Profil de metalmonkey > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par metalmonkey
Classement des meilleurs critiques: 1.377.358
Votes utiles : 37

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
"metalmonkey"

Afficher :  
Page : 1
pixel
Roorback
Roorback
Prix : EUR 9,24

1 internaute sur 3 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 Bonne surprise!, 27 octobre 2003
Ce commentaire fait référence à cette édition : Roorback (CD)
Après un Nation un peu mou, le groupe revient en force avec Roorback. Cette fois ci, pas question d'expérimenter quoi que ce soit. Cet album est pour moi leur meilleur depuis Chaos A.D. Les riffs s'enchainent, le tempo est élevé, et la production est désormais satisfaisante. Les titres sont courts, mais au moins, on ne s'endort pas. La voix gueulé de Derrick est bien mieux qu'avant et rend le tout bien agressif. Mais la plus grande surprise, c'est le retour des solos de Kisser, dans le style de ceux d'Arise. Ils n'abondent pas, mais c'est toujours un plaisir. D'ailleurs, l'album commence un peu comme Arise, avec une intro de "bruits" suivit de "Come Back Alive", morceau rapide qui donne le ton de l'album. On trouve quelques morceaux plus lents comme "More of the same" ou "Urge" (dans un style Nation) ou encore un morceau principalement accoustique "Bottomed Out" pas mal du tout.
En bref, Sepultura a repris du punch, cet album est une bonne surprise!


Against
Against
Prix : EUR 13,54

4 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Pas mal du tout, 27 octobre 2003
Ce commentaire fait référence à cette édition : Against (CD)
En 1998, Sepultura revient avec un nouveau chanteur, Derrick Green, et sort "Against". Ce fut album sujet à de nombreuses critiques négatives des fans de l'époque Max, ce que je peux comprendre. Il est vrai que vocalement, je préfère la voix de Max, mais le groupe s'est adapté au registre vocal de Derrick, plus étendu avec notament du chant clair, une première pour Sepultura! Cet album s'est bonifié avec le temps, et avec le recul je le trouve très bien. Moins lourd que Roots ou Chaos A.D., les compos sont quand même assez travaillées, même si l'ensemble est assez hétérogène. On trouve sur cet album des morceaux rapides comme "Against", "Reza", "Drowned out" et "Hatred Aside" (co-écrit avec Jason Newsted), un morceau expérimental "Kamaitchi" composé avec un groupe Japonais. Mon morceau préféré reste "Boycott", avec une fin planante. Le seul hic, c'est la production qui rend un son pas assez puissant.
N'hésiter pas à jeter une oreille sur cet album!


Roots
Roots
Prix : EUR 9,99

8 internautes sur 13 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Lourdeur et expérimentation, 27 octobre 2003
Ce commentaire fait référence à cette édition : Roots (CD)
Sepultura poursuit son expérimentation. Suite logique de Chaos A.D., cet album se veut encore plus lourd. C'est chose faite avec une production signée Ross Robinson. Cet album est très bon, mais s'il m'a emballé au début, je m'en suis peu à peu lassé. Il contient pourtant d'excellents titres comme "Roots Bloody Roots", "Attitude", "Straighthate". Cependant je le trouve moins bon que Chaos, en partie à cause de la voix de Max : trop trafiquée, trop de distortion, plus gueulée que gutturale. Concernant l'expérimentation, le son de la batterie y est adapté et le groupe à collaboré avec une tribu du Brésil sur Itsari. C'est un morceau calme, mais neanmoins intéressant. Toujours expérimental, "Ratamahatta" est l'une des perles de l'album.
Cet album est le dernier avec Max Cavalera, et je le conseille car je le trouve plus facile d'accès que Chaos.


Chaos A.D
Chaos A.D
Prix : EUR 9,49

11 internautes sur 14 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Une nouvelle ère, 27 octobre 2003
Ce commentaire fait référence à cette édition : Chaos A.D (CD)
Finit la vitesse. Avec Chaos A.D., on passe a quelque chose de plus lent, de plus lourd mais surtout de plus expérimental. Même s'il m'a un peu rebuté au début, je trouve que cet album est tout simplement le meilleur de la période post-Arise. Chapeau tout d'abord à la production qui est excellente, surtout en ce qui concerne la batterie. La voix de Max est gutturale au possible et colle parfaitement avec les riffs, plus lents, mais plus acérés comme dans "Refuse/resist". Le jeu du batteur est technique "Territory", "Slave New World", les solos de guitare un peu moins... On notera certaines parties rapides, comme "Biotech is godzilla" ou "Manifest". Mais au travers de tout ceci, on découvre le côté experimental: "Kaiowas", l'accoustique de l'album, montre les racines du groupe (le Brésil), et tout au long de l'album, on peut sentir cette influence au niveau de la batterie, et celà apporte vraiment une touche d'originalité.
C'est un album phare du groupe, à posséder!


