Profil de Fafa > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par Fafa
Classement des meilleurs critiques: 1.029.941
Votes utiles : 3

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
Fafa

Afficher :  
Page : 1
pixel
Musicophilia : La musique, le cerveau et nous
Musicophilia : La musique, le cerveau et nous
par Oliver Sacks
Edition : Broché
Prix : EUR 25,40

3 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
1.0 étoiles sur 5 Jargon médical, 4 avril 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : Musicophilia : La musique, le cerveau et nous (Broché)
Qui commande nos actes ? La machine "cerveau" ou un truc en plus qui fait de nous quelque chose d'autre que des êtres purement mécaniques ? L'avis d'un éminent neurologue me semblait à première vue prometteur et propre à bousculer certaines idées. Pourtant, n'espérez pas trouver dans ce livre un début de réflexion sur la condition humaine ou la notion de libre arbitre. L'auteur présente une succession de cas cliniques selon un classement que je n'ai pas réussi à déchiffrer, un peu à la manière des freak shows. Et surtout, des phrases et des paragraphes en jargon médical qui sont incompréhensibles à qui n'a pas fait d'études de neurologie. Si vous ne savez pas ce qu'est un cortex pariétal postérieur et que vous ignorez à quoi il sert, passez votre chemin: ce livre n'est pas pour vous.


Rome, la ville sans origine: L'«Énéide» : un grand récit du métissage ?
Rome, la ville sans origine: L'«Énéide» : un grand récit du métissage ?
par Florence Dupont
Edition : Broché
Prix : EUR 22,40

Aucun internaute (sur 2) n'a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 Une étude originale et plutôt nuancée, 13 février 2012
Ce livre est plus nuancé que ce qu'on pourrait croire si se borne à lire les résumés qui nous en sont donnés ou les interviews de l'auteur. La réflexion sur l'identité nationale m'apparaît comme un développement qui est mis en avant pour des raisons marketing à un moment précis du débat en Europe sur le rapport à l'étranger. Quelques paragraphes m'ont laissé perplexe tant ils semblent forcer l'analyse en fonction de la conclusion prédéterminée. Mais plusieurs chapitres apportent un éclairage intéressant sur l'Enéide et la façon dont les Romains se moquaient de savoir s'il y avait un grand dessein à leur existence, pour autant qu'ils puissent réinventer leurs origines en fonction du temps présent. N'oublions pas qu'on se situe avant le christianisme. La providence divine n'existe pas pour les Romains, les dieux sont convoqués en fonction des besoins de celui qui les convoque. Il n'y a pas dans l'Antiquité un grand récit, mais plein de petites histoires avec des déclinaisons différentes. Au final, un livre qui n'est pas à rejeter sous prétexte qu'il serait bien-pensant (ce n'est pas le cas !), mais à découvrir pour son originalité.


Page : 1