undrgrnd Cliquez ici Litte nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici
Profil de BlueFlower > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par BlueFlower
Classement des meilleurs critiques: 2.099
Votes utiles : 153

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
BlueFlower

Afficher :  
Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11-13
pixel
Mon père ce bébé: Roman
Mon père ce bébé: Roman
Prix : EUR 4,99

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 Un touchant moment de lecture., 28 avril 2016
Ce commentaire fait référence à cette édition : Mon père ce bébé: Roman (Format Kindle)
A travers cette nouvelle, l’auteur analyse, décortique, explore et nous livre de façon intime et émouvante son passé pour mieux comprendre son présent avant d’aborder un futur plus serein.
Une sorte d’exutoire thérapeutique ….

La perte subite d’un être cher va faire naître un épisode fantasmagorique inattendu.
L’idée chamboule, on rêverait tous de toucher du doigt cet état.
Indéniablement, la magie opère.

On plonge dans un long monologue poignant, sans aucun dialogue, qui fonctionne assurément.

Le style est certes simple mais séduisant et attachant.
C’est spirituel, sentimental et prenant.


Rendez-vous en corps inconnu
Rendez-vous en corps inconnu
Prix : EUR 0,99

4.0 étoiles sur 5 Une entrevue au goût d'encore....🐞, 20 avril 2016
Ce commentaire fait référence à cette édition : Rendez-vous en corps inconnu (Format Kindle)
Elle, lit. Lui, écrit.
Après quelques échanges virtuels qui ne les ont pas laissés indifférents, il se donnent rendez-vous dans une brasserie parisienne.
Un parapluie qui se ferme, une rencontre enivrante, des regards appuyés, une touchante timidité, le désir qui monte, les sens en éveil, saupoudrés de douces rêveries polissonnes et lascives.
Waouhhhhh...assurément, malgré la pluie, la température est montée de quelques degrés Celsius.
L'écriture est fluide et sensuelle.
Merci pour ce savoureux moment de lecture M. Lamant.


Des packs d'eau pour l'Afrique
Des packs d'eau pour l'Afrique
Prix : EUR 6,49

4.0 étoiles sur 5 Un covoiturage explosif et captivant !!!, 16 avril 2016
Ce commentaire fait référence à cette édition : Des packs d'eau pour l'Afrique (Format Kindle)
Gauthier d'Albron, directeur adjoint de la société MAFTAX doit se rendre à un rdv professionnel important à Toulouse.
Il choisit de faire appel au service de covoiturage.
Ce qu'il ne sait pas encore, c'est qu'il va devoir faire la route avec Vanessa, une jolie employée rousse flamboyante de sa société qu'il ne connait pas du tout.
Pensant grimper dans un confortable Land Rover climatisé, il va vite déchanter en devant monter à bord d'une vieille 405 qui tracte une caravane remplie de packs d'eau, pour l'Afrique !!!
Mais quelle idée ?!!! ^^
C'est donc parti pour une traversée de notre beau pays en mode embûché, musclé, querellé, ensoleillé, perturbé et déjanté.
Un roman captivant où l'on va croiser des personnages loufoques, aux caractères bien trempés, et où nos deux héros n'auront cesse que de souffler le chaud et le froid.
Réussiront-ils à s'apprivoiser ???
La plume est fluide, entraînante & le rythme est enlevé. Merci Ena pour ce délicieux moment de lecture
PS...Mention spéciale pour la première de couverture, aux couleurs chatoyantes. Elle est particulièrement réussie et ne laisse pas indifférent.


Et je danse, aussi
Et je danse, aussi
Prix : EUR 9,99

4.0 étoiles sur 5 Truculent, charmant et rafraîchissant'., 15 avril 2016
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Et je danse, aussi (Format Kindle)
Cocktail pour passer assurément un délicieux moment :

- Prenez un auteur connu et reconnu, solitaire mais malgré tout bien entouré, légèrement dégarni, 60 petits printemps au compteur, galant et attachant, amateur de parenthèses (peut-être inattendues) mais allergique aux points de suspension, primé au Goncourt mais un peu en panne d’inspiration littéraire,

- Ajoutez une lectrice fan dudit romancier, 34 ans ou inversement ;-), répondant au doux prénom d’Adeline, grande et ronde (ou pas), en mode conteuse inspirée, amusante et touchante, (promis je m’arrête là, je ne vais pas commencer à trop bavarder). Lui faire poster une grande enveloppe remplie d’un lourd secret à l’attention dudit écrivain,

- Et placez ces deux personnages devant un ordinateur, messageries open.

