Profil de Bernard Ciochetti > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par Bernard Ciochetti
Classement des meilleurs critiques: 2.037
Votes utiles : 312

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
Bernard Ciochetti
(VRAI NOM)   

Afficher :  
Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11-12
pixel
Spirou et Fantasio, tome 4 : Spirou et les héritiers
Spirou et Fantasio, tome 4 : Spirou et les héritiers
par Franquin
Edition : Relié
Prix : EUR 10,60

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Film à sketchs, 7 mai 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : Spirou et Fantasio, tome 4 : Spirou et les héritiers (Relié)
C'était la mode dans les années cinquante de faire des films à sketchs. "les 7 pêchés capitaux" "les bons vivants" etc.
L'héritage de Fantasio donne l'occasion d'un album avec trois sketchs : les trois épreuves pour gagner l'héritage.

On découvre la famille de Fantasio, les cousines Ernestine et Séraphine, (vieille bavarde et petite peste selon le brave défunt qui a dressé son perroquet à le leur rappeler).
On y découvre ce malhonnête de Zantafio, et par accident, dans le décor la première apparition de Delporte qui porte un disque sous le bras.
On va rencontrer pour la première fois la maison Turbo, et Martin et Roulebille qui reviendront de temps à autres comme dans "la corne de rhinocéros" ou "vacances sans histoire", Seccotine la grande journaliste, et enfin le marsupilami.
Bien entendu les personnages secondaires ne sont pas négligés.

Franquin mêne tout ça de main de maître bien entendu !
Un album qu'il faut connaître pour comprendre encore mieux et apprécier la suite.
Remarque sur ce commentaire Remarque sur ce commentaire (1) | Permalien | Remarque la plus récente : Feb 20, 2014 7:02 PM CET


Spirou et Fantasio, tome 8 : La Mauvaise tête
Spirou et Fantasio, tome 8 : La Mauvaise tête
par Franquin
Edition : Relié
Prix : EUR 10,60

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 La vengeance du dictateur, 7 mai 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : Spirou et Fantasio, tome 8 : La Mauvaise tête (Relié)
Zantafio, après sa défaite en Palombie, le cousin malhonnête revient.
Le scénario est un peu plus noir que d'habitude, ce pauvre Fantasio est victime d'une affreuse machination.
Heureusement que Spirou est courageux pour deux.
On apprends dans cet album que le jokari est un de leurs sports favoris (sans super-balle comme Gaston), qu'il leur arrive de se disputer, que Fantasio, qui trouve stupide les étapes de montagne (même quand il les gagne) tient, à la fin de cet album l'expérience de quelques mois de préventive.
Comme toujours dessin superbe et expressif (la course de vélo est aussi bien vue que le match de foot de Valentin Mollet), un peu moins de gags peut-être, mais l'histoire ne s'y prête pas spécialement.
Franquin est irremplaçable !


Spirou et Fantasio, tome 6 : La Corne de rhinocéros
Spirou et Fantasio, tome 6 : La Corne de rhinocéros
par Franquin
Edition : Relié
Prix : EUR 10,60

5.0 étoiles sur 5 On retrouve la maiso Turbo, 7 mai 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : Spirou et Fantasio, tome 6 : La Corne de rhinocéros (Relié)
C'est la troisième fois si je compte bien que Spirou retourne en Afrique Il y était allé chercher son héritage, puis stopper la guerre stupide entre Lilipangués et Lilipangus, Cette fois il est à la poursuite de Martin le pilote de course de chez Turbo.
Comme toujours avec Franquin, l'histoire est passionnante, il y a des gags, des rebondissements, c'est fort bien mené, et le dessin est superbe.
La nuit dans le grand magasin, l'escale à Bab el bled et la visite de sa casbah, l'expédition en Afrique noire et la poursuite du rhinocéros sont des modèles du genre.
On y apprend incidemment que la propriétaire du café de la gare à Poissiflet est la veuve Sanglier, on y découvre le savant Dryskin, dont le nom resservira plus tard, et enfin on découvre la Turbo Rhino qui était quand même sacrément bien dessinée pour l'époque !


