Profil de LUDI > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par LUDI
Classement des meilleurs critiques: 1.368
Votes utiles : 1722

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
LUDI

Afficher :  
Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11-17
pixel
Les petits contretemps
Les petits contretemps
par Gaëlle Héaulme
Edition : Broché
Prix : EUR 15,00

5 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Quand nos vies basculent., 19 octobre 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les petits contretemps (Broché)
Gaëlle Héaulme nous balade dans des vies déglinguées par « des petits contretemps ». Chacun de ses mots semble trempé dans la banalité du quotidien, et pourtant il nous pète à la figure en y laissant une trace indélébile.
En trois pages une tragédie se joue, il n’en faut pas plus à Gaëlle Héaulme pour nous plonger au cœur d’un destin qui bascule.
Dans un style remarquable, une narration très personnelle et très aboutie, elle compose un superbe collier de perles noires.
Gardez-les sur vous, et dès que vous avez cinq minutes décrochez-en une et admirez-en tous les reflets. J’en ai été ébloui.
Ludi


Poker, Gagnez des tournois - Vol 2
Poker, Gagnez des tournois - Vol 2
par Eric Lynch
Edition : Relié

3 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Une approche du jeu passionnante, 23 juillet 2011
Ce commentaire fait référence à cette édition : Poker, Gagnez des tournois - Vol 2 (Relié)
Vous avez déjà lu les incontournables Dan Harrington qui définissent les bases du Poker No limit Hold'em, en classant la valeur des mains selon la position, le nombre de joueurs et l'avancement du tournoi. Cette série Harrington détaille également tous les coups de poker.

Dans la série « Gagnez en tournois online et live » (2 tomes) vous êtes sensé avoir assimilé ces bases. Elle n'est donc pas destinée aux parfaits débutants. Vous ne trouverez pas la définition d'un « Continuation Bet », d'un « Squeeze » ou d'un « Flat Call ».
Ce que vous trouverez par contre, c'est une analyse très détaillée de la prise de décision (passer, suivre ou relancer) selon l'historique de la table et la taille des tapis.
Les auteurs insistent beaucoup sur cette notion de taille des tapis. Elle va en effet déterminer la hauteur d'une relance, qui va vous rendre ou non pot-commited, ainsi que votre adversaire.
La taille du pot est aussi très clairement analysée : quand faire grossir le pot ? Quand au contraire freiner les mises ?

Le tome 1 est consacré au jeu jusqu'à la bulle (dernière place non payée), avec des tapis importants au début (>100BB) jusqu'à des petits tapis <20BB. Les donnes vont souvent jusqu'au Turn ou la River, et sont particulièrement passionnantes à étudier dans ce contexte de taille du pot.

Le tome 2 concerne le jeu après la bulle, entre joueurs qui sont tous payés. Les deux notions du tome 1 (taille des tapis et taille du pot) deviennent encore plus importantes. Chaque auteur/joueur commente les donnes d'un tournoi qu'il a gagné. Ce principe est très utile car il permet de suivre un raisonnement dans la continuité d'un même tournoi. Ce tome 2 est par contre un peu plus frustrant que le premier, dans la mesure où la plupart des donnes se jouent préflop, rares sont celles qui vont jusqu'au Turn. Mais elles permettent de mettre en valeur la pression que les gros tapis exercent sur les petits, lesquels sont dans la crainte continuelle d'être éliminés.

J'ai lu pas mal de bouquins sur le poker, et franchement ces deux-là sont ceux qui m'ont le plus apporté en terme de technique et d'approche du jeu. En plus la présentation des donnes est vraiment parfaite, particulièrement claire et visuelle, ce qui n'est pas toujours le cas dans la littérature du poker.
Ludi


Poker Gagnez des tournois - Volume 1
Poker Gagnez des tournois - Volume 1
par Jon Van Fleet
Edition : Broché

11 internautes sur 13 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Une approche du jeu passionnante, 23 juillet 2011
Ce commentaire fait référence à cette édition : Poker Gagnez des tournois - Volume 1 (Broché)
Vous avez déjà lu les incontournables Dan Harrington qui définissent les bases du Poker No limit Hold'em, en classant la valeur des mains selon la position, le nombre de joueurs et l'avancement du tournoi. Cette série Harrington détaille également tous les coups de poker.

