Profil de Calvet Gilles > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par Calvet Gilles
Classement des meilleurs critiques: 453.924
Votes utiles : 362

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
Calvet Gilles "calvetg"
(VRAI NOM)   

Afficher :  
Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5
pixel
Little Bitch
Little Bitch

1 internaute sur 7 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 ... ça me fait saliver (entre autre chose)., 29 janvier 2004
Ce commentaire fait référence à cette édition : Little Bitch (CD)
J'ai cherché et trouvé ce qui m'attache à ce disque. C'est pas le rock efficace et juteux de ces chicanos sulfureux. Non. C'est le souvenir de Salma Hayek qui danse avec son python dans le film d'anthologie qu'est "une nuit en enfer" (en angliche : from dusk to dawn, y'a des fois les traduc' des titres sont vraiment à se pisser parmi !). Et donc à chaque fois que j'entends "After dark" l'effet ne se fait pas attendre : (voir le titre de ce texte).
Remarque sur ce commentaire Remarque sur ce commentaire (1) | Permalien | Remarque la plus récente : May 27, 2013 6:48 PM MEST


Testament à l'anglaise
Testament à l'anglaise
par Jonathan Coe
Edition : Broché
Prix : EUR 10,00

3 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Savoureux, 29 janvier 2004
Ce commentaire fait référence à cette édition : Testament à l'anglaise (Broché)
De la littérature anglaise comme on l'aime pleine de références de clins d'oeil (d'yeux?) d'humour détaché et de retenue tout en étant féroce pour les années Thatcher, des microcosmes ou tout se fait et se défait.
A quand le pendant sur nos propres (c'est à dire françaises) années 80/90 ?
Seul reproche : c'est un peu trop long. Le roman gagnerait à se "densifier" ...mais le danger serait de perdre -peut-être- le style et donc la tonalité Donc on touche à rien et on savoure.


Machine Head
Machine Head

7 internautes sur 12 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Message à l'usage des jeunes générations, 7 décembre 2003
Ce commentaire fait référence à cette édition : Machine Head (CD)
Bon soyons clairs une fois pour toutes s’il y a un trio de disques de hard rock anglais qu’il faut ABSOLUMENT POSSEDER dans sa discothèque celui-là en fait partie (avec led Zep 4 et Who’s next).
Je ne vous ferais pas l’insulte de vous présenter "smoke on the water" et "Highway star" mais sachez, bande de morveux qui ne connaissez pas z’encore ce chef-d’œuvre, que c’est l’album climax du quintet le plus « heavy boogy » du côté ouest du channel.
C’est sur cet album que tous les guitaristes en herbe (et boutonneux bien sûr) se sont pris à vouloir être des demi-dieux « blackmoresques »de la 6 cordes électrifiée quand d’autres se sont déchiré les cordes vocales à essayer d’égaler peut-être le plus talentueux des rock singers (avec Bob Plant bien sûr).Toute ressemblance avec un passé pas si lointain de l'auteur de ces lignes etc, etc.
Donc album totalement INDISPENSABLE.
Comment? vous n’êtes pas encore sur le bon de commande? faut vous le dire comment alors ?


L'Âge industriel : Guerre de Crimée, guerre de Sécession, unité allemande : 1854-1871
L'Âge industriel : Guerre de Crimée, guerre de Sécession, unité allemande : 1854-1871
par B. H. Reid
Edition : Broché
Prix : EUR 30,50

11 internautes sur 12 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Pour bien comprendre ce qui se passera par la suite..., 3 décembre 2003
S'il est des périodes fascinantes c'est bien les périodes charnières.
Et quoi de plus emblématique en la matière que le 19ème siècle qui invente le machinisme et le modernisme? Appliqué à la guerre ce même 19ème a quasiment tout inventé des boucheries du 20ème.
Dans un style un peu académique et pas toujours très fluide (la faute à la traduction?) l'ouvrage de Reid constitue un très bon vademecum pour qui s'interesse un peu au monde tel qu'il résulte aujourd'hui.
Deux regrets toutefois : il me semble que d'autres conflits devraient figurer dans cet opus : les 2 guerres des Boers et les guerres hispano-américaines (sans parler des conflits franco-mexicains et franco autrichiens du Second Empire). En effet,elles ont non seulement les mêmes caractéristiques (guerres d'expansion/impérialisme) mais aussi elles font émerger des nouveaux concepts militaro-industriels qui trouveront leur "plénitude" dans les 2 guerres mondiales ultérieures.
Un mot enfin de l'iconographie relativement honnête pour un ouvrage anglo-saxon (en ce qu'il ne minimise pas trop les européens continentaux).
En résumé un livre qu'il faut considérer comme un honnête "stepping stone" et surtout pas comme définitif.


