Profil de Grenard > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par Grenard
Classement des meilleurs critiques: 578.670
Votes utiles : 0

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
Grenard
(VRAI NOM)   

Afficher :  
Page : 1
pixel
Le marquis de Cuevas
Le marquis de Cuevas
par Gérard Mannoni
Edition : Broché
Prix : EUR 17,30

4.0 étoiles sur 5 C'est incroyable !, 18 novembre 2012
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le marquis de Cuevas (Broché)
Moi, je suis née au moment où le marquis mourrait et je n'ai entendu parler de lui que maintenant. Je remercie Monsieur Mannoni d'avoir réssuscité cet être improbable tout en regrettant qu'il fasse partie de cette horrible chaîne qui prétend s'appeler "France Musique". Le livre est pour un bon tiers de citations, en italique. On retrouve évidemment plusieurs fois les mêmes personnes mais ça montre bien le microcosme que ce Ballet occupait à l'époque et comment une "troupe" (je ne vois pas de mot plus juste même s'il est fait pour le théatre ou le cirque) pouvait vivre.
À ce dernier égard, je pense que Monsieur Mannoni aurait pu nous développer, en annexe, un tableau comptable détaillé d'une année de fonctionnement de cette organisation. Il est souvent, sinon toujours, fait état de difficultés financières ! On aimerait savoir comment le ballet aurait pu fonctionner sans Rockfeller.
Voilà ! C'était quand même bien.


I've Got To See You Again
I've Got To See You Again
Prix : EUR 0,79

5.0 étoiles sur 5 Quel chant d'amour !, 18 novembre 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : I've Got To See You Again (Téléchargement MP3)
J'ai cru un instant que c'était du piano-bar avec un modeste piano, une contrebasse et une batterie.
C'est beaucoup plus que ça. Je dirais même que ce n'est pas du tout ça.
Je conseille ceux qui ne veulent ou ne peuvent pas acheter l'album en entier d'en faire l'acquisition par morceau dont celui-ci en MP3. Ils risquent de l'écouter en boucle mais je dégage ma responsabilité parce que Christina Jaccard, ce n'est pas du Norah Jones, ce n'est pas du cinéma.


Page : 1