Profil de Atahana > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par Atahana
Classement des meilleurs critiques: 609
Votes utiles : 476

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
Atahana (France)
(TOP 1000 COMMENTATEURS)    (TESTEURS)   

Afficher :  
Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11-18
pixel
Bigjigs Toys BJ662 Bocal de Perles à Lacer
Bigjigs Toys BJ662 Bocal de Perles à Lacer
Proposé par Bigjigs Toys
Prix : EUR 15,99

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 Exactement ce que je voulais pour exercer les petites mains, 24 juin 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Bigjigs Toys BJ662 Bocal de Perles à Lacer (Jouet)
J'ai acheté ce bocal de "perles" à lacer afin de pouvoir proposer à mes enfants une activité qui les amuse et qui leur apprend à se concentrer et à exercer leur motricité fine (dans la lignée des activités "Montessori"). Mon fils s'amuse pendant 10/15 mn grâce à ce bocal, en toute tranquillité.

Je ne voulais pas de perles trop petites, ma demoiselle de 18 mois ayant encore tendance à porter les objets à la bouche. Ces perles ont donc le bon diamètre. Les plus grands enfants (3 ans pour mon aîné) n'auront pas de difficulté réelle après quelques essais. Ma fille a quant à elle encore un peu de mal à se concentrer longtemps mais elle essaie quand même. Donc je dirai que cela peut être proposé à partir de 2 ans.

Il y a suffisamment de perles pour que 2 enfants y jouent voire 3.

4 lacets de couleur différentes et bien flashy sont fournis avec le bocal. Les perles sont en bois, jolies, les formes variées.

Le bocal de rangement est pratique.


Daughter of the Blood
Daughter of the Blood
Prix : EUR 4,20

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Confus, étrange, noir...Il faut s'accrocher mais le jeu en vaut la chandelle, 21 mai 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Daughter of the Blood (Format Kindle)
Ayant adoré la récente série d'urban fantasy Les autres- Written in red , j'ai décidé de lire la série majeure d'Anne Bishop "Les joyaux noirs".

Daughter of the blood est le 1er tome d'une trilogie et c'est sans conteste le plus sombre, le plus confus des trois tomes. L'auteur nous plonge de manière abrupte dans plusieurs mondes et j'ai vraiment peiné à comprendre quelle était la trame de l'histoire. Malgré cet énorme inconvénient, j'ai accroché et persisté dans ma lecture.

Ce monde où la magie est très présente est en fait divisé en plusieurs réalités, perméables et qui s'entrecroisent. Les habitants sont soit sans magie soit "of the Blood", de la race ancienne (et à espérance de vie très très longue: ce qui se déroule en quelques semaines peut ici se dérouler en années) porteuse de magie. Selon le joyau que vous portez, et dont la couleur est le plus souvent déterminée dès la naissance, votre magie est plus ou moins puissante. Les magies sont diverses et peuvent s'additionner: Guérisseur, Visionnaire, Sorcière...Les moyens de transport par les Vents et les voyages psychiques sont normaux.

Les morts occupent l'une de ces réalités mais il y a aussi les morts-vivants (demon dead), qui ne ressemblent pas à des zombies mais plutôt à des êtres entre deux mondes, et le monde des vivants est finalement plus cauchemardesque que l'Enfer.

Il y a de cela des milliers d'années, deux femmes, Dorothea et Hekata ont gagné une guerre "mondiale" et assurent leur suprématie en gouvernant dans la violence, par la torture, la manipulation. La société a toujours été matriarcale, les Sorcières-reines étant servies par des hommes. Mais les sorcières exercent, pour la plupart, leur pouvoir sur les hommes de manière horrible. Elles asservissent les hommes, surtout s'ils sont dotés de pouvoirs et de joyaux puissants.

La première partie du livre narre l'histoire de deux de ces esclaves, Daemon Sadi et Lucivar (amusant choix de prénoms), puissants mais asservis et maltraités et très très en colère.
Beaucoup d'autres personnages- apparemment sans lien entre eux même s'ils sont tous liés les uns aux autres- apparaissent. C'est violent même si beaucoup de sous-entendus/allusions permettent de supporter cette noirceur.

