Profil de NikkiSixx > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par NikkiSixx
Classement des meilleurs critiques: 5.631
Votes utiles : 283

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
NikkiSixx (Paris)

Afficher :  
Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7
pixel
2 days in paris
2 days in paris
DVD ~ Julie Delpy
Prix : EUR 11,70

1 internaute sur 12 a trouvé ce commentaire utile :
1.0 étoiles sur 5 Delpy se prend pour une réalisatrice, 1 mars 2011
Ce commentaire fait référence à cette édition : 2 days in paris (DVD)
Comment décrire un tel film ? Tout y est mauvais, raté, du début à la fin : acteurs plus que passables (une relative exception avec le personnage de Jack, plutôt sympa), mais surtout horriblement mal dirigés, personnage principal insupportable - le mot est faible- répliques nullissimes, supra éxagérées et hystériques, mise en scène fantomatique. Caricatures de bobos (les taxis parisiens sont des gros fachos). Tout y passe. Delpy ne nous épargne rien.

En deux mots, il y a des films de cinéma et il y a cette chose. Il y a des bons réalisateurs, metteurs en scène et il y a Delpy. Il faudrait juste qu'elle comprenne qu'elle n'est pas réalisatrice. Il ne suffit pas d'être acteur et de connaître du monde pour faire un film. Je trouve personnellement cela scandaleux : le cinéma est agressé par ce genre de réalisations.

Si au-moins elle était bonne actrice. Ici, on espère juste pendant tout le film, et de manière très égoïste, que son pauvre amoureux se barre fissa, et qu'on s'intéresse à son personnage, ce qui nous épargnerait la vue et l'écoute du personnage joué par Delpy. Dès qu'elle ouvre la bouche, c'est catastrophique.

Quant aux bonus sur le DVD, on est en plein dans le même esprit : Julie Delpy (décidément on ne voit qu'elle -on a compris que c'est son film, son idée, son délire, OK) s'y entretient avec une journaliste qui utilise des termes anglais au milieu de phrases françaises, et le plus affligeant c'est que Delpy, qui se croit sans doute supérieure en anglais, y fait des fautes linguistiques énormes qui ne sont, finalement pas si étonnantes : lorsqu'on est tellement-hypra sur de soi, de ses énormes qualités et qu'on a tout compris . . . ben patatras.

L'affliction dure jusqu'au bout.


Misery [Édition Simple]
Misery [Édition Simple]
DVD ~ James Caan
Proposé par MEDIA PRO
Prix : EUR 7,90

Aucun internaute (sur 3) n'a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 TERRIFIQUEMENT GÉNIAL !, 9 février 2011
Ce commentaire fait référence à cette édition : Misery [Édition Simple] (DVD)
Qu'est-ce que j'aimerais ne pas encore avoir vu ce film ! Vous savez, c'est ce genre de film qui vous scotche à votre fauteuil pendant 1h40, tellement tout est réussi du début à la fin.

Et quand je dis tout, j'entends jusqu'au moindre petit détail qui, en s'additionnant avec d'autres petits détails, différencie les bons films de ceux extraordinaires, comme ce "Misery" : un exemple de ces petits rien qui font tout. A un moment donné, le shérif, qui est à la recherche d'un écrivain disparu dans son comté, remonte dans sa voiture qu'il a arrêté sur le bas côté de la route enneigée : la caméra le suit remonter dans son 4x4 et pivote pour montrer la voiture qui arrive en sens inverse et qui est conduite par la personne qui séquestre en fin de compte celui que recherche justement le shérif.

Tout est donc parfait dans ce film, du jeu des acteurs, des deux rôles principaux aux seconds rôles, qui sont capitaux et sans lesquels le film serait différent ou moins bon. La mise en scène, l'adaptation du roman de Stephen King, la direction des acteurs, les décors, la photo, les espaces montagneux et neigeux du Colorado, tout concourt à donner une ambiance pesante et coupée du monde et participe de l'angoisse de cet écrivain qui, suite à un accident de voiture, se retrouve chez sa plus grande fan "I'm your number 1 fan, Paul" : extraordinaire Cathy Bates qui vous glace le sang dès qu'elle rentre dans ses délires schizophrènes.

Alors OK, on se croirait parfois un peu dans "Psychose" d'Hitchcok, le côté un peu huis clos, jusqu'à la scène presque finale de la cave, qui peut aussi se voir comme un clin d'oeil ou un hommage, mais l'atmosphère, le suspense, tout est maîtrisé au centimètre pour faire de ce thriller psychologique une réussite totale.

