undrgrnd Cliquez ici Baby ValentinB nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_HPTV Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Montres soldes Bijoux Soldes
Profil de P. Toche > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par P. Toche
Classement des meilleurs critiques: 22.811
Votes utiles : 86

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
P. Toche
(VRAI NOM)   

Afficher :  
Page : 1 | 2
pixel
Les insectes en BD T01
Les insectes en BD T01
par Christophe Cazenove
Edition : Album
Prix : EUR 10,60

5.0 étoiles sur 5 Parfait pour mon fils de 6 ans, 5 février 2016
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les insectes en BD T01 (Album)
Un série de 3 tomes magnifique, instructive et ludique, que mon fils de 6 ans adore.

Dans le genre, mon fils adore:

une série en 4 tomes sur les dinosaures:
http://www.amazon.fr/gp/product/2818901669?keywords=dinosaures%20bd&qid=1454662588&ref_=sr_1_1&sr=8-1

une série en 3 tomes sur les animaux marins:
http://www.amazon.fr/Les-animaux-marins-BD-T01/dp/2818923832/ref=pd_sim_14_3?ie=UTF8&dpID=61QDqm7%2B2KL&dpSrc=sims&preST=_AC_UL160_SR118%2C160_&refRID=0JAEBNH0G9P2VYSXEQT3


Le Club des Cinq 01 - Le Club des Cinq et le trésor de l'île
Le Club des Cinq 01 - Le Club des Cinq et le trésor de l'île
par Enid Blyton
Edition : Broché
Prix : EUR 5,70

5.0 étoiles sur 5 Excellente interprétation d'Enid Blyton, 4 février 2016
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le Club des Cinq 01 - Le Club des Cinq et le trésor de l'île (Broché)
On vit circuler des critiques virulentes à l'encontre des traductions récentes de la série du «club des cinq» d'Enid Blyton. Le passé simple disparut, on prit nos enfants pour des crétins, ce fut une honte. Pour en savoir plus, je fis une comparaison rapide des traductions (voir ci-dessous). Verdict: les traductions françaises ne furent pas particulièrement fidèles, mais je préfère celle-ci, la traduction d'Anne-Laure Estèves, plus directe et plus simple, dans l'esprit de Blyton. A comparer les deux traductions, les lourdeurs de Claude Voilier n'en sont que plus visibles. De la disparition du passé simple, je me réjouis deux fois, une fois au passé simple et une fois au présent. A ceux qui se désolent de la baisse de niveau: vous fûtes, sans le savoir, «l'esclave d'un traducteur défunt».

Commençons par le texte original (copié d'une version que j'ai sous la main):

Five on a Treasure Island, texte original publié en 1942:

'Mother, have you heard about our summer holidays yet?' said Julian, at the breakfast-table. 'Can we go to Polseath as usual?'
'I'm afraid not,' said his mother. 'They are quite full up this year.'
The three children at the breakfast-table looked at one another in great disappointment. They did so love the house at Polseath. The beach was so lovely there, too, and the bathing was fine.
'Cheer up,' said Daddy. 'I dare say we'll find somewhere else just as good for you. And anyway, Mother and I won't be able to go with you this year. Has Mother told you?'
'No!' said Anne. 'Oh, Mother is it true? Can't you really come with us on our holidays? You always do.'
'Well, this time Daddy wants me to go to Scotland with him,' said Mother. 'All by ourselves! And as you are really getting big enough to look after yourselves now, we thought it would be rather fun for you to have a holiday on your own too. But now that you can't go to Polseath, I don't really quite know where to send you.'
'What about Quentin's?' suddenly said Daddy.

