undrgrnd Cliquez ici Avant toi nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux
Profil de Pam Lapouf > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par Pam Lapouf
Classement des meilleurs critiques: 16.860
Votes utiles : 452

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
Pam Lapouf

Afficher :  
Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6
pixel
Ce qu'aimer veut dire - Prix Médicis 2011
Ce qu'aimer veut dire - Prix Médicis 2011
par Mathieu Lindon
Edition : Broché
Prix : EUR 18,75

39 internautes sur 43 ont trouvé ce commentaire utile 
2.0 étoiles sur 5 Michel Foucault en faire-valoir, 4 mai 2011
Ce commentaire fait référence à cette édition : Ce qu'aimer veut dire - Prix Médicis 2011 (Broché)
Mon sentiment a été très changeant au cours de la lecture de ce livre mais rarement livre m'aura tant agacée.

D'abord, très emballée par le premier chapitre puis très irritée par le second ou l'auteur tente de nous prouver par les faits combien Michel Foucault et lui ont été proches et qui aboutit au résultat exactement contraire.

Parler d'une relation amicale avec un homme célèbre est évidemment un exercice périlleux et mérite un peu d'indulgence du lecteur. Ce que dira l'auteur d'un tel propos se confrontera immanquablement à l'image publique du personnage dont il parle. Cet exercice appliqué à Michel Foucault réclamait néanmoins un passeur avec beaucoup plus d'envergure que n'en a Mathieu Lindon. A défaut de cette envergure, on assiste aux gesticulations d'un nain, tout excité de partir en LSD trip dans les bagages de Michel le géant et de bénéficier d'une place aux avant-postes lors de la levée de son corps. Et tout ça alors qu'il mettait le bazar dans son appartement, oubliait d'arroser le bananier confié à ses bons soins et refusait de baiser (mais courrait toute la ville pour réparer le bouton de la machine à laver, rien ne nous est épargné). C'est dire si Michel l'aimait, vous avez compris ?

Il revendique un statut d'intime mais n'arrive jamais à faire ressentir de réelle proximité entre eux. Michel ne lui parlait pas de son travail, on n'a pas de mal à le croire. Michel ne semble jamais lui parler de rien de très personnel d'ailleurs et on vient à se demander pourquoi il aurait eu envie de subir la compagnie de ce petit agité. L'agacement croissant au fur et à mesure de la lecture de ce chapitre me livre finalement la pièce manquante : Mathieu Lindon était le dealer de LSD.

La dernière partie, plus centrée sur les réflexions de Mathieu Lindon sur l'analyse de ses relations avec son père et avec Michel Foucault rattrape quelque peu le chapitre précédent. Je n'y ai pourtant rien trouvé à même de justifier l'enthousiasme des critiques. Un père est un père, l'auteur considérait Michel Foucault comme un ami ou un mentor. Mathieu Lindon ne nous livre pourtant aucune réflexion poussée ou originale sur ces différents rôles. Son propos reste à mon sens superficiel. Quelques rares paragraphes dont un consacré à l'impact de son homosexualité sur sa relation filiale échappent à ce jugement mais ça reste assez maigre pour un livre de 300 pages.

Hervé Guibert, qui apparaît aussi dans ce livre, évoquait brièvement Michel Foucault dans son Mausolée des amants. Classe, tact, sensibilité, justesse, intelligence... une soudaine envie me prend de relire Guibert en refermant Ce qu'aimer veut dire.


Le bleu est une couleur chaude
Le bleu est une couleur chaude
par Julie Maroh
Edition : Broché

7 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Le monde est bleu comme toi, 19 avril 2011
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le bleu est une couleur chaude (Broché)
Pas de doute, les dessins sont magnifiques, comme souligné par d'autres avant moi.
L'histoire est empreinte de sincérité mais compte quelques bons clichés et manque un peu d'originalité. Aussi, la charte graphique dont la rigueur fait la beauté porte nettement mieux le blues que les joies de l'héroïne. A moins que le flash back n'ait intentionellement décoloré sur toute l'histoire. A vous de juger car, malgré ces quelques petites réserves, je vous conseille la lecture de ce premier livre d'une auteur prometteuse.