Spirou et Fantasio, tome 13 : Le voyageur du Mésozoïque
Spirou et Fantasio, tome 13 : Le voyageur du Mésozoïque
par André Franquin
Edition : Relié
Prix : EUR 10,60

5.0 étoiles sur 5 Énorme !, 7 mai 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : Spirou et Fantasio, tome 13 : Le voyageur du Mésozoïque (Relié)
Bien avant Spielberg, le comte de Champignac est arrivé à ramener à la vie un reptile préhistorique.
On retrouve la bande d'amis savants : Black et Schwartz, le biologiste dont on ne saura pas encore le nom, et l'imprononçable savant atomiste perdu dans ses calculs monstrueux.
Bien entendu il aurait fallu compter sur le Marsupilami.
Gorgo, Godzilla, sont malfaisants. La "bête de Champignac" n'est pas méchante, elle est plutôt stupide mais elle est grosse trop grosse pour les rues de Champignac.
On assiste à des mouvements de foule magnifiques : les champignaciens affolés fuient dans tous les sens, à pieds en vélos en voitures.
Franquin se paie un délire dans le décor urbain, je crois qu'il a même été censuré quelque part par l'éditeur du journal, on voit encore une enseigne pour une marque de chocolat Belge sur une des maisons qui bordent la rue du marché, qui a été furieusement grattée.

Encore un Franquin à lire avec une loupe à la main pour regarder de près les détails.

Curieusement le pont qui est bâti à la fin pour ravitailler la bête, n'est pas construit par les établissements Ducran-Lapoigne, mais par la maison Longtarin, sans doute des cousins de l'agent bien connu ?


Spirou et Fantasio, tome 19 : Panade à Champignac
Spirou et Fantasio, tome 19 : Panade à Champignac
par Franquin
Edition : Relié
Prix : EUR 10,60

5.0 étoiles sur 5 Rires assurés, 7 mai 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : Spirou et Fantasio, tome 19 : Panade à Champignac (Relié)
Le chant du cygne est toujours le plus beau.

Cet album est l'adieu de Franquin à ses personnages et il s'amuse à les mettre dans des situations délirantes. Heureusement que le Comte de Champignac est encore un vaillant septuagénaire c'est lui qui sauve la mise à tout le monde, il va même à la fin, jusqu'à enseigner la mycologie à Zorglub.

Bravo les Brothers est bien sûr un Gaston rallongé, on y retrouve Yves Lebrac, Léon Prunelle, Sonia, Mademoiselle Jeanne, Mademoiselle Yvonne, Aimé Demaesméker, Joseph Longtarin...

Je pense, bien qu'ayant acheté le journal à l'époque de la sortie, que je suis encore, comme ce bon Aimé Demaesmeker : je manque m'étouffer de rire à chaque relecture.


Spirou et Fantasio, tome 10 : Les Pirates du silence
Spirou et Fantasio, tome 10 : Les Pirates du silence
par Franquin
Edition : Relié
Prix : EUR 10,60

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Le design selon Franquin, 7 mai 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : Spirou et Fantasio, tome 10 : Les Pirates du silence (Relié)
En plein dans son époque, Franquin invente une ville pour milliardaires dans le goût des mobiliers de Modeste et Pompon ou des villes de Zorglub.
L'histoire est bien menée, les dessins sont superbes, les méchants n'ont pas de chance : leur coup qui était si bien monté foire à cause d'un petit détail : une éprouvette qui tombe de la poche d'un chauffard.
Irremplaçable Franquin ! Jamais la série n'est arrivée à remonter au niveau ou il l'avait emmenée. Dessin, histoire, univers, décors, gags, tout est parfait, dosé avec goût. Non seulement il était un maître du dessin (reconnu par Hergé comme le plus grand) mais en plus il était intelligent, débordait d'imagination (le café fort ???) et il avait du goût.