Et puis, peut-être un peu trop tard dans le livre, l'histoire se met enfin en place: la Magie a été pervertie mais l'Espoir et la rédemption arrivent peut-être sous la forme d'une enfant étrange et qui a besoin de protection et d'amour.

Les deux tomes suivants sont plus optimistes, plus faciles à suivre avec notamment un glossaire très utile. Une belle trilogie avec des personnages très variés même si c'est dans le 1er tome que l'héroïne est la plus attachante (les tomes suivants font la part belle aux personnages masculins et aux personnages secondaires).


Words of Radiance: The Stormlight Archive Book Two (English Edition)
Words of Radiance: The Stormlight Archive Book Two (English Edition)
Prix : EUR 12,99

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Une suite globalement excellente, 28 avril 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Lorsqu'on attend le tome 2 d'un livre pendant plusieurs années, l'attente est forcément haute. J'avais relu the Way of Kings car quelques détails de cet énorme pavé avaient été oubliés entre-temps.

Ce tome 2 est tout aussi foisonnant et riche que le premier tome, le cadre de l'histoire est tellement nourri de détails et tellement original que je n'ai eu aucun mal à me replonger dans les aventures de Kaladin, Shallan, Dalinar et tous les autres.

Mais le tome 1 finissait en apothéose, avec des actes héroïques, de la reconnaissance et de l'espoir et le tome 2 commence dans ses 300 ou 400 premières pages à nous décrire un quotidien certes intéressant et amusant (surtout pour la partie avec Shallan) mais avec moins d'action, moins de surprises...
Un peu comme un conte qui nous ferait découvrir la suite après le Happy End "ils vécurent heureux à tout jamais" mais le lendemain Cendrillon/La Belle au Bois Dormant dut faire le ménage tandis que le Prince Charmant allait réparer le toit du château...

Dalinar est très présent mais Brandon Sanderson nous présente assez rarement son point de vue, ce qui nous le rend plus distant.
Kaladin quant à lui redevient un humain avec ses faiblesses (jalousie, parfois même un petit peu de mesquinerie, désir de vengeance) et ses doutes. Tant mieux car cela rend son personnage plus crédible, plus accessible et émouvant mais cela m'a finalement surprise.
Shallan est la révélation de ce livre: nous la découvrons réellement et son personnage reste teinté d'ambiguïté malgré son courage et sa vivacité d'esprit.

La guerre sur les Shattered Plains évolue, les guerres de pouvoir intestines aux Princes également.

Je ne peux décemment pas mettre moins de 5 étoiles à un livre pareil même si j'aurais apprécié un peu plus d'action dans la première partie du Livre.

Il y a tant de personnages secondaires qui peuvent devenir des personnages majeurs et dont on se demande comment ils peuvent évoluer (notamment les fils de Dalinar) que je rempile sans problème pour le 3e tome. J'ai pourtant peur qu'un nombre important de tomes finissent par me lasser car il est extrêmement difficile de maintenir une telle qualité sur plus de trois tomes...
Remarque sur ce commentaire Remarques sur ce commentaire (5) | Permalien | Remarque la plus récente : May 1, 2014 9:47 AM MEST


Avokiddo Emotions - Playful learning for kids
Avokiddo Emotions - Playful learning for kids
Prix : EUR 2,15

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
2.0 étoiles sur 5 Amusant dans le principe; énervant en pratique, 28 avril 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Avokiddo Emotions - Playful learning for kids (App)
Ce jeu comporte 3 animaux rigolos à habiller et faire manger: des accessoires (lunettes, cravates, moustache, instruments de musique), de la nourriture tombe du ciel en actionnant un levier et on change l'apparence des animaux: certains accessoires comme les chapeaux permettent même de changer le décor (ex: un chapeau de troubadour et le décor devient un chateau moyenâgeux), d'entendre la musique.

Mais la musique finit par être agaçante et les possibilités de combinaison sont finalement limitées, les effets sonores redondants.

J'ai trouvé ce jeu assez "agressif" finalement.


