Profil de fred > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par fred
Classement des meilleurs critiques: 11.463
Votes utiles : 57

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
fred

Afficher :  
Page : 1 | 2 | 3
pixel
Kings & Queens of the Underground
Kings & Queens of the Underground
Prix : EUR 18,99

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Many thanks Mister BROAD!!!!, 25 octobre 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Kings & Queens of the Underground (CD)
Voici le grand retour de l'enfant terrible du Middlesex avec ce nouvel album dans la droite lignée de ses meilleurs albums.
Le son IDOL, la voix intacte, les guitares rageuses....bref un condensé de ce qu'est Billy IDOL.
Je ne m'étendrais pas sur une critique titre après titre car d'autres l'ont fait et bien fait avant moi mais juste l'envie de vous donner l'envie d'écouter cet album qui est dans sa première partie, très rock puis dans sa seconde, mid tempo, nostalgique aussi et très personnelle je pense.
Il m'arrive très peu souvent d'adhérer à un album à 100/100 mais là, je le fais car aucun titre n'est à jeter......
Cet album regorge de pépites qui auraient pu faire de sérieux hits il y a quelques années.....bitter pill, eyes wide shut, nothing to fear, Kings and Queens of the underground qui fait très folk irlandaise...., et le point final métal punk à la Motorhead whisky and pills....
Le bonhomme aura 59 ans en novembre prochain et certes, le temps a passé, les épreuves ont marqué le gaillard mais le papy est un rock-cœur et il le montre ici.....
fred.


Pale Communion
Pale Communion
Prix : EUR 18,07

12 internautes sur 12 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 attention chef d'oeuvre!!!!, 29 août 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Pale Communion (CD)
Pour les fans qui ont du mal à évoluer, il est certain que ce nouvel opus d'Opeth va faire grandir un peu plus la déception.
Un groupe qui n'évolue pas est condamné à disparaitre, Opeth est plus vivant que jamais et bien déterminé à le rester. Voir l'évolution de ce groupe quand on le suit depuis pas mal de temps comme moi est un régal.
Cet album puise ses influences dans le rock pompeux des seventies, on peut y entendre un peu de yes, de deep purple, de jethro tull et meme une certaine influence flower power.
La voix d'Akerfeldt est plus limpide que jamais et les harmonies vocales sont du plus bel effet. Mais Opeth est bien là, le coté mélancolique, la lourdeur de la section rythmique et les solis sont à tomber.
Il faut plusieurs écoutes effectivement pour saisir la substance de cette oeuvre car c'en est une et magistrale. Les claviers aux sonorités analogiques sont bien pensées et que dire de l'orgue hammond.......jon lord n'est pas loin.
Impossible de définir un style pour cet album.....tout simplement du grand Opeth. La communion est parfaite messieurs......merci
fred


Next Stop
Next Stop
Prix : EUR 17,72

3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Léger comme une brise d'été...., 12 juin 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Next Stop (CD)
Voilà le deuxième album de cette formation suédoise axée autour d'un chanteur et d'une chanteuse de haut vol. Je ne vais pas vous faire de dessin mais plutôt vous donner la recette pour ce cocktail gagnant :
vous prenez votre shaker vous y mettez le meilleur de Journey, Fastway, Toto, Starship, Europe, Nightranger, Dokken, vous remuez le tout, vous mettez des glaçons et vous servez à n'importe quelle heure de la journée.
Vous voici en possession d'un album qui aurait pu sortir des les années 80 tant il est daté que ce soit au niveau compos, ou mise en place des morceaux, de l'instrumentation, des voix....
Et pourtant, voici un album qui donne du baume au cœur, de la légèreté, du fun comme le rock fm, le hard fm, l' AOR des années 80 pouvait nous en fournir.
Certes, pas de révolution mais de très bons musiciens, des compos avec des refrains imparables. Le premier titre de l'album "amélia" aurait pu etre un hit il y a 30 ans.
On sent que ce groupe se fait plaisir et qu'il nous délivre sa passion de la mélodie et de la production "proprette" des années légères...bref, un bel album où on ne se prend pas la tête, on écoute, on fredonne, on sourit et on se dit qu'on va le réécouter car "putain que çà fait du bien".....bravo pour ce Next Stop messieurs dame. A écouter d'urgence en partant en vacances les cheveux au vent ou si comme moi, les cheveux ne sont qu'un vieux souvenir, les oreilles bien ouvertes et le sourire béat de plaisirs sonores ou Sonic jusqu'à la prochaine Station........fred
fred