Dans la série « Gagnez en tournois online et live » (2 tomes) vous êtes sensé avoir assimilé ces bases. Elle n'est donc pas destinée aux parfaits débutants. Vous ne trouverez pas la définition d'un « Continuation Bet », d'un « Squeeze » ou d'un « Flat Call ».
Ce que vous trouverez par contre, c'est une analyse très détaillée de la prise de décision (passer, suivre ou relancer) selon l'historique de la table et la taille des tapis.
Les auteurs insistent beaucoup sur cette notion de taille des tapis. Elle va en effet déterminer la hauteur d'une relance, qui va vous rendre ou non pot-commited, ainsi que votre adversaire.
La taille du pot est aussi très clairement analysée : quand faire grossir le pot ? Quand au contraire freiner les mises ?

Le tome 1 est consacré au jeu jusqu'à la bulle (dernière place non payée), avec des tapis importants au début (>100BB) jusqu'à des petits tapis <20BB. Les donnes vont souvent jusqu'au Turn ou la River, et sont particulièrement passionnantes à étudier dans ce contexte de taille du pot.

Le tome 2 concerne le jeu après la bulle, entre joueurs qui sont tous payés. Les deux notions du tome 1 (taille des tapis et taille du pot) deviennent encore plus importantes. Chaque auteur/joueur commente les donnes d'un tournoi qu'il a gagné. Ce principe est très utile car il permet de suivre un raisonnement dans la continuité d'un même tournoi. Ce tome 2 est par contre un peu plus frustrant que le premier, dans la mesure où la plupart des donnes se jouent préflop, rares sont celles qui vont jusqu'au Turn. Mais elles permettent de mettre en valeur la pression que les gros tapis exercent sur les petits, lesquels sont dans la crainte continuelle d'être éliminés.

J'ai lu pas mal de bouquins sur le poker, et franchement ces deux-là sont ceux qui m'ont le plus apporté en terme de technique et d'approche du jeu. En plus la présentation des donnes est vraiment parfaite, particulièrement claire et visuelle, ce qui n'est pas toujours le cas dans la littérature du poker.
Ludi


Out
Out
par Natsuo Kirino
Edition : Broché
Prix : EUR 8,60

4 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Riz amer, 23 juillet 2011
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Out (Broché)
Vous avez peut-être dans l'idée d'épouser prochainement une ménagère nipponne, ce que personne ne peut raisonnablement vous contester, tant leur charme est exotique, leur cuisine légère, et leur courage au travail exemplaire.
Tous ces sortilèges ne doivent pas pour autant vous rendre aveugle. Plutôt que de succomber sans réfléchir, lisez ce roman de Natsuo Kirino. Vous comprendrez alors qu'il vous faudra respecter votre femme et ne pas rentrer saoul toutes les nuits à point d'heure, après vous être dévergondé et ruiné dans les bras d'une fille de club. Car l'épouse japonaise, pour amoureuse et patiente qu'elle soit, n'a pas d'équivalent pour manier le couteau à désosser les volailles.
Pauvre Kenji, à force de se prendre pour un dindon....

OUT nous décrit un quatuor d'ouvrières révoltées contre le machisme et l'incurie de leurs maris respectifs, prises dans une affaire sans queue ni tête (si si), sensée témoigner de leur place dans la société japonaise.
Suspense efficace, thriller improbable aux dialogues un tantinet ordinaires, mais où planent des ombres chinoises (pardon) dans l'atmosphère angoissante qui imprègne le quotidien de ces femmes soumises.
Ludi
Remarque sur ce commentaire Remarque sur ce commentaire (1) | Permalien | Remarque la plus récente : Jan 3, 2012 10:21 AM CET


