Profil de Mephisto_Céleste > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par Mephisto_Céleste
Classement des meilleurs critiques: 1.013.771
Votes utiles : 99

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
Mephisto_Céleste (Paris, France)

Afficher :  
Page : 1 | 2
pixel
Aucun titre disponible

4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Sennheiser - HD202 - casque pro hifi fermé, 27 mars 2009
Excellent modèle de casque, très grande capacité sonore, bonne ergonomie, excellente isolation sonore en extérieur, très bon rendu des basses - Fortement recommandé pour les musiques électroniques.


Stateless ... Plus
Stateless ... Plus

5 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Lene Lovich - Acte 1, 20 janvier 2003
Ce commentaire fait référence à cette édition : Stateless ... Plus (CD)
Une curiosité que cet album anachronique, commis en 1978 par une ex-choriste de CERRONE. C'est pourtant bien loin du disco qu'officie Lene Lovich et son compagnon Les Chappell.
"Stateless" fait partie des albums fondateurs de la new-wave. Initialement publié par le légendaire label punk Stiff Records, "Stateless" (ainsi que "Flex", son successeur) est réédité par l'excellent label américain Rhino, qui ne s'est pas gêné pour y ajouter une tripotée de bonus tracks. Entre punk-rock léger et saccadé, électro-pop, et nostalgie 60's, "Stateless" est un album à la fois hors du temps et universellement ringard. De ce mélange impossible jaillit tout le génie de la musique de Chappell et Lovich... Du brillant "Home" au kitschissime "I Think We're Alone Now", en passant par "Lucky Number", classique absolu de la belle Anglo-Yougoslave, "Stateless" est un témoignage brillant de cette époque charnière où les années 70 allaient laisser la place aux années 80, tout en jetant un regard nostalgique sur les 60's enfuies.


Flex ... Plus
Flex ... Plus

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 Lene Lovich - Acte 2, 20 janvier 2003
Ce commentaire fait référence à cette édition : Flex ... Plus (CD)
Deux ans après le fort remarqué "Stateless", Lene Lovich revenait donc début 1980 avec ce "Flex" qui, comme le laisse entendre la pochette, est déjà plus orienté gothique. Les ombres de Siouxsie and the Banshees et de la petite soeur Nina Hagen planent sur ce disque fort daté, mais bien moins que le précédent. Les années 80 sont là, et bien là, et la belle Lene ne s'y trompe pas. Dominé par les superbes "Bird Song" et "Angels", "Flex" s'avère une brillante réussite, plus aboutie que "Stateless", mais dans laquelle manque un peu la folie et la puissance mélodique que l'on trouvait sur le premier album. Mais "Flex" est le complément naturel et nécessaire de "Stateless"... Alors, ne résistons pas plus avant et offrons-nous le "pack" Lene Lovich...:-D


Sick
Sick
Proposé par EliteDigital FR
Prix : EUR 38,95

4.0 étoiles sur 5 Anna Wildsmith - Album solo, 6 janvier 2003
Ce commentaire fait référence à cette édition : Sick (CD)
Artiste polyglotte (elle chante en anglais, français et italien), Anna Wildsmith, plus connue sous le pseudonyme éloquent de Sow ("Truie"), possède un charisme étonnant, fait de sensualité troublante et de noirceur morbide. Auteur de ses propres textes, Anna Wildsmith a fait appel à plusieurs compositeurs éminents de la scène électro-indus américaine pour mettre en musiques ses visions cauchemardesques. Outre Raymond Watts, son compagnon et leader du groupe Pig, on retrouve Sascha Konietzko (de KMFDM), Euphonic, Hoppy Kamiyama (de Optical 8), Martin King et Günter Schulz. Après le très malaisé "Sick", l'album enchaîne d'excellents titres comme "Jo the Lover", "Strip", "Egohead", "Working For God" et "K-Casino", ces trois derniers titres étant chantés (ou plutôt hurlés) uniquement en français. Peu commercial et radicalement personnel, "Sick" fait honneur à son label Invisible Records, renommé pour sa production de haute qualité dans le genre industriel. Un disque pas très accessible pour un auditeur profane, mais qui devrait séduire les aficionados de Pig et KMFDM.


Troublizing
Troublizing
Proposé par EliteDigital FR
Prix : EUR 18,95

14 internautes sur 14 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Ric Ocasek - Le sixième album, 1 janvier 2003
Ce commentaire fait référence à cette édition : Troublizing (CD)
Avec "Troublizing", l'ex-leader des Cars fêtait ses quinze ans de carrière et jouait sa tête. Car, depuis la dissolution de son groupe, Ric Ocasek ne vendait plus guère ses disques, même s'il était reconnu comme un producteur de qualité et un découvreur de talents ( le groupe pop Weezer lui doit beaucoup). En signant sur Sony, Ocasek jouait quitte ou double. Pour ce nouveau disque, il s'entoura de Billy Corgan et de Melissa Auf Der Maur, des Smashing Pumpkins, ainsi que de son vieux complice Greg Hawkes, ex-clavier des Cars.
"Troublizing" est tout simplement le meilleur album d'Ocasek. La production ultra-rock de Corgan donne à Ric Ocasek, alors âgé de 48 ans, l'occasion de faire son album le plus rock et le plus agressif. Onze titres, onze bijoux d'un rock ciselé qui passe des errements pop post-80's ("Hang On Tight") à des titres plus radicaux ("Not Shocked", "Crashland Consequence") sans négliger des ambiances plus dépressives ("Asia Minor", "Society Trance"). Mais ce brillant LP fut un flop commercial retentissant, les fans d'Ocasek le trouvant trop dur, ceux des Smashing Pumpkins le trouvant trop eighties. Ric Ocasek fut donc promptement exilé de Sony et n'a plus donné de ses nouvelles depuis. Il n'en demeure pas moins que "Troublizing" est LE chef d'oeuvre d'Ocasek et doit être redécouvert d'urgence. Indispensable !!!


