Profil de Pam Lapouf > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par Pam Lapouf
Classement des meilleurs critiques: 3.479
Votes utiles : 391

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
Pam Lapouf

Afficher :  
Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6
pixel
Le voyageur et le clair de lune
Le voyageur et le clair de lune
par Antal Szerb
Edition : Broché
Prix : EUR 11,20

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 A ne pas manquer, 7 mai 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le voyageur et le clair de lune (Broché)
Un auteur dont je n'avais jamais entendu parler jusqu'à acheter ce livre par hasard (en version amglaise) et, quelle découverte! Je préfère laisser la surprise au lecteur mais les amateurs de Sandor Maraï ou Stephan Zweig apprécieront à n'en pas douter.


En finir avec Eddy Bellegueule
En finir avec Eddy Bellegueule
par Edouard Louis
Edition : Broché
Prix : EUR 17,00

1 internaute sur 2 a trouvé ce commentaire utile :
2.0 étoiles sur 5 L'esprit de revanche, 7 mai 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : En finir avec Eddy Bellegueule (Broché)
Pour moi, ça ne fait pas de doute, ce livre a été écrit beaucoup trop tôt dans la vie de l'auteur, encore tenaillé par son besoin de revanche sur une enfance qui l'a fait souffrir. Je lui souhaite d'arriver à se construire par delà ça mais pense que ça se règle sur un divan, pas en librairie.


Pratique des émaux 1300°C
Pratique des émaux 1300°C
par Daniel de Montmollin
Edition : Broché

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Pour comprendre les émaux, 8 novembre 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Pratique des émaux 1300°C (Broché)
Un peu ardu à la lecture pour les esprits moins scientifiques, ce livre permet néanmoins de comprendre ce qu'est un émail, comment s'articulent les différents ingrédients, d'organiser une recherche et de s'affranchir les variations de compositions des matériaux disponibles sur le marché.
J'ai débuté mon apprentissage des émaux avec ce livre et cette méthode et déjà, après quelques jours passés à expérimenter, je peux organiser mes pistes de recherche.
Ma compagne a débuté ses recherches sur base d'émaux trouvés dans des livres de recettes mais elle a pu, en organisant ses recherches sur base des diagrammes de ce livre les affiner. L'intérêt de combiner avec des livres de recettes est que Montmollin se limite à l'oxyde de fer. L'ajout d'autres oxyde de métaux permet d'obtenir des effets plus plaisants à l'oeil assez facilement. Les diagrammes de Montmollin restent cependant toujours de précieuses cartes de navigation pour affiner ou explorer seul.
Un livre de référence à mon avis.


Le dernier testament de Ben Zion Avrohom
Le dernier testament de Ben Zion Avrohom
par James Frey
Edition : Broché
Prix : EUR 7,60

Aucun internaute (sur 2) n'a trouvé ce commentaire utile :
3.0 étoiles sur 5 Attablé dans un café, refaire le monde avec un ami, 4 octobre 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le dernier testament de Ben Zion Avrohom (Broché)
Il est toujours agréable de lire des propos qui vous confortent dans vos idées. A ce niveau, ce livre mérite largement 5 étoiles parce que le lire, c’est un peu comme passer un de ces (trop rares) moments à refaire le monde avec un ami attablé dans un café.

Pourtant, être d’accord avec le propos ne devrait pas empêcher d’avoir un avis critique sur d’autres aspects. L’écriture m’a paru manquer de finesse et de subtilité. Le jugement qu’on porte sur un livre sera souvent aussi influencé par les lectures passées et j’ai lu ce livre peu de temps après Le livre de Dave de Will Self qui porte sur un sujet similaire.

Ces deux livres nous parlent de l’idiotie qui consiste à tenter de se conformer à un livre. Les deux mettent en scène des Messie déjantés mais complètement différents. Le livre de Dave est plus rêche, plus construit mais, selon moi, nettement plus fort.

Lire James Frey pour passer un moment avec un ami et Will Self pour côtoyer un génie, l’un n’empêche pas l’autre.