Traduction mot-pour-mot faite par moi:

«Mère, avez-vous entendu parler de nos vacances d'été?» dit Julien, à la table du petit-déjeuner. «Peut-on aller à Polseath comme à l'accoutumée?»
«Je crains que non» dit sa mère. «Ils sont tout à fait complets cette année.»
Les trois enfants à la table du petit déjeuner se regardèrent grandement déçus. Ils aimaient tant la maison de Polseath. La plage y était si charmante, de plus, et les bains agréables.
«Gardons le moral» dit papa. «J'ose dire que nous trouverons un autre endroit tout aussi bien pour vous. Et de toutes façons, votre mère et moi ne serons pas en mesure de partir avec vous cette année. Est-ce que votre mère vous l'a dit?»
«Non!» dit Anne. «Oh! Mère est-ce vrai? Ne pouvez-vous vraiment pas venir avec nous pour nos vacances? Vous le faites toujours.»
«Allons, cette fois papa veut que j'aille en Écosse avec lui» dit Mère. «Tout seuls! Et comme vous êtes désormais assez grands pour vous débrouiller tout seuls, nous pensâmes que ce serait plutôt amusant pour vous aussi de passer ces vacances tout seuls. Mais maintenant que vous ne pouvez pas aller à Polseath, je ne sais certes plus où vous envoyer.»
«Et chez Quentin?» dit papa soudain.

Traduction de Claude Voilier, Le club des cinq et le trésor de l'île, édition Hachette (Nouvelle Bibliothèque Rose), vers 1967:

« MAMAN », demanda François ce matin-là alors que toute la famille se trouvait réunie autour de la table du petit déjeuner, « maman, as-tu décidé où nous passerions nos grandes vacances cette année ? Retournerons-nous à Grenoble comme l'été dernier ?
' Non, répondit Mme Gauthier. Je crains que ce ne soit pas possible. Les hôtels sont déjà complets et les touristes ne cessent d'affluer de partout. »
François, Mick et Annie firent la grimace. Tous trois échangèrent par-dessus leurs bols des regards consternés. Grenoble était une ville si agréable ! C'était un centre d'excursions charmantes et on y respirait l'air pur de la montagne.
« Allons, dit M. Gauthier, ne vous désolez pas d'avance. Nous trouverons bien quelque autre endroit où vous envoyer et où vous vous amuserez autant. De toute façon, votre mère et moi ne pouvons partir avec vous cette année. Maman ne vous avait pas prévenus ?
' Non ! s'écria Annie. Est-il vraiment impossible que vous preniez vos vacances avec nous cet été ? Nous étions toujours restés ensemble jusqu'à présent.
' Sans doute, répondit Mme Gauthier, mais cette année-ci papa désire que je l'accompagne dans le Nord en voyage d'affaires. Alors, comme vous êtes maintenant assez grands pour vous débrouiller seuls, nous avons pensé que cela vous amuserait de passer vos vacances tous trois ensemble. Cependant, étant donné qu'il n'y a pas de place à Grenoble, et qu'il ne saurait être question que vous restiez à Lyon, je me demande bien où nous allons vous envoyer...
' Pourquoi pas chez les Dorsel ? » proposa soudain papa.

Traduction de Anne-Laure Estèves, Le club des cinq et le trésor de l'île, édition Hachette, 2006:

- Maman, demande François un matin alors que toute la famille est réunie autour de la table du petit déjeuner, tu as décidé ce que nous allons faire pour les grandes vacances, cette année? Nous retournons dans les Alpes comme l'été dernier?
- Non, répond Mme Gauthier. Je pense que cela ne sera pas possible. Tout est déjà complet.
François, Mick et Annie échangent par-dessus leurs bols des regards consternés.
- Allez, dit M. Gauthier, ne faites pas cette tête. De toute façon, maman et moi nous ne pourrons pas partir avec vous cette année. Maman ne vous a pas prévenus?
- Non! s'écrie Annie. Vous êtes surs que vous ne pouvez pas partir avec nous? C'est la première fois que ça arrive...
- Je sais, l'interrompt Mme Gauthier, mais cette année, papa voudrait que je l'accompagne pour un voyage d'affaires. Alors nous nous sommes dit que cela vous amuserait de passer vos vacances sans nous pour une fois. Mais je ne sais pas du tout où nous allons vous envoyer...
- Pourquoi pas chez les Dorsel? propose soudain M. Gauthier.

