undrgrnd Cliquez ici Litte nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux cliquez_ici
Profil de ChtiSuisse > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par ChtiSuisse
Classement des meilleurs critiques: 2.634
Votes utiles : 964

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
ChtiSuisse (Switzerland)

Afficher :  
Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11-13
pixel
Exil : l'intégrale Saison 1
Exil : l'intégrale Saison 1
Prix : EUR 5,99

5.0 étoiles sur 5 Exil fait partie de ses romans qui mêlent avec le bon dosage histoires personnelles et un panorama plus large., 22 juin 2016
Ce commentaire fait référence à cette édition : Exil : l'intégrale Saison 1 (Format Kindle)
Histoires personnelles ?
On suit les trajectoires personnelles des membres les plus importants d'une petite ville. Tout le monde se côtoie parfois depuis toujours et croit se connaitre. Mais est-ce vraiment le cas ?
Le personnage principal "Red" revient de Californie, où elle a travaillé à la construction de ses cités. Son retour va faire remonter bien des choses...
Les autres personnages ne sont pas secondaires. Ils participent tous avec leurs motivations crédibles à une situation qui peut partir dans n'importe qu'elle direction.
Seward est un comme hui-clos dont les murs volent en éclat

Panorama plus large ?
J'aime quand un artiste capte des tendances profondes de notre société et qu'il en tire un roman d'anticipation puissant et cohérent.
Oui le résultat est un monde cohérent, qui a une Histoire qui participe à l'intrigue et qui donne une profondeur que peu de romans ont.

Connexions
Je vais essayer de trouver des sources/thèmes qui auraient pu inspirer Stéphane et avec lesquelles j'ai fait des connexions

Le monde.fr : Les 1 % les plus fortunés posséderont bientôt la moitié de la richesse mondiale

"Hacking Social" : La soumission au costume
Absolument frappant. Les membres de l'élite sont en costume. Ils sont beaux et jeunes. Ils contrôlent leur apparence et bien plus.

Rich Kids of Instragram
Encore une fois absolument frappant !

Les sociologues Monique Pinçon-Charlot et Michel Pinçon à propos de leur livre "La violence des riches"

La recherche de l'éternelle jeunesse de la classe dirigeante dans (mon film culte entre tous c'est vous dire) : Brazil
"We'll make you look twenty years younger"

les Gated communities

L'excellent roman "Snow crash"
Je reviens de lire mon avis sur cet excellent roman de Neal Stephenson et je suis frappé (encore) par la proximité de certains thèmes

Le film Elysium : les riches qui ce sont exilés en orbite, les pauvres sont laissés à l'abandon sans soins sur Terre, un homme va se (re)lever... (Et oui le scénario tient en une ligne ou presque)
Vous allez me dire : "Quoi ce film bâclé, manichéen et peu subtil ?"
Et bien si vous avez vu le film, lisez le roman : vous verrez comment une idée proche peut être bien mieux exploitée
Si vous n'avez pas vu le film lisez le roman (et vous reviendrez me dire en commentaire à quel point Elysium ne tient pas la comparaison avec Exil)

Un peu aussi la ville de Paris dans "La foire aux immortels" d'Enki Bilal
je ne peux pas dire pourquoi, mais en fait c'est bien plus qu'un peu...

et encore (en vrac) :
Les panama papers (c'est l'argent qui fuit offshore...amusant parallèle)
Ne trouvez-vous pas que les SUV sont une forme de violence routière basée sur l'argent ?
la ville de Genève (une des villes les plus chères du monde avec un macrocosme de gens fortunés)
la Suisse serait'elle un "Concordia" au sein de l'Europe ?

Point positifs divers
Comme d'habitude avec Stéphane, c'est bien écrit
Les personnages ont de la consistance
Le rythme va crescendo
La fin qui augure d'un tome 2 incroyable ....(ne pas divulgâcher)

Points négatifs ?
La saison 2 n'est pas encore écrite !

Mon conseil
La saison 1 est disponible en épisodes... Franchement on s'en fou. Prenez l'intégrale directement !
À la limite ... le tome 1 est gratuit, lisez-le puis direction l'intégrale.


Alone - L'Intégrale
Alone - L'Intégrale
par Thomas Geha
Edition : Broché
Prix : EUR 22,00

4.0 étoiles sur 5 Pour ceux qui aiment le post-apocalyptique et qui veulent trouver un long récit avec de multiples personnages, 18 juin 2016
Ce commentaire fait référence à cette édition : Alone - L'Intégrale (Broché)
Ce que j'ai aimé :

l'aspect saga : dans un récit de longue durée, nous avons de temps de croiser / recroiser les personnages à de multiples reprises. Les personnages évoluent, mûrissent. Les confrontations connaissent des rebondissements.
on croise de nombreux groupes différents :
des dingues qui suivent un culte factice,
des pirates,
des plus tout à fait humains,
d'autres alones,
et même un groupe qui veut préserver les artéfacts de la civilisation disparue
C'est du vrai post apocalyptique : survie, civilisation disparue que certains veulent reconstruire (presque tout le temps de leur façon parfois malsaine, souvent malsaine en fait)
Quelque chose de nouveau émerge.
Je ne vais pas spoiler mais l'homme lors sa chute a effacer certaines frontières entre l'humanité et nature.

