Profil de The metalhacker > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par The metalhacker
Classement des meilleurs critiques: 34.362
Votes utiles : 224

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
The metalhacker
(TESTEURS)   

Afficher :  
Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9
pixel
ETAT DES LIEUX DES MUSIQUES EXTREMES Les albums essentiels d un demi siècle de transgression hard rock, metal, punk, hardcore & Co
ETAT DES LIEUX DES MUSIQUES EXTREMES Les albums essentiels d un demi siècle de transgression hard rock, metal, punk, hardcore & Co
par Damien Chaney
Edition : Broché
Prix : EUR 40,00

2 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Un bon bouquin pour connaitre les albums majeurs du metal !!!, 20 janvier 2012
Pour avoir rencontré en vrai les trois auteurs dans une librairie de Pontarlier (où ils me l'ont si aimablement dédicacé), je peux vous dire qu'ils sont très sympas, même si je ne suis resté qu'un court moment.
Venons-en au fait, ce bouquin : avoisinant les 1000 pages, il regroupe tous les albums majeurs qui ont fait ou font encore partie des musts en matière de sorties d'albums metal. Certaines personnes en lisant cet ovrage, à la vue de certains groupes (je pense notamment à Green Day), vont crier au scandale, mais ce livre parle autant aux amateurs de rock que de metal. D'autres vont surement dire qu'il manque pleins de groupes et donc d'albums et que d'autres, figurant dans cet objet, sont dispensables, mais qu'importe, la liste est là, avec le descriptif de chaque groupe et le décorticage de chaque album choisi avec l'année de sortie en sus.
En bref, une bible que tous métalleux et même débutants se doit de posséder pour appréhender ce qu'est cette musique et ces albums essentiels.


Sting In The Tail
Sting In The Tail
Prix : EUR 6,99

2 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Dernière piqure de rappel !, 25 mars 2010
Ce commentaire fait référence à cette édition : Sting In The Tail (CD)
Les Scorpions, qui vont bientot nous quitter et prendre leur retraite bien méritée, nous sortent leur dernier et ultime album qui porte le doux nom de "Sting In The Tail".
On peut s'apercevoir, à l'écoute du skud, qu'il n'ont pas perdu de leur venin et qu'ils piquent toujours avec une dextérité à toute épreuve ! Et question slow, pas besoin de leur apprendre à en faire, ils connaissent la recette (Lorelei et cette musique si lancinante qu'elle donne envie d'enlacer sa bien-aimé comme à l'époque de Still Loving You.
En ce qui concerne les autres chansons du dit skud, on ressent avec plaisir qu'ils sont retournés puiser à la source, qu'ils ont retrouver la pèche du début, les riffs sont là pour le démontrer.
En clair, un skud que les fans du groupe attendaient depuis un long moment !
Remarque sur ce commentaire Remarques sur ce commentaire (4) | Permalien | Remarque la plus récente : Jan 1, 2011 12:06 PM CET


Goi, Rode, Goi !
Goi, Rode, Goi !
Prix : EUR 20,00

5 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Folk Metal majestueux !, 14 février 2010
Ce commentaire fait référence à cette édition : Goi, Rode, Goi ! (CD)
Ayant fait connaissance avec Arkona par le biais de leur album Jizn Vo Slavu, je me doutais bien que je n'allais pas etre décu par leur nouvelle oeuvre qui porte le nom de Goi, Rode, Goi !, et ce fut le cas.
Déjà rien que le fait d'entendre des instruments traditionnels tels que la flute, la harpe, ou bien la cornemuse m'enchante, mais quand en plus ils sont entremelés avec des guitares on ne peut plus énergiques, alors je suis aux anges et l'on atteint le summum du folk. J'ai l'impression, en écoutant le skud, de faire un voyage en terre bretonne ou irlandaise. Les vocaux tantot deaths (pour le chant masculin) ou clair (pour le chant féminin) me font frémir de plaisir. Masha Scream n'a rien à envier aux autres vocalistes officiant dans le folk. Par moment, j'entrerais presque en transe, tellement la musique est prenante. En clair, les amateurs, comme moi, de métal à tendance folk doivent se ruer sur cette galette !
Remarque sur ce commentaire Remarques sur ce commentaire (3) | Permalien | Remarque la plus récente : Feb 21, 2010 2:11 PM CET


Night Is The New Day
Night Is The New Day
Prix : EUR 14,37

8 internautes sur 9 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 chef d'oeuvre de noirceur à l'état brut !, 22 janvier 2010
Ce commentaire fait référence à cette édition : Night Is The New Day (CD)
En cette année 2010, que je souhaite riche en découvertes métalliques pour certains, débarque de nulle part le nouvel effort de Katatonia, combo métal riche d'ambiances sombres et qui compte en ses rangs un chanteur d'exception en la personne de Jonas Renkse (qui officie au poste de guitariste au sein de Bloodbath). Que dire de cet album, sinon qu'il recelle toujours autant de mélodies macabres imparables dans lequel aucun espoir n'est permis. Les guitares n'ont jamais été aussi mélodiques sans pour autant laisser de coté leur penchant agressif qui prend toute son ampleur sur chacune des pistes que forme ce "Night Is The New Day". La batterie n'est pas en reste non plus, martelant et écrasant tout sur son passage. La pochette, dont l'artwork est on ne peut plus soignée, reflette bien l'ambiance générale qui se dégage de ce skud qui est une des sorties majeures de l'année. En clair, un must pour les aficionados de métal gothique.
Remarque sur ce commentaire Remarques sur ce commentaire (6) | Permalien | Remarque la plus récente : Jan 27, 2010 11:14 PM CET


