Profil de Cheguemanu > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par Cheguemanu
Classement des meilleurs critiques: 257.196
Votes utiles : 18

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
Cheguemanu

Afficher :  
Page : 1
pixel
Big Beat. The best of Big Star
Big Beat. The best of Big Star
Proposé par Expédition Express
Prix : EUR 14,40

5.0 étoiles sur 5 Very Big Star!, 1 décembre 2010
Ce commentaire fait référence à cette édition : Big Beat. The best of Big Star (CD)
Alex Chilton à son apogée!
Biensûr il s'agit ici d'un Best Of, et le choix des chansons est souvent discutable, mais à ce niveau là il semble que le travail ait été bien fait.
Ne pouvant donner tout ce qu'il aurai voulu au sein des excellents Box Tops ("The Letter", "Cry like a Baby","Neon Rainbow" pour ne citer que les plus fameuses), Alex Chilton s'en va former Big Star (avec notamment son ami Chris Bell) en 1972.
A mon humble avis, ce groupe est bien sous-estimé...Les mélodies sont invariablement magnifiques, sublimes ou exceptionnelles...
"Thirteen", jouée à la guitare sèche est pour moi le sommet de la carrière d'Alex Chilton, cette chanson est d'une beauté inouïe...
Il y a également le titre ouvrant ce Best Of, "September Gurls", d'une simplicité mélodique déconcertante elle tutoie pourtant les sommets... A citer également l'exceptionnel "The Ballad of El Goodo" et "I'm in Love with a Girl".
Pour les amateurs de titres plus rythmés n'oubliez pas les "Back of a Car" et "My Baby's Beside Me".
Sur ce bonne écoute et surtout bonnes ré-écoutes!
Pour info, Alex Chilton nous a quitté le 17 Mars dernier, donc encore une raison de plus de s'intéresser de plus près à cette Very Big Star de la musique!


Face To Face
Face To Face
Prix : EUR 10,00

3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Et dire que le meilleur reste a venir!!!, 21 novembre 2010
Ce commentaire fait référence à cette édition : Face To Face (CD)
C'est assurément avec cet album que les Kinks rentrent dans la cour des grands!
En tout cas c'est avec cet opus que Ray Davies dévoile vraiment ses purs talents de compositeur et de fin mélodiste!
De vous à moi, il n'y a absolument rien a jeter sur ce Face to Face.
Les chansons les plus marquantes de l'album pour moi sont "Rosy won't You Please come Home", "Dandy", "Fancy" et bien évidemment le rayonnant "Sunny Afternoon" (rayonnant en effet, sauf pour son héros!).
De plus, presque tout les bonus sont exceptionnels, "I'm not like Everybody Else", "Dead end Street", "Mister Pleasant" (une de mes préférées des Kinks, tant au niveau de la qualité musicale (ce fameux piano bastringue), qu'au niveau de la qualité du texte, sarcastique à souhait!), pour ne citer qu'eux...
Ne nous voilons pas la face, c'est un album exceptionnel!
Et dire que le meilleur reste a venir!!!


The Village Green Preservation Society
The Village Green Preservation Society
Prix : EUR 8,99

8 internautes sur 9 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Plus que 5 étoiles est-ce possible???, 18 novembre 2010
Ce commentaire fait référence à cette édition : The Village Green Preservation Society (CD)
L'un des trois plus grands albums des Kinks assurement!
L'album précédent ("Something Else by the Kinks") tutoyait la perfection, le magique et que sais-je encore... Et bien celui-ci est du même acabit, mais dans un style différent, celui du concept-album.
Tout y est brillant.
Le premier titre, "The Village Green Preservation Society" est le véritable hymne de cet album. Une mélodie implaccable, des harmonies vocales de première classe; rentrer de cette façon dans un album, c'est la meilleure façon de ne pas avoir envie de le quitter!
Le véritable chef d'oeuvre est probablement "Village Green". Une chanson pop parfaite, n'ayons pas peur des mots! Une véritable invitation à un retour aux choses simples, le tout complété par une mélodie imparrable signée du maître en la matière, Ray Davies (quel talent!).
Toutes les chansons de l'album mériteraient d'être citées, comme dirait notre JJG préféré, "Quand la musique est bonne..."...
Mes préférences vont vers "Do you Remember Walter?" avec en autre un très bon travail de Mick Avory à la batterie, "Big Sky" avec son démentiel riff de guitare et son chant "parlé"...A noter également sur la réedition, la présence de "Days", une des plus belles chansons (oui, encore une!) de Ray, une chanson qui prend vraiment aux tripes...
J'arrête ici la dithyrambe, sinon demain vous seriez encore à lire ma critique!
Mais bon, vous l'avez probablement compris, j'aurai volontiers mis plus de cinq étoiles à cet album, car il le mérite vraiment!!!