Quelques remarques objectives: comme pour la traduction de Claude Voilier, les personnages acquièrent un nom de famille. Il s'agit ici d'une «amélioration» car dans le texte original, Enid Blyton s'est emmêlé les pinceaux, nommant la famille tantôt Kirrin, tantôt Barnard, et se trompant sur les liens de familles entre cousins. Dans les deux traductions soumises à notre analyse, les noms de lieux sont transposés à la France: Grenoble, les Alpes... cette habitude m'irritait quand j'étais petit et encore plus aujourd'hui, mais l'exception française est à ce prix.

Quelques remarques subjectives: Le style de Blyton est pauvre, subordonné au récit, ce qui n'est pas une surprise quand on sait qu'elle a écrit plus de 700 livres. Cette nouvelle traduction est une excellent interprétation du texte d'Enid Blyton.


Parlons provençal : Langue et Culture
Parlons provençal : Langue et Culture
par Philippe Blanchet
Edition : Broché
Prix : EUR 17,00

2.0 étoiles sur 5 mauvaise note pour l'édition, 20 janvier 2016
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Parlons provençal : Langue et Culture (Broché)
Cette édition est très médiocre: la reliure est de piètre qualité, 3 pages sont complètement blanches (et le texte de ces pages manque), et il y a des fautes de typographie un peu partout.

Pour ce qui est du texte, il commence par des généralités sans intérêt sur les personnes «provençales», enchaîne avec des généralités sur les types de son et les règles d'orthographe, plutôt intéressant: il y a des exemples pour illustrer le propos, c'est clair et utile. En revanche, ce livre manque de tableaux récapitulatifs, de tableaux de conjugaison, des pronoms, etc.. et, de plus, il est à compléter avec le CD, ce qui n'est indiqué nulle part.

En résumé, le travail de Phillipe Blanchet est à saluer, mais la qualité du livre gâche tout plaisir.


Kenwood BM450 Machine à Pain + Distributeur
Kenwood BM450 Machine à Pain + Distributeur
Prix : EUR 136,00

Aucun internaute (sur 1) n'a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 excellent, 18 janvier 2016
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Kenwood BM450 Machine à Pain + Distributeur (Cuisine)
acheté et offert donc pas vraiment en mesure de faire un commentaire précis, mais les destinataires nous ont communiqué leur entière satisfaction.


Moulinex OW610100 Machine à Pain 1650 W
Moulinex OW610100 Machine à Pain 1650 W
Prix : EUR 109,00

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 mieux que prévu, 25 août 2015
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Moulinex OW610100 Machine à Pain 1650 W (Cuisine)
Acheté pour offrir, le pain était parfait, les instructions très claires, mieux que notre machine (que je ne citerai pas!).

N'hésitez pas.


Les P'tites Poules - La petite poule qui voulait voir la mer
Les P'tites Poules - La petite poule qui voulait voir la mer
par Christian Jolibois
Edition : Poche
Prix : EUR 4,90

5.0 étoiles sur 5 parfait pour apprendre le français comme langue étrangère, 25 août 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les P'tites Poules - La petite poule qui voulait voir la mer (Poche)
«La petite poule qui voulait voir la mer» de Christian Jolibois et Christian Heinrich, premier volume d'une série d'au moins 12 livres.

Ce premier volume est conseillé à partir de 4 ou 5 ans, ne pas trop tarder surtout pour ceux qui ont un grand frère: c'est l'histoire d'une poulette et tous les garçons de 7 ou 8 ans n'accrocheront pas forcément. Mais je pense que s'ils sont familiarisés à cet univers assez tôt, ils y reviendront quand leur capacité de lecture autonome le leur permettra, même à 8 ou 9 ans.

Parfait pour mon fils de 6 ans pour qui le français est une langue étrangère: langage clair, précis et accessible, dessins superbes et pertinents. Pour chaque phase de l'histoire, il y a un dessin qui permet de suivre concrètement les développments et clarifier le cas échéant.

Par exemple, quand on parle de maïs, un épi de maïs est dessiné. Ce n'est pas toujours le cas des livres pour enfants, qui sont souvent écrits pour des enfants apprenant à lire mais qui maîtrisent déjà bien la langue; le texte parlera de maïs mais l'épi ne sera pas dessiné. Et c'est particulièrement utile pour les anglophones, dans ce cas précis, car le mot «corn» est assez vague («maize» existe mais est peu utilisé et on dit «corn» pour un peut toutes les graines, au Royaume Uni en tout cas). A chaque page le souci du détail est évident.

