Profil de Alphamazon > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par Alphamazon
Classement des meilleurs critiques: 233.068
Votes utiles : 22

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
Alphamazon

Afficher :  
Page : 1
pixel
Alchemy Live
Alchemy Live
Prix : EUR 13,99

5 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Phénoménal, 21 janvier 2010
Ce commentaire fait référence à cette édition : Alchemy Live (CD)
Ce live est une véritable tuerie. Un monument du rock et de la guitare électrique. D'une beauté à rendre fou.

Si vous ne le possédez pas encore, si vous n'en avez jamais entendu parler, courez l'acheter sans perdre une minute! Pour moi, ce live est un indispensable. Aimer la musique, le rock, ou la guitare électrique, sans posséder ou connaître cet album, c'est presque impardonnable.

Le jeu de Mark Knopfler atteint ici d'incroyables sommets de virtuosité, et le groupe dans son ensemble parvient à la perfection. C'est un live, mais tout est méchamment en place, parfait. L'énergie est là, débordante, la conviction du jeu et du chant de Knopfler est entière, sa voix a rarement été aussi parfaite.

Live qui contient des versions très enrichies, souvent très au-dessus des versions album (même si cela peut être difficile à croire quand on connaît déjà la beauté des versions album). Je pense en particulier à l'époustoufflant "Sultans of Swing" qui dure ici 11min, avec un fantastique solo final d'environ 5min, alors que la version album ne fait que 5:49 en tout. Même genre de choses pour "Tunnel of Love" et "Once upon a time in the west". Et la différence ne se trouve pas que dans les solos finaux, elle se trouve aussi beaucoup dans tout le jeu, enrichi à tous les niveaux.

"Romeo and Juliet" prend beaucoup de force dans ce live, et Telegraph Road, déjà sublime dans l'album "Love Over Gold", a eu le temps de vivre et d'évoluer depuis la sortie de cet album, pour atteindre la perfection dans ce live. N'oublions bien sûr pas "Love Over Gold" (la chanson) et Private Investigations, qui raviront sans doute ceux qui préfèrent la guitare acoustique (et tous les autres) et "Going Home", somptueux, qui clot le concert.

Par chance, un DVD officiel 5.1 remasterisé d'Alchemy doit sortir en Avril de cette année! LE live de concert qu'il faut avoir.
Remarque sur ce commentaire Remarque sur ce commentaire (1) | Permalien | Remarque la plus récente : Mar 12, 2012 4:06 PM CET


Making Movies
Making Movies
Prix : EUR 6,99

1 internaute sur 2 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Deux chansons fantastiques, 21 janvier 2010
Ce commentaire fait référence à cette édition : Making Movies (CD)
Cet album vaut surtout par deux de ses chansons : Romeo and Juliet et Tunnel of Love. Il s'agit de deux titres exceptionnels, parmi les tous meilleurs de Dire Straits. Tunnel Of Love est dans mon top 3 des chansons de Dire Straits. Le texte de ces deux chansons est par ailleurs très beau.

Le reste n'est pas aussi bien selon moi, mais les amateurs de rock plus classique, du genre "solid rock" devraient aimer le reste.

A noter une très grande qualité d'enregistrement, particulièrement appréciable sur Tunnel of Love et son solo.

Malgré le manque d'homogénéïté de l'album, je mets quand même 5 étoiles, pour les deux premières chansons, qui justifient à elles seulent cet achat.
Remarque sur ce commentaire Remarque sur ce commentaire (1) | Permalien | Remarque la plus récente : Apr 17, 2012 12:27 PM MEST


On The Night (Live)
On The Night (Live)
Prix : EUR 9,99

7 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Indispensable!, 21 janvier 2010
Ce commentaire fait référence à cette édition : On The Night (Live) (CD)
Une très grande performance live.

Le calling Elvis est vraiment époustoufflant. Mark Knopfler y est (un peu comme toujours) d'une grande virtuosité dans les parties de solo (on se dit au passage qu'il met dans le vent pas mal de métalleux qui seraient incapables de faire ça, du moins avec ce dosage, cette finesse et cette fluidité propres à son fingerpicking).

Ajoutez à cela une pedal steel somptueuse de Paul Franklin, qui apporte beaucoup à la plupart des morceaux. Brothers In Arms n'a d'ailleurs jamais été aussi réussie. Vraiment, cet album vaut le coup rien que pour la version de Brothers In Arms. Cette version, particulièrement émouvante, me donne des frissons! En plus, la qualité du son est absolument parfaite!

Seule petite fausse note à mon goût : Money For Nothing n'est pas très bien réussie, surtout au niveau du chant et des choeurs qui sont un peu moyens. Et surtout, lors de la même tournée, des versions bien supérieures ont été jouées : qu'on pense par exemple à la version de Basel 1992 (dispo sur youtube ou dailymotion), non seulement mieux chantée mais surtout beaucoup plus riche guitaristiquement.