Des correspondances assidues, passionnées-passionnantes vont alors être échangées.

De confidence en confidence, Adeline et Pierre-Marie vont doucement s’apprivoiser et se dévoiler intimement l’un à l’autre.
Une douce et tendre complicité réciproque va pointer le bout de son nez.
Des révélations insoupçonnées et déroutantes vont être faites ; des secrets vont tomber.
Quel délicieux suspense !

Les personnages secondaires réussiront à se frayer un chemin dans ce flot innombrable de messages, ce qui pimentera agréablement ces imperturbables échanges.

C’est léger (même si le sujet est grave), c’est charmant, attendrissant, mystérieux, amusant , pétillant et rempli de bons sentiments.

L’écriture est belle, profonde, mutine et enjouée.
Quelle fougue ! On ne peut qu’adhérer !!
Ce duo d’auteurs est magique.
Quelles plumes !! Lumineuses, actuelles, touchantes et exaltées !!

A lire absolument !
Dès que vous l’aurez refermé, promis vous vous sentirez légère et optimiste.


The strip
The strip
par Alex D
Edition : Broché
Prix : EUR 12,13

4.0 étoiles sur 5 Il a tout d'un grand ce petit roman !!!!! <3, 5 avril 2016
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : The strip (Broché)
On retrouve à Las Vegas un Adam transformé, qui n'a pas pu se résoudre à rentrer chez lui dans le Connecticut.

Il a décidé d'abandonner tout ce qui lui rappelle sa vie d'avant afin de digérer la trahison de sa femme Lyzie.

Adam retrouve rapidement du travail et une maison au pays éblouissant & effervescent des hôtels et des casinos du Nevada. Pour panser une vie intime brisée, il écume quotidiennement les bars de strip-tease de la ville en abusant d'alcool et de sexe.

Un soir, il va y faire une jolie rencontre épicée à la peau douce et sucrée. Il va succomber à un ravissant brin de fille courageuse et déterminée, catapultée dans un univers qui ne lui est pas vraiment familier.

Tous les deux, marqués par la vie, vont doucement apprendre à s'apprivoiser et vont tenter de reconstruire une nouvelle vie.

Mais comme rien n'est jamais simple, les auteurs nous réservent une belle intrigue, haletante et captivante. On va plonger dans l'univers de la nuit, des jeux, des magouilles et de la mafia.

Alex & Maxence ont réussi à allier un savant mélange d'érotisme, de suspense, d'humour, de passion, d'émotion et de trouble.

Le style est clair et simple, sans prétention, mais généreux et bigrement efficace. On est aspiré par l'histoire et on a véritablement du mal à lâcher sa lecture.

En somme je dirais qu'il a tout d'un grand ce petit roman ! ;-)


Simon: À demi-mot (Romance érotique)
Simon: À demi-mot (Romance érotique)
Prix : EUR 2,99

5.0 étoiles sur 5 Une romance drôle, piquante & polissonne où sentiments & émotion sont au rendez-vous., 1 avril 2016
Ce commentaire fait référence à cette édition : Simon: À demi-mot (Romance érotique) (Format Kindle)
Simon, auteur érotique, beau gosse, en apparence désinvolte, sûr de lui et souvent en mode acerbe, doit assurer la promo de son livre.

Rompu à l'exercice, il se présente à un rendez-vous dédicaces, détendu, blasé et plutôt indifférent.

Un grain de sable va pourtant gripper « la machine » d'ordinaire si bien huilée.

En effet, son agent lui révèle que pour la première fois, lors de la relecture de son dernier roman, il a fait l'unanimité sauf UNE voix.

Qui a osé se frotter ??? ^^

Vexé & interloqué, l'auteur souhaite vivement rencontrer "l'avis divergent" afin d'en savoir plus sur son désaccord littéraire.