Ce que j'ai moins aimé :
Les alones vivent en marge de tout groupe humain. Cela n'encourage pas à l'usage d'un vocabulaire subtil. Leurs attitudes reflètent ce manque de lucidité. L'action prime sur la réflexion. Et comme le narrateur est lui-même un alone, ce manque de subtilité a fini par me peser.


Voyager
Voyager
par Stéphane Desienne
Edition : Broché
Prix : EUR 16,00

4.0 étoiles sur 5 C'est un roman digne de l'âge d'or de la science-fiction, mais contemporain et actuel., 13 juin 2016
Ce commentaire fait référence à cette édition : Voyager (Broché)
C'est un pur moment d'exquise science-fiction spatiale : vaisseaux, saut dans l'espace, humanité colonisant l'espace, mystère des confins.
Le tout est servi par une construction impeccable et un style fluide et soigné. On est absolument captivé par une intrigue prenante.

Les personnages sont multiples et bien construits. Chimp est très intéressant. C'est un singe connecté à l'IA du vaisseau. Il est seul capable de calculer les sauts que les vaisseaux peuvent d'un point à l'autre de l'espace.

L'univers est cohérent et comme pour tous les autres romans du même auteur pourrait servir de base à une épopée de grande ampleur.
Pourquoi de grande ampleur ? Il reste un gout de "je lirais bien la suite, la saga, le triptyque...".

Avec plus de longueur, on aurait pu également connaitre un peu mieux certains personnages ou en découvrir sur les forces externes qui veulent s'emparer du secret derrière la disparition des disques.
Mais je comprends le choix d'écrire un roman au format plus percutant.

Je deviens de plus en plus persuadé que Stéphane pourrait écrire une oeuvre à l' "Hypérion" (cf. "Les dividendes de l'apocalypse") ou "Marée stellaire".

En attendant, il y a de multiples univers à votre disposition comme Toxic que je recommande. Quand à "Exil" il est déjà dans ma liseuse...


Drôle de mort
Drôle de mort
Prix : EUR 4,99

3.0 étoiles sur 5 Polar au thème déjà vu mais tout simplement bien écrit, 12 avril 2016
Ce commentaire fait référence à cette édition : Drôle de mort (Format Kindle)
Vous venez de lire le résumé et vous vous dites : "cela manque d'originalité pourquoi donc irais-je lire ça ?" et bien pour deux excellentes raisons : c'est bien écrit et on passe un très bon moment.

C'est un huis clos familial, début XXe siècle, au sein d'une famille bourgeoise de Valenciennes.
Il y a toute une galerie de personnages certes attendus (la cigale, la vieille fille, l'inspecteur brillant, le jeune second, la jeune épouse ...), mais tous sont crédibles et attachants et jouent plus ou moins tous un double-jeu.

L'enquête livre son lot de rebondissements, retournement et coup de théâtre. Le fantôme est là non pas comme spectre agissant (quoique), mais comme spectateur privilégié de l'hypocrisie d'une famille bourgeoise de province.

C'est un roman qui ne réinvente pas le policier de huis clos, mais qui le pratique de façon convaincante et entrainante.

Le roman a ses moments d'émotion. Il y a en toile de fond la solitude profonde des membres de cette famille qui n'ont tout simplement pas passé du temps ensemble pour s'apprécier alors qu'ils le pouvaient.


Comprendre l'antisémitisme
Comprendre l'antisémitisme
par Agnès Maillard
Edition : Broché
Prix : EUR 13,72

5.0 étoiles sur 5 Lecture indispensable, 25 février 2016
Ce commentaire fait référence à cette édition : Comprendre l'antisémitisme (Broché)
J'ai récemment lu L'antisémitisme: « Que sais-je ? » n° 3734 - Pierre-André Taguieff.
Je vous conseillerais plutôt la lecture du texte d'Agnès Maillard.
Pour quelles raisons ?

