undrgrnd Cliquez ici ValentinB nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos Soldes Cliquez ici Acheter Fire Acheter Kindle Paperwhite cliquez_ici cliquez_ici Jeux Vidéo Montres soldes Bijoux Soldes
Profil de Francois Lemaire > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par Francois Lemaire
Classement des meilleurs critiques: 26.996
Votes utiles : 336

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
Francois Lemaire "sossalemaire" (Paris, France)
(VRAI NOM)   

Afficher :  
Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9
pixel
Nous sommes la France
Nous sommes la France
par Natacha Polony
Edition : Broché
Prix : EUR 14,90

4 internautes sur 18 ont trouvé ce commentaire utile 
2.0 étoiles sur 5 Confus, répétitif et peu inspirant, 28 décembre 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : Nous sommes la France (Broché)
Disons le tout net, étant libéral et voyant la nation comme un artefact à lentement, mais sûrement, éliminer, je ne m'attendais pas à tomber d'accord avec Natacha Polony ; malgré tout, il faut savoir faire l'effort de penser contre soi-même, et à la vue de ses diverses interventions médiatiques, je croyais que Natacha Polony pouvait avoir une thèse pertinente à présenter.

Las ! Le livre, bien qu'assez court, se répète beaucoup ; malgré la bonne volonté de l'auteur, je n'ai pas du tout ressenti l'appel du terroir de France qui pourtant m'assaille dès que j'y voyage ; quasiment toutes les arguments du livre sont formulés sous la forme d'un "on ne peut pas complètement dire que xyz - parce que c'est démenti par les faits - mais quand même il y a un peu de ça". Le plus décevant est le chapitre solutions, ou plutôt intitulé tel, qui retombe bien rapidement dans le constat du livre, poussif car erroné, et qui se limite à dire qu'il suffirait de remettre en place l'apprentissage d'un récit national à l'école pour recréer une nation. Fichtre ! Nous ne sommes pas en 1880, Madame Polony ; il est parfaitement normal et naturel avec les outils de communication actuels qu'un jeune parigot se sente plus proche d'un new-yorkais ou d'un tokyoïte que d'un corrézien, et même qu'il soit capable de se sentir aussi bien dans ce milieu-ci ou ce milieu-là en fonction des circonstances. Les grands blocs humains sont mourants, les identités se morcellent, s'empilent et s’emboîtent telles des poupées russes ; la complexité est partout ; et quand bien même il serait possible de réaliser le programme de Madame Polony, celui-ci s'est achevé en deux guerres mondiales et la destruction du territoire européen, quelles joyeuses perspectives !

Au final, une thèse bien faible, des solutions bien minces, et qui pis est, mal présentées. Je ne conseillerais même pas ce livre à ceux qui pensent comme Natacha Polony...
Remarque sur ce commentaire Remarque sur ce commentaire (1) | Permalien | Remarque la plus récente : Dec 29, 2015 7:38 PM CET


The Spinoza Problem
The Spinoza Problem
par Irvin Yalom
Edition : Broché
Prix : EUR 13,02

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
3.0 étoiles sur 5 Bien étudié, mais très scolaire, 29 juillet 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : The Spinoza Problem (Broché)
Le sujet était prometteur, les commentaires élogieux, et du coup j'attendais peut-être trop de ce livre, mais au final j'ai été assez déçu. Le point de départ de l'histoire est un détail de la vie d'Alfred Rosenberg, un des idéologues du parti nazi, qui a montré un intérêt particulier à un supposé "problème Spinoza", car celui-ci, né juif, a été une référence majeure pour de nombreux intellectuels allemands comme Goethe portés au pinacle par les nazis. Sur cette base, le livre met en parallèle les vies de Spinoza et Rosenberg, mêlant éléments historiques reconnus et extrapolations, ces dernières prenant principalement la forme d'une esquisse de psychothérapie des deux protagonistes par des personnages inventés par l'auteur. Autant que je puisse en juger, le livre est très bien documenté sur ses deux sujets et les passages inventés m'ont paru très vraisemblables ; cependant, ils m'ont semblé très artificiels, et je n'ai trouvé absolument aucun intérêt à l'alternance entre les deux personnages, ils m'ont paru tout aussi étrangers l'un à l'autre à la fin du livre qu'au début, sans compter que Rosenberg est en lui-même assez peu intéressant - il a plus été premier à un concours de circonstances qu'autre chose.
Remarque sur ce commentaire Remarque sur ce commentaire (1) | Permalien | Remarque la plus récente : Aug 5, 2015 9:57 PM MEST