Il va donc s'attaquer à un "avis blond", de prime abord un peu froid, aux yeux vert de jade recouverts de jolies montures, assorti d'un corps de rêve, campé sur deux jambes interminables et pour ne rien gâcher, combiné d'un harmonieux corsage plutôt avantageux.
Et aussi, j'allais oublié le plus important !!! ;-) livrée avec une voix qui n'utilise pas la langue de bois.

Tout ça va avoir pour effet de désorienter notre écrivain et de l'amener à quitter doucement son costume de parade.

D'instinct constamment sur ses gardes, Simon éprouve des difficultés à ressentir les choses simplement et à s'abandonner.

Au contact de Louise, et tout en retenue, il voit un doux sentiment grandir en lui.

Lentement, il se dévoile et ose la séduction.

Sous le charme, Louise, coquine et mutine, le taquine, l'encourage et l'intime au lâcher prise.

C'est doux, sucré, polisson, amusant, charnel, piquant par moments.

On suit avec ravissement l'évolution psychologique des personnages.

Habitué des écrits érotiques, Léon de Griffes a eu bien fait de s'essayer au Romantisme, ce mouvement littéraire lui sied à ravir.

Il a parfaitement cerné le sujet : Sentiments & Emotion sont bel et bien au rendez-vous.

Le tout saupoudré d'humour et de joutes verbales dont on se délecte.

Comme j'ai hâte de lire la suite !!!!!!!


Je l'aimais
Je l'aimais
par Anna Gavalda
Edition : Poche
Prix : EUR 5,00

4.0 étoiles sur 5 Un roman fort, intimiste et touchant., 14 mars 2016
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Je l'aimais (Poche)
Chloé, la trentaine, mariée, maman de deux petites filles vient d'apprendre que son mari Adrien la quitte pour une autre qu'il voit depuis un an.
Triste et désespérée, elle ne fait que pleurer.

Pierre son beau-père, la soixantaine, décide de l'emmener, elle et ses filles passer quelques jours dans la maison de campagne familiale.
Lui qui d'habitude est tellement si insensible, si indifférent à tout ce qui l'entoure, fermé, égoïste et méprisant a pris une décision pour le coup, assez paradoxale.

Il va avec bienveillance la prendre sous son aile, descendre à la cave choisir du bon vin et lui mijoter des bons petits plats.
Les soirées au coin du feu sont propices aux confessions, ils vont donc veiller tard.

Pierre démarre alors un presque monologue inattendu avec sa belle-fille en annonçant :
-« J’ai aimé une femme Chloé, elle s'appelait Mathilde, elle s'appelle d'ailleurs toujours Mathilde. Je l'aimais....oui je l'aimais.... »
Il va partager avec sa belle-fille -son-secret qui le hante depuis de nombreuses années.

Il va se livrer et lui raconter pourquoi il n'a pas tout plaqué pour rejoindre sa jeune bien-aimée.

Il va aussi lui parler de ses manquements, de ses doutes, de ses faiblesses, de ses peurs, de ses contradictions, de son rôle de père de famille, des convenances qui l'ont mis face à lui-même et à ses alternatives de vie.

On assiste alors à une longue confession empreinte de pudeur, de tendresse et de compassion.

Pour la première fois, Pierre se met à parler et se révèle intimement et profondément. On découvre un homme tel qu'il est vraiment au fond de lui, touchant, attachant et aussi amusant et taquin.

Il confesse le bilan d'une vie, résignée, malmenée, "mensongée" , subie, à cause d'un choix, DU choix qu'il n'a jamais osé faire.

Des mots et des maux, intensément dévoilés comme pour la faire avancer et malgré tout l'aider à rebondir. Lui faire comprendre que peut-être, elle vaut certainement beaucoup plus que l'amour qu'elle et son mari avaient pu partager...

Un roman fort, intimiste saupoudré de dialogues percutants. C'est certes raconté avec simplicité mais c'est indéniablement bien écrit.

En somme un bon moment de lecture, ne passez pas à côté de ce roman !


Cinquante nuances de Grey (Version censurée) [Édition spéciale - Version longue + version cinéma]
Cinquante nuances de Grey (Version censurée) [Édition spéciale - Version longue + version cinéma]
DVD ~ Dakota Johnson
Prix : EUR 8,99

2 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
2.0 étoiles sur 5 Le film que j'attendais...quelle déception.... :-(, 6 mars 2016
Le Film-OUILLE....que j'attendais tant......ça fait mal très mal !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Bon je ne vais pas en faire tout un plat, l'assiette à dessert suffira...mais sans le liseré doré à l'or fin l'assiette :-(
Les filles si vous avez aimé le film, STOPPEZ la lecture à partir de now .... (je vous aurai prévenues !!).........................