Et le DVD comprend, en plus, une sorte de "making of" sur le film où le réalisateur (génial Rob Reiner -"Spinal Tap c'est lui ! !-) et les acteurs apportent un éclairage toujours intéressant sur le tournage, la genèse et les péripéties du film.

Vous avez compris, vous vous jetez gentiment sur ce film et en faites un de vos 10 préférés.


Les Bronzés 3 : Amis pour la vie
Les Bronzés 3 : Amis pour la vie
DVD ~ Thierry Lhermitte
Proposé par plusdecinema
Prix : EUR 5,18

1.0 étoiles sur 5 Comment dire ? . . Juste à iéch, 11 décembre 2010
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les Bronzés 3 : Amis pour la vie (DVD)
N'y allons pas par 4 chemins (ou 3) : ce film n'a été fait que pour faire du blé et on veut terriblement à ceux qui ont fait cette sous-m.... après les cultes épisodes 1 et 2. Zéro scénario, acteurs surjouant, et pas dirigés par un réalisateur qui ne s'intéresse qu'aux dollars que va rapporter l'exploitation en salle et la sortie DVD. Georges Marchais avait raison quand il disait "C'est un véritable scandale !" Vous ne voyez pas le rapport entre Georges Marchais et Les Bronzés 3 ? Moi non plus. C'est juste que c'est un film qui rend nul, comme mes blagues depuis.


Fifa 11
Fifa 11
Proposé par Mayflower Stores Ltd
Prix : EUR 6,99

3 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile 
2.0 étoiles sur 5 MISÈRE DANS LE MODE CARRIÈRE, 25 novembre 2010
Amusant:2.0 étoiles sur 5 
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Fifa 11 (Jeu vidéo)
OK l'image est magnifique, les stades sont bien représentés . .

MAIS 1- LE GAMEPLAY EST PAS TERRIBLE, les défenseurs sont à chier = ils courent à côté du ballon sans l'attraper, et laissent des boulevards aux attaquants, même si vous jouez ultra défensif et que vous avez resseré à mort votre défense ! !

ET 2- ÇA BUG DANS TOUS LES SENS dans les modes de jeu : commencez un mode carrière et vous allez voir le chantier : cassez-vous à gagner un championnat, et vous ne serez même pas qualifiés pour la Ligue des Champions l'année suivante. Yes ! !

Ou encore, gagnez la Coupe de France, et vous disputerez, du coup, le Trophée des Champions, MAIS PAS contre le vainqueur du championnat ! !

Tous les efforts ont visiblement été concentrés sur le gameplay, même pas au top, donc, mais AU SECOURS au niveau de la réalité des compétitions. Il n'y a plus, comme l'année précédente, la saison, qui reprenait exactement le calendrier officiel de chaque championnat + coupes.

AUTRE POINT QUI DÉPRIME : certains joueurs ressemblent TROP PAS aux vrais : Néné ou Sakho, par exemple : C'est qd même un gros scandale que des gars, dont c'est le job, laissent passer ça !

Je suis sur que je ferais mieux qu'eux = c'est sans doute la limite d'une boite (EA Sports) située au Canada et qui n'y connaît rien au foot.

QUELLE MISÈRE, moi qui attendait tellement mieuxxx ! ! ! !
Remarque sur ce commentaire Remarques sur ce commentaire (2) | Permalien | Remarque la plus récente : Jun 4, 2011 10:44 PM MEST


Flick Of The Switch
Flick Of The Switch
Prix : EUR 7,00

5 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Powerful !, 8 avril 2010
Ce commentaire fait référence à cette édition : Flick Of The Switch (CD)
AC/DC ne devait plus trop être à la mode lors de la sortie de cet album. Ecouter ce groupe alors était considéré comme un peu ringard. Je me souviens notamment d'un Bercy à moitié vide sur la tournée qui suivit ! ! On est loin des Stades de France archi-complets d'aujourd'hui. Et pourtant, quel putain de bon album ! le son est brut, le riff percute, les solos d'Angus sont aiguisés comme rarement. D'excellents morceaux jalonnent cet album, de "Rising Power", "Guns For Hire", son riff super entraînant, son refrain imparable (écoutez la version live de ce morceau sur le "Backtracks Live" pour vous en convaincre) à "Bedlam in Belgium", "Flick of the Switch" ou "Landslide, un des rares morceaux speed d'Ass-Dess, totalement maîtrisé et furieux.
Le véritable problème de cet album, aux yeux du grand public, et la raison pour laquelle je crois qu'il n'a jamais décollé, est son absence de hit : pas de "Back in Black", You shook Me . . ", "Hell's Bells", "Highway to Hell" etc . . . Pas un seul "tube", juste des super morceaux de hard rock, carrés, bluesy, kiffant pour le hard rocker de base que je suis.