Drones - Édition limitée CD+ DVD
Drones - Édition limitée CD+ DVD
Prix : EUR 23,49

12 internautes sur 16 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Muse en a encore sous la pédale, 11 juin 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : Drones - Édition limitée CD+ DVD (CD)
Nous sommes en 2015 ; la musique se consomme en streaming, en mp3 en mode shuffle ou sur des compilations persos patiemment arrangées, plus que jamais morcelée, mélangée, disséquée et réarrangée à la mode Frankenstein ; Muse sort d'un album foutraque aux styles multiples qui avait fait hurler ses fans de la première heure à l'abomination commerciale, surfant sur les tendances musicales du moment ; les premiers titres du futur album sont feuilletonnés pendant deux bons mois sur YouTube, et malgré ce qu'on entend, on peine à croire les déclarations du groupe sur le retour aux sources ; et pan, sort Drones, album concept à la Pink Floyd - pas pour le style musical, quoi que par instants, mais pour le parti pris d'offrir une suite de titres parfaitement intégrés et qui ne s'apprécient complètement qu'ensembles - construit sur un solide substrat rock - guitare, basse batterie, pétard de jus de chique, cette batterie, ce qu'elle charcle - et sublimé par l'habituel sens de la démesure de Matthew Bellamy culminant dans un inimaginable Drones en fin d'album qui ne réconciliera pas les coincés du derche avec la folie du trio de Teignmouth, mais tant pis pour eux.

Vous l'aurez compris, je pense que Drones est un album majeur à ne pas manquer : la lourdeur de la basse et de la batterie de Dead Inside, le riff entêtant de Psycho, le mélodique Mercy, le phénoménal Reapers qu'on croirait tout droit sorti du best of de Dream Theater et magnifié par Muse, le rebondissant The Handler qui évoque Map of the Problematique, l'hymnique Defector, l'agressif Revolt, la douce balade Aftermath, le piano de The Globalist, et l'indescriptible Drones - qu'il serait si dommage de spoiler tant il est inattendu - sont un pied de nez magistral à tous ceux qui pensaient que Muse avait tari sa source d'inspiration avec le puzzle The 2nd Law. Je n'ai pas trouvé la sixième étoile pour la note, mais elle serait méritée. J'espère que le groupe nous fera le plaisir de jouer l'album en entier de bout en bout en live.
Remarque sur ce commentaire Remarque sur ce commentaire (1) | Permalien | Remarque la plus récente : Jun 12, 2015 10:24 AM MEST


Soumission
Soumission
par Michel Houellebecq
Edition : Broché
Prix : EUR 21,00

7 internautes sur 11 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Comme dans une vieille pantoufle, 2 février 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : Soumission (Broché)
Houellebecq le dit lui-même au début de "Soumission", un bon livre, c'est d'abord une voix, une façon de dire les choses ; il peut être écrit sans style, imparfaitement construit, mais si vous appréciez la voix de l'auteur, tout cela n'est que secondaire.