Pour commencer, il manque des scènes majeures dans ce premier épisode !
OUI !!!! Je sais qu'en deux heures un peu passé, on ne peut pas relater 600 pages d'un tome...crochu...que j'avais tant aimé....comme le chante si bien Art Mengo....
Puis, car tout est important dans un film, je me dois de parler du domicile grand luxe de notre Nuancé. L'Escada : la vue, somptueuse, on garde !!!!!!!!!!!!!!
L'appartement, je ne me le représentais pas vraiment comme ça...
Oui je sais, je ne bosse pas chez Capifrance et je n'étais pas là pour prospecter dans l'immobilier....mais c'est quoi ce sol en marbre si goffu qu'il n'en peut plus...c'est froid et sans âme cet appart' !!

Damidot au piquet tiens ça t'apprendra !!!
J'aurais bien dit le fouet, mais non ça se mérite !!!!!

La fille de Mélanie, alias Anastasia Steele, mignonnette et délicate, des blue eyes qui lui mangent tout le visage, une jolie bouche pulpeuse, une moue attendrissante ; elle est timide, maladroite, inexpérimentée et a little effrontée mais pas assez.
Non non je n'ai pas viré ma cuti, on se détend !!!!!!
L'étudiante colle parfaitement au personnage, exactement comme elle est décrite dans le roman.
Petit bémol quand même qu'il convient de souligner : à peine il la touche que la voilà déjà partie au quarante-douzième ciel..... pas moins.
Christian aux mains d'argent sors de ce corpsssssssssssss !!

Par contre, Carton jaune fluo pour la costumière qui mériterait de repasser son diplôme !!
D'ailleurs, à bien y réfléchir, je me demande même si ça n'est plutôt le chef électricien qui a joué les habilleurs en herbe ?? non ??!!!
Hallucinant ce que la Crise peut entraîner comme dégâts...
Non c'est vrai c'est quoi ces serpillières à la mode "Thérèse de Monsou" dans le Père-No....c'est méga digne des gants à trois doigts qu'elle tricotait pour les petits lépreux de Jakarta ! SOS DETRESSE viens m'aider à m'habiller...
Un autre souci MAJEUR quand même & de taille, Jamie DORNAN, dans le rôle du ténébreux Christian Grey, bon là je vais pas être sympa....

Franchement, les filles, il manque de classe !!! Je n'ai, à aucun moment, retrouvé la droiture, le côté sombre, la proBITé du personnage de la trilogie.
A mon grand regret, je n'ai pas eu l'étincelle qui m'aurait donné envie de crier (car pour celles & ceux qui me connaissent, vous savez que quand j'aime, ben je crie !!! lol) non pas Aline, mais Chrisstiannnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnn, j'en rêvais moi de crier d'abord !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Il a l'œil (les deux même) éteint, il est fade, inexpressif, terne, pas qu'il soit vilain, loin de là ! (comme je n'aime pas critiquer mon prochain :-( ...
Mais le pauvre, on le sent pas à l'aise du tout....comme gêné d'être là....
C'est trop souvent mal joué. Il est trop en retrait, pas assez dedans quoi !!! (dans le film, je précise :P !!)
Je balance sorry.... c'est mou du genou l'affaire ! Rho la la....
Je sais, vous allez me dire, tu le savais, t'étais pas venue voir du Dorcel non plus !!!! ni du -SM digne de ce nom. Çà n'a jamais été le propos d'ailleurs !!!!!
Ok je savais !!!! grrrrr..... mais avouez quand même que lesdites scènes en sont même risibles parfois (je pense notamment à la scène de la fessée...au secours !!! J'en étais presque gênée pour eux....Fort heureusement le ridiCULe ne tue pas !
Et la scène finale dans chambre rouge avec le trop soudain pétage de plombs de Miss Steele....ça en a manqué justement.... de style !!!!!!!!!!!!!).
Sans parler de la scène du glaçon....rendez-nous Kim & Mickey !!!! Hannnnnnnn...... eux nous l'ont fait tellement fait divinement !!!!!
Vous l'aurez compris, la magie GREY n'a pas opéré du tout du tout !!
Quel dommage !!!!!!
Aucun butterfly dans le ventrou, comme je suis déçue !!!!
Le film en fait, je l'aurais plutôt baptisé : "50 NUS-RANCES DE GREY" !
Tout ça pour dire que je reste sur ma faim & sur ma fin aussi !!!!
Mais bon, je CONclurai car il faut bien conclure, et je crois que je vous ai assez saoulés pour aujourd'hui je crois, je conclurai donc, qu'il ressort quelque chose de méga essentiel pour moi de toute cette histoire !!!
Oui CHRISTIAN, je tenais à te dire, rassure-toi, jamais oh grand jamais, je ne te renierai, sache-le !!!!!!!!!!!!
J'ai aimé te lire...vraiment !!!!
Et surtout grâce à toi, j'ai fait un double salto arrière dans la littérature érotique que j'affectionne particulièrement.
Remarque sur ce commentaire Remarque sur ce commentaire (1) | Permalien | Remarque la plus récente : Apr 15, 2016 3:02 PM MEST


