Profil de Laurent Robert > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par Laurent Robert
Classement des meilleurs critiques: 111.876
Votes utiles : 13

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
Laurent Robert
(VRAI NOM)   

Afficher :  
Page : 1
pixel
Fessée
Fessée
par Olivier Maurel
Edition : Broché
Prix : EUR 12,50

3 internautes sur 9 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 la gifle de la vie, 6 septembre 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : Fessée (Broché)
L'enfant n'est pas un roi. L'enfant n'est pas un dieu. L'enfant n'est pas une espèce en voie de disparition.
Ne pas pas faire le distinguo entre châtiment corporel et fessée me semble tout à fait révélateur de ces glissements de la pensée et de la réflexion sur l'éducation, (puisque c'est le sujet) qui ont cours depuis quelques décennie, à savoir une pensée binaire. J'aime/Je n'aime pas. Oui/non. Il faut/Il ne faut pas... fessée = violence/châtiment corporel. C'est affligeant! La violence ne naît pas de la fessée ni d'une claque sur le visage. La violence est dans l'homme, fait partie inhérente de ses gênes. Regardez autour de vous et pour ne citer qu'un exemple observez le monde du travail... Vos collègues ont-ils tous soufferts de "maltraitance" ? Les conflits guerriers depuis que l'homme s'est construit en société sont-ils le fruit d'enfants battus ? Parler de l'éducation c'est parler de l'homme.
Un enfant qui a reçu quelques fessées et quelques gifles ne devient pas un être fait de violences, ne sachant que reproduire ce modèle d'éducation tout au long de son parcours d'homme. De même qu'un enfant qui n'a pas subi ces "terribles sévices" ne devient pas un être "non violent". J'ai reçu quelques fessées et des gifles. J'ai même croisé la route d'un instituteur dont les claques étaient, elles, d'une extrême violence (avec la volonté de faire mal). Je n'ai jamais reproduis ces gestes ni leur intention. Car un enfant fait très tôt la différence entre la punition et la violence. Il grandit avec ce bagage éducatif et peut sans problème se construire avec lui. J'ai vu à l'inverse beaucoup d'enfants dont les parents n'avaient jamais voulu inclure la fessée ou la gifle dans leur éducation. Ces enfant ne sont pas devenus des personnes violentes d'un point de vue physique certes mais la plupart étaient des petits tyrans, des petits despotes pour leur entourage proche. J'en côtoie encore aujourd'hui. Ces enfants cherchent sans cesse cette limite et poussent un peu plus loin chaque jour celle de leur géniteur qui n'ont pas su la mettre. Car la fessée, la gifle sont des limites et non des violences. La vie, elle, donne des corrections et des limites d'une violence redoutable. Y être préparé peut-être un atout. Il ne s'agit pas dans mon propos d'apologie de la fessée car cet excès là serait tout aussi stupide mais de la ramener simplement à ce qu'elle représente : un élément parmi de nombreux autres qui constituent et construisent l'éducation d'un enfant.


The Voice of Midnight (Std
The Voice of Midnight (Std
Prix : EUR 8,10

2 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
2.0 étoiles sur 5 Les albums s'enchainent, 20 juin 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : The Voice of Midnight (Std (CD)
La discographie des "Residents" représente désormais une somme impressionnante d’enregistrements qui, depuis un peu moins de dix ans, nous sont proposés à un rythme de plus en plus soutenu. Malheureusement celui-ci (comme "Tweedles") tourne très vite en rond. Le projet était certes passionnant et l'adaptation du célèbre conte d'E. T. A. Hoffman semblait tailler sur mesure pour les gars de Shreveport... un peu trop peut-être... car à force de trop caresser la bête (le monstre) dans le sens du poil, il en devient de moins de moins effrayant, impressionnant, décalé, au point qu’on a l’impression qu’il vous lèche les mains. Il me semble que cela sent un peu trop le fond de commerce. Et le type qui écrit ces quelques lignes possède toute la discographie des "Residents"... La puissance onirique d'"Animal lover", l’originalité de sa narration (2004) ou le récit mêlant journal intime et archives de "The River of Crime!" (2006), créations somme toute très récentes au regard de leur carrière, me semble tellement plus riches et inventives en terme d'écriture (musicale, arrangements et lyrique) qu’après de nombreuses écoutes l'intérêt de ces œuvres n’est en rien diminué. Essayez de réécouter régulièrement "The Voice of Midnight", vous allez très vite vous ennuyer. Un mélange désagréable fait de platitude et de conformisme envahit l’album, morceau après morceau et vous laisse une impression de vide, un peu comme ces baraques de fête foraine qui promettent le frisson de l’horreur et dont vous ressortez un vague sourire au lèvres avec le sentiment de vous être fait arnaquer. Lisez la nouvelle ou écoutez l'opéra d'Offenbach, le merveilleux, l'humour, l'horreur, la folie y sont sans commune mesure beaucoup plus présents et efficaces que dans ce pâle opus de "mes amis" un peu à court d'imagination.
Remarque sur ce commentaire Remarque sur ce commentaire (1) | Permalien | Remarque la plus récente : Jan 5, 2014 2:04 AM CET