Coup d'éclat
Coup d'éclat
DVD ~ Catherine Frot
Prix : EUR 9,83

12 internautes sur 13 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Un peu sombre, 17 juillet 2011
Ce commentaire fait référence à cette édition : Coup d'éclat (DVD)
Profiter d'un polar noir pour faire un portrait de femme est un projet ambitieux et casse-gueule. Le risque est que le portrait soit un condensé de tous les poncifs du genre: inspectrice de police taciturne et blasée, détruite par la vie et réfugiée dans l'alcool. Et comme si les faiblesses n'étaient pas suffisantes, pour occuper ses heures de liberté, on lui colle une mère grabataire qu'elle garde chez elle, puisque de toute façon jamais personne n'y vient.

Autant dire que l'histoire de Fabienne (formidable Catherine Frot) est plus noire que l'intrigue du film. Un peu trop à mon avis. Surtout que la ville vue par José Alcala (malheureuse Sète) ne connaît que la nuit et les chantiers navals, les cadavres d'usines désaffectées et les campings flippants où les caravanes ressemblent à celles des "Flots Bleus" après un nuage atomique. Le parallèle est flagrant entre ce décor dévasté et la vie en friche de Fabienne.

Pas étonnant que le scénario paraisse si fragile dans cette atmosphère plombée. Le meurtre d'une jeune prostituée dont le fils a disparu, révèle à Fabienne les priorités de sa brigade (traque des sans-papiers et des clandestins), et la vanité de son métier. Pleine d'une compassion soudaine pour cet enfant, elle doit enquêter presque en secret, à ses heures perdues, contre les ordres de sa hiérarchie. Mais les confrontations avec son supérieur (Tchéky Karyo) sont trop lisses pour accrocher notre attention, et Catherine Frot se perd dans sa solitude sans nous laisser entrevoir un désir qui pourrait la sauver.
Beaucoup trop de clichés et de banalités, qu'un décor anxiogène ne suffit pas à éliminer. Ce qui ne m'empêche pas d'applaudir à la prestation de Catherine Frot et de Marie Raynal, qui semble être la muse attitrée du réalisateur.
Ludi
Remarque sur ce commentaire Remarques sur ce commentaire (2) | Permalien | Remarque la plus récente : Feb 11, 2012 9:25 PM CET


Balada triste [Blu-ray]
Balada triste [Blu-ray]
DVD ~ Carlos Areces
Proposé par Neobang
Prix : EUR 8,84

16 internautes sur 18 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Le cirque de la vie, 8 juillet 2011
Ce commentaire fait référence à cette édition : Balada triste [Blu-ray] (Blu-ray)
Pour Alex de la Iglesia ce film est un exorcisme. Il lui a permis de chasser ses démons, ceux d'une histoire tragique de l'Espagne qui depuis 1936 n'a pas fini de hanter le coeur des espagnols.
Et ces deux clowns qui s'affrontent en 1973 pour une belle acrobate ne sont que la métaphore des deux clans qui s'entretuèrent durant la guerre civile pour un idéal politique. Cette idée du clown est très pertinente, parce que ce personnage lié à l'enfance est aussi un archétype, une représentation parfaite de la nature humaine.
Alex de la Iglesia considère qu'il y a en chacun de nous une part de comédie qui est la face publique de notre personnalité, et une part de tristesse, de violence et de tragédie, qui se manifeste pour des causes perdues comme l'amour ou la guerre.

L'Espagne est un pays tragi-comique où les souvenirs et les sentiments prennent souvent dans l'art une représentation baroque. Il ne faut donc pas s'étonner de la vision onirique et symbolique qui parcourt le film.
Alex de la Iglesia appartient à la même école que son copain Tarantino. Pour eux le cinéma est avant tout une fête qui doit divertir les spectateurs. On reconnaît donc un air de famille dans l'outrance de certaines scènes de combat arrosées d'hémoglobine et dans le choix de personnages excentriques au destin hors du commun.