Il est bien plus personnel
J'aime quand l'on explique le cheminement qui a amené l'auteur à l'écriture d'un texte (surtout tel que celui-là)
Il différemment l'histoire de la judéophobie.
Le "Que sais-je ?" insiste beaucoup sur la période XIXe XXe siècle. Je m'y attendais, car le terme antisémitisme est récent.
À ma grande satisfaction, Agnès détaille bien plus les origines et premières traces de Judéophobie.
Il est bien plus vulgarisateur sans être simpliste
Je craignais que la deuxième partie du texte soit plus aride, car lexicale.
Au contraire, elle permet approfondir des notions essentielles après une première partie plus historique voire chronologique.

Au final, j'en sais bien plus et j'ai bien plus compris les origines et la permanence (même s'il est inexact de parler de permanence pour quelque chose qui a sans cesse évolué) de la judéophobie.
C'est donc un ouvrage que je recommande chaudement. Il pose les bases suffisantes, mais ouvre aussi de nombreuses pistes pour ceux qui voudraient en apprendre davantage.
Un si vaste sujet demande nécessairement un premier ouvrage qui jalonne correctement le reste du parcours.

Seul bémol : je verrais bien une utilisation de liens vers des articles d'approfondissement plutôt que des renvois vers des notes de fin très textuelles. Oui l'hypertexte est bien plus utile que le texte surtout quand on lit en eBook.

Et que ceux qui pensent que "Comprendre c'est excuser" passent leur chemin.


Caverne - Les disparus du Val
Caverne - Les disparus du Val
Prix : EUR 6,99

8 internautes sur 9 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Un roman multiple et passionnant, 16 janvier 2016
Ce commentaire fait référence à cette édition : Caverne - Les disparus du Val (Format Kindle)
J'avais lu un autre roman de Bernard : Mitania. C'est un roman qui commence hard-sf et qui bascule ensuite vers un planet-opera tenant à la fois du chemin initiatique et de l'utopie.
Dans "Caverne", on retrouve la marque de fabrique de Bernard, le roman qui mélange bien plusieurs styles de récit. (Note comment je base scientifiquement la généralisation "marque de fabrique" sur une population statistique de ... deux éléments).

On a
* le polar qui nous entraine à la poursuite d'un crime odieux
* le fantastique qui surgit d'un seul coup (je ne peux pas spoiler)
* la quête de l'homme brisé qui permet de mélanger intrigue et fantastique dans la suite du roman
* l'utopie, la rédemption à portée de main ou pas

On retrouve aussi
* un personnage central solitaire qui réfléchit beaucoup. Cela sera mon bémol. le personnage principal intellectualise un peu trop parfois.
* Un terreau. Comme Mitania, qui prenait appui sur le terreau riche de la Norvège, ici aussi on ressent la nécessité de l'auteur d'ancrer le récit dans une région bien réelle (celle du Gard chez lui en fait). Je vais aller lui proposer de déménager en Asie pour son prochain roman.
* Un personnage secondaire féminin que j'aurais aimé voir prendre plus de place.

On ne retrouve pas :
* de hard-sf pour ceux que ça rebuterais

On a en plus :
* d'avantage de personnages secondaires
* une intrigue qui se passe aujourd'hui

J'ai aimé l'idée centrale du récit qui rend tangible un concept qui nous est parvenu depuis l'antiquité sous la forme d'une idée philosophique.
Note : Cet avis est bridé, car je ne veux pas divulgâcher (comme dise les Canadiens et quel mot approprié non ?) le concept central de l'intrigue. le roman est donc meilleur que ce que cette chronique peut en dire !

Comme Mitania, je recommande chaudement cette lecture aux multiples tiroirs. le roman est riche et je pense que l'auteur aurait pu exploiter les éléments du récit sur plusieurs tomes (j'aime les lectures qui durent quand il y a la bonne matière).

Techniquement l'eBook est très bien fait. Il y a des notes pour expliquer des termes du patois local sous forme de popups (enfin c'est comme ça qu'ils apparaissent sur ma Kobo et c'est bien mieux que les renvois en fin de chapitre).
Remarque sur ce commentaire Remarques sur ce commentaire (2) | Permalien | Remarque la plus récente : Jan 30, 2016 4:33 PM CET


Antithèse
Antithèse
Prix : EUR 3,99

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 Un polar truculent, cathartique et émouvant, 17 août 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : Antithèse (Format Kindle)
Les enquêtes de Thomas Fiera sont des polars à la fois truculents, cathartiques et émouvants.
On y croise pas mal d'ordures. Mais pas des ordures à la James Bond (irréalistes, hors de portée et au final pas crédibles). Ici les pourris sont crédibles et très contemporains.

Attention il n'y a pas que des pourris ! Il y a des lâches, des faibles. Ils ont toute leur importance dans le récit. Les personnages secondaires sont inoubliables.

