Profil de JoBill > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par JoBill
Classement des meilleurs critiques: 5.477
Votes utiles : 248

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
JoBill (France)

Afficher :  
Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5
pixel
Apocalypse Now Redux [Édition Single]
Apocalypse Now Redux [Édition Single]
DVD ~ Marlon Brando
Prix : EUR 7,81

5.0 étoiles sur 5 Le bout de la route, 9 septembre 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Apocalypse Now Redux [Édition Single] (DVD)
Ce redux pose une nouvelle couche de noir... sur un fond noir.
Les scènes ajoutées au montage initial apportent leurs lots de nouveaux fantômes, des bouts d'humanités perdus face à des événements dépassant l'entendement, chacun y apportant sa solution, sa réponse puisée au fin fond de soi, de son âme, afin d'avoir une chance de pouvoir y survivre... ou pas.
Si il en reste encore à croire que 'Apocalypse now' est un film de guerre, ils devraient être convaincus par ce redux qu'il ne s'agit là que d'un film sur les tréfonds de l'homme face à ce qu'il peut produire de plus effroyable.
L'ensemble reste absolument époustouflant, à voir et à revoir, encore et encore... ne serait-ce que pour se rappeler régulièrement ce que le cinéma peut être quand il est maîtrisé à la perfection... on ne regarde pas ce film, on y plonge : mais attention, il n'y a pas de main-courante dans cet escalier qui vous emmènera en enfer.


La télécratie contre la démocratie : Lettre ouverte aux représentants politiques
La télécratie contre la démocratie : Lettre ouverte aux représentants politiques
par Bernard Stiegler
Edition : Poche
Prix : EUR 7,20

3.0 étoiles sur 5 Espoir citoyen, 24 août 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Texte légèrement suranné car faisant référence de manière récurrente à la campagne présidentielle française qui opposa Sarkozy à Royal.
Les postulats de base sont répétés encore et encore, cela aide assurément à la compréhension des idées mais cela peut devenir assez lourd, page après page.
L'ensemble donne un peu une impression difficilement acceptable de complot planétaire quant aux fonctionnements et aux but de la télévision, là où il y aurait plutôt un ensemble de techniques de communication effectivement appliqué et développé au niveau des télé-médias, mais dans des buts qui ne sont pas forcément concertés. A ce sujet plutôt considérer des livres relatant la naissance de ces techniques, à une époque où le mot 'propagande' n'était pas camouflé derrière celui de 'communication' (Propaganda -- Le Viol des foules par la propagande politique).
Maintenant l'auteur veut y croire, parce qu'il y a évidemment de l'espace pour que chacun de nous fasse autre chose que de s'opposer passivement aux changements, mais pour occuper cet espace il faudra que chacun de nous se bouge!


Her (Oscar® 2014 du meilleur scenario original)
Her (Oscar® 2014 du meilleur scenario original)
DVD ~ Joaquin Phoenix
Prix : EUR 17,99

3 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Plaisir cinématographique trop rare!, 31 juillet 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Her (Oscar® 2014 du meilleur scenario original) (DVD)
Le film est d'une finesse et d'une humanité rare. Il y a évidemment une histoire d'amour désincarnée mais qui peut se rapprocher de celles que nous pouvons déjà avoir par discussion/chat interposé, entre humains, relations qui peuvent devenir troublantes, puisque mettant face à face la seule essence humaine, les critères physiques pouvant facilement être gardés en arrière plan.
C'est pourquoi le film me semble parler et questionner également les perspectives post-humaines. Débat vertigineux (Technocorps : La sociologie du corps à l'épreuve des nouvelles technologies, Demain les posthumains: Le futur a-t-il encore besoin de nous ?) magnifiquement et subtilement illustré dans ce film. L'Intelligence artificielle (IA) se développe de manière 'inconçue', au point que des humains puissent se mettre à leur service (intéressante et troublante perspective) et qu'elles finissent par avoir leur propre environnement adapté, bientôt rejoints par des humains digitalisés (à ce sujet : Transcendance). Tout cela sans aucune notion de propriété ni de contrôle limitatif par les humains.
Le réalisateur nous relate donc tout autre chose qu'une simple histoire d'amour, la place des IA auprès des humains étant ouvertement évoquée et questionnée.
Une fois cela affirmé, je trouve qu'il y a quelques images d'Épinal complètement surannées qui aurait pu être évitées. La 'frayeur' de la techno-solitude date de l'avènement du télégraphe, du téléphone, de la télévision et finalement de l'Internet. Malgré ces avancées et ses révolutions successives, l'humain a toujours gardé plaisir a côtoyer d'autres humains, les technologies n'ayant fait qu'ajouter de nouveaux vecteurs de communication sans annihiler les autres. La société dépeinte me paraît en ce sens inutilement caricaturale, mais peut apparaître tel un débordement accidentel de l'attachante (et hyper-humaine) mélancolie (de celle de la trempe de Taxi Driver [Blu-ray]) du personnage principal. Malgré cela, l'ambiance est très prenante, confortable et visuellement fascinante, la société dépeinte peut apparaître un peu trop travaillée, mais cela participe au façonnage de l'identité du film. À partir de là, on a envie de revoir et revoir encore ce film, tellement les dimensions de lecture sont multiples, il y a bien longtemps que je n'avais pas eu un tel plaisir au visionnage d'un film!