Dans "Soumission", le Michel Houellebecq que j'aime est de retour, après son livre à Goncourt, où il ne transparaissait que par inadvertance ; on retrouve avec plaisir son espièglerie, ses intuitions géniales, son regard acéré sur la société, les hommes qui la constituent et les institutions qui la structurent. Je pense qu'à mon instar, ceux qui ont aimé "Les particules élémentaires" ou "Plateforme" se sentiront dans ce livre comme dans une vieille paire de pantoufle, immédiatement à l'aise, à ne jamais vouloir les quitter.

Quant à l'objet du délit médiatique, cette vision d'un islam assez radical prenant le pouvoir en France, et qui sait, en Europe, et une supposée islamophobie, je dirais en essayant de ne pas trop gâcher la découverte du livre que chacun lira probablement cet aspect de "Soumission" suivant ses propres tropismes. Un islamophobe se dira sans doute que Houellebecq décrit l'enfer qu'il craint ; un antiraciste que Houellebecq met de l'huile sur le feu et n'est qu'un succédanée d'Eric Zemmour. Je pense que Houellebecq n'emploie l'islam que pour créer un contraste avec sa cible constante, la société occidentale actuelle, et ne porte aucun jugement sur la religion elle-même, sa description en est clinique. Mais peut-être est-ce cette description nue qui choque ?
Remarque sur ce commentaire Remarques sur ce commentaire (3) | Permalien | Remarque la plus récente : Feb 3, 2015 11:54 PM CET


Einstein's Dreams
Einstein's Dreams
Prix : EUR 10,09

3.0 étoiles sur 5 Une bonne idée qui s'essoufle, 6 octobre 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Einstein's Dreams (Format Kindle)
Einstein lui-même a dit que ses rêves l'inspiraient pour sa réflexion scientifique ; ici, le physicien Alan Lightman imagine une série de rêves qu'Einstein aurait pu faire sur le thème du temps pendant qu'il réfléchissait à la relativité générale. Dans chacun de ces rêves, Einstein expérimente un jeu de lois du temps et imagine les implications sur la vie de tous les jours. Faire parler les équations des sciences-physiques dans un langage courant est un exercice difficile qu'Alan Lightman réussit avec brio, mais le procédé s'essoufle vite car les variations crédibles ne sont pas si nombreuses, et passé la moitié du livre cela tourne un peu à l'exercice de style.


Ancillary Justice
Ancillary Justice
Prix : EUR 7,80

5 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Intelligent et novateur, 6 octobre 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Ancillary Justice (Format Kindle)
Dans Ancillary justice, Ann Leckie se pose en héritière de Philip K. Dick en passant de la réflexion sur la nature de l'humanité à une réflexion sur la nature de l'individualité. Sommes-nous simplement la somme de nos souvenirs et de nos processus mentaux ? Un être éclaté en plusieurs unités physiques, partageant les mêmes souvenirs et processus mentaux, est-il réellement un individu et peut-il rester cohérent ? Le cadre de l'histoire est classique, mais le propos est novateur et intelligemment traité ; tous les prix reçus me semblent largement justifiés. J'ai enlevé une étoile pour une fin de ce premier tome pas parfaitement maîtrisée mais si vous aimez la science-fiction intelligente, précipitez-vous.


Sous surveillance. Coup de coeur de Franck Thilliez. PRIX VSD du polar 2014
Sous surveillance. Coup de coeur de Franck Thilliez. PRIX VSD du polar 2014
Prix : EUR 13,99

1 internaute sur 2 a trouvé ce commentaire utile :
2.0 étoiles sur 5 Improbable et mal fichu, 6 octobre 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Je suis étonné que ce livre ait pu donner lieu à un coup de coeur d'un auteur aussi habile que Franck Thilliez. Le scénario ne tient pas la route - je n'en dirai pas plus pour ne pas trop en dévoiler - le style est simpliste, l'histoire suit une progression assez classique d'un personnage qui découvre petit à petit sa situation extraordinaire et tout ce qui se passe de l'autre côté du miroir, et malgré cela la structure narrative est mal fichue, avec des parties beaucoup trop longues et des ellipses qui rendent la compréhension de l'action difficile. Je ne le conseille pas, lisez plutôt Thilliez dans le même style !


