Profil de Francois Lemaire > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par Francois Lemaire
Classement des meilleurs critiques: 8.362
Votes utiles : 308

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
Francois Lemaire "sossalemaire" (Paris, France)
(VRAI NOM)   

Afficher :  
Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9
pixel
Soumission
Soumission
par Michel Houellebecq
Edition : Broché
Prix : EUR 21,00

7 internautes sur 11 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Comme dans une vieille pantoufle, 2 février 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : Soumission (Broché)
Houellebecq le dit lui-même au début de "Soumission", un bon livre, c'est d'abord une voix, une façon de dire les choses ; il peut être écrit sans style, imparfaitement construit, mais si vous appréciez la voix de l'auteur, tout cela n'est que secondaire.

Dans "Soumission", le Michel Houellebecq que j'aime est de retour, après son livre à Goncourt, où il ne transparaissait que par inadvertance ; on retrouve avec plaisir son espièglerie, ses intuitions géniales, son regard acéré sur la société, les hommes qui la constituent et les institutions qui la structurent. Je pense qu'à mon instar, ceux qui ont aimé "Les particules élémentaires" ou "Plateforme" se sentiront dans ce livre comme dans une vieille paire de pantoufle, immédiatement à l'aise, à ne jamais vouloir les quitter.

Quant à l'objet du délit médiatique, cette vision d'un islam assez radical prenant le pouvoir en France, et qui sait, en Europe, et une supposée islamophobie, je dirais en essayant de ne pas trop gâcher la découverte du livre que chacun lira probablement cet aspect de "Soumission" suivant ses propres tropismes. Un islamophobe se dira sans doute que Houellebecq décrit l'enfer qu'il craint ; un antiraciste que Houellebecq met de l'huile sur le feu et n'est qu'un succédanée d'Eric Zemmour. Je pense que Houellebecq n'emploie l'islam que pour créer un contraste avec sa cible constante, la société occidentale actuelle, et ne porte aucun jugement sur la religion elle-même, sa description en est clinique. Mais peut-être est-ce cette description nue qui choque ?
Remarque sur ce commentaire Remarques sur ce commentaire (3) | Permalien | Remarque la plus récente : Feb 3, 2015 11:54 PM CET


Einstein's Dreams
Einstein's Dreams
Prix : EUR 8,99

3.0 étoiles sur 5 Une bonne idée qui s'essoufle, 6 octobre 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Einstein's Dreams (Format Kindle)
Einstein lui-même a dit que ses rêves l'inspiraient pour sa réflexion scientifique ; ici, le physicien Alan Lightman imagine une série de rêves qu'Einstein aurait pu faire sur le thème du temps pendant qu'il réfléchissait à la relativité générale. Dans chacun de ces rêves, Einstein expérimente un jeu de lois du temps et imagine les implications sur la vie de tous les jours. Faire parler les équations des sciences-physiques dans un langage courant est un exercice difficile qu'Alan Lightman réussit avec brio, mais le procédé s'essoufle vite car les variations crédibles ne sont pas si nombreuses, et passé la moitié du livre cela tourne un peu à l'exercice de style.


Ancillary Justice
Ancillary Justice
Prix : EUR 5,99

4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Intelligent et novateur, 6 octobre 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Ancillary Justice (Format Kindle)
Dans Ancillary justice, Ann Leckie se pose en héritière de Philip K. Dick en passant de la réflexion sur la nature de l'humanité à une réflexion sur la nature de l'individualité. Sommes-nous simplement la somme de nos souvenirs et de nos processus mentaux ? Un être éclaté en plusieurs unités physiques, partageant les mêmes souvenirs et processus mentaux, est-il réellement un individu et peut-il rester cohérent ? Le cadre de l'histoire est classique, mais le propos est novateur et intelligemment traité ; tous les prix reçus me semblent largement justifiés. J'ai enlevé une étoile pour une fin de ce premier tome pas parfaitement maîtrisée mais si vous aimez la science-fiction intelligente, précipitez-vous.