Rouge, pair et manque, ép.4
Rouge, pair et manque, ép.4
Prix : EUR 1,49

4.0 étoiles sur 5 Un quatrième épisode sensuel et pimenté..., 6 mars 2016
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Rouge, pair et manque, ép.4 (Format Kindle)
Retour sur le yacht après une chasse au trésor ensoleillée, intense, boueuse et trop rapidement écourtée.

S'ensuit un diner aux saveurs locales sur la terre ferme. Plutôt contrariée, Isabelle réussit finalement à se détendre grâce à son patron, particulièrement enjoué.

Ils remontent à bord pour une partie de poker déshabillé programmée.
La tension monte et arrive à son paroxysme.
Je confirme il fait chaud dans ce bateau !!! ;-)
On assiste à un effeuillage masculin chaloupé sensuel !
Notre croupière sous le charme, s'abandonne dans des bras musclés inspirés.

Un grain de sable et des mots malheureux vont venir déranger et abréger cet épisode charnel.

Eric, reprends-toi, il va falloir désormais la jouer fine, t'es vraiment incorrigible !!! Grrr !!

L'auteur nous tient en haleine avec sa romance aux embruns sensuels et pimentés. Vite la suite !!!!


Above All: Décoller
Above All: Décoller
Prix : EUR 4,99

5.0 étoiles sur 5 Un épilogue époustoufflant... <3, 4 mars 2016
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Above All: Décoller (Format Kindle)
On plonge avec ravissement dans ce troisième tome qui se révèle à la hauteur des deux premiers.

A bord du Percival, on retrouve avec félicité Andréas, Alexi, Zora, Soren, Théodore, Thaddeus et Darlène et les autres.

Des souvenirs rejaillissement. Chacun s'essaie au difficile exercice de la confession et se dévoile petit à petit avec tendresse, pudeur, force et humilité.

Le capitaine Van Allen, si froid par moments, a une façon bien singulière de chuchoter qui lui va à ravir ; le charme continue d'opérer inévitablement.

Des liens se tissent, des complicités naissent. Les sentiments évoluent et se renforcent. Puis le doute s'installe, empreint de dissimulations et de tourments. L'auteur nous plonge alors dans l'attente, haletante et bouleversante.

Le scénario est intense et cadencé, les rebondissements nombreux et inattendus.
On DECOLLE ! ;-)

J'ai souri, j'ai ri, quels dialogues! quelles réparties ! Succulentes, séraphiques et amusantes. Un délice !

L'auteur joue, jongle, virevolte avec les mots, les maux, les éléments et les sentiments.

Je referme ce roman avec un petit pincement au cœur, un goût de trop peu et une indomptable envie d'encore.

Cette jeune auteur talentueuse manie la plume de façon éclatante, passionnée et romanesque. Elle a assurément énormément de potentiel.

J'espère Battista que vous nous réserverez rapidement d'autres vertigineuses et savoureuses lectures.
Remarque sur ce commentaire Remarque sur ce commentaire | Permalien


Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11-13