Tree Of Life
Tree Of Life
Prix : EUR 9,49

5 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile 
2.0 étoiles sur 5 Cold shower, 11 mars 2010
Ce commentaire fait référence à cette édition : Tree Of Life (Téléchargement MP3)
Wooooaaaw quelle déception ! J'ai littéralement craqué sur le single "sunday with a flu" ; je trouve que tout y est : voix, mélodie, passage sifflé très bienvenu ; dommage juste que le morceau soit si court (2 mn 17 ; on commence à prendre du plaisir et, paf ! arrêt net et presque brutal). Mais, bon super morceau folk-rock, parfait, rien à dire. Il y a qqs années, lorsque je manquais un peu d'expérience, je me serais jeté sur l'album et, bonjour comment j'aurais été déçu : 40 francs foutus en l'air (le prix des vinyls à l'époque). Le reste de l'album est d'un mou et d'un ennuyeux ! même pas bon à écouter au bord de la piscine comme le dit un des camarades du dessus. Plutôt à écouter entre le JT de JP Pernaut et le feuilleton qui suit, pendant les 25 mn de pub, histoire de définitivement sombrer dans la dépression.


Third Stage
Third Stage
Prix : EUR 7,25

5 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Rest in Peace Brad, 17 février 2010
Ce commentaire fait référence à cette édition : Third Stage (CD)
Lorsqu'on parle de Boston, tout le monde ou presque évoque Tom Scholz, guitariste, arrangeur, producteur, inventeur du Rockman, l'ampli-à-tout-faire, et âme du groupe. On oublie souvent le chanteur, Brad Delp, à mon sens la voix la plus pure et émouvante du rock US. Mister Delp s'est suicidé en mars 2007 et, sur le site internet de Boston, fermé durant qqs jours, on pouvait lire alors ""We've just lost the nicest guy in rock and roll." Ici, sur ce troisième album (en à peu près 10 ans, ce qui est rare est souvent cher), les compos sont merveilleuses, des morceaux qui raviront les fans de rock'n'roll mélodique, même ceux qui, comme moi, ont un peu de mal avec le rock FM, ou AOR ("Adult Oriented Rock") qui plaît tant à nos amis ricains. La voix de Brad Delp surgit à tout instant, parfois posée "Amanda", parfois rock "I think I like it", parfois plus poussée "Holy Ann", toujours envoûtante, à vous décrocher des larmes et à vous imaginer chanteur avec un micro invisible : à ce moment là la porte de chez vous s'ouvre et Madame arrive "Mais qu'est-ce que tu fais chéri ?", ". . . . euh, je m'imaginais Brad Delp" ; "OK ben t'as raison de juste te l'imaginer.
Remarque sur ce commentaire Remarque sur ce commentaire (1) | Permalien | Remarque la plus récente : Jul 4, 2010 1:51 PM MEST


Ludi - 2120 - Décorations de chambre - Le Calendrier Framboise
Ludi - 2120 - Décorations de chambre - Le Calendrier Framboise

4 internautes sur 18 ont trouvé ce commentaire utile 
2.0 étoiles sur 5 cher pour ce que c'est, 15 février 2010
Solide:4.0 étoiles sur 5 Amusant:2.0 étoiles sur 5 Educatif:2.0 étoiles sur 5 
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Ludi - 2120 - Décorations de chambre - Le Calendrier Framboise (Jouet)
Pour 1 morceau de tissu avec 4 dessins et 3 écussons de nuage, pluie ou soleil dessus, c'est franchement cher pour ce que c'est. Et puis ma fille de 5 ans y joue jamais, ça la saoule de mettre la date du lendemain et le temps qui fera. Et puis comment on fait quand il fait le même temps deux jours de suite ? : on ne peut pas remplir la case "demain" puisqu'il n'y a qu'un symbole par genre de temps (un seul soleil par exemple ; en même temps à Paris y fait jamais d'soleil toujours froid et ma fille elle aimerait bien mettre des "robes d'été" qui sont au fond du placard. Et puis avec le réchauffement de la planète, on va bientôt arriver dans l'ère glaciaire (cf hiver 2010). On se sert jamais de l'écusson du soleil et en plus l'est moche. Et pis c'est tout !


