!


Irish Tour '74
Irish Tour '74
Prix : EUR 38,90

3 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Une réédition absolument merveilleuse, 23 octobre 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Irish Tour '74 (CD)
Ce box est absolument une merveille, que du bonheur !
Je suis absolument d'accord avec la présentation de Legacy Recording France et je ne vois pas ce que l'on pourrait ajouter, sinon putain que tu nous manques Rory !
Rory Gallagher
Irish Your ’74 – 40th Anniversary Edition
Le 20 octobre 2014 marquera la sortie de la version « expanded » d’un des enregistrements les plus prisés de Rory Gallagher : le légendaire Irish Tour ’74.
Il s’agit de la réédition la plus aboutie de cet album emblématique. Pour la première fois : les trois shows réunis dans un coffret format 10 pouces contenant 8 disques et 43 pistes inédites, des enregistrements remasterisés, des photos, des notes de livret complètes, un documentaire,
des goodies et d’autres surprises !
En 1974, Rory Gallagher avait déjà la réputation d’être l’un des meilleurs artistes de studio et l’un des performers les plus captivants de sa génération. Il avait déjà derrière lui une carrière de 4 ans couronnée de succès suite à son départ du groupe Taste, acclamé par la critique. Cinq albums sont sortis entre 1970 et 1974, sans oublier une série pratiquement ininterrompue de concerts, ce qui permit à Rory de se construire et de se développer encore plus. Il était au milieu de ce qui allait être la décennie la plus prolifique de sa carrière ; il était tout simplement à son apogée. Triste contraste : le pays natal de Gallagher et sa ville adoptive, Belfast en particulier, étaient bien mal en point. Le climat politique en Irlande du Nord à la fin des années 60/début des années 70 a vu Belfast être défigurée par une série de violences, qui font partie des plus dévastatrices de l’histoire du pays.
En 1973 et au crépuscule de cette tournée légendaire de Gallagher, Belfast avait déjà un genou à terre. Roy Hollingworth, un journaliste du Melody Maker présent au show qui s’est déroulé au Ulster Hall, avait décrit la ville comme dévastée, désertée et effrayante. La scène musicale était inexistante, à la seule exception de Gallagher qui tenait absolument à jouer là-bas au moment où « Les Troubles » étaient en train de déchirer le pays. Alors que ses contemporains avaient tourné le dos à la ville, c’est le refus de Rory de suivre le mouvement qui lui valut à jamais l’amour de milliers de fans à travers le pays. « Je ne vois aucune raison de ne pas jouer à Belfast. Il y a toujours des gamins qui y vivent », déclara Gallagher au sujet de son entêtement à vouloir se produire sur scène à Belfast. Et c’est ainsi que Rory et son groupe, Gerry McAvoy (basse), Rod De’ath (batterie) et Lou Martin (claviers), sont retournés à Belfast à l’hiver 1973 pour ce qui allait devenir le légendaire Irish Tour. Le célèbre réalisateur Tony Palmer fut engagé pour filmer la tournée. Palmer avait rencontré Gallagher pour la première fois six ans plus tôt en 1968 lorsque Taste assurait la première partie de Cream pendant leur tournée d’adieu au Royal Albert Hall. Palmer avait prêté main forte pour enregistrer les derniers concerts de ces super groupes et n’avait pas manqué de remarquer le talent incroyable du jeune Gallagher. Lorsqu’on lui demanda de suivre Rory pendant le Irish Tour, Palmer saisit sa chance. Bien conscient de la situation socio-politique tendue dans laquelle se trouvait alors le nord du pays et du refus de Rory d’être récupéré par l’un des acteurs de cette dispute, Palmer sentait bien que « c’était une proposition intéressante ».
« Rory savait très bien qu’il n’était pas actif de quelque façon que ce soit sur le plan politique », nous raconte Palmer, « mais il sentait qu’on devait le laisser jouer aussi bien en Irlande du Nord qu’en République d’Irlande ». « Je ne veux pas faire un film ayant un contenu politique, mais les choses parleront d’elles-mêmes », dit Gallagher.
Les deux concerts de Dublin et de Cork sont présents dans le documentaire, mais c’est la prise de position à la fois digne et provocante de Rory à Belfast qui ont fait de cet enregistrement un moment marquant de sa carrière aux yeux de ses fans dévoués.