Ce film est trop déroutant pour faire l'unanimité. Mettez un grain de folie dans votre esprit et laissez-vous porter par l'imagination débridée du metteur en scène. Sinon je crains que vous ne soyez déçu par cet ovni cinématographique.
Ludi


Balada triste
Balada triste
DVD ~ Carlos Areces
Proposé par Neobang
Prix : EUR 19,99

13 internautes sur 15 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Le cirque de la vie, 8 juillet 2011
Ce commentaire fait référence à cette édition : Balada triste (DVD)
Pour Alex de la Iglesia ce film est un exorcisme. Il lui a permis de chasser ses démons, ceux d'une histoire tragique de l'Espagne qui depuis 1936 n'a pas fini de hanter le coeur des espagnols.
Et ces deux clowns qui s'affrontent en 1973 pour une belle acrobate ne sont que la métaphore des deux clans qui s'entretuèrent durant la guerre civile pour un idéal politique. Cette idée du clown est très pertinente, parce que ce personnage lié à l'enfance est aussi un archétype, une représentation parfaite de la nature humaine.
Alex de la Iglesia considère qu'il y a en chacun de nous une part de comédie qui est la face publique de notre personnalité, et une part de tristesse, de violence et de tragédie, qui se manifeste pour des causes perdues comme l'amour ou la guerre.

L'Espagne est un pays tragi-comique où les souvenirs et les sentiments prennent souvent dans l'art une représentation baroque. Il ne faut donc pas s'étonner de la vision onirique et symbolique qui parcourt le film.
Alex de la Iglesia appartient à la même école que son copain Tarantino. Pour eux le cinéma est avant tout une fête qui doit divertir les spectateurs. On reconnaît donc un air de famille dans l'outrance de certaines scènes de combat arrosées d'hémoglobine et dans le choix de personnages excentriques au destin hors du commun.

Ce film est trop déroutant pour faire l'unanimité. Mettez un grain de folie dans votre esprit et laissez-vous porter par l'imagination débridée du metteur en scène. Sinon je crains que vous ne soyez déçu par cet ovni cinématographique.
Ludi
Remarque sur ce commentaire Remarque sur ce commentaire (1) | Permalien | Remarque la plus récente : Sep 7, 2011 7:55 AM MEST


La Fille du puisatier [Blu-ray]
La Fille du puisatier [Blu-ray]
DVD ~ Daniel Auteuil
Prix : EUR 13,29

12 internautes sur 15 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Une bouffée de garrigue, 30 juin 2011
Ce commentaire fait référence à cette édition : La Fille du puisatier [Blu-ray] (Blu-ray)
Marcel Pagnol avait bien du talent.
J'avoue y être allé un peu sur la pointe des pieds, à l'idée de subir une morale un peu vieillotte et des aphorismes poussiéreux. Mais à la fin, lorsqu'une grande partie du public a applaudi, je me suis laissé entraîner sans trop me forcer, tellement je prenais soudain conscience qu'une petite étincelle de plaisir et de bonheur était en train de traverser la salle. J'ai été surpris et content de voir parmi les spectateurs réjouis, des jeunes filles d'une vingtaine d'années, qui souriaient comme si elles disaient merci.

Le texte de Pagnol est magnifique, surtout dans la deuxième partie. On rit de bon coeur, certains ont dû verser une larme. Entendre le puisatier faire la leçon aux riches commerçants Mazel, est un vrai régal. L'entendre méditer sur l'ironie du sort qui les frappe, est un moment d'intense émotion. Le personnage est fruste mais son caractère est entier. Sa voix est fière, et son honneur sourcilleux. Ses paroles nous touchent encore parce qu'elles parlent de respect, de coeur, d'amour filial et de pardon. Sentiments éternels.
Encore faut-il une voix pour les porter.
Hier le monstre Raimu, aujourd'hui Daniel Auteuil. Avec eux la garrigue chante et se parfume.
Ludi
Remarque sur ce commentaire Remarque sur ce commentaire (1) | Permalien | Remarque la plus récente : Aug 4, 2011 9:39 PM MEST