Lovedrive
Lovedrive

6 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Entre presque et plus que parfait, 20 janvier 2010
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Lovedrive (CD)
La perception de cet album est, en ce qui me concerne, différente aujourd'hui de ce qu'elle était à sa sortie. Je me rappelle à l'époque avoir trouvé ce disque assez étrange, avec des titres assez courts, aucune envolée lyrique comme il pouvait y en avoir sur les albums précédents. Il faut dire que, comme beaucoup de groupes de hard ayant débuté dans les années 70 et continué dans les années 80, il y a, à un moment donné, une rupture musicale : on est en plein dedans avec ce Lovedrive. Le riff est plus soutenu ("Loving You sunday morning" et sa rythmique qui bastonne), la ballade plus "traditionnelle", ("Always somewhere", pourtant méga-hit du groupe, à l'intro joyeusement pompée sur celle de "Simple Man" de Lynyrd ; on est loin de We'll burn the sky, exécuté prodigieusement sur "Tokyo Tapes, premier Live du groupe, et qui marque la fin du premier cycle Scorpions). Sans doute, la sortie seulement quelques mois après le Tokyo Tapes ajoute à cette sensation bizarre. Comme si un groupe nouveau venait de naitre en quelques mois. D'ailleurs l'un des deux gratteux, Uli Jon Roth, s'est fait la malle remplacé par le revenant Michael Schenker, qui vient épauler le frangin Rudolf et faire une pige sur quelques morceaux, et un inconnu à l'époque, qui va forger le son hard rock eighties du groupe : Matthias Jabs. On passe ainsi d'une musique hard-tendance bab à du hard classique, quoique très bien ficelé. Et c'est cela qui reste aujourd'hui : un bon album de hard rock mélodique avec ce qu'il faut de bons morceaux (l'instrumental "Coast to coast", le reggae-isant "Is there anybody there ?", "Loving You . .", donc, évoqué plus haut). Deux morceaux speed un peu moyens à mon gout "Can't Get enough" et "Another piece of meat" sur un total de huit morceaux, ça ternit un peu le tout. Mais, dans l'ensemble, c'est du bon.


Get Yer Ya Ya's Out - Edition remasterisée
Get Yer Ya Ya's Out - Edition remasterisée
Prix : EUR 16,99

2 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 UNE TUERIE AU GOUT DE TROP PEU, 17 novembre 2009
Ce commentaire fait référence à cette édition : Get Yer Ya Ya's Out - Edition remasterisée (CD)
OK j'ai l'impression qu'on est tous d'accord : voilà LE live des Rolling Stones, celui où l'osmose entre les musiciens s'opère la mieux, celui où le son de guitare de Richards et Mick Taylor est le meilleur, à la fois très rock, à la fois marqué par son époque début flower-power. Les années 70 incandescentes, sulfureuses arrivent et on a ici le témoignage en direct de cette arrivée. New-York, Madison Sqauare Garden, des spectateurs toujours un peu avant-gardistes, exigeants, et qui prennent la claque de leur vie. Il faut dire que chacune des versions est la meilleure qu'ils aient faite sur scène, de "Jumpin Jack Flash", qui ouvre le concert, à "Midnight Rambler", en passant par une reprise du vieux standard de Chuck Berry, "Carol", ou encore "Honky Tonk Women" et "Sympathy for the devil" où les solos successifs de Richards et Taylor vous clouent à votre fauteuil. Le seul bémol, donc, est que ce disque est court, 10 titres, il aurait mérité un double album, on aurait aimé que Jagger et Richards nous amènent plus loin, vers des "Mother Little Helper", "Route 66", "Poison Ivy", en deux mots que cela ne s'arrête jamais . . .C'est ce que souhaitaient les Stones, parait-il, mais leur maison de disque, Decca, le leur a refusé, pour des raisons commerciales bien sur : un double album peut en rebuter certains. Il parait aussi qu'une version deluxe, qui contiendrait 4 CD, va sortir bientôt . . ? En attendant, si vous cherchez bien, très bien, vous pouvez vous procurer une version avec Bonus tracks de ce chef d'oeuvre, ou une version carrément de 3 CD, avec les 3 concerts donnés par les Stones au Madison en ces jours mémorables de novembre 1969.


Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7