Autre exemple: le texte utilise le mot «caravelle» et le dessin montre bien une caravelle. Cela peut sembler élémentaire, mais en vérité nombreux sont les livres pour enfants qui manquent de précision et écriront «voilier» ou «bateau». Cela permet de parler aux enfants des différentes sortes de voiles, par exemple. Le texte n'abuse pas de mots «compliqués» (comme caravelle) ni d'expressions figurées, sauf pour faire des jeux de mots de temps en temps.

Je veux insister sur la clarté du style: aucune faute de goût.

Nous avons aussi lu «Les P'tites Poules, la Bête et le Chevalier», qui est superbe. (notez que les auteurs utilisent les lettres majuscules à bon escient!)


Savoir Risquer Sa Vie-Autoportrait d'un Homme Engage
Savoir Risquer Sa Vie-Autoportrait d'un Homme Engage
Prix : EUR 3,99

5.0 étoiles sur 5 enregistrements sonores qui ont servi à "Le langage est ma patrie", 14 août 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Savoir Risquer Sa Vie-Autoportrait d'un Homme Engage (CD)
Autant que je puisse en juger, il s'agit des enregistrements sonores ayant servi au livre d'entretiens intitulé «le langage est ma patrie». (Je le note car je ne le savais pas au moment où j'ai acheté les deux articles, ça ne saute pas aux yeux dans la description de l'article)

Dans ces entretiens, Jorge Semprún revient sur les grandes lignes de son histoire, guidé par les questions de Franck Appréderis.

Ces échanges sont une excellente introduction à l'oeuvre de Jorge Semprún, pour quelqu'un qui aurait lu un de ses livres et s'intéresserait à l'homme et à sa vie.

Ayant pour ma part tout lu ce qu'on trouve dans le commerce de et sur J.S., je n'ai rien appris dans ces entretiens que je n'avais déjà lu ailleurs. Ce CD m'a même laissé une impression curieuse: comment J.S. n'a pu ne donner que des éléments déjà utilisés dans ses livres sans (ne serait-ce qu'involontairement) mentionner un détail nouveau ou une anecdote nouvelle? Peut-être est-il au stade de sa vie où il se souvient de ses souvenirs écrits mieux que de sa propre vie ...

La qualité de l'enregistrement n'est pas exceptionnelle, mais on entend assez clairement les propos échangés. Le livre est une version épurée de ces échanges, sans les hésitations, les redites, etc.. (je n'ai pas fait une comparaison scientifique du contenu de chacun, mais ayant écouté le CD après avoir lu le livre, c'est évident)


Le Papou blanc : Naufragé volontaire chez les sauvages de Nouvelle-Guinée (1871-1883)
Le Papou blanc : Naufragé volontaire chez les sauvages de Nouvelle-Guinée (1871-1883)
par Nikolaï Mikloukho-Maklaï
Edition : Broché

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 un récit unique, une aventure en pays non conquis, 26 janvier 2014
J'ai lu ce livre il y a si longtemps, bien avant qu'Amazon n'existe, je ne pourrais aujourd'hui en faire une critique détaillée, mais comme je remarque qu'il n'y a aucun commentaire, je veux juste dire que c'est un récit unique par un jeune anthropologue russe brillant, un humaniste et scientifique rigoureux, un des premiers (sinon le premier) occidental à s'aventurer en Papouasie - Nouvelle Guinée. Il se fait échouer sur la plage avec un jeune assistant, il étudie et apprend les langues et les moeurs, si mes souvenirs sont bons il prend femme, il retourne en Russie plaider fait et cause pour les papous...

Si vous êtes arrivés sur cette page, n'hésitez pas, c'est un récit palpitant, émouvant, irremplaçable. Un voyage dans le temps.

les français ont de la chance car on ne trouve pas ce livre dans beaucoup de langues, je ne l'ai jamais trouvé en anglais par exemple.