Cette enquête se passe dans le milieu universitaire. Thomas Fiera tombe très vite sur des gens bien plus dangereux et dénués des plus élémentaires valeurs humaines :

Quand vous commencez à considérer les humains comme de la marchandise, c’est que vous avez franchi une limite éthique qui ne laisse plus aucune place aux sentiments et à l’empathie.

Antithèse est comme les autres enquêtes de Thomas : il y a toujours des rencontres inattendues qui donnent à l'histoire une saveur à chaque fois différente. Le personnage principal est toujours débordant d'humanité et quand il met en pratique directe son dégout de l'exploitation c'est jubilatoire.

Des reproches : oui il en faut !

C'est trop court
Mais la lutte contre le trop court, c'est ma manie à moi.

Le personnage du Dubrueil est un peu trop exagéré mais il nous vient une envie irrésistible de le faire taire comme Thomas.


Les Modifiés
Les Modifiés
Prix : EUR 6,99

3 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Encore un bon post-apocalyptique chez NumerikLire !, 6 août 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les Modifiés (Format Kindle)
Celui-ci est très prenant.
Un univers bien construit
Des personnages secondaires qui ne sont pas des figurants.
Des personnages principaux consistants.
Une bonne lecture !
Mon seul regret : la longueur.
Le roman est trop court !
Vu la qualité des personnages, leur originalité j'aurais aimé en savoir plus sur eux, avoir le temps de découvrir leur passé, les voir lutter plus longtemps.
L'intrigue aurait aussi gagné à durer plus : trop de choses restent dans l'ombre.
Une fin qui est donc synonyme de "Ahhhh déjà" dans le bon sens du terme.
Je lirais bien d'autres romans du même auteur tient !


L'Homme-glaïeul
L'Homme-glaïeul
Prix : EUR 5,99

8 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Un livre fantastique dans tous les sens du terme., 4 juin 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : L'Homme-glaïeul (Format Kindle)
Je m'attendais à trouver beaucoup de fantastique autour de cette "mutation". J'ai trouvé que ce sujet était quelque part un sujet annexe sans être négligé pour autant. Et pour de bonnes raisons !

Le sujet principal est Pedro.
Et c'est un roman comme je les aime. Ce n'est pas un instantané bref et fugace d'une vie hors du commun. C'est au contraire l'itinéraire de vie d'un enfant qui se confronte aux secrets de sa naissance, aux autres enfants plus ordinaires, à un monde adulte. Pedro a sans qu'il le sache un fil de vie. Il est son propre guide. Il a sa propre noblesse. C'est davantage son caractère que sa biologie qui guide ses pas. Un personnage intéressant complexe et que le roman laisse s’épanouir.

Les personnages secondaires ne le sont pas vraiment. Peu nombreux, ils sont à la fois bien décrits et présents tout en gardant une appréciable zone d'ombre. L'auteur a clairement un regard attendri pour ses personnages. Chacun a ses forces et ses faiblesses qui ne sont pas jugées. Des personnages tout simplement humains.

L'intrigue est très prenante. Parfois l'auteur révèle le destin futur de ses personnages. Sur le coup, je trouvais que le procédé gâchait le suspens. Mais quelques lignes plus loin, l'histoire m'emmenait à ma plus grande surprise vers des rivages tout à fait inattendus, des rencontres étonnantes.

Le roman se passe en Amérique du Sud. Tout le roman baigne dans une très agréable ambiance faite de soleil, d'humidité, d'humus, de plantes,de chaleur.

Le style est limpide, agréable et à la fois suffisamment soutenu.


Les Dividendes de l'Apocalypse
Les Dividendes de l'Apocalypse
Prix : EUR 5,99

4.0 étoiles sur 5 Une bonne lecture qui m'a rappelé par certains côtés "Hypérion", 3 juin 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les Dividendes de l'Apocalypse (Format Kindle)
J'ai vraiment passé un excellent moment à lire ce roman. Il mélange avec talent : intrigue, lutte de pouvoir, fin du monde, religion, espace, futur. Il pose un cadre intéressant. Je serais heureux de retrouver ce "nouveau Vatican" replié sur lui même, mais tenaillé par l'envie de reconquérir cette humanité dispersée dans la galaxie.

Le roman est bien écrit. Les personnages peu nombreux qui sont à la fois bien décrits et gardent leur part d'ombre. Une bonne base pour d'autres romans ?

Le rythme est bien dosé. Après avoir posé, les acteurs principaux, la lutte pour le pouvoir et l'apparition de l'Artefact mènent la danse jusqu'au dénouement final.

Je n'aurais que deux conseils :

Pour les lecteurs : pas d'hésitation lisez le ! Science-fiction et religion sont deux bons ingrédients bien mélangés

Pour l'auteur : Encore !

Une bonne lecture qui m'a rappelé par certains côtés "Hypérion"


Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11-13