undrgrnd Cliquez ici Toys NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo
Profil de Oncdonald > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par Oncdonald
Classement des meilleurs critiques: 4.321
Votes utiles : 345

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
Oncdonald

Afficher :  
Page : 1-10 | 11 | 12 | 13
pixel
Jet Black Leather Machine
Jet Black Leather Machine
Prix : EUR 12,99

6 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 drôles d'idées, 4 janvier 2011
Ce commentaire fait référence à cette édition : Jet Black Leather Machine (CD)
Ce pauvre Vince Taylor a été pris comme bouc émissaire par "les familles" après le fameux concert où on l'a accusé de semer la violence alors qu'il n'y avait même pas chanté, les destructions s'étant faites avant qu'il soit monté sur scène pendant et après... "les chats sauvages" (il n'y avait pas de quoi).
Cette compilation est assez farfelue non par la qualité des titres, mais par la chronologie. Elle mélange joyeusement la période anglaise de jet black Machine à la période Play Boys première formule puis à la période new play boys qui était l'emprunt des musiciens de Johnny Hallyday.

Quand à transformer jeannie Jeannie jeannie en jeanine jeanine jeanine, j'espère que ce n'est qu'une faute de frappe sur Amazon sinon celui qui a fait cette compilation s'y connait autant en rock que moi en droit canon !


Ceremony
Ceremony
Proposé par EliteDigital FR
Prix : EUR 29,90

4 internautes sur 11 ont trouvé ce commentaire utile 
2.0 étoiles sur 5 prière de ne pas déposer des robinets qui fuient sur de la bonne musique, 28 décembre 2010
Ce commentaire fait référence à cette édition : Ceremony (CD)
Spooky Tooth a écrit une messe.
Avec ce qu'ils savaient faire : du blues rock. C'était simple, agréable.
Pierre Henri est venu mettre par dessus des robinets qui fuient, des couinements, des portes qui grincent dans l'intention de faire le dégourdi.

C'est un peu le taré qui vient peindre des moustaches à la Joconde pour se faire remarquer.

Dommage qu'on ne puisse pas avoir le disque de Spooky Tooth sans ces parasites.
On a l'impression d'écouter radio Londres avec le brouillage de la gestapo.


The end of Vigon
The end of Vigon
Proposé par Meganet France
Prix : EUR 19,90

14 internautes sur 14 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Les années Golf Drouot, 26 décembre 2010
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : The end of Vigon (CD)
Les Murators, un groupe de banlieue passaient ce soir là au Golf Drouot. Un type, tout mince, est venu poliment leur demander s'il pouvait chanter un ou deux morceaux avec eux. Du Little Richard. À l'époque, au Golf Drouot, quel musiciens ne connaissait pas les succès de little Richard.
Les Murators acceptent et Vigon, nous scie les pattes en se mettant à chanter avec une voix incroyable Long Tall Sally et Good Golly Miss Molly.
La salle a senti qu'il se passait quelque chose hors du commun.
Bien sûr il est revenu au Golf d'autres soirs avec un petit groupe d'abord, dont le batteur hochait la tête pour s'excuser chaque fois qu'il se plantait (et c'était fréquent) Puis avec le King Set un groupe déjà plus pro, dont le chanteur organiste, pas très sobre, finissait fréquemment les soirées étendu sous son orgue : Michel Jonasz.
Faisant partie avec des copains du Golf du "little Richard fan club" Vigon, qui était fan lui aussi venait souvent avec nous discuter musique.
C'est un type simple et sympa qui malgré son talent ne se prend pas la tête.
Ça fait plaisir qu'on édite enfin proprement, en dehors de petits 45 tours simples (que j'ai bien sûr), "l'oeuvre" de Vigon.
J'espère même que The end of Vigon, n'est pas sa fin !
Remarque sur ce commentaire Remarques sur ce commentaire (3) | Permalien | Remarque la plus récente : Jun 28, 2011 5:42 PM MEST


We The People
We The People
Prix : EUR 20,91

4.0 étoiles sur 5 L'oncle de Jimy, 18 décembre 2010
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : We The People (CD)
J'ai toujours été agacé par les légendes.
Hendrix aurait appris la guitare, seul, sur un ukulele auquel manquaient des cordes, il aurait ignoré tout du solfège et de l'harmonie et aurait tout fait de façon géniale d'oreille.

Heureusement peut être qu'il avait un tonton qui jouait déjà depuis des années en public, et qui lui a peut-être donné quelques tuyaux.
Entrer dans l'orchestre de little Richard comme guitariste rend cette légende sur l'ignorance totale du solfège de Jimi assez douteuse un orchestre de 14 ou 15 musiciens professionnels ne perds pas de temps dans les répétitions. Tout le monde arrive en connaissant le morceau, et on ne l'apprend pas sur le tas.

Guitar shorty est l'oncle d'Hendrix, il n'a sans doute pas son génie, mais il possède un solide métier. Bon disque.