Le renard était déjà le chasseur
Le renard était déjà le chasseur
par Herta Muller
Edition : Poche
Prix : EUR 6,70

1 internaute sur 2 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 Oubliez l'intrigue, tout est dans le traitement, 8 avril 2011
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le renard était déjà le chasseur (Poche)
L'intrigue tient en deux lignes mais bénéficie d'un traitement extraordinaire. Le lecteur ressent avec les protagonistes un malaise tout au long de la lecture, le sentiment d'être en décalage avec le monde réel, en retrait de sa propre vie.
Ce livre me fait penser à du Beckett qui serait ancré dans un contexte identifiable. A découvrir pas par pur plaisir mais par curiosité pour un objet très original.


Cytheriae
Cytheriae
par Charlotte Bousquet
Edition : Broché
Prix : EUR 20,30

2 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Prix Elabkin 2010 pour un roman sombre et ésotérique, 11 mars 2011
Ce commentaire fait référence à cette édition : Cytheriae (Broché)
La mise en place prend environ 100 pages durant lesquelles on en rentre pas vraiment dans le livre mais après, tout s'enchaine et entraine le lecteur jusqu'au dénouement. Les personnages sont je dirais presque « crédibles », ont en tout cas une réelle épaisseur et intériorité. L'intrigue ne manque ni de surprises ni de rebondissements et est bien construite. Je ne vais pas en dire plus pour préserver la surprise.

Ce livre a reçu le prix Elbakin dans la catégorie livres français et, sans en avoir lu d'autres de la même catégorie, ce prix récompense en tout cas une auteur de talent. Je vais de ce pas commander Arachnae.


Le trône de fer : L'intégrale, tome 2
Le trône de fer : L'intégrale, tome 2
par George R.R. Martin
Edition : Broché
Prix : EUR 17,50

2 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Toujours excellent, 24 février 2011
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le trône de fer : L'intégrale, tome 2 (Broché)
Ca castagne plus que dans le premier tome mais la construction du récit est toujours aussi solide, les personnages aussi forts (avec un tout, tout grand Tyrion). Le tome 2 est aussi prenant que le premier.


Photo-Photo
Photo-Photo
par Marie Nimier
Edition : Broché
Prix : EUR 17,15

1 internaute sur 2 a trouvé ce commentaire utile :
3.0 étoiles sur 5 Un bon moment pas inoubliable, 24 février 2011
Ce commentaire fait référence à cette édition : Photo-Photo (Broché)
Marie Nimier partage avec nous un moment de flottement dans une (sa ?) vie.
Elle partage avec Sophie Calle une propension à prendre des chemins que d'autres n'auraient même pas vus et à les laisser envahir sa vie. Pourtant, si j'aime suivre les détours de Sophie Calle, je ne suis pas tout à fait convaincue en refermant ce livre.

C'est très bien écrit, certes, mais le travail stylistique, le soin mis à évoquer plutôt qu'à exprimer, les dilue trop à mon goût. J'ai un peu le sentiment d'avoir suivi les divagations de l'auteur en restant résolument un spectateur extérieur. L'objet du tableau ne se révèle pas assez clairement, le livre reste trop flottant et ne s'imprime pas en moi.

J'ai passé un bon moment mais il en reste peu de trace. Question de tempérament probablement.


Le trône de fer : L'intégrale, tome 1
Le trône de fer : L'intégrale, tome 1
par George R.R. Martin
Edition : Broché
Prix : EUR 15,90

2 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Absolument!, 26 janvier 2011
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le trône de fer : L'intégrale, tome 1 (Broché)
Cette saga est le premier livre classé fantasy que j'ouvre, sur conseil d'une amie experte en la matière. Et franchement, c'est une très belle découverte : les personnages sont forts, l'histoire extrêmement bien construite, il n'y a pas de longueurs et, quoiqu'en disent certains, la traduction est bien. Le style colle tout à fait à l'histoire.
Je me prends à regretter que la plupart des librairies et critiques mettent la fantasy en quarantaine. Cette saga mérite plus sa place entre Hugo et Proust que bien d'autres volumes que vous y trouverez. Pourtant, sans cette amie, jamais je n'aurais ouvert ce volume.
Bref, si vous êtes prêts à revoir vos préjugés et à découvrir de nouveaux territoires, Le trône de fer me paraît un excellent point de départ.