Love
Love

10 internautes sur 12 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 la beauté du coeur., 2 novembre 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Love (CD)
voici le deuxieme album de julien doré.....mais en fait....c'est le premier. il est somptueux d'intimité, remarquable dans l'interprétation. Voici l'artiste Julien Doré, à fleur de peau.
il nous invite à un voyage dans son monde un peu fou, un peu dingue, mélancolique et poétique.
un album à écouter sans modération tant il apporte de bien etre au fil des écoutes. diverses participations très bien senties, telle Brigitte ou Micky Green pour des titres qui donnent le frisson.
Tout est bon dans cet album. Les sons synthétiques arrivent tout droit des années 70, les instruments en général sont en place et on sent un véritable groupe derrière le lion doré.
album français de cette fin d'année et loin devant tout ce qui se fait ou se refait.......à découvrir en concert d'urgence.....
fred
Remarque sur ce commentaire Remarques sur ce commentaire (2) | Permalien | Remarque la plus récente : Nov 3, 2013 7:26 PM CET


Power
Power
Prix : EUR 7,00

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 un bon kansas années 80, 24 juin 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : Power (CD)
Voici donc l'album "power" de kansas qui porte bien son nom. En effet, on lorgne ici du côté du hard fm certes mais de grande et bonne facture. Les 2 albums précédents lorgnaient aussi de ce côté en fait mais là, nous avons le retour de steve walsh au chant et aux claviers et l'arrivée du grand steve morse aux guitares associé à rich williams biensur.
Il est assez facile de critiquer un album 20 ans après sa sortie et de dire qu'il sonne comme de la soupe et que les ballades sont mièvres et dénuées d'intérêt et pourtant, ici ce n'est pas le cas. N'oublions pas que nous sommes en 1986 et le son est ce qu'il est et si nous écoutions un disque de 1960 ou avant les critiques seraient aussi faciles et pourtant il faut reconnaitre la qualité quand elle existe, et ici, c'est bien le cas.
Les guitares sont tranchantes comme jamais dans kansas, steve morse, sorti directement des dixie dregs apporte sa patte et son inspiration à kansas. Des titres comme "tomb 19" ou "silhouette in disguise" n'ont pas vieillis et n'ont rien à envier à des foreigner ou des journey, les ballades ma foi, sont des ballades et "all i wanted" en est une bien jolie meme si effectivement elle a veilli et semble être obsolète en 2012/13. On retrouve le kansas prog avec des titres comme "secret service" et l'ouverture de l'album et ses chants d'enfants. Il est toujours facile de cracher dans la soupe mais ce premier album de kansas avec steve morse est une vraie réussite et les auditeurs américains ne s'y sont pas trompés et l'ont même plébiscité bien largement au point de classer l'album suivant dans le top 10 du bill board en 1989 à sa sortie.(cf,"in the spirit of things")
Steve walsh est immense sur cet album, on découvre le talent de steve morse qui ira tenir les grattes chez deep purple quelques années plus tard, la rythmique greer/ehart est efficace et la gratte de rich williams sans faille.....que demander de plus à un album de rock/hard/prog en 1986 ????? Seul défaut de cet album.....il sonne comme un album de 1986, année de sa sortie. 15/20 pour cet album très mélodique de kansas.
fred


Less Is More Live
Less Is More Live
DVD ~ marillion
Proposé par ZOverstocksFR
Prix : EUR 6,07

Aucun internaute (sur 1) n'a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 attention chef d'oeuvre!!!, 25 janvier 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Less Is More Live (DVD)
Voilà un DVD qui vaut le détour à plus d'un titre.
En effet, je me suis amusé à montrer ce dvd à des amis musiciens qui ne connaissent Marillion que de nom..........et là, croyez moi, ils sont restés "baba" de la qualité de ce concert.
Voici un groupe de rock progressif qui a su progresser en une vingtaine d'années comme aucun groupe ne l'a fait jusqu'ici....
Le groupe revisite une bonne partie de son répertoire et de manière acoustique, dans des styles pop, rock, jazz, folk....mais toujours avec le coeur...
Et c'est cela qui fait la force de ce groupe,,,,,,LE COEUR, tout simplement.
Il serait fastidieux de décortiquer l'ensemble des morceaux passés en revu ici mais il vous suffit, de mettre le titre "quartz" et vous vous rendrez compte de la qualité des musiciens, la qualité des arrangements, la qualité de l'auditoire!!!
Bref, Marillion atteint des sommets de professionnalisme dans ce DVD et, quelque part, on se dit, même si on est fan du groupe depuis 1983, que si Hogarth n'était pas arrivé.....on en serait sans doute pas là....et ceci dans le bon sens du therme.
Ils ont pris de la bouteille certes mais on se dit que là, MARILLION, c'est un grand vin, un millésime de premier choix que l'on ne peut découvrir que si l'on est amateur de qualité, de merveilles sonores et de pureté musicale.
Marillion, c'est une étrange machine qui a peur du soleil, qui a un grand coeur, avec qui on aimerait prendre des vacances au paradis jusqu'à la fin des saisons......(les fans comprendront).....
fred