Mention spéciale au saxo de Chris White également, parfait sur Romeo and Juliet ou Your Latest Trick.

Certains pourront regretter l'absence de Sultans of Swing ou de Telegraph Road, et je les comprends. Ces chansons ont été jouées lors de cette tournée, donc c'est volontairement qu'elles n'ont pas été mises. Ceci dit, le double CD du Live Alchemy contient déjà d'exceptionnelles versions de ces chansons.
Remarque sur ce commentaire Remarque sur ce commentaire (1) | Permalien | Remarque la plus récente : Mar 14, 2013 9:35 AM CET


Love Over Gold
Love Over Gold
Prix : EUR 6,99

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Magistral, 19 janvier 2010
Ce commentaire fait référence à cette édition : Love Over Gold (CD)
Magistral. A couper le souffle.

La pièce maîtresse de cet album, c'est bien évidemment Telegraph Road, qui dure plus de 14min. Ca paraît long comme ça, mais à chaque fois qu'elle se finit, je voudrais bien qu'elle dure encore quelques minutes de plus.

Chef d'oeuvre de composition, d'arrangements, et de jeu guitaristique. Je pense que cette chanson est le chef d'oeuvre absolu de Mark Knopfler. Autre chose, et qui n'est pas des moindres : le texte. Il est d'une très grande poésie. Vraiment très beau. Cette chanson est vraiment époustoufflante. Il faut l'avoir écoutée au moins une fois dans sa vie.

Private Investigations est elle aussi une chanson exceptionnelle, où Knopfler démontre que sa virtuosité s'applique aussi à la guitare acoustique. Avec un jeu magnifique, et un final très saisissant avec ses battements de coeurs (basse) et ses accords diaboliques venus d'un autre monde.

Lover Over Gold est elle aussi magnifique. Encore de la guitare acoustique, encore une maîtrise parfaite. Composition d'une beauté sidérante.

Industrial Disease est marrante, possède une certaine fraîcheur, et de la vivacité, sans être exceptionnelle pour autant. La moins bonne de l'album selon moi.

Enfin, It never rains est une chanson vraiment intéressante, car le chant de Knopfler y est très dylanesque, mais en beaucoup mieux : beaucoup plus propre, beaucoup plus juste, avec une voix bien plus belle. L'autre raison, c'est le final très "space", très psychédélique, qui fait parfois presque penser à du Hendrix.

Magistral!


Brothers In Arms
Brothers In Arms
Prix : EUR 10,00

Aucun internaute (sur 2) n'a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Très fort!, 17 janvier 2010
Ce commentaire fait référence à cette édition : Brothers In Arms (CD)
Difficile pour moi de départager l'album Brothers in Arms avec le premier album du groupe, Dire Straits. Les genres sont assez différents, et c'est une bonne chose : Dire Straits a su varier ses compositions, se renouveler, tout en continuant de sortir de véritables chef d'oeuvre.

Certains semblent regretter ce changement de style, mais d'un autre côté, ne nous serions-nous pas lassés si Dire Straits avait sorti toujours quasiment le même album? Et pour ceux qui reprochent un côté "commercial" à cet album, c'est trop facile de déclarer cela lorsqu'un album devient un immense succès (plus de 30 millions d'exemplaires vendus à ce jour). Ces musiques ont peut-être plu à davantage de monde que celles des albums Dire Straits ou Communiqué, mais cela n'enlève rien à leur qualité et à leur beauté.

Cet album est un vrai régal... Your Latest Trick est sidérant de beauté, et vraiment, je crois que cette version album est encore à préférer à la version live de l'album Money For Nothing, notamment pour l'intro, beaucoup plus soignée à mon sens. D'ailleurs tout est soigné, et le son, en particulier, est d'une pureté et d'une beauté que je n'ai jamais entendue sur aucun album, à part les autres Dire Straits.

So Far Away est également génialissime, tout comme Money For Nothing et Walk of Life, même si on peut reprocher à Money For Nothing d'être un peu trop longue sur la fin dans cet album. Mais comme toujours chez Dire Straits, les chansons vivent et évoluent lors des concerts, et la version de Money For Nothing de Basel 92 sera vraiment exceptionnelle. Quoi qu'il en soit, le son est parfait sur cette chanson également et son écoute (notamment la fameuse intro) est un vrai régal. En outre, Money For Nothing n'a jamais été mieux chantée par Knopfer et les choeurs que sur cet album. Le ton de voix est parfait, la conviction et la décontraction sont là.