Sous surveillance. Coup de coeur de Franck Thilliez. PRIX VSD du polar 2014
Sous surveillance. Coup de coeur de Franck Thilliez. PRIX VSD du polar 2014
Prix : EUR 6,99

Aucun internaute (sur 1) n'a trouvé ce commentaire utile :
2.0 étoiles sur 5 Improbable et mal fichu, 6 octobre 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Je suis étonné que ce livre ait pu donner lieu à un coup de coeur d'un auteur aussi habile que Franck Thilliez. Le scénario ne tient pas la route - je n'en dirai pas plus pour ne pas trop en dévoiler - le style est simpliste, l'histoire suit une progression assez classique d'un personnage qui découvre petit à petit sa situation extraordinaire et tout ce qui se passe de l'autre côté du miroir, et malgré cela la structure narrative est mal fichue, avec des parties beaucoup trop longues et des ellipses qui rendent la compréhension de l'action difficile. Je ne le conseille pas, lisez plutôt Thilliez dans le même style !


Peine perdue
Peine perdue
Prix : EUR 14,99

2 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Misères, 6 octobre 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Peine perdue (Format Kindle)
Les albums photos sont rarement autre chose que l'étalage d'un bonheur sans nuages. Dans Peine perdue, Olivier Adam prend l'angle de vue diamétralement opposé à travers ces portraits successifs sur fond de drame local ; chaque age, chaque niveau de fortune, chaque catégorie sociale étale ses misères, petites ou grandes, vénielles ou mortelles. On pourra critiquer ce choix et qualifier le livre de misérabiliste, on pourra critiquer le style qui singe le flot des pensées des protagonistes, ponctuation manquante et phrases courtes syncopées quand les idées s'emballent, mais on ne pourra nier qu'Olivier Adam cerne ces misères avec une acuité qui ne les en rend que plus douloureuses et familières. En résumé, un très bon livre dans son genre, à ne pas conseilleur aux dépressifs et à ceux qui cherchent à s'évader de leur quotidien.


Delta Machine - Edition Deluxe
Delta Machine - Edition Deluxe
Prix : EUR 12,59

16 internautes sur 19 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Depeche Mode, producteur d'expériences sonores depuis 1979, 28 mars 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Delta Machine - Edition Deluxe (CD)
Journal d'écoute de Delta Machine :

- première écoute : je retrouve la patte Depeche Mode, un son travaillé souvent expérimental, la voix de Dave Gahan en pleine forme, et quelques mélodies punchy (Should be higher et Soothe my soul), et comme souvent avec Depeche Mode le premier single n'est pas la meilleure chanson de l'album, juste la plus accessible. Bémol pour un vieux fan de Depeche Mode : pas d'interlude instrumental dans cet album, pourquoi ?

- deuxième écoute : tiens, je n'avais pas remarqué à la première écoute les variations de rythme et le travail de la voix sur Slow, Goodbye a une pèche d'enfer, il y a une belle progression du rythme dans Broken, il est vraiment très sympa cet album

- troisième écoute : les chansons moins abordables rentrent dans la tête au fur et à mesure, il y a une bonne alternance balades, bluesy et uptempo, cet album est quasiment sans fausses notes (j'ai quand même du mal avec Soft Touch) et est plein de potentiel pour le live (j'attends avec impatience Soothe my soul en live !)

Depeche Mode a toujours la recette, sans lasser ou se répéter, les connaisseurs du groupe peuvent acheter les yeux fermés et les autres, pour peu qu'ils soient ouverts à une musique électronique travaillée à tendance plutôt sombre, ne seront pas déçus.