Irish Tour ’74 est un concert de première classe, unique et incomparable. C’est l’un des plus grands albums live de tous les temps. Aucune retouche en studio, aucune prise de son complémentaire. Un véritable album live. La substance de la légende. Cette nouvelle édition deluxe contient, pour la première fois sur disque, chacun de ces shows iconiques. 7 albums remasterisés avec 43 enregistrements inédits, plus le documentaire réalisé par Tony Palmer et un livret couleur grand format. Le tout présenté sous la forme d’un coffret deluxe.
« Lui seul pouvait jouer de la guitare comme ça sur cette putain de planète ». Tony Palmer
« Rory Gallagher apporta de l’espoir et une forme d’inspiration musicale à Belfast, sa ville d’origine (sur le plan spirituel) déchirée depuis par le conflit. C’est entre les 4 murs du lieu où s’est déroulé le spectacle (sur ‘bomb alley’) que la détermination pleine de cœur, portée par une voix douce mais avec une certaine fermeté, de ce guerrier-poète, et héros de la nation à la présence captivante, réussit à briller de la façon la plus éclatante. Alors que l’Ulster vacillait vers le précipice, le Rock joué par Rory frappait de façon affirmative et justifiée ». Gavin Martin pour Blues Magazine
« Je n’ai jamais vu quelque chose d’aussi magnifique, d’émouvant, plein d’espoir et d’aussi joyeux que ce moment où Gallagher et son groupe arrivèrent sur scène. Toute la foule s’est mise à crier, ils se sont tous levés, et ils se sont mis à les acclamer, à hurler, à crier, puis ils ont levé leurs bras, et se sont mis à s’embrasser. Puis comme un seul bloc, ils ont tendu leurs bras vers le ciel pour faire des signes de paix. Sans vouloir paraître stupide ou trop émotif, c’est tout simplement l’un des moments les plus forts de ma vie. Cela voulait dire quelque chose, c’était plus que du Rock N’ Roll, c’était plus grand que ça, quelque chose de plus important que ça. » Roy Hollingworth pour Melody Maker
« Rory aimait Befast. Tout simplement. À chaque fois que nous nous sommes retrouvés sur scène après 1971 tout le monde savait que, exceptée cette histoire bizarre à l’Abercorn (site marqué par l’explosion d’une bombe en 1972 qui fit 2 morts et 130 blessés), aucun des plus grands groupes ne souhaitait revenir jouer à Belfast, et la ville était affamée musicalement. Évidemment après la tragédie qui avait frappé The Miami Showband, les choses étaient encore pires. Nous sommes professionnels. Nous jouons le mieux possible peu importe l’endroit, mais c’était très spécial à Belfast, quelque chose qu’il était impossible de retrouver par la suite sur n’importe quel autre concert. » Gerry McAvoy.
RORY GALLAGHER – IRISH TOUR ‘74 – 40th ANNIVERSARY EDITION
Disques 1 & 2
Cork – 5 janvier 1974
1. Messin’ With The Kid*
2. Cradle Rock
3. I Wonder Who
4. Tattoo’d Lady
5. Walk On Hot Coals
6. Laundromat*
7. A Million Miles Away
8. Hands Off*
9. Too Much Alcohol
10. As The Crow Flies
11. Pistol Slapper Blues*
12. Unmilitary Two-Step*
13. Bankers Blues*
14. Going To My Hometown*
15. Who’s That Coming
16. In Your Town*
Disques 3 & 4
Dublin – 2 janvier 1974
1. Cradle Rock*
2. Tattoo’d Lady*
3. Hands Off*
4. Walk On Hot Coals*
5. Laundromat*
6. Too Much Alcohol*
7. A Million Miles Away*
8. As The Crow Flies*
9. Pistol Slapper Blues*
10. Bankers Blues*
11. Unmilitary Two-Step*
12. Going To My Hometown*
13. In Your Town*
14. Bullfrog Blues*
Disques 5 & 6
Belfast – 29 décembre 1973
1. Messin’ With The Kid*
2. Cradle Rock*
3. I Wonder Who*
4. Tattoo’d Lady*
5. Walk On Hot Coals*
6. Hands Off*
7. A Million Miles Away*
8. Laundromat*
9. As The Crow Flies*
10. Pistol Slapper Blues*
11. Unmilitary Two-Step*
12. Bankers Blues*
13. Going To My Hometown*
14. Who’s That Coming*
15. In Your Town*
16. Bullfrog Blues*
Disque 7
City Hall in Session – 3 janvier 1974
1. Maritime (The Edgar Lustgarden Cut)
2. I Want You / Raunchy Medley*
3. Treat Her Right
4. I Wonder Who*
5. Too Much Alcohol*
6. Just A Little Bit
7. I Can’t Be Satisfied*
8. Acoustic Medley*
9. Back On My Stompin’ Ground (After Hours)
10. Stompin’ Ground (version alternative)
Disque 8 (DVD)
Documentaire réalisé par Tony Palmer sur le Irish Tour ’74
(Grâce à l’aimable autorisation de Eagle Rock Entertainment)
* INÉDIT