Clutching At Straws
Clutching At Straws
Prix : EUR 6,99

1 internaute sur 2 a trouvé ce commentaire utile :
2.0 étoiles sur 5 fin de règne....marillion va naitre., 26 décembre 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : Clutching At Straws (CD)
Album de fin de règne pour Marillion période fish. La fin de marillion fut signée avec l'album prédédent ou le groupe atteint des sommets dans la qualité de compositions. Fish, en proie à ses démons et à ses envies de liberté signe un album contractuel.
Un chanteur ne fait pas un groupe et fish s'en va avec beaucoup de ses fans et seuls les fans du groupe resteront et auront la joie de voir naitre Marillion avec son chanteur Hogarth.
Marillion, en voyant partir fish va naitre et devenir le groupe que l'on connait depuis, à savoir un groupe de neo prog pop....le seul.
A retenir des morceaux comme white russian ou incommunicado, le reste sent la fin et la non-motivation générale. Je me souviens à l'époque de la sortie de l'album, avoir été fortement déçu. Les années passant, le sentiment n'a pas changé et le départ du poisson était logique car marillion avec fish était un ado.......la maturité est venu de la collaboration avec son chanteur Hogarth.
Album que je note très mal car il ne mérite pas mieux. Je fus manutentionnaire sur cette tournée du groupe......fish était déjà ailleurs.........marillion commencait à vivre enfin en se détachant d'un chanteur qui n'avait pas l'esprit de groupe mais qui ne pensait qu'à la suite, sa suite, pas celle du groupe.
fred


Seasons End
Seasons End
Prix : EUR 15,43

Aucun internaute (sur 2) n'a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 renouveau, 23 décembre 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : Seasons End (CD)
Fish et ses multiples problèmes métaphysiques ont eu raison de la patience de Marillion. Car marillion c'est un groupe et pas un chanteur........fish est parti, vive hogarth, qui est et restera à jamais LE CHANTEUR du groupe. Fish, c'est 4 albums, Hogarth 13.
Beaucoup de fans s'en iront en meme temps que Fish et ma foi, c'est tant mieux car ils n'étaient que des fans de Fish et de ses comportements excessifs.
Fan de la premiere heure j'ai eu un pincement au coeur la première fois que j'ai écouté cet album en 89 puis j'ai commencé à aimer "easter" "king of sunset town" "seasons end" "berlin" avec son solo de saxo.....bref j'ai accroché en écoutant et pas en me disant....."c'est plus fish, je me barre"...la musique est belle, mélancolique, la voix est superbe, les solos sont majestueux, les textes toujours aussi profond. Voici l'album de transition d'un groupe qui perd un chanteur mais qui gagne une âme, un groupe qui renait de ses cendres......il suffit de regarder la pochette de l'album avec les références au passé du groupe..........le chaméléon, la traversée du désert, le clown qui meurt, le bonnet du bouffon et la mer qui nettoie tout et qui remet tout à plat. Seuls les fans peuvent comprendre.
Tout les titres sont bons mais je signale que le titre "after me" ne fait pas parti de l'album vinyl de l'époque et, est un bonus cd....
Un album magnifique et intense qui voit la naissance du groupe marillion qui, enfin, passe à l'age adulte désormais....
23 ans après, Marillion est toujours là, Hogarth est son chanteur.....Fish, un homme perturbé et individualiste qui a raté son évasion un certain jour de 1988.
fred