Best Of
Best Of
Proposé par EliteDigital FR
Prix : EUR 22,95

4 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Lost guitar hero, 11 novembre 2003
Ce commentaire fait référence à cette édition : Best Of (CD)
Rick Derringer est un de ces guitar heroes des années 70 qui préfigure les Vaï, Satriani et autres Slash et qui n'ont jamais connu les honneurs des unes des magazines.
Dommage parce que le bonhomme est franchement doué et expérimenté (il a commencé sa carrière en 1965, excusez du peu!)à telle enseigne qu'il a tourné avec des pointures format Johnny Winter.
Alors juste pour la curiosité mélomane venez découvrir le son Derringer à mi-chemin entre le southern rock et le pub-rock.
Et faites le plein de riff que vous ne connaissez pas.
Ca vaut le coup.


Big Soul
Big Soul
Proposé par thebookcommunity_fr
Prix : EUR 28,22

5 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Sachez voir au delà du jingle pub., 19 septembre 2003
Ce commentaire fait référence à cette édition : Big Soul (CD)
Ce groupe est surtout connu pour l'utilisation qu'une marque de schampouingue (je ne sais jamais comment écrire ce mot) de son tube "hippy, hippy shake". Soyez donc curieux et venez voir les p'tits trésors que recelle cet album.Y'en a un paquet.
Si je devais les définir je dirai qu'il y du B 52's mâtiné Iggy pop dans cette galette. C'est-à-dire rage et bonne humeur mélangées au cas où vous auriez mal vu ce que je voulais dire.
D'autre part, d'après ce que j'en sais, cet opus a été assez mal accueilli aux U.S. et super bien en France. (nul n'est prophète...air connu)
Et rien que pour ces deux raisons cet album doit vous apparaître indispensable
Sinon c'est à désespérer de tout.


Bienvenue au club
Bienvenue au club
par Jonathan Coe
Edition : Broché
Prix : EUR 19,80

10 internautes sur 12 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 En panne de superlatifs, 29 juillet 2003
Ce commentaire fait référence à cette édition : Bienvenue au club (Broché)
Pour qui se complaît dans la délectation - forcément morose - de ses jeunes années brûlées dans les 70's voilà un livre qui réjouira grandement.
En effet, qui à cette époque - et malgré le climat politique qui prévalait - n'a pas voulu du fond de son bahut être un tout petit peu britiche (londonien pour être précis) pour approcher les vrais groupes de rock et pas les pâles ersatz dont on devait se contenter de ce côté-ci du Channel?(Ah ! les morceaux de rock progressif qui n'en finissaient pas et qui étaient à chaque fois des morceaux de bravoure et de virtuosité. Et re-ah ! le punk naissant qui s'inventait - aussi - en réaction aux précédents...)
Mais au-delà des réminiscences (personnelles bien évidemment) ce que le bouquin de J. COE réussit de façon magistrale c'est la capture de cette époque pleine de rage et de bouillonnements divers mais aussi la traduction du romantisme et de l'absolutisme des teens. Et ça c'est intemporel.
Bref : un livre qui ne peut se lire qu'en étant dévoré et le seul problème auquel on est confronté c'est de lui trouver des qualificatifs adaptés.
D'où le titre.


Like Swimming
Like Swimming
Prix : EUR 12,34

6 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Changez vos références, 18 juillet 2003
Ce commentaire fait référence à cette édition : Like Swimming (CD)
Si je n'avais pas entendu (au hasard d'un zapping radio) "early to bed", jamais ne me serait venue à l'idée de me procurer un album de Morphine. (Groupe qui au demeurant m'était à peu près inconnu). Mais la magie de leur son, de l'atmosphère que ce trio a su créer est véritablement "ear-catching". Depuis je me le repasse régulièrement (avant de me procurer les opus précédents): C.D. particulièrement RECOMMANDE pour tous ceux qui pensent que le rock a des frontières plus larges que ce qui est infligé à longueur de "commercial-FM".


Full Speed Ahead
Full Speed Ahead

5 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Pêchu!!, 30 avril 2003
Ce commentaire fait référence à cette édition : Full Speed Ahead (CD)
Qui a dit que les Lyonnais sont pas des rockers? Cette galette là leur (dé)montrera qu'au moins dans les 70's le boogie blues rock en France n'était pas en panne........
Ce groupe mal connu et qui chante en anglais (avec un accent pas toujours au top d'où 4 étoiles et pas 5) mérite votre attention.
Prudence toutefois vous risqueriez de devenir accro.


As Heard On Radio Soulwax Vol. 2
As Heard On Radio Soulwax Vol. 2
Prix : EUR 14,99

Aucun internaute (sur 1) n'a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 enthousiasmant, 11 avril 2003
Ce commentaire fait référence à cette édition : As Heard On Radio Soulwax Vol. 2 (CD)
Franchement devant le bric à brac génial que ces deux types ont compilé il ne me vient pas d'autre mot. Faire coexister dans un seul flot le velvet vanessa P. les destiny child (qui aurait dit qu'un jour j'aurai pu apprécier ça??!!)nena etc et que ça raconte quand même quelque chose : chapeau!
Bref si comme moi vous êtes ecclectic rock et que vous aimez bien Daft Punk et Propeller Head allez-y c'est d'la bonne.


Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5