Written In Red: A Novel of the Others
Written In Red: A Novel of the Others
Prix : EUR 4,26

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Une très belle histoire, 28 avril 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Written In Red: A Novel of the Others (Format Kindle)
J'ai été happée par cette histoire qui pourtant comporte à première vue des ingrédients et et une trame déjà vus et archivus dans l'Urban fantasy: une héroïne humaine avec une "particularité", des vampires/loups ou autres garous effrayants, une coexistence difficile entre humains et créatures surnaturelles.

Mais Anne Bishop a suffisamment tournicoté ces facteurs classiques pour créer une sensation de nouveauté et elle a eu la gentillesse de nous exposer en préambule, de façon succincte mais ultra efficace, les règles et l'Histoire de Thaisia, le contient où se déroule l'histoire.

Les Autres alias les terra indigenae sont les maîtres du Continent et tolèrent les Humains dans quelques "poches" du pays avec des villes frontières. Les Autres ont régulièrement décimé ces humains qui envahissaient leurs terres mais depuis quelques décennies ou même plus, une coexistence s'est organisée. Les Humains apportent un savoir-faire technique, les Autres assurent leur domination en contrôlant les sources d'eau et en parquant les Humains notamment.

Dans beaucoup de livres d'Urban Fantasy, les créatures surnaturelles veulent vivre parmi les Humains, se fondre. Ici, les Autres méprisent profondément les Humains et veulent limiter les contacts. La peur domine vraiment les relations déséquilibrées entre eux (et à très juste titre).
Seules les villes-frontières, comme celle de Lakeside où se déroule l'action, permettent un rapprochement des deux populations.

Meg Corbyn arrive, en pleine nuit et en plein hiver, échevelée dans une librairie-café tenue par les Autres. Elle y décroche un travail et va donc se retrouver en contact avec les habitants de Lakeside.

Meg n'est pas une héroïne superpuissante, apte au combat, elle n'a pas le sens de la répartie comme d'autres. C'est une jeune femme de 24 ans un peu étrange (un policier remarquera à juste titre que son âge réel devrait être divisé par 2), au coeur pur.

Les Autres sont un peuple hétéroclite, certaines créatures tenant du Conte ou de la mythologie mais; de façon surprenante, leurs relations sont-pour le moment- assez consensuelles.

Meg doit parvenir à survivre à Lakeside, le moindre faux pas pouvant déclencher la colère des terra Indigenae, et à échapper au danger qui la poursuit et qui nous est révélé assez vite (le titre étant évocateur).

Je vais m'en tenir là pour le résumé mais j'ai lu ce livre d'une traite et si quelques détails relatifs à l'organisation de ce monde manquent un peu de crédibilité, l'impression d'ensemble est celle d'une histoire avec une atmosphère originale, de nombreux personnages humains ou non sympathiques, une alternance des points de vue toujours appréciable, une tonalité tendre.

Un 2e tome vient de paraître, Murder of Crows.
Remarque sur ce commentaire Remarques sur ce commentaire (6) | Permalien | Remarque la plus récente : May 3, 2014 7:23 AM MEST


Rebecca Kean - Tome 1: Traquée
Rebecca Kean - Tome 1: Traquée
Prix : EUR 9,99

5 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
2.0 étoiles sur 5 Beaucoup d'incohérences..., 9 mars 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Rebecca Kean - Tome 1: Traquée (Format Kindle)
Intriguée par une série de fantasy française bien notée, j'ai acheté ce premier tome de la série.

Rebecca Kean est une sorcière de guerre, très puissante, qui se cache dans une petite ville américaine (l'auteur est française, même si son pseudonyme sonne anglo-saxon et la France n'est que le pays natal de l'héroïne, tout le reste du roman sonne américain). Manque de chance pour elle, cette ville est un lieu de convergence des créatures surnaturelles: sorcières, garous, vampires...et elle ne pas tarder à se faire remarquer.

L'intrigue a des relents de déjà vu pour qui a écumé une bonne partie de la bit-lit, les personnages aussi: l'héroïne forte en gueule, très puissante, le vampire décoloré et super sexy (un ersatz de Jean-Claude, le vampire de la série des Anita Blake), l'amie fidèle...