Tweedles
Tweedles
Prix : EUR 8,00

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
2.0 étoiles sur 5 Ca set la fin..., 20 juin 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : Tweedles (CD)
...un album bavard et très peu inventif musicalement. Le sujet ? Moi, je, le sexe... un sujet éternel revisité sous un vague angle "psychanalytique" ou disons plus modestement introspectif. Why not! Sauf que là le sujet s'épuise vite et que plus les morceaux avancent plus on sent la recette, le savoir faire (les boucles, les juxtapositions, les samples un peu pauvres...) et surtout on a cette désagréable impression qu'il n'y a plus personne "aux manettes". J'ai tous les albums de ces musiciens et c'est vrai que j'ai le triste sentiment que depuis "Animal lovers" ou le projet "The river of crime!", le "groupe" est lentement en train de nous (se?) dire adieu. Quoiqu'il en soit merci les gars pour cet univers que vous avez su renouveler aussi souvent.
Remarque sur ce commentaire Remarque sur ce commentaire (1) | Permalien | Remarque la plus récente : Jan 5, 2014 2:01 AM CET


Touch Yello
Touch Yello
Prix : EUR 32,38

3.0 étoiles sur 5 du savoir faire..., 29 mai 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : Touch Yello (CD)
Certes le dvd est d'une grande qualité technologique et plein d'inventivités visuelles et d'atmosphères où se côtoient un jazz bleu nuit et des formes, des couleurs et des volumes nés de la palette graphique mais la musique (le cd) est quant à elle bien en deçà de toutes ces trouvailles. Les morceaux tournent à mon sens un peu en rond, ne décollent jamais vraiment et les quelques reprises n'apportent pas grand chose aux originaux. L'éclair de création ne semble plus là et après autant d'années de petites perles semées au gré d'albums aussi passionnants que jubilatoires, on ne peut qu'être indulgent. La part de créativité, d'envie, de désir, de recherche semble s'être réduite au fil des ans... reste alors le savoir faire, ce qui est déjà beaucoup et les deux complices maitrisent totalement cet art.


Bien débuter le solfège
Bien débuter le solfège
par Thierry Carpentier
Edition : Broché
Prix : EUR 4,90

3.0 étoiles sur 5 bons conseils et bonne progression, 7 février 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Bien débuter le solfège (Broché)
Il faut déjà avoir quelques petites bases mais cet excellent manuel vous permet de commencer à vous délier les doigts et à comprendre le langage des notes


Nuit
Nuit
par Edgar Hilsenrath
Edition : Broché
Prix : EUR 25,35

6 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 la vie comme une obsession, 21 janvier 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : Nuit (Broché)
Ranek est juif et, comme des milliers d'autres, il est à ce titre enfermé dans le ghetto de Prokov. (J'ai vu des lecteurs se demander pourquoi le personnage était dans un tel lieu, ce qu'il y faisait comme si la seconde guerre mondiale et le génocide planifié par le troisième Reich n'avaient pas existé transformant l'horreur subie par des millions d'hommes en un fait divers oublié et donc qu'il était nécessaire de (re)contextualiser!).
Nous assistons à la survie, au jour le jour, d'un prisonnier de ce ghetto. Sa lutte pour rester en vie est réduite à sa nécessité la plus extrême, heure après heure, un jour après l'autre, un jour après celui-ci puis encore un autre... Pour cela, deux conditions doivent être réunies : être à l'abri et manger. Et si manger et se mettre à l'abri signifient voler la place d'un autre, la nourriture d'un autre, ne partager ni sa couche ni sa pitance, laisser un malade mourir, voler un mort ou lui arracher ses dents en or pour les vendre et ...s'abriter et manger, alors Ranek le fera. Tous le font. Un marché noir du sordide s'est même mis en place. La vie est ramenée à sa nécessité la plus extrême : une demi place sous un banc dans une pièce ou trente personnes s'entassent et engagent une lutte féroce pour la garder, des heures de marche et d'attente pour récolter cinq pommes de terre durcies dont une sur deux est pourrie par le gel. Si Ranek ne le fait pas, il tombe; et s'il tombe, il meurt. Cette équation terrible est poussée dans son horreur quotidienne la plus excessive et son réalisme cru vous fait tressauter le coeur page après page, au point qu'entre deux chapitres, il vous faut parfois faire une pause pour que votre quotidien, les murs de votre chambre, votre canapé douillet, la chaleur de votre appartement, vous redonnent un peu d'oxygène avant de replonger dans l'enfer du ghetto de Prokov.


Tracks & Traces Remixed
Tracks & Traces Remixed
Prix : EUR 12,59

5.0 étoiles sur 5 merci, 3 janvier 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Tracks & Traces Remixed (CD)
merci pour ce cd rare, vraiment Brian Eno est un des créateurs toujours en avance sur son époque à bientôt


Sloggi - Culotte - Femme - Marron (Skin 26)) - FR : 42 (Taille fabricant : 40)
Sloggi - Culotte - Femme - Marron (Skin 26)) - FR : 42 (Taille fabricant : 40)
Prix : EUR 11,95

5.0 étoiles sur 5 hum, 3 janvier 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Sloggi - Culotte - Femme (Vêtements)
super agréable à porter à bientôt pour une prochaine commande sans aucun doute, merci à sloggi et à sa gamme.


Sans Complexe Formosa - Slip - Femme - Beige (Biscuit) - 42/44
Sans Complexe Formosa - Slip - Femme - Beige (Biscuit) - 42/44

5.0 étoiles sur 5 hum, 3 janvier 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Sans Complexe Formosa - Slip - Femme (Vêtements)
super agréable à porter à bientôt pour une prochaine commande sans aucun doute, merci à Formosa et à sa gamme.


Page : 1