Héritage
Héritage
DVD ~ Hafsia Herzi
Prix : EUR 17,00

3.0 étoiles sur 5 Mollasse humaine, 20 juillet 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Héritage (DVD)
Une manière un rien académique de filmer (mais c'est un premier film) et peut être une famille (un peu) trop nombreuse pour que l'histoire de chaque personnage ne soit pas que uniquement survolée, tant il est vrai que la réalisatrice cherche à nous dire énormément de choses. Le film aurait peut être gagné en profondeur et en pesanteur (ambiance) en prenant un peu plus le temps, quitte à pousser le film vers les 2h de durée.
Cela dit, le spectateur entre bien dans cette famille, qui ne va cesser de s'effriter telle la mollasse, la famille apparaissant n'avoir plus aucun ciment, l'intérêt personnel prenant implacablement le pas sur le groupe familial. De bonnes idées éparses et quelques scènes d'une belle intensité rendent ce film attachant, laissant le spectateur avec une belle amertume à l'âme, ce qui est une réussite en soit.


Le répertoire des sauces
Le répertoire des sauces
par Eric Trochon
Edition : Relié
Prix : EUR 15,50

2.0 étoiles sur 5 Accès difficile, 13 juillet 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le répertoire des sauces (Relié)
Très technique, il manque là très certainement un index multiple afin d'accéder directement à une recette données suivant les critères classiques ingrédients, accompagnement...
Il s'agit là très clairement d'un ouvrage destiné aux personnes expérimentées, de là, en tant que dilettante de la cuisine, je le trouve difficile d'accès.


Demain les posthumains: Le futur a-t-il encore besoin de nous ?
Demain les posthumains: Le futur a-t-il encore besoin de nous ?
par Jean-Michel Besnier
Edition : Poche
Prix : EUR 8,00

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Vertige humain, 13 juillet 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Demain les posthumains: Le futur a-t-il encore besoin de nous ? (Poche)
À la lecture de ce livre nous nous retrouvons face au Néant et au Tout simultanément.
Le néant car l'homme est face à un territoire totalement vierge où rien n'est écrit et où lui seul tient la plume qu'il a lui même fabriquée.
Le Tout car au delà de la plume l'homme a atteint les moyens de se transcender, de se transformer, de se redéfinir... Ne reste plus qu'à déterminer où commence et finit l'homme, ce dernier étant en passe de devenir son propre dieu, ultime crise narcissique pré-mortem.
La réflexion donne le vertige mais est évidemment très stimulante et passionnante, et c'est peut être là que réside la complexité ou la stupidité de l'homme, dans cette capacité à organiser et planifier méthodiquement sa propre disparition.
L'ensemble est très documenté, les ouvrages référencés (dont certains passages sont généreusement cités) apparaissent très clairement tout au long de la lecture qui reste très accessible et offre une réflexion à 360 degrés, voir quantique, de la perspective posthumaine.


RUR : Rossum's Universal Robots
RUR : Rossum's Universal Robots
par Karel Capek
Edition : Broché
Prix : EUR 8,00

5.0 étoiles sur 5 Science faction, 6 juillet 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : RUR : Rossum's Universal Robots (Broché)
Sorte de condensé-résumé des peurs qui alimentent littérature et cinéma depuis des décennies. Les robots sont ici des clones biologiques qui ont dépassés le cap (inutile et intermédiaire) de la mécanisation auquel nous en sommes toujours.
Le texte (de 1920) dispense avec une certaine légèreté et un avant gardisme certain des inquiétudes qui nous animent aujourd'hui.
A lire pour le charme simultanément désuet et simpliste du texte mais qui pose sur la table des questions qui commencent gentiment à tarauder les humains face à la déferlante 'science faction' contemporaine.