Something else by the Kinks
Something else by the Kinks
Prix : EUR 10,00

3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 L'abus de Kinks n'est pas dangereux pour la santé, a consommer sans modération!, 18 novembre 2010
Ce commentaire fait référence à cette édition : Something else by the Kinks (CD)
Bien difficile de définir quel est le meilleur album des Kinks...La concurrence étant tellement sérieuse!
Peuvent en effet rivaliser avec cet opus "The Kinks are the Village Green Preservation Society" de 1968, et "Arthur or the Decline and Fall of the British Empire" de 1969. En effet de 1967 à 1969 les Kinks sont au sommet de leur art, car il s'agit ici bel et bien de l'art!
Revenons à cet album...
Savoureux patchwork de tout ce que savaient faire nos londonniens préférés. Bien entendu des mélodies a tomber par terre, mais aussi des chansons plus rythmées, le tout sous la plume bien aiguisée des frères Davies!
Dave nous signe l'émouvant "Death of a Clown" ainsi que le plus "rock" "Love me Till the Sun Shine", et prouve (si besoin est) qu'il sait aussi écrire de très bonnes chansons.
Les autres chefs d'oeuvre de cet album viennent du frangin Ray. "David Watts" devenu un classique grâce à la version de The Jam, "Harry Rag", petite histoire délirante sur la fumette, "Afternoon Tea" ou l'art et la manière qu'a Ray Davies a faire d'une situation banale un joyau de la pop. Les plus beaux moments sont sans conteste "Two Sisters" et l'ultime "Waterloo Sunset". Cette dernière est souvent citée (à juste titre) comme l'une des plus belles chansons de l'histoire de la pop anglaise.
Ne pas hésiter non plus a se délecter des "Bonus" présents sur cette réedition, notamment "Polly", "Lincoln County" (une des meilleures chansons de Dave ce dit en passant), et "There is No Life Without Love" à la mélodie parfaite!
A ranger définitevement dans les plus grands albums de l'Histoire de la Pop.
Je vous l'assure: l'abus de Kinks n'est pas dangereux pour la santé, a consommer sans modération!


See My Friends
See My Friends
Prix : EUR 6,79

3 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Moins bon que les versions originales certes..., 11 novembre 2010
Ce commentaire fait référence à cette édition : See My Friends (CD)
Moins bon que les versions originales certes...mais comment faire mieux à vrai dire???
Parmi les bonnes choses a tirer de cet opus, pour moi, il y a la chanson avec Bruce Springsteen, le duo avec le regretté Alex Chilton (quelle voix se dit en passant, en voici un artiste bien sous-estimé comme l'ont été en leur temps les Kinks!), la version de Waterloo Sunset (loin d'égaler l'originale, mais bien reprise), ainsi que Moments avec Arno (pour le mariage des voix).
A ranger au rayon des déceptions, le "You Really Got Me" avec Metallica et le "Lola" avec Paloma Faith.
Le reste de l'album est plutôt bien réalisé et mérite au moins ses 3 étoiles, mais mieux vaut préferer les originaux de ce groupe d'exception!


Forever Changes
Forever Changes
Prix : EUR 6,99

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 On ne s'en lasse pas!, 21 juillet 2010
Ce commentaire fait référence à cette édition : Forever Changes (CD)
Le pur chef d'oeuvre de l'année 1967 (qui en regorge beaucoup)!
Malgré les écoutes répétées, on ne s'en lasse pas!
Tout y est parfait, de la première à la dernière note...
"Alone again Or" donne le tempo de l'album, des mélodies imparrables, une orchestration parfaite à vous donner des frissons...
Comment ne pas rester insensible aux battements de coeur de "Andmoreagain", de l'évidence mélodique de "Old Man" et au bouquet final qu'est "You set the scene"?
Bref Arthur Lee et sa bande au sommet de leur inspiration!
Non, définitivement on ne s'en lasse pas!!!!


Page : 1