Pocoyo (Apprendre en riant) - Vol. 1 + 2 + 3
Pocoyo (Apprendre en riant) - Vol. 1 + 2 + 3
DVD ~ Blanche Ravalec

5.0 étoiles sur 5 Apprendre en riant - liste des épisodes, 6 janvier 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Pocoyo (Apprendre en riant) - Vol. 1 + 2 + 3 (DVD)
1. Pocoyo c'est super, mon fils 5 ans adore depuis qu'il a 3 ans.

2. Mon fils connaît les 3 DVDs que nous avons par coeur, en Anglais, et il a commencé à les regarder en Français sur Youtube, donc j'ai décidé de lui acheter la V.F. C'est un outil super pour apprendre les langues. Il a ainsi appris à compter en Espagnol! (car sur Youtube on trouve la version espagnole facilement, car Pocoyo est espagnol de naissance). Je voulais les mêmes épisodes que nous avons déjà, pour qu'il apprenne plus facilement.

3. S'y retrouver avec tous les épisodes était compliqué, donc après enquête sur quelques sites j'ai trouvé les noms en Français (qui sont d'ailleurs identiques aux titres anglais), que je copie ci-dessous pour info:

Pocoyo (Apprendre en riant) - Vol. 1 - DVD

16 épisodes :
1. Chut !
2. Pocoyo danse !
3. Roulements de tambour !
4. Le parapluie
5. Le grand mystère !
6. Un cadeau pour Elly
7. Le gros rhume
8. Les bulles
9. La surprise
10. Le balai
11. Allo ?
12. Va chercher, Loula !
13. Un petit nuage
14. Le restaurant
15. La corde à sauter
16. Cache-cache

Pocoyo (Apprendre en riant) - Vol. 2 - DVD

18 épisodes :
1. Le Tambour
2. La Course
3. Pas touche !
4. Les Empreintes de pas
5. L'Arrosoir
6. L'Etoile
7. Le Hoquet
8. Pato joue les facteurs
9. Loula est triste
10. La Partie de base-ball
11. Elly a des boutons
12. Les Extraterrestres
13. Une surprise pour Pocoyo
14. Bébé oiseau fait des siennes
15. Super Pocoyo
16. Allons camper
17. La Clé
18. Pato a une tâche !

Pocoyo (Apprendre en riant) - Vol. 3 - DVD

18 épisodes :
1. L'Anniversaire de la baleine
2. Le Vol d'Elly
3. Au dodo !
4. L'Art de jongler
5. Une nouvelle amie pour Pocoyo
6. L'Echo
7. Le Dessin qui prend vie
8. Les Cubes musicaux
9. Fais-moi un dessin
10. La Poupée d'Elly
11. Les Chatouilles
12. La Leçon de golf
13. Les Imitations
14. La Boîte en carton
15. Les Jeux Pocoyolympiques
16. La Télécommande
17. La Dispute
18. Le Conte animé


Alice au Pays des Merveilles
Alice au Pays des Merveilles
par Lewis Carroll
Edition : Relié

4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 traduction moins que parfaite, 25 décembre 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : Alice au Pays des Merveilles (Relié)
L'histoire de Lewis Carroll est superbe, les illustrations de Rebecca Dautremer sont magnifiques, mais je suis déçu par la traduction.

Le texte français est assez naturel mais s'écarte un peu de l'original par-ci par-là sans justification. Cela ne posera aucun problème à la plupart des lecteurs français, mais en posera aux pédants et à ceux qui, comme moi, connaissent l'original par coeur et tiquent quand la version française toque.

Premiers paragraphes: Alice n'est plus au bord de la rivière et, selon l'illustration, semble être adossée à un canapé, alors qu'elle envisage de faire des colliers de pâquerettes, curieux décalage.

Autre bizarrerie, le livre de la soeur d'Alice devient «stupide» alors que dans l'original, c'est Alice qui se sent «stupid», ce qui se traduit par «abrutie» ou «écrasée» de sommeil et non dans le sens de «idiote», on dirait franchement une mauvaise compréhension de l'original par le traducteur.
Remarque sur ce commentaire Remarques sur ce commentaire (4) | Permalien | Remarque la plus récente : Sep 22, 2015 12:21 PM MEST


Page : 1 | 2