Zodiac
Zodiac
par Neal Stephenson
Edition : Broché
Prix : EUR 8,40

3.0 étoiles sur 5 Poisseux à souhait!, 22 juin 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Zodiac (Broché)
Cela prend un peu de temps à démarrer, il y a des répétitions, des longueurs et des passages sans réel intérêt et sans apport pour le récit dans toute la première moitié du livre. Typiquement, cet espace aurait pu être utilisé afin d'approfondir certains personnages et leurs relations au protagoniste principal.
Le livre prend ensuite et finalement un peu de vitesse, d'épaisseur, de tenue mais pour tout de même laisser une impression moyenne, l'ensemble ayant pu être beaucoup plus prenant et égal si les événements étaient un peu plus liés entre eux, l'avancement de l'intrigue un peu plus également disséminé.
Tout est agrémenté de bons mots, faisant parfois converger le style vers du San Antonio, léger donc, mais qui percute assez systématiquement.
Nous sommes là assez loin du rythme et de la qualité de Snow Crash: Roman/Le Samouraï virtuel, mais le lecteur passe tout de même un bon moment.


Technocorps : La sociologie du corps à l'épreuve des nouvelles technologies
Technocorps : La sociologie du corps à l'épreuve des nouvelles technologies
par Brigitte Munier
Edition : Broché
Prix : EUR 15,00

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Superbe réflexion, 9 juin 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Des quelques ouvrages que j'ai pu lire sur le sujet, c'est de loin le plus intéressant. La forme (compilation de textes de différents auteurs) y est assurément pour beaucoup, puisque nous échappons au techno-messianisme parfois écrasant mais également à l'humano-conservatisme parfois inquisitoire... et cette sorte d'objectivité fait le plus grand bien au lecteur.
Les textes sont très accessibles, tous pointent de nombreuses références et évoquent tous les personnages qui ont participés à la révolution informatique, génétique et ce qui en a découlé pour arriver aux notions de transhumain et posthumain. Il est donc aisé de développer de nombreux points plus spécifiques en continuant la lecture sur les autres ouvrages pointés par les intervenants.

Ce livre m'apparaît être une excellente contre-balance (voir une contre-balance nécessaire!) au livre La mort de la mort qui lui fonctionne beaucoup mieux commercialement, mais qui expose le même problème de manière beaucoup plus partial, voir étouffante.


La mort de la mort
La mort de la mort
par Laurent Alexandre
Edition : Broché
Prix : EUR 20,50

3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Rouleau compresseur, 1 juin 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : La mort de la mort (Broché)
Le livre m'est apparu comme étant assez inégal dans sa qualité. Une bonne moitié (voir les deux tiers) du livre n'est autre qu'un formidable rouleau compresseur en faveur des bio-technologies existantes et à venir (sans être spécialiste, certaines assertions me semblent être un peu rocambolesques, comme la possibilité à venir de pouvoir faire repousser nos membres?!), rouleau compresseur qui finit par niveler l'esprit du lecteur jusqu'à l'énervement tellement cela est fait avec insistance et répétition (cela m'a rappelé ici la forme du livre de Jeremy Rifkin sur les nouvelles énergies La troisième révolution industrielle). Il faut donc faire là le tri entre les projections optimistes de l'auteur parfois affirmées très gratuitement je trouve et celles basées sur de possibles recherches en cours. Sur ce point de vue, la lecture additionnelle d'autres articles de recherche ou d'autres livres me semble être indispensable afin d'explorer et approfondir correctement le sujet (considérer par exemple la lecture du livre Technocorps : La sociologie du corps à l'épreuve des nouvelles technologies).
La fin du livre m'a semblé être la partie la plus intéressante, avec un début de réflexion posée qui prend progressivement le pas sur l'optimiste certain de l'auteur.
On reste cela dit sur sa faim, un pan entier très important du sujet manquant clairement à l'appel de mon point de vue: l'impact des investissements privés quant à la disponibilité de toutes ces avancées biotechnologiques. Il est possible de faire un parallèle avec ce qui se passe dans la génétique animale et végétale, où des groupes industriels type Monsanto ont largement breveté le vivant et en contrôle très fermement l'accès (agriculteur sous contrat, interdiction d'utiliser une récolte OGM pour planter la suivante etc...). L'état providence (très souvent cité par l'auteur), au delà du fait qu'il n'existe plus, ne pourra pas et ne sera certainement pas à la source des développements futurs que le NBIC connaîtra. De là, nous pouvons facilement avoir un doute sur la manière dont toutes ces avancées biotechnologiques nous serons proposées: seront-nous propriétaires de ces nano-machines (fabriquées par une société privée lambda) qui protégerons nos cellules, notre corps des agressions des maladies, ou bien seront-elles en location... location qui pourrait être gratuite si nous acceptons que certaines de nos données biologiques soient exploitées par la sus-nommée société... bref des questions intéressantes qui auraient pu être couvertes si le rouleau compresseur avait laisser un peu plus de place.
L'ensemble reste intéressant, cela ouvre beaucoup de portes, cela pose beaucoup de questions, à prendre/lire avec un certain esprit critique tout de même.


Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5