Peine perdue
Peine perdue
Prix : EUR 7,49

2 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Misères, 6 octobre 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Peine perdue (Format Kindle)
Les albums photos sont rarement autre chose que l'étalage d'un bonheur sans nuages. Dans Peine perdue, Olivier Adam prend l'angle de vue diamétralement opposé à travers ces portraits successifs sur fond de drame local ; chaque age, chaque niveau de fortune, chaque catégorie sociale étale ses misères, petites ou grandes, vénielles ou mortelles. On pourra critiquer ce choix et qualifier le livre de misérabiliste, on pourra critiquer le style qui singe le flot des pensées des protagonistes, ponctuation manquante et phrases courtes syncopées quand les idées s'emballent, mais on ne pourra nier qu'Olivier Adam cerne ces misères avec une acuité qui ne les en rend que plus douloureuses et familières. En résumé, un très bon livre dans son genre, à ne pas conseilleur aux dépressifs et à ceux qui cherchent à s'évader de leur quotidien.


Delta Machine - Edition Deluxe
Delta Machine - Edition Deluxe
Prix : EUR 19,00

16 internautes sur 19 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Depeche Mode, producteur d'expériences sonores depuis 1979, 28 mars 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Delta Machine - Edition Deluxe (CD)
Journal d'écoute de Delta Machine :

- première écoute : je retrouve la patte Depeche Mode, un son travaillé souvent expérimental, la voix de Dave Gahan en pleine forme, et quelques mélodies punchy (Should be higher et Soothe my soul), et comme souvent avec Depeche Mode le premier single n'est pas la meilleure chanson de l'album, juste la plus accessible. Bémol pour un vieux fan de Depeche Mode : pas d'interlude instrumental dans cet album, pourquoi ?

- deuxième écoute : tiens, je n'avais pas remarqué à la première écoute les variations de rythme et le travail de la voix sur Slow, Goodbye a une pèche d'enfer, il y a une belle progression du rythme dans Broken, il est vraiment très sympa cet album

- troisième écoute : les chansons moins abordables rentrent dans la tête au fur et à mesure, il y a une bonne alternance balades, bluesy et uptempo, cet album est quasiment sans fausses notes (j'ai quand même du mal avec Soft Touch) et est plein de potentiel pour le live (j'attends avec impatience Soothe my soul en live !)

Depeche Mode a toujours la recette, sans lasser ou se répéter, les connaisseurs du groupe peuvent acheter les yeux fermés et les autres, pour peu qu'ils soient ouverts à une musique électronique travaillée à tendance plutôt sombre, ne seront pas déçus.


Blossoms and Shadows (English Edition)
Blossoms and Shadows (English Edition)
Prix : EUR 6,49

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Belle fresque sur les sources de la révolution Meiji, 26 février 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Blossoms and Shadows (English Edition) (Format Kindle)
Blossoms and Shadows mêle la vie de la fille d'un médecin de domaine frustrée de ne pouvoir réaliser ses aspirations de devenir elle-même médecin dans le Japon médiéval finissant, et le récit de l'écroulement du gouvernement des shogun Tokugawa. Au gré des pérégrinations de l'héroïne, on suit les jeunes samouraïs qui aideront à faire entrer le Japon dans la modernité en rendant le pouvoir temporel à l'Empereur. Les aspects politiques sont parfois un peu difficiles à suivre, pas du fait de l'auteur, mais du fait des changements d'alliance permanents ; l'histoire de la jeune apprentie médecin est passionnante et pleine de rebondissements. Une belle fresque historique sur une période déjà traitée en occident (l'excellent Gai jin de James Clavell) mais suivant un angle novateur. Seul défaut du livre : il finit en queue de poisson, un peu comme si l'auteur devait rendre sa copie précipitamment à son éditeur.


Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9