Soundtracks
Soundtracks
Prix : EUR 24,37

5.0 étoiles sur 5 Indispensable !, 2 octobre 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Soundtracks (CD)
Après le magnifique box de l'an dernier de Ry Cooder ''Complete Albums 1970-1987'' Complete Albums 1970-1987 (32,89€), il manquait bien quelque chose, ces fameuses B.O.F et maintenant il ne manque plus grand chose avec ce coffret ''Soundtracks''. (23,76€)
Nom il n'a pas de livret, mais il y a des mines de renseignements sur ces enregistrements sur la toile !!!!
Obligatoirement, je pense que vous irez acquérir ses derniers albums !


Under the Shade of Violets
Under the Shade of Violets
Prix : EUR 15,99

6 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Attention, choc musical et album de l'année, un chef-d'œuvre tout simplement !, 2 octobre 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Under the Shade of Violets (CD)
Le choc musical de l'année et par conséquence l'album de l'année, tout simplement.
Une journée et une nuit à écouter en boucle l'album d' Orange Blossom 'Under The Shades Of Violets' et les mots me manquent, envoûtant, audacieux, troublant, fascinant, d'un album vraiment exceptionnel où Orange Blossom ose aller dans des contrées là où personne ne s'était jamais aventuré (Robert Plant dans son dernier album en avait l'occasion) Orange Blossom outrepasse les frontières traditionnelles, cet album est un véritable choc musical, un chef-d'œuvre et le mot ne me semble pas usurpé.


L'Intégrale des Enregistrements Polydor - Coffret 13 Cd
L'Intégrale des Enregistrements Polydor - Coffret 13 Cd
Prix : EUR 33,99

12 internautes sur 12 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Ce coffret est tout simplement une pure merveille !, 24 septembre 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : L'Intégrale des Enregistrements Polydor - Coffret 13 Cd (CD)
Ce n'est pas un coffret grand luxe, mais le contenu est lui absolument une pure merveille !
Si vous aimez Serge, comme je l'aime, il vous faut absolument acheter ce coffret (qui est en plus à petit prix 29,99€ pour ces 19 albums sur 13 CD) !
Comme l'a si bien dit Isabelle Boulay 'Merci Serge Reggiani' !
Remarque sur ce commentaire Remarque sur ce commentaire (1) | Permalien | Remarque la plus récente : Nov 25, 2014 5:10 PM CET


Lullaby and the Ceaseless Roar
Lullaby and the Ceaseless Roar
Prix : EUR 15,99

2 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un véritable enchantement !, 16 septembre 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Lullaby and the Ceaseless Roar (CD)
Cet album est excellent, en 2007 j'avais adoré Mighty Rearranger Mighty Rearranger, aujourd'hui Robert va encore un plus loin et c'est un véritable enchantement !
Excellent !


Face the Music
Face the Music
Prix : EUR 159,07

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Dix étoiles, vraiment splendide, admirable !, 15 septembre 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Face the Music (CD)
Ce box est absolument fabuleux, j'en attendais beaucoup et je peux vous dire que je ne suis pas déçu, tout simplement prodigieux.
Dix étoiles car l'on est ici en présence d'un coffret d'exception, vraiment incomparable.
L'article peut vous semblé un peu cher, mais avec ses 9 CD et 169 titres et 1 DVD, un livret très richement illustré de 136 pages et la présentation qui est deluxe de chez deluxe !
Nils Lofgren est un de ses artistes les plus sous-estimés de la musique rock.
Cette rétrospective compilée par par l'artiste lui même couvre 45 années d'activité.
Nils Lofgren au sommet de son art
Nils est un artiste qui n'a jamais connu la médiocrité!
Achetez ce coffret, il a peu de chance que vous soyez déçu.


Close-Up Series
Close-Up Series

3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Superbe, mais !, 27 août 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Close-Up Series (CD)
Ce box contient les 4 volumes Close Up Series / Love Songs Vol.1, People & Places Vol 2, States Of Being Vol 3, Songs of Family Vol 4 et un cinquième ''Bonus Materiel'' et un Dvd !
J'ai acheté le mien à Amazon Uk, l'article étant indisponible à Amazon.fr !
C'est vraiment un bel objet, dommage que l'artiste n'ait pas pensé à ceux qui avaient acheté les quatre volumes et qui devront acheter ce box uniquement pour le CD Bonus Materiel et le DVD !
C'est pas très joli Mme Vega !
Remarque sur ce commentaire Remarques sur ce commentaire (3) | Permalien | Remarque la plus récente : Sep 8, 2014 7:13 PM MEST


Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11-13