Heartbeat City
Heartbeat City
Prix : EUR 6,95

18 internautes sur 19 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 The Cars : Cinquième Album et Chef d'Oeuvre Mondial, 14 décembre 2002
Ce commentaire fait référence à cette édition : Heartbeat City (CD)
Que dire de plus qui n'a pas été dit sur "Heartbeat City" ? Cet album unique, vendu à des millions d'exemplaires à travers le monde, véritable collection de tubes impérissables ("Drive", "Magic", "You Might Think", "Hello Again") enchaîne dix petits chefs d'oeuvres, ciselés à l'extrême par le producteur John "Mutt" Lange, mari et compositeur de Shania Twain. "Heartbeat City" est sans doute à compter parmi les dix meilleurs albums des années 80 et reste à ce jour un album inégalé, dont les différents singles furent servis par de brillants vidéo-clips utilisant, pour la toute première fois, des effets spéciaux en image d'ordinateur 3D. Bref, incontournable, indispensable, impérissable !!!
Remarque sur ce commentaire Remarque sur ce commentaire (1) | Permalien | Remarque la plus récente : Jul 7, 2011 5:09 PM MEST


Shake It Up
Shake It Up
Prix : EUR 6,45

8 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 The Cars : Quatrième Album - Un début de reconnaissance !, 14 décembre 2002
Ce commentaire fait référence à cette édition : Shake It Up (CD)
C'est avec "Shake It Up" que les Cars vont exploser. Plus orienté new-wave, dominé par une force rythmique binaire et prépondérante, "Shake It Up" est une parfaite réussite. Mélodies simples mais efficaces, complémentarité évidente des chansons, prépondérance de claviers "kitschs", l'album est maîtrisé de bout en bout et s'avère bien plus complexe qu'il ne paraît. Une fois découverts les singles "Shake It Up" et "Since You're Gone", il reste des titres brillants et envoûtants : la ballade désuette et synthétique "I'm Not the One", le détonnant "Cruiser", le puissant "Think It's Over" ou l'émouvant et glacé "This Could Be Love" sont autant de purs joyaux tout droit issus des 80's. Le son, pour être commercial, n'en est pas moins recherché et l'esprit initial des Cars est merveilleusement préservé. Un grand disque à redécouvrir !


Panorama
Panorama

7 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 The Cars : Troisième et Renversant Album, 14 décembre 2002
Ce commentaire fait référence à cette édition : Panorama (CD)
"Panorama" débute sur le fantastique titre éponyme. Bien que fort daté, ce morceau était furieusement moderne en 1980, et bénéficiait d'un clip vidéo hilarant et d'une grande originalité. Pour les Cars, ce troisième disque est celui de la maturité. Désormais, le groupe maîtrise parfaitement son univers sonore et même si "Panorama" manque encore de la richesse mélodique qui caractérisera "Shake It Up" et "Heartbeat City", le disque reste l'une des oeuvres les plus personnelles d'un des groupes les plus injustement oubliés des années 80.


Cars, the
Cars, the
Prix : EUR 6,45

25 internautes sur 25 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 The Cars : Premier et grandiose album, 14 décembre 2002
Ce commentaire fait référence à cette édition : Cars, the (CD)
Aujourd'hui bien oubliés (et c'est triste), The Cars fut un groupe majeur des années 80. Et c'est avec ce grandiose premier album éponyme que le groupe de Ric Ocasek débuta sa carrière. Entre rock post-Velvet et new-wave avantgardiste, The Cars squattait les radios FM avec quelques purs joyaux de rock n'roll. Sur ce premier album, on retrouve les nécessaires "Just What I Needed", "You're All What I've Got Tonight", Good Times Roll" et le méconnu, mais envoûtant, "Moving in Stereo". Classé récemment parmi les 100 meilleurs albums de rock de tous les temps, "The Cars" a magnifiquement bien vieilli comme un bon vin, ne cessant de se bonifier depuis sa sortie en 1978. Réédité l'an dernier sur un coûteux double-digipack agrémenté d'inédits et de versions démos, l'album ne perd rien de sa puissance sur la simple version de Wea / Atlantic proposée ici... N'hésitez donc pas à vous jeter sur ces voitures-là... :-)


Opus Dei
Opus Dei
Proposé par lise et ses cd
Prix : EUR 19,99

8 internautes sur 10 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Life is Life..., 14 décembre 2002
Ce commentaire fait référence à cette édition : Opus Dei (CD)
Le classique ! Le seul, l'unique ! Avec "Opus Dei", les Slovènes de Laibach faisaient irruption sur la scène européenne. Première signature sur Mute, "Opus Dei" est un pur joyau de rock industriel martial ! L'album se fit remarquer en Europe et aux Etats-Unis (publié aux States par Wax Trax !) par les réinterprétations du "Life is Life" du groupe Opus et par une adaptation, également très personnelle, du "One Vision" de Queen. Ce qui n'empêche pas de déguster d'impressionnantes compositions originales comme le lyrique "F.I.A.T.", l'inquiétant "How the West Was Won" ou le puissant "Trans-National". La version de Mute propose également 4 bonus-tracks extraits de "Krst Pod Triglavom-Baptism", pièce de théâtre conceptuelle enregistrée en 1986. "Opus Dei" est LE chef d'oeuvre de Laibach à posséder absolument dans sa discothèque...


Page : 1 | 2