Brothers In Arms est également excellente, One World vraiment agréable, avec beaucoup de fraîcheur, Why Worry est sublime, douce, délicate, et Ride Across the River, même si elle est un peu trop longue, est très belle et tranche beaucoup avec les compositions habituelles de Dire Straits, ce qui prouve la capacité du groupe à explorer de nouveaux styles. The Man's too strong est peut-être celle que j'aime le moins, mais elle n'est pas mauvaise pour autant.

Bref, cet album est exceptionnel, et si vous ne le possédez ou ne le connaissez pas, je vous conseille vraiment d'y remédier... Et puis ça vaut vraiment le coup, pour ces chansons, de pouvoir les écouter en qualité CD, tellement l'enregistrement et la sonorité sont de grande qualité. Peut-être le plus grand album de tous les temps.

J'ai acheté récemment un casque audio en magasin, et j'ai parlé avec le vendeur de Dire Straits. Il m'a parlé du premier album et m'a dit que c'était génial à écouter avec ce genre de casques, tellement la musique est belle et les arrangements et la qualité du son sont exceptionnels. Il a aussi parlé de Brothers In Arms : "Ah, ils ont vraiment frappé un grand coup avec cet album!"


Communiqué
Communiqué
Prix : EUR 9,98

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Joyau musical, 13 janvier 2010
Ce commentaire fait référence à cette édition : Communiqué (CD)
Pour reprendre ce qui a déjà été fort bien dit par steelguitar, cet album est un joyau musical qu'il faut absolument posséder, ou du moins avoir écouté au moins une fois dans sa vie.

2ème album du groupe, il est d'une qualité tout à fait comparable au premier (album éponyme : "Dire Straits"), qui était déjà un chef-d'oeuvre musical d'une perfection absolue. C'est dire à quel point il est excellent.

Je retiendrai en particulier le sublime "Lady Writer" et ses parties solos endiablées, ainsi que le somptueux et magistral "Once upon a time in the west", qui sont sans doute les morceaux de l'album qui témoignent le plus de la virtuosité et du caractère unique du jeu guitaristique de Mark Knopfler.

Puis l'émouvant "Where do you think you're going?", et les magnifiques "Single Handed Sailor", "News" et "Portobello Belle", même si cette dernière sera chantée un peu différemment (mieux) par Knopfler par la suite, notamment dans la version live disponible sur la compilation "Money For Nothing".

Cet album est peut-être très légèrement en-dessous de "Dire Straits", car contrairement à ce dernier, il contient quelques titres pas tout à fait convaincants (Communiqué, Follow me home). Mais il n'en reste pas moins exceptionnel et un digne successeur du premier album. Une sorte de "Dire Straits" bis, pour ceux qui auraient réussi à se lasser d'écouter le premier en boucle.

Bref, joyau musical.


Dire Straits
Dire Straits
Prix : EUR 6,99

5 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Fantastique, 13 janvier 2010
Ce commentaire fait référence à cette édition : Dire Straits (CD)
Attention, chef-d'oeuvre!

Les mots me manquent pour décrire à quel point j'aime cet album. Il est pour moi d'une perfection absolue, indépassable. S'il ne devait me rester plus qu'un album, toutes catégories musicales, ce serait celui-là.

Je ne vous dirai même pas que c'est un chef-d'oeuvre du rock, de la country, du blues, ou des trois à la fois, car Dire Straits, c'est un style à part entière, inimitable. C'est un chef-d'oeuvre en soi, un chef d'oeuvre musical tout court.

Cet album marque la naissance du groupe et la naissance au grand jour de ce style, d'inspiration certes rock-country-blues, mais pourtant reconnaissable entre mille. Ce style, c'est d'abord et avant tout celui des compositions et du jeu de Knopfler. Un jeu d'une fluidité unique lié à un fingerpicking tout aussi unique, sur une Stratocaster au son relativement clair et cristallin (sur cet album). Une façon de chanter qui fait parfois penser à Dylan, mais en beaucoup mieux, beaucoup plus propre et plus juste, avec une voix bien plus belle. Des textes sublimes, riches, poétiques, recherchés : rien à voir avec les textes débiles de la majeure partie des chansons en anglais.

Tout est excellent sur cet album. Sultans of Swing est sûrement la plus marquante et la plus connue, notamment pour son solo final. Elle sera constamment enrichie en live par la suite, donnant lieu à d'innombrables versions époustoufflantes de plus de 10min avec solo final de 5min, comme en témoigne le CD Alchemy (bientôt en vente officielle en DVD 5.1). Six Blade Knife, relativement calme et sobre, est également un monument de maîtrise guitaristique. Le toucher de guitare de Knopfler et la finesse de son jeu y sont particulièrement impressionnants. Comme le sont sa déxterité et sa rapidité sur Down to the waterline, et sur tous les autres titres.

Et bien sûr, le son et l'enregistrement sont eux aussi d'une qualité exceptionnelle.

A écouter sans modération...


Page : 1