La fille du puisatier
La fille du puisatier
DVD ~ Daniel Auteuil
Prix : EUR 8,56

18 internautes sur 21 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Une bouffée de garrigue, 30 juin 2011
Ce commentaire fait référence à cette édition : La fille du puisatier (DVD)
Marcel Pagnol avait bien du talent.
J'avoue y être allé un peu sur la pointe des pieds, à l'idée de subir une morale un peu vieillotte et des aphorismes poussiéreux. Mais à la fin, lorsqu'une grande partie du public a applaudi, je me suis laissé entraîner sans trop me forcer, tellement je prenais soudain conscience qu'une petite étincelle de plaisir et de bonheur était en train de traverser la salle. J'ai été surpris et content de voir parmi les spectateurs réjouis, des jeunes filles d'une vingtaine d'années, qui souriaient comme si elles disaient merci.

Le texte de Pagnol est magnifique, surtout dans la deuxième partie. On rit de bon coeur, certains ont dû verser une larme. Entendre le puisatier faire la leçon aux riches commerçants Mazel, est un vrai régal. L'entendre méditer sur l'ironie du sort qui les frappe, est un moment d'intense émotion. Le personnage est fruste mais son caractère est entier. Sa voix est fière, et son honneur sourcilleux. Ses paroles nous touchent encore parce qu'elles parlent de respect, de coeur, d'amour filial et de pardon. Sentiments éternels.
Encore faut-il une voix pour les porter.
Hier le monstre Raimu, aujourd'hui Daniel Auteuil. Avec eux la garrigue chante et se parfume.
Ludi
Remarque sur ce commentaire Remarques sur ce commentaire (2) | Permalien | Remarque la plus récente : Feb 28, 2012 8:11 AM CET


Anatomie du scénario : Cinéma, littérature, séries télé
Anatomie du scénario : Cinéma, littérature, séries télé
par John Truby
Edition : Broché
Prix : EUR 25,40

12 internautes sur 14 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Dissection, 29 juin 2011
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Anatomie du scénario : Cinéma, littérature, séries télé (Broché)
John TRUBY est paraît-il le gourou des scénaristes et des écrivains. Ses conférences lucratives sont courues dans le monde entier. Ne dites jamais que votre modèle vient d'ailleurs, vous pourriez passer pour un has been qui en est resté à la théorie des Trois Actes, laquelle bien sûr ne peut plus répondre à l'évolution exigeante des goûts de la clientèle...

Car aujourd'hui le lecteur et le spectateur sont devenus intelligents et blasés. Et donc John TRUBY nous explique que si Shakespeare, Dumas ou Victor Hugo ont écrit de si belles histoires, c'est parce qu'ils ont suivi à la lettre sa méthode.
Disons plutôt qu'il a cherché à comprendre ce qui distinguait un auteur d'un auteur de génie. Et là il faut reconnaître que son analyse est très fouillée et qu'il réalise une formidable synthèse des outils de la dramaturgie. Nul doute que celui qui parvient à comprendre et à assimiler tous ces concepts a devant lui un immense champ d'investigation.

En attendant il faudra ingurgiter ce pavé dans lequel les idées les plus simples côtoient les formules les plus indigestes, les plus alambiquées et les plus redondantes. Heureusement qu'en fin de chapitre « l'exercice d'écriture » correspondant permet enfin de se persuader que finalement on avait à peu près compris ce que l'auteur voulait nous dire.

Je ne suis ni scénariste ni romancier, avec aucune intention non plus d'essayer de le devenir. C'est donc par curiosité, par amour du cinéma et de la littérature que j'ai acheté et lu cet ouvrage. Et c'est vrai, je me surprends maintenant à raisonner en termes de « personnages », de « débat moral », « d'univers du récit », de « réseau de symboles », « d'intrigue », de « tissage des scènes » et de « dialogues symphoniques ».
Ça vous èpate, non ? Je décortique tout, j'ai multiplié par cent le temps de lecture, je ne lis plus qu'un livre par an, mais qu'est-ce que je suis devenu intelligent !
Ludi
Remarque sur ce commentaire Remarque sur ce commentaire (1) | Permalien | Remarque la plus récente : Mar 10, 2012 11:31 AM CET


Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11-17