Memphis Blues (Inclus 1 titre bonus)
Memphis Blues (Inclus 1 titre bonus)
Prix : EUR 9,98

1 internaute sur 2 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 Le blues n'est pas une musique morte, 18 décembre 2010
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Memphis Blues (Inclus 1 titre bonus) (CD)
Cindy Lauper fait du blues, et pourquoi pas ?
les ayatollahs pleurnichent que le blues n'est plus ce qu'ils ont connu. Mais heureusement !
Les choses évoluent !
Je suppose que lorsque Muddy Waters a utilisé une guitare électrique, les mêmes hurlaient au sacrilège.
Quand à Hendrix, Led Zeppelin, Mayall, les Yardbirds, Them, Van Morrison, Clapton, Janis Joplin, je suppose que c'est tabou ?
Ça me rappelle ces intégristes qui hurlaient autrefois lorsque les Arméniens ont construit les premières mosquées : le prophète dans son désert n'avait jamais prié que sous une tente. (Les arméniens dans leurs montagnes, devaient se les geler) !
Le blues continue -grâce aux anglais peut-être- les Américains s'étant tournés vers des musiques plus rémunératrices.
Quoique Janiva Magness, Lou Ann Barton, Sue Foley, Angela Strehli, Dana Fuchs, Fabulous Thunderbirds, Govt Mule ou même Candye Kane ne sont pas négligeables.

Cindy Lauper va faire connaître à ses anciens fans des titres qu'ils n'auraient peut-être jamais eu la curiosité d'écouter par leurs auteurs qui commencent à prendre de l'âge.
De la même façon que les films en noir et blanc, même s'ils sont des chefs d'oeuvres, n'attirent plus les gosses, alors que leur remake en couleurs fait salle comble.

J'ai encore écouté ce Cd cet après midi, il est fort agréable. Pas la peine de s'en priver.


La dynastie Donald Duck, tome 1
La dynastie Donald Duck, tome 1
par Carl Barks
Edition : Broché
Prix : EUR 29,50

50 internautes sur 59 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Du grand Donald, 17 décembre 2010
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : La dynastie Donald Duck, tome 1 (Broché)
Comme Godart se disait marxiste tendance Groucho, moi je suis Barksiste depuis des années.
On pourrait me croire enrhumé, mais non, je suis tombé dedans vers les années 51/52 avec les albums des "belles histoires de Walt Disney" (lorsque Picsou était "oncle Harpagon", et les neveux Nestor, Oscar et Désiré) qui bien sûr n'étaient pas de Walt Disney mais de son équipe.
Walt, lui, comptait les sous.
Donald et le secret du donjon, Donald et le sablier, Donald et la Licorne, Donald dans les mers du sud, Donald et les mines du Roi Salomon, Donald et la terreur du Mississipi ont bercé ma jeunesse.
Oh bien sûr il y a eu les albums "La vie trépidante de l'oncle Picsou" " trois neveux en or" et "moi Donald" qui ont ravivés les souvenirs, mais l'intégrale, comme pour Victor Hugo, c'est merveilleux.

J'espère que la censure Française ne va pas continuer à sévir lorsque c'est trop fantastique. Nos voisins espagnols qui ont connu "Donald dans la vallée perdue" aux prises avec un stampède de dinosaures, ne sont pas plus tarés que les Français du même âge, pour qui les tyrannosaures et autres triceratops avaient été remplacés par un troupeau d'éléphants.
Le squelette du fantôme du "secret du donjon" ne leur a pas fait peur non plus, ils ont survécu. Pas la peine de le gouacher comme dans la version Française.

Barks a tellement fait de Donald un héros "humain" raleur mais sensible, peureux mais terriblement héroïque quand il le faut, qu'il a fait en France ombrage à Mickey, sérieux comme un Pape et ennuyeux comme un prêche moralisateur.
Depuis la consigne a été d'insister sur ses défauts et de rendre Notre Donald antipathique. Cette nouvelle collection de ses pompes et de ses oeuvres va le réhabiliter.


Little Girl Blue
Little Girl Blue
Prix : EUR 8,99

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 Benjamine blues, 17 décembre 2010
Ce commentaire fait référence à cette édition : Little Girl Blue (Téléchargement MP3)
Je pense vu son nom, qu'elle admire, elle aussi, celui qui joue du piano debout (et avec le pied s'il le faut), preuve de bon goût.
Pourtant elle n'a pas grand chose à voir avec le killer.
Elle chante accompagnée par des guitares sèches (des habiles qui connaissent leur manche mieux que leurs poches), avec une voix de gamine, les grands classiques du blues.
Oh ça ne révolutionnera jamais (malheureusement) nos télés franchouilles, mais qu'est ce que c'est agréable !


Fly Me to the Moon : The Great American Songbook, Volume 5
Fly Me to the Moon : The Great American Songbook, Volume 5
Prix : EUR 9,50

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 Ça continue, 14 décembre 2010
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Fly Me to the Moon : The Great American Songbook, Volume 5 (CD)
Rod Stewart continue à passer en revue les classiques de la musique Américains (quoique "La Mer" est bien de Trenet), sa voix est toujours aussi souple et eraillée.
J'aimerai bien que de temps à autres il se remette au rock qu'il faisait si bien du temps de jeff Beck.
Mais bon, c'est délicieux quand même.


Songs for Elisabeth
Songs for Elisabeth
Prix : EUR 7,00

6 internautes sur 9 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 minimaliste, 14 décembre 2010
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Songs for Elisabeth (CD)
C'est fou ce qu'on peut faire avec une vieille guitare et un plancher pour taper du pied (quand on a du talent).


Remembering Leadbelly
Remembering Leadbelly
Prix : EUR 20,00

5.0 étoiles sur 5 Respect, 14 décembre 2010
Ce commentaire fait référence à cette édition : Remembering Leadbelly (CD)
C'est amusant que les plus respectueux envers le blues et les anciens chanteurs noirs soient des blancs soit des Anglais soit des Canadiens ou à la rigueur des Français.
Long John Baldry fait quasiment des reconstitutions de ce que Leadbelly aurait pu faire avec les techniques actuelles.
Le disque est bien enregistré ce qui ne gâte rien.


Page : 1-10 | 11 | 12 | 13