Addicted
Addicted
Prix : EUR 19,00

6 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Addiction douce et forte à la fois !, 25 décembre 2009
Ce commentaire fait référence à cette édition : Addicted (CD)
« Chaque album est différent, est une matérialisation de ta vie au moment où tu l'enregistres. C'est pour ça que je ne pourrais jamais te dire comment sera l'album suivant. »
Devin Townsend. 2005.

Une fois n'est pas coutume, je commence cette chronique par ces mots du grand mage et manitou du métal qui continue de donner son offrande sous forme de quadrilogie en poursuivant après Ki par Addicted.
Comme à son habitude, il nous livre une musique sombre, épuré et en meme temps assez electro mais les guitares ne sont pas en reste non plus ! Ce génie sait s'entourer, quand il le faut, de guests de choix : cette fois-ci, il a jeté son dévolu sur une chanteuse de qualité qui n'est autre qu'Anneke Van Giersbergen (très demandé ces temps-ci, ce qui n'est pas pour me déplaire !) Comparé à Ki, ce deuxième volet (qui en comprend quatre, le prochain étant Deconstruction) est plus violent et moins acoustique donc forcément moins planant pour certains fans du génie qui apprécieraient sa musique dans ses passages calmes !
Concernant la voix, il ne varie pas d'un iota avec toujours sa voix hurlée limite saturée elle aussi mais qui passe toujours aussi bien.
La musique se met en place tout doucement pour finalement exploser vers le milieu de chaque piste ou quand vient la voix si atypique du sieur Devin. Le seul bémol concerne la reprise du titre « Hyperdrive » qui figurait déjà sur « Ziltoid The Omniscient » dans une version plus catchy avec ajout de la voix d'Anneke ! Pourquoi nous avoir resservi cette piste légèrement modifié ? Je me pose la question !

Mais bon, attendez-vous à du gros son prochainement (pour le 3ème volet) car une montée en puissance sur le prochain album est annoncée. Il risque de renvoyer Strapping Young Lad aux rangs de chansonnettes pour pré-ados ! Ca promet !
Remarque sur ce commentaire Remarques sur ce commentaire (11) | Permalien | Remarque la plus récente : Jan 12, 2010 12:31 PM CET


Liebe Ist Fur Alle Da (Edition limitée 2 CD)
Liebe Ist Fur Alle Da (Edition limitée 2 CD)
Prix : EUR 24,28

6 internautes sur 9 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Le malin est entré chez R+ !, 24 novembre 2009
Ce commentaire fait référence à cette édition : Liebe Ist Fur Alle Da (Edition limitée 2 CD) (CD)
Voici donc l'album que tant de fans attendait, le saint-Graal métal/indus de l'année 2009. On pourra dire qu'on l'a attendu de pied ferme, le successeur de Rosenrot (qui était assez bien dans l'ensemble mais très inégal car constitué des chutes d'enregistrement-studio de Reise,Reise). Pour la peine, je m'en vais faire un tracks by tracks :
1) Rammlied: chanson type que R+ se devait de mettre dès l'entrée, histoire de ne pas trop choquer d'avance, elle est assez basique avec des guitares bien mises en avant et les RAMM-STEIN rageurs scandés par le groupe. La surprise vient des choeurs que l'on entend en intro.
2) Ich Tu Dir Weh: chanson à faire danser et pogoter le mosh-pit dans les prochains concerts car le refrain est très entrainant avec des petites interludes de guitares sèches avant le déluge du refrain. A noter qu'au début, la musique est introduite par le clavier de Flake qui joue un electro inquiétant avant que plusieurs rafales de batteries ne l'arrete
3) Waidmanns Heil: Des cors de chasse nous accueille avant que la déferlante guitare-batterie ne déboule comme à l'accoutumée. Pas de grand changement dans le style: on reconnait bien le son R+.
4) Haifisch: l'electro prend le relais sur le début de cette chanson avant que la batterie métronomique de Christoph n'accompagne les guitares et la voix de Till. Je trouve qu'elle fait limite techno car assez martellante à certains moments, mais à la fin on retrouve quelques arpèges de guitares sèches.
5) B********: la moins bonne de l'album, car elle consiste à gueuler le mot Bukstabu avec une phrase en plus pour le refrain, de plus les couplets se résument à 3 phrases. Seule la musique est bien prenante.
6) Fruhling In Paris: LA BALLADE de l'album qui m'a fait penser à Ohne Dich sur Reise,Reise. On peut meme entendre Till chanter une partie du refrain en français (ho non, rien de rien, ho non, je ne regrette rien).
7) Wiener Blut: Là, on verse carrément dans le malsain car elle relate l'affaire Josef Fritzl d'Autriche. On entend meme des pleurs, Till et sa voix sympathique vous invite à le suivre dans la cave et vous souhaite la bienvenue. Murs de guitares en avants ! En clair un titre très glauque !
8)
Remarque sur ce commentaire Remarques sur ce commentaire (12) | Permalien | Remarque la plus récente : Jan 4, 2010 5:07 PM CET