Rebecca se demande comment elle a pu atterrir dans une ville qui concentre autant de créatures non humaines mais on apprend ensuite qu'elle a rejoint une amie qui aurait pu la prévenir vu qu'elle appartient elle-même à un "clan"...elle est puissante et il est dit à plusieurs reprises qu'elle sait se contrôler...sauf que nous la voyons sans cesse perdre le contrôle de son pouvoir. Elle est une tueuse élevée à la spartiate, elle torture sans émotion mais elle est écoeurée quand d'autres font de même. Elle a fait la guerre sauf qu'elle a aussi fui son clan depuis 10 ans (et opère donc en solitaire et "à couvert") et qu'elle n'avait que 16 ans quand elle a fui: même si les sorcières de guerre commencent tôt leur carrière, il est difficile de croire qu'à 16 ans, on est aguerrie...

Le langage est parfois gratuitement vulgaire même si cela s'atténue dans la seconde moitié du livre, la personnalité des personnages (et notamment la relation mère/fille, Cassandra étant maman) pas assez creusée, les relations entre les personnages évoluent à mon goût trop vite et cela nuit à la crédibilité.

J'ai plusieurs fois reposé le livre, mon intérêt s'émoussant et les dialogues très plats m'agaçant et puis, l'action s'emballant, j'ai tout de même réussi à le terminer.
Remarque sur ce commentaire Remarque sur ce commentaire (1) | Permalien | Remarque la plus récente : Mar 10, 2014 4:31 PM CET


Zoo pour enfants
Zoo pour enfants
Prix : EUR 2,99

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 Délirant et absurde, 4 février 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Zoo pour enfants (App)
Cette petite application "zoo pour enfants" est très simplement conçue et fait la part belle à l'imagination.

On voit se dessiner sur l'écran un trait qui va prendre les formes successives d'animaux dans des situations invraisemblables et que l'enfant,en faisant glisser son doigt sur l'écran, peut faire "bouger".

Quelques exemples pour illustrer:

- le chien, type basset, s'enroule et a un nœud au milieu de son corps
- l'éléphant se douche dans une vraie salle de bains
- le crocodile a des dents qui bougent et font de la musique
- les singes jouent au ballon et le reçoivent en pleine figure
- le lion se fait sécher la crinière
- des pattes (sans corps attaché) courent dans le désert
- le chat essaie d'attraper un papillon

C'est totalement irréaliste mais amusant. La musique qui accompagne l'application (pas de sons, juste une musique) fait un peu "cirque". Je trouve que c'est peut-être un peu long et certaines scènes se répètent ou sont moins ludiques (le panda caché dans la jungle, l'ours qui n'est pas très visible car replié sur lui-même en boule...).

Mon fils (2 ans 1/2) ne comprend pas forcément l'humour décalé de cet application mais elle l'amuse beaucoup et c'est le principal.


Clean Sweep (English Edition)
Clean Sweep (English Edition)
Prix : EUR 2,49

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
3.0 étoiles sur 5 Sympathique mais un peu léger, 4 février 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Clean Sweep (English Edition) (Format Kindle)
Ce livre a été écrit a priori à partir du blog des auteurs (le couple Ilona-Andrews) et il a été édité tel quel.

J'ai ressenti, par rapport à leurs autres ouvrages (série des Kates Daniels ou du Broken), un côté un peu brouillon, des personnages assez peu consistants.
Même les règles du monde dans lequel l'histoire se déroule m'ont semblé difficiles à comprendre vu que le livre mélange allègrement urban fantasy et science-fiction pure avec présence de mondes extra-terrestres.

Cela étant dit, la lecture est agréable mais j'ai fini le livre sans me dire "il faut que je me procure le tome suivant" et en m'étant plus attachée à la maison dans laquelle l'intrigue se passe essentiellement qu'aux personnages.
Cette maison a la particularité d'être une "auberge" un peu spéciale, douée, sinon de sentiments, en tous cas d'aptitudes magiques et d'un caractère affirmé.