La mort est mon métier
La mort est mon métier
par Robert Merle
Edition : Poche
Prix : EUR 7,90

5.0 étoiles sur 5 Lecture obligatoire, 25 septembre 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : La mort est mon métier (Poche)
A tous ceux qu’il a captivés, je conseille aussi Shoah de Claude Lanzmann qui explore la minutie avec laquelle l’exécution de la solution finale a été pensée et mise en œuvre.
Robert Merle est parti de la parole de Rudolph Hoess alors que Claude Lanzmann n’accorde que peu d’importance à sa personne et analyse les faits uniquement. Tous les deux prennent un angle d’analyse presque clinique et dénué de pathos. Il me semble pourtant que Shoah en entrant encore davantage dans les détails d’exécution de la solution finale rend aussi plus tangible l’absolue volonté de Hoess de mener sa mission à bien et que, tout en ignorant presque complètement sa personne, le rend plus monstrueux encore. Robert Merle, par contre, en partant de la personne, le rend aussi plus banal. Les deux points de vue me paraissent se faire parfaitement écho et enrichir la réflexion ou les questions suscitées par l’autre.
Aussi, Le Ruban Blanc de Michael Haneke qui met en scène une famille un peu similaire à celle de Rudolph Lang.


Le livre de Dave : Une révélation du passé récent et de l'avenir lointain
Le livre de Dave : Une révélation du passé récent et de l'avenir lointain
par Will Self
Edition : Broché
Prix : EUR 25,40

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Dérangeant comme l’est la bonne littérature, 17 septembre 2012
Un livre dans lequel il est difficile d’entrer mais qui vaut l’effort demandé à ses lecteurs. Deux histoires s’entremêlent à 500 ans d’écart et pour chacune d’entre elles, l’ordre chronologique n’est pas respecté. A quoi s’ajoute une langue imaginée. Ça parait très compliqué à première vue mais, passé les cents premières pages, on entre complètement dans le délire de l’auteur.
Je n’ai jamais trouvé les livres de Will Self plaisants à lire, son imaginaire est trop dérangeant pour être confortable. On ne peut néanmoins nier qu’il construit une œuvre à part entière et pose un regard original sur notre temps, très loin du courant plus couru de l’autofiction.
La construction de ce livre est très aboutie même si Will Self semble toujours incapable de finir ses livres. Le quatrième de couverture de l’édition de P.O.L. qui n’hésitait pas à parler de « virtuosité impressionnante » ne ment pas : c’est un roman monstre, dérangeant comme l’est la bonne littérature. Je suis moins d’accord par contre lorsqu’ils qualifient le personnage principal de « pire des hommes ». Après Karoo qui nous promettait aussi de côtoyer une ordure, il semble très a la mode de qualifier le moindre homme banalement banal de pire crapule. A croire que les éditeurs et les critiques vivent toujours les yeux rivés sur l’ile aux enfants.
Quatre étoiles pour le début un peu rebutant et la fin qui laisse un peu sur sa faim.


Karoo
Karoo
par Steve Tesich
Edition : Broché
Prix : EUR 22,00

1 internaute sur 2 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 Une heureuse déception, 24 août 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : Karoo (Broché)
Les critiques dithyrambiques sont toujours à double tranchant : elles apportent des lecteurs mais elles exaspèrent également leurs attentes. Quand en plus vous voyez des comparaisons avec vos auteurs préférés, vous foncez tête baissée certaine de nager en plein bonheur pendant toute la traversée.

Karoo est un très bon livre, il est juste en peu en-deca des attentes éveillées par le tapage qui a accompagné sa sortie. Saul Karoo prend vraiment vie sous nos yeux. Est-il aussi abject que ne le disent les critiques ? Au risque de paraitre cynique, il m'a plutôt semblé représentatif de notre époque qu'exceptionnellement mauvais. A chacun de juger. Il nous parle en tout cas de la manière dont nous nous vivons, comment nous tentons ou pas de nous accommoder de nos faiblesses et de notre égoïsme.

« ... il me manque la volonté qui m'empêche de faire du mal en passant, dans le déroulement quotidien de ma vie, au cours du simple processus consistant à être ce que je suis.
Ma capacité à faire du mal n'a été jusqu'ici limitée que par les occasions limitées de le faire. Je sais, parce que je me connais, que je suis capable de causer bien plus de mal que ce que j'ai fait, peut-être même de tuer quelqu'un. »

Bravo à l'éditeur pour son travail. Le livre est magnifique : sa couverture, le papier, la police. Ce serait vraiment dommage de le lire sur Kindle.