Blossoms and Shadows
Blossoms and Shadows
Prix : EUR 4,90

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Belle fresque sur les sources de la révolution Meiji, 26 février 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Blossoms and Shadows (Format Kindle)
Blossoms and Shadows mêle la vie de la fille d'un médecin de domaine frustrée de ne pouvoir réaliser ses aspirations de devenir elle-même médecin dans le Japon médiéval finissant, et le récit de l'écroulement du gouvernement des shogun Tokugawa. Au gré des pérégrinations de l'héroïne, on suit les jeunes samouraïs qui aideront à faire entrer le Japon dans la modernité en rendant le pouvoir temporel à l'Empereur. Les aspects politiques sont parfois un peu difficiles à suivre, pas du fait de l'auteur, mais du fait des changements d'alliance permanents ; l'histoire de la jeune apprentie médecin est passionnante et pleine de rebondissements. Une belle fresque historique sur une période déjà traitée en occident (l'excellent Gai jin de James Clavell) mais suivant un angle novateur. Seul défaut du livre : il finit en queue de poisson, un peu comme si l'auteur devait rendre sa copie précipitamment à son éditeur.


The 2nd Law
The 2nd Law
Prix : EUR 6,99

4 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Divers, déroutant, extravagant, mais génial, 2 octobre 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : The 2nd Law (CD)
Autant le dire tout de suite, ceux qui n'aiment que le muse de Showbiz et Origin of Symmetry vont avoir du mal avec cet album qui s'éloigne encore plus que Resistance des débuts de Muse ; ceux qui n'aiment pas qu'un groupe s'essaie à divers styles de musique non plus.

Mais pour ceux plus ouverts qui prendront le temps d'écouter l'album trois ou quatre fois dans le calme, vous serez comme moi conquis par la diversité des rythmes, des mélodies et des sons de cet album ; le rock brut de Supremacy, la suavité électro de Madness, le glam rock de Panic Station, les envolées symphoniques lyriques de Survival et son Prelude, l'électro bondissante limite dance de Follow me et Big Freeze, l'électro tendance Radiohead d'Animals, la douceur de la balade Explorers (réminiscente d'Unintended), le dubstep symphonique d'Unsustainable (sisi, ça existe le dubstep symphonique, Muse l'a inventé...) et l'ambient planante d'Isolated System, il y en a pour tous les goûts. J'ai volontairement laissé de côté les deux chansons écrites et chantées par Christopher Wolstenholme, Save me et Liquid state, auxquelles je n'ai pas vraiment accroché ; Liquid state est pas mal, et Save me traîne en longueur ; Muse pas chanté par Matthew Bellamy, c'est bizarre, même si on reconnait la patte du groupe dans ces chansons.

"Absolution" reste l'album (pris dans son entier) le plus réussi de Muse à mes oreilles, mais "The 2nd Law" prend immédiatement sa place dans la discographie déjà si riche de Muse pour l'enrichir encore.


Métronome : L'histoire de France au rythme du métro parisien
Métronome : L'histoire de France au rythme du métro parisien
par Lorànt Deutsch
Edition : Broché
Prix : EUR 18,50

6 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile 
2.0 étoiles sur 5 Le principe est bon, mais la réalisation..., 17 juillet 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : Métronome : L'histoire de France au rythme du métro parisien (Broché)
L'idée est séduisante : décrire l'histoire de Paris quartier par quartier en s'appuyant sur les stations de métro. Au fur et à mesure de la lecture, on est surpris par des informations jamais lues auparavant, le tout écrit dans un style abordable. Et puis on cherche la bibliographie pour aller plus loin, et on n'en trouve pas. Et puis quelques mois après la lecture, on apprend que ces surprises sont des inventions ou des extrapolations de l'auteur, de son propre aveu. Et là, on se dit qu'on s'est fait berner, parce que ce livre est une fiction historique où le vérifié côtoie dangereusement le très hypothétique, voire le complètement inventé. Dommage.
Remarque sur ce commentaire Remarque sur ce commentaire (1) | Permalien | Remarque la plus récente : May 10, 2013 12:26 PM MEST


Carnages
Carnages
par Maxime Chattam
Edition : Poche
Prix : EUR 4,20

2.0 étoiles sur 5 Convenu et trop court, 25 janvier 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : Carnages (Poche)
Pour moi, un polar peut être intéressant pour une intrigue bien menée ou des personnages bien foutus ou les deux (les meilleurs évidemment !) ; là, le roman est trop court pour développer les personnages, et j'ai trouvé la solution de l'intrigue tout de suite, d'où ma déception.


Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9