Sounds that can't be made
Sounds that can't be made
Prix : EUR 8,98

Aucun internaute (sur 2) n'a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 retour aux sources..., 23 décembre 2012
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Sounds that can't be made (CD)
Voici donc le nouvel album tant attendu des britanniques de marillion.....
Il faut plusieurs écoutes pour s'impreigner des morceaux et c'est bon signe en fait. C'est le cas sur la plupart des albums du groupe d'ailleurs.
Fan du groupe depuis....j'ai arrêté de compter, je ne suis pas déçu mais je reste objectif quant à la critique qualitative de l'oeuvre. En fait, cet album aurait dû ou aurait pu sortir il y a environ 21 ans. Je m'explique...........il est une suite logique à l'album "seasons end" sorti en 89, album de l'arrivée de Steve Hogarth au chant.
En effet, il suffit d'écouter les sons de synthés et on s'y croirait. Que dire de morceaux comme "gaza" ou "montréal" dont la longue trame, les cassures, respirent les débuts du groupe avec H.
Beaucoup ont critiqué l'album sorti après "seasons end" car effectivement "holidays in eden" respirait la pop acidulée sophistiquée qui, bien qu'étant d'une très grande qualité, avait pu déconcerter les fans.................tant et si bien que le groupe voyant ses ventes chuter comme la bourse en 1929, décida de revenir ensuite, à un album de pure prog en sortant l'album "brave", album complexe, tortueux et concept-album le plus sombre du groupe. Le mal était fait et marillion se devait de muter pour gagner de nouveaux fans et pour être en phase avec ses nouvelles aspirations. Ce fut chose faite avec les albums qui suivirent car ils furent des perles pop prog comme seul marillion su en pondre.
Pour revenir à des temps plus proches, les deux derniers albums du groupe, à savoir "marbles" et "somewhere else" n'ont pas énormément fait parler d'eux. Pourtant de bonne qualité, l'âme de marillion n'était plus présente, un certain manque d'inspiration sans doute, la recherche d'une direction........
Avec des "si" on refait le monde et si "sounds....." était sorti en 1991 on aurait accusé le groupe de tourner en rond donc point de problème le groupe a su et sait se remettre en question et ce nouvel album nous le montre car bien qu'actuel dans certains textes et sons, il devient intemporel et aurait pu, sortir en 1991 mais aussi en 95 ou en 98 ou encore en 2001...............bravo messieurs pour cette longévité et ce talent à savoir nous pondre autant de merveilles pour les oreilles.....pour mes oreilles depuis 1984.
fred
Remarque sur ce commentaire Remarques sur ce commentaire (4) | Permalien | Remarque la plus récente : Jan 5, 2013 7:20 PM CET


On the 13th day ltd edition
On the 13th day ltd edition
Prix : EUR 21,00

3 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 bon cru 2012!!!, 15 octobre 2012
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : On the 13th day ltd edition (CD)
Voilà un album de plus à mettre sur la carte de visite des dinosaures de MAGNUM.
Adepte des british depuis 1986 et l'album "vigilante" me voici comblé. Les morceaux sont plus courts, moins pompeux c'est sûre mais d'une qualité irréprochable.
Les morceaux s'enchainent sans temps morts. Comment Tony Clarkin fait pour avoir autant d'imagination et pour etre aussi prolixe!!! Et en plus, il rajeunit en se coupant la moustache!!!On dirait un ado sur le retour!!!Vraiment ma pioche fut la bonne en 86 en investissant mon argent de poche dans leur 6eme album.
Le chant est toujours aussi bon, les guitares se font de plus en plus incisives, les synthés du maitre Stanway sont omniprésents, la section rythmique est irréprochable.....
Voici un album optimiste et moins intimiste ou on se rapproche plus d'un "vigilante" ou d'un "the eleventh hour" que d'un pompeux "wings of heaven" ou un "princess alice..." mais comme c'est bon et comme çà fait du bien à écouter.
Voici pour moi les titres à écouter en priorité sur cet album : "all the dreamers" du magnum pompeux à tiroirs multiples....."dance of the black tattoo" du hard rock façon magnum avec cassures, solos et breaks qui n'auraient pas fait tache sur "chase the dragon"......"shadow town" qui aurait pu etre composé pour l'album "the eleventh hour" en 83....."so let it rain" hit en puissance si nous avions été en 86/87.....et pour finir "from within" ballade mid tempo avec envolée lyrique superbe.
Voilà donc de quoi trinquer à la santé de magnum qui nous offre un bon cru 2012 en attendant la tournée et le cru 2014 espéré......
fred


Page : 1 | 2 | 3