Supplément à la vie de Barbara Loden - Prix du livre Inter 2012
Supplément à la vie de Barbara Loden - Prix du livre Inter 2012
par Nathalie Léger
Edition : Broché
Prix : EUR 14,00

3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 En chemin, oublier la destination et se laisser émouvoir, 16 juillet 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : Supplément à la vie de Barbara Loden - Prix du livre Inter 2012 (Broché)
Nathalie Leger nous emmène sur les traces de Wanda/Barbara Loden mais son enquête n'a rien à voir avec celle d'un Sherlock Holmes. Sa méthode consiste à se glisser dans la peau de son sujet, utiliser son expérience pour créer un écho à celle de Barbara/Wanda et, peut-être mais c'est secondaire, tenter de comprendre. Au final, on s'en doute, ce qu'elle nous dit est éminemment subjectif et nous parle au moins autant d'elle-même que de Wanda/Barbara.

Clairement, n'entamez pas ce livre si vous aimez que ça bouge, les intrigues haletantes avec dénouement surprenant, etc... Ce qui compte, pour Nathalie Leger, c'est le chemin, pas la destination. La finalité n'est pas d'acquérir une connaissance objective mais de s'imprégner de ces moments que l'auteur revit avec Barbara Loden, de se laisser envahir par l'état d'esprit qui s'en dégage. Un chemin peut toutefois s'avérer plus riche en surprises qu'une destination.

C'est un bonheur de lire que d'autres se laissent emporter, comme nous l'avons tous probablement fait un jour, au détour d'un livre, d'un film, d'une biographie. De voir ou peuvent mener ces sentiers à peine aperçus et jamais suivis. Nathalie Leger, s'y aventure et, faisant écho à la vie de Barbara Loden, fait elle-même écho à certaines de nos expériences de lecteur ou de spectateur.

Si vous avez aimé ce livre, n'hésitez pas à lire L'exposition, précèdent livre de Nathalie Leger qui s'appuyait sur la même méthode.


Pourquoi être heureux quand on peut être normal ? - Prix Marie-Claire du roman féminin 2012
Pourquoi être heureux quand on peut être normal ? - Prix Marie-Claire du roman féminin 2012
par Jeanette Winterson
Edition : Broché
Prix : EUR 21,00

16 internautes sur 18 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Démonstration par l'exemple, 5 juillet 2012
Le titre m'a d'emblée attirée dans les rets de Jeannette Winterson en même temps qu'il suscitait l'espoir de trouver ici un livre qui me parle. Espoir plus que comblé. J'ai trouvé ici ce talent de parler à l'intimité des lecteurs en parlant d'expériences personnelles, ce talent même qui fait les grands livres. Un talent partagé, selon moi, notamment avec Katherine Mansfield, Alice Munroe ou encore Nina Bouraoui bien que les hommes n'en soient pas demunis non plus : Charles Juliet, Robert McLiam Wilson, Irvin Yalom, Amos Oz...

La relation de Jeannette Winterson à la littérature n'est pas le moindre attrait de ce livre. Les livres ont été pour elle un refuge, une ouverture sur le monde et ont changé sa vie. Tout cela dit infiniment bien et, le plus fort je pense, produisant à son tour un texte qui a lui-même le pouvoir de changer d'autres vies. La démonstration par l'exemple, en somme.

Ne suivez pas la méthode de l'auteur pour organiser vos lectures, de A à Z, vous mettriez trop de temps avant d'arriver à Winterson.
Remarque sur ce commentaire Remarque sur ce commentaire (1) | Permalien | Remarque la plus récente : Jul 15, 2012 8:01 PM MEST


Bis : Quarante chroniques de l'Au-delà
Bis : Quarante chroniques de l'Au-delà
par David Eagleman
Edition : Broché
Prix : EUR 16,50

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 De la vie apres la mort et de celle-ci, 28 mai 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : Bis : Quarante chroniques de l'Au-delà (Broché)
Plus que de la mort, ces chroniques nous parlent de comment nous vivons cette vie-ci. Loin d'etre dramatiques ou sombres, elles sont empreintes de legerete et d'humour sans etre denuees de profondeur. Un vrai regal, on en redemande.

Je les ai lues en anglais, c'est tres bien ecrit mais je ne peux juger de la traduction.


Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6