Si le 2e tome a été écrit de façon plus conventionnelle, retravaillé encore et encore, peut-être me laisserais-je tenter...


La passe-miroir (Livre 1) - Les Fiancés de l'hiver
La passe-miroir (Livre 1) - Les Fiancés de l'hiver
Prix : EUR 12,99

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un merveilleux roman, 23 janvier 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : La passe-miroir (Livre 1) - Les Fiancés de l'hiver (Format Kindle)
Je rejoins les commentaires dithyrambiques sur ce livre.

L'histoire débute rapidement et les bizarreries et particularités magiques du monde dans lequel évolue la jeune héroïne, Ophélie, éveillent la curiosité.
Ophélie se trouve contrainte de quitter son monde (son Arche) pour aller vivre dans le monde de son fiancé, Thor, qui lui a été imposé.

Les personnages principaux, pour une fois, ne sont ni l'un ni l'autres des figures de mode qui s'ignorent mais plutôt des jeunes gens normaux, un peu mal dans leur peau, un peu gauches, rêches. Mais je n'ai pourtant eu aucun mal à m'attacher à eux. Ophélie se retrouve dans un véritable nid de guêpes, dans un monde où presque tout n'est qu'illusion et où ses ennemis, déclarés ou cachés, sont légion.
Ajoutez à cela un fiancé distant et lui-même assez mystérieux et la bataille que doit mener Ophélie pour simplement survivre s'avère rude.

J'ai trouvé ce livre très abouti pour un premier livre même si j'ai parfois regretté qu'Ophélie subisse beaucoup sans rien dire (mais c'est son caractère, même si elle progresse déjà tout au long de ce livre dans l'affirmation de soi). La poésie qui s'en dégage est un véritable atout, l'originalité aussi. Je l'ai trouvé assez haletant même si cet adjectif s'applique surtout à la deuxième partie du livre.

Je trouve toutefois dommage qu'un livre électronique soit proposé à un prix aussi élevé, ce qui me fait souvent préférer des livres en anglais. Je ne regrette certes pas ici mon investissement mais c'est un frein au développement de ce format de livre.

A la date où je publie mon commentaire, le tome 2 est annoncé pour fin 2014.
Remarque sur ce commentaire Remarque sur ce commentaire (1) | Permalien | Remarque la plus récente : Jan 28, 2014 5:37 PM CET


Bonne Nuit! - Livre pour enfants
Bonne Nuit! - Livre pour enfants
Prix : EUR 0,00

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Esthétique parfaite, musique douce, très ludique, 22 janvier 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Bonne Nuit! - Livre pour enfants (App)
Cette application m'a conquise et elle plaît tout autant au jeune public à qui elle est destinée. Que cela soit pour préparer le coucher ou pour réviser les animaux, elle remplit son but.

Après une petite introduction parlée, une jolie maison-ferme est présentée et l'enfant doit cliquer sur les fenêtres ou sources de lumière pour rencontrer un animal. En touchant l'animal, celui-ci se met à bouger/sauter/faire des bulles/des bruits etc... (3 mouvements différents par animal). L'enfant doit ensuite trouver l'interrupteur et éteindre la lumière pour voir l'animal plonger dans le sommeil.
A la fin, tout ce petit monde ronfle et il faut encore dire au revoir au petit garçon de cette charmante ferme.

Dans la version gratuite, on rencontre: les poissons (qui font des bulles et deviennent phosphorescents la nuit), le chien, le canard, la poule (et ses poussins), la vache, le cochon, le mouton.
Il est possible d'acheter en "in-app" pour 0,79 € le chat, le poney, la chèvre, la cigogne et l'araignée (mon fils hurle de rire avec l'araignée qui fait des drôles de bruits et saute sur sa toile).

Je me suis contentée pendant plusieurs mois de la version gratuite, qui est suffisamment complète. Les quelques animaux supplémentaires payants valent surtout le coup pour l'araignée et les cigognes.

Le graphisme est très poétique et mêle des images réelles de paille ou d'herbe. Le tout a un côté suranné irrésistible.


Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11-18