Faith Divides Us - Death Unites Us
Faith Divides Us - Death Unites Us

4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un futur classique du groupe, 6 novembre 2009
Ce commentaire fait référence à cette édition : Faith Divides Us - Death Unites Us (CD)
Le voilà enfin, l'album de PL, tant attendu en cette fin d'année !
A la première écoute, j'avoue avoir été quelques peu dérouté meme si la première piste faisait assez bien le pont avec leur précédent album "In Requiem". Je trouve qu'ils s'éloignent de plus en plus de leur style gothique pour flirter vers du mid-tempo sympho tout en étant bien bourrin. Il faut plusieurs écoutes prolongées pour pénétrer dans l'univers de cette nouvelle offrande des anglais. Le changement de batteur se fait particulièrement sentir sur plusieurs pistes, qui montrent qu'ils n'est pas en reste quand il faut envoyer la sauce. En clair, un bon cru meme s'il est assez difficile d'approche !
Remarque sur ce commentaire Remarques sur ce commentaire (3) | Permalien | Remarque la plus récente : Nov 19, 2009 6:17 PM CET


Forever is the World
Forever is the World
Prix : EUR 15,48

3 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Un très bon album dans la continuité !, 9 octobre 2009
Ce commentaire fait référence à cette édition : Forever is the World (CD)
Theatre Of Tragedy vient d'enfanter un nouveau skud qui répond au doux de "Forever Is The World".
On assiste là à un skud dans la droite continuité du dernier effort "Storm", où l'on découvrait la voix en meme temps que le joli minois de Nell Sigland, la remplaçante de la sublime Liv Kristine. Le groupe officie dans un métal gothique tout ce qu'il y a de plus basique mais où la différence se fait, c'est aux niveaux des guitares, plus accrocheuses et incisives bien plus mises en avant par la production par rapport à "Storm".
Remarque sur ce commentaire Remarques sur ce commentaire (2) | Permalien | Remarque la plus récente : Oct 21, 2009 2:20 PM MEST


Save me From Myself
Save me From Myself
Prix : EUR 13,72

1 internaute sur 4 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 Un album assez réussi mais en demi-teinte, 22 septembre 2009
Ce commentaire fait référence à cette édition : Save me From Myself (CD)
Brian Welch, plus connu par son surnom "head" dans le groupe Korn (à cause de sa, parait-il, "grosse tete") a enfanté en 2007 un skud solo, suite à sa fuite en avant du groupe. En effet, ayant eu une vision (ou plutot un flash) de Jésus, il quitta le groupe et éradiqua de son mode de vie la drogue. Il figure sur l'artwork de la pochette, barbu, à moitié écroulé sur les genoux d'un soldat dont on ne distingue pas son visage.
Question musique, il tient assez la route meme si il officie toujours dans un néo-métal qui à fait ses heures de gloire avec Korn. Il est pèchu comme il faut, mis à part certaines pistes un peu trop baclée, à mon gout : certes, le néo n'est pas une musique très inspiré (mis à part quelques perles!), mais bon, je trouve les arrangements assez molassons. Surement du à une production un peu faite à l'arrache .
Remarque sur ce commentaire Remarques sur ce commentaire (6) | Permalien | Remarque la plus récente : Oct 3, 2009 6:43 PM MEST


Mission : 95 C (Les grand frères)
Mission : 95 C (Les grand frères)
DVD ~ Seann William Scott
Proposé par plusdecinema
Prix : EUR 5,73

4 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un film de second degré fort délirant !, 22 septembre 2009
Ce commentaire fait référence à cette édition : Mission : 95 C (Les grand frères) (DVD)
Ce film réalisé par David Wain nous narre l'aventure de 2 trentenaires complétement immatures qui ont un métier on ne peut plus surprenant : parcourir les lycées de la région en proposant une alternative à la drogue (une boisson verte peu ragoutante), jusqu'au jour ou l'un des deux pète un cable dans un lycée. à partir de là,s'ils veulent échapper à la prison, il doivent devenir des grands frères (une sorte de personne censés remettre des gamins turbulents ou farfelus dans le droit chemin).
Dans ce film très délirant, on peut entendre du Kiss (en particulier "Love Gun") et meme voir les acteurs maquillés comme leurs idoles. Promis, j'en dis pas plus...
On passe son temps à rire d'un bout à l'autre du film. En clair, un bon moment à passer et où les "pamplemousses" sont de la partie. Vous ne comprendrez ce mot que si vous regardez le film.


Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9