undrgrnd Cliquez ici Avant toi nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux
Profil de Amazon Customer > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par Amazon Customer
Classement des meilleurs critiques: 6.437
Votes utiles : 74

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
Amazon Customer

Afficher :  
Page : 1 | 2 | 3 | 4
pixel
La chronique des Bridgerton (Tome 3) - Benedict
La chronique des Bridgerton (Tome 3) - Benedict
Prix : EUR 5,99

2.0 étoiles sur 5 Commentaire qui s'adresse spécifiquement à l'éditeur français et non à l'auteur, 25 juin 2016
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : La chronique des Bridgerton (Tome 3) - Benedict (Format Kindle)
Je suis tombée par hasard sur la saga de Julia Quinn et je dois dire que j'adore. Ce tome 3 est aussi addictif que les précédents et j'aime beaucoup l'intrigue et les personnages. Cependant, il me semble nécessaire de souligner auprès de l'éditeur qu'il y a de gros problèmes de restitution du texte d'origine dans la version numérique. En effet, à de trop nombreuses reprises, il a fallu que je reconstitue la phrase dans ma tête pour lui donner un sens tant celle proposée comportaient des mots qui, mis bout à bout, n'en avaient aucun. Je donne un exemple simple : dès qu'il y a l'expression "je n'en ai rien", on se retrouve avec "je ne rien ai" , et ce à au moins 10 occurrences.
Alors on peut critiquer autant qu'on veut les auteurs indépendants parce qu'il reste parfois des fautes dans leurs textes, mais pour des maisons d'édition aussi connues, qui possèdent des ribambelles de correcteurs chevronnés, j'avoue que ce genre de boulettes à répétition a du mal à passer, surtout quand le récit est vraiment accrocheur.
Je suis donc désolée de ne mettre que deux étoiles sur un livre qui en mérite cinq, mais il me semble que laisser ainsi passer de telles erreurs n'est pas un signe de rigueur pour une maison d'édition qui a pourtant toute mon admiration.
Coup de gueule terminé. Je lirai la suite de la saga avec plaisir, en espérant ne pas retrouver ce que j'ai vu dans ce volume-ci.


Sanglante résurrection
Sanglante résurrection
par Amparo Seith
Edition : Broché
Prix : EUR 11,97

4 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un périple complètement dingue pour une héroïne qui l'est tout autant, 1 mai 2016
Ce commentaire fait référence à cette édition : Sanglante résurrection (Broché)
Hors normes, voilà ce qui me vient à l'esprit quand je pense à Sanglante résurrection. On bascule entre tellement d'émotions diverses que ce tourbillon jouissif nous emporte au-delà de la bit-lit ordinaire. L'héroïne est extrêmement drôle et ses références culturelles parlent à la plupart d'entre nous. Il y a des moments durs, des moments tristes, des moments gores (ultra gores), mais le tout est emballé dans une autodérision et un humour tellement décapant qu'on se surprend à se tordre de rire devant le face-à-face entre la protagoniste et un cafard. L'action met du temps à s'installer mais ensuite, elle s'accélère pour finir sur un dénouement totalement inattendu. Chapeau bas donc.
Sanglante résurrection est un OVNI dans le genre bit-lit, cela peut peut-être en désarçonner certains, c'est vrai. Mais quand même... quel régal !


Les Kergallen, tome 3: Nina
Les Kergallen, tome 3: Nina
Prix : EUR 4,37

4 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Génialissime, 13 avril 2016
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les Kergallen, tome 3: Nina (Format Kindle)
Une merveilleuse histoire. Un tome qui tient en haleine de