Il aura toujours manqué un de ces ingrédients à ses successeurs !


Stronger For It
Stronger For It
Prix : EUR 13,83

3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Ça devient une habitude, 7 mai 2012
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Stronger For It (CD)
Encore un un !

Janiva Magness enchaîne les albums avec toujours la même réussite.
Elle va exhumer de vieux titres, qui étaient souvent bien agaçants orchestrés à la mode d'une époque où on croyait que sans trente saxos et vingt trompettes (en louchant sur James Brown ou Wilson Pickett) il n'y avait pas de salut, elle les fait tout simplement avec un orchestre à taille humaine discret et efficace, et ça marche encore mieux pour moi, que l'original.

Il faut dire qu'elle chanterait "j'ai la rate qui se dilate" ou "les lavandières du Portugal" elle saurait en faire quelque chose d'acceptable.
Bien sûr certains morceaux dans son oeuvre complète me plaisent un peu plus que d'autres, mais les déceptions se comptent, s'il y en a, sur les doigts d'une moufle !


Spirou et Fantasio, tome 27 : L'Ankou
Spirou et Fantasio, tome 27 : L'Ankou
par Fournier
Edition : Relié
Prix : EUR 10,60

2 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile 
1.0 étoiles sur 5 La preuve, 7 mai 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : Spirou et Fantasio, tome 27 : L'Ankou (Relié)
Cet album prouve deux choses :
- Heureusement Fournier est parti dessiner sous d'autres cieux, sinon le prochain Spirou aurait joué du biniou et certainement épousé Bécassine...
- Que le pire peut toujours se produire quand on voit ceux qui ont succédé à Fournier.
Introduire l'Ankou était une idée sympathique, mais pour d'assez mauvaises raisons qui sentent horriblement l'époque Baba, patchouli et peace and love.

Album qui se bâcle plutôt qu'il ne se lit, en trois ou quatre minutes tellement il est peu consistant.

Il y avait des scénaristes chez Dupuis : Tillieux, Rosy, Greg, on ne peut pas dire qu'ils ont eu une relève.
Il y avait un génie Franquin, là c'est pratiquement mission impossible de le remplacer.


37 Days
37 Days
Prix : EUR 12,00

1 internaute sur 2 a trouvé ce commentaire utile :
1.0 étoiles sur 5 À voir sur scène sans doute, 18 avril 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : 37 Days (CD)
Je suis certain que je prendrai plaisir à voir Beth Hart chanter sur une scène.
Malheureusement ce CD ne fait que montrer toutes ses "ficelles du métier". Elle hurle, elle couine, elle grince, et de temps à autres elle chante.
ce qui passe avec l'excitation du concert ne passe pas du tout quand on écoute assis chez soi.
Il doit y avoir 25% de chant pas désagréable, et le reste de frime pour exciter le public.
C'est un peu mince.


Nothin'but Trouble
Nothin'but Trouble
Prix : EUR 15,15

3.0 étoiles sur 5 Trop c'est trop, 18 avril 2012
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Nothin'but Trouble (CD)
J'avais bien aimé lorsque Kathie Mc Donald chantait avec Long John Baldry. Aussi lorsque j'ai vu qu'elle avait sorti ce CD j'étais tout content de la retrouver. Le précédent avait été assez mal produit, et comme souvent Brian Auger se prenait pour JS Bach et en faisait des tonnes.
Dans celui là, c'est elle qui manque de goût.
Pas la peine d'avoir une jolie voix si c'est pour hurler comme si on lui marchait sur les pieds du commencement à la fin des morceaux.
L'orchestre n'arrange rien, voulant pousser sans arrêt.
Ce CD est presque aussi épuisant que le "Satisfaction" des Résidents.
On en sort épuisé, lessivé.
Quand diable choisira-t-elle de se faire produire par quelqu'un qui a bon goût ?


Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11-12