Le lièvre de Patagonie
Le lièvre de Patagonie
par Claude Lanzmann
Edition : Poche
Prix : EUR 11,90

3 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Les dix vies de Claude Lanzmann, 19 octobre 2010
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le lièvre de Patagonie (Poche)
Claude Lanzmann a connu Sartre et Beauvoir intimement, entretenu une relation intense avec Israël, participé à de nombreux combats politiques (peine de mort, Algérie), s'est frotté au communisme, a publié pas mal d'articles, dirigé une revue, fait des films dont Shoah... Cet homme a vécu dix vies. Les eût-il vécues avec 9 egos de moins, j'aurais gardé le souvenir d'un grand homme.

La partie qui m'a le plus intéressée est celle consacrée au making of de Shoah, son oeuvre phare. Elle en explicite l'intention et les plans, raconte les péripéties de la sélection des protagonistes à la diffusion en passant par le tournage, le montage. Impossible de ne pas être intéressé si on a vu le monument de pellicule et, tout compte fait, l'intérêt de cette partie compense à elle seule l'agacement que provoque l'autosatisfaction de Mr Lanzmann. Par contre, je déconseillerais la lecture avant d'avoir vu Shoah.


Fatale vengeance ou La famille de Montorio
Fatale vengeance ou La famille de Montorio
par Charles R. Maturin
Edition : Broché
Prix : EUR 27,05

1 internaute sur 2 a trouvé ce commentaire utile :
2.0 étoiles sur 5 Poussif, 13 septembre 2010
Ce commentaire fait référence à cette édition : Fatale vengeance ou La famille de Montorio (Broché)
Séduite par le quatrième de couverture, je me suis lancée avec enthousiasme dans ce livre. L'intrigue est bien ficelée mais l'écriture est sans intérêt et même souvent poussive ou laborieuse. La traduction est certainement en cause car quelques mots anglais et fautes d'orthographe trainent encore dans le texte, particulièrement vers sa fin. Bref, un livre oubliable, au moins dans sa version française.
Remarque sur ce commentaire Remarque sur ce commentaire (1) | Permalien | Remarque la plus récente : Oct 16, 2013 7:53 PM MEST


La Femme solaire
La Femme solaire
par Paule Salomon
Edition : Poche
Prix : EUR 6,10

13 internautes sur 14 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Stimulant, 3 mai 2010
Ce commentaire fait référence à cette édition : La Femme solaire (Poche)
Après avoir assuré la conquête de droits égaux pour les femmes, le féminisme est devenu presqu'invisible en tant que mouvement organisé. Ce qui ne veut pas dire que la question de la femme a disparu mais elle est devenue d'ordre spirituel, intime. C'est maintenant à chaque femme de se convaincre de sa valeur, de réaliser de quoi elle est capable et de se mettre en chemin pour l'atteindre. Les droits étant acquis, il faut maintenant les faire advenir et cet avènement ne peut naître que de l'ardeur des femmes.
S'il n'apporte pas de révélation à celles qui ont réfléchi à la question, ce livre a en tout cas le mérite de nous faire sortir de la torpeur du quotidien et de remettre le sujet à notre agenda personnel. Un peu comme aller à la messe permet d'avoir une petite heure hors du temps pour réfléchir au sens de sa vie. De plus, même s'il a été écrit au début des années 90, il ne m'a pas paru dater. Au contraire, son message me paraît encore plus important aujourd'hui qu'à l'époque parce que certaines déviances possibles identifiées par l'auteur me semblent se renforcer.


Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6