Arise - Remasterisé
Arise - Remasterisé
Prix : EUR 11,00

5 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Très bon album des brésiliens, 27 octobre 2003
Ce commentaire fait référence à cette édition : Arise - Remasterisé (CD)
Après le splendide "Beneath the remains", Sepultura revient en 1991 avec "Arise". Le style est toujours le même, malgré une certaine évolution: les compositions sont globalement moins rapides que sur le précedent opus, mais celà permet d'obtenir un album varié. La production est correcte, plus lourde qu'avant. La première chose que l'on remarque est la voix de Max Cavalera: plus gutturale et grave, les progrès sont bien là. Musicalement, l'album se veut un peux plus simple, mais les riffs restent rapides et très bons, les solos sont toujours là et la batterie n'est pas en reste. L'album débute par la chanson éponyme "Arise". Rapide, efficace, elle est encore présente dans les setlists des concerts. "Dead Embryonic Cells" est splendide, bien rythmée, j'aime beaucoup la mélodie vocale. S'ensuit des pistes plus on moins rapides et dans le lot on trouve des perles comme "Altered State" ou "Under Siege". Enfin, comme dans les 2 albums précedents, la conclusion est claire : un morceau très véloce "Infected voice".
En résumé, un excellent album de Sepultura, le dernier de la période thrash. Je lui préfère toutefois un "Beneath the remains" plus déjanté!


Beneath The Remains - Remasterisé
Beneath The Remains - Remasterisé
Prix : EUR 10,99

2 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Chef d'Oeuvre!, 3 septembre 2003
Ce commentaire fait référence à cette édition : Beneath The Remains - Remasterisé (CD)
Sepultura poursuit son chemin ce "Beneath The Remains". Cet album est selon moi leur meilleur. C'est une nette progression par rapport au précédent "Schizophrenia". Tout d'abord une production signée Scott Burns, avec un son enfin clair et précis. Le mix est parfait, même la basse est audible (si, si!). L'album commence par une intro accoustique inspirée de "Call of Kthulu" de Metallica, puis le riff du morceau éponyme démarre, et quel riff!. Le morceau est bien rapide, varié, excellent! S'ensuit "Inner Self", autre morceau phare du groupe. C'est un morceau mid-tempo, sauf la fin qui est comme une explosion! Tous les autres morceaux sont excellents, variés et rapides. L'album se termine, à la maniÃre de schizophrenia, par un morceau trÃs rapide "Primitive future".
Les soli sont toujours là, même si moins nombreux et long que dans "Schizophrenia", par contre la section rythmique est excellente (guitare+batterie). La voix de Max est en net progrÃs : on sent qu'il commence à faire travailler sa gorge!
En résumé, cet album est indispensable, il est rentre-dedans du début à la fin et on ne s'en lasse pas. Le Chef d'Oeuvre de Sepultura!


St. Anger
St. Anger
Prix : EUR 8,25

2 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Sympatique, sans plus..., 25 juillet 2003
Ce commentaire fait référence à cette édition : St. Anger (CD)
Ah ce St Anger! On l'aura attendu. L'album commence avec Frantic, dont l'intro est pas mal du tout, malheureusement, c'est aussi à ce moment que le son parvient à nos oreilles : mais qu'est-ce que c'est que cette production! Le son de batterie est "casserolesque", les guitares sont mixées en retrait... Tout ça pour donner un son soit disant brouillon, genre Kill Em All. Seulement, même ce dernier est bien mieux produit! Pour ce qui est des compositions, les riffs sont sympatiques, mais certaines chansons sont trop longues et consistent en un copier-coller de riffs/passages. C'est dommage. Mais le plus regrettable, c'est qu'il n'y a pas de mélodie! Et ne parlons pas des soli (normal, il n'y en a pas!). La voix de James n'est pas mal, mais il ne l'utilise pas beaucoup, car les paroles sont assez courtes! Bref, je lui met quand même 3/5 car c'est un disque qui passe bien en voiture ou en fond sonore :o), certains titres sont convenables (Sweet Amber, Frantic) et que je le préfère à Reload. A écouter avant d'acheter!


Schizophrenia - Remasterisé
Schizophrenia - Remasterisé
Prix : EUR 10,99

4 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 L'album de la révélation, 28 juin 2003
Ce commentaire fait référence à cette édition : Schizophrenia - Remasterisé (CD)
Premier album avec le guitariste Andreas Kisser, et premier album sérieux. Après 2 albums plutôt médiocres (notamment au niveau de la production), Schizophrenia révèle la vraie puissance du groupe. Malgré un son encore un peu brouillon, cet album est d'une grande qualité. Des riffs rapides, une batterie puissante et c'est probablement sur cet opus que l'on trouve les meilleurs solos de Kisser ("To The Wall", "Escape to the void"). Le chant de Max n'est pas encore au top, mais colle bien avec l'esprit de l'album. L'instrumentale "Inquisition Symphony" de 7mins est bien conçue, dommage qu'ils n'ont jamais réitéré la chose sur les albums suivants. L'album possède également un titre accoustique "The Abyss", et se conclu par le morceau "R.I.P." très rapide.
A posséder absolument ainsi que le chef d'oeuvre qui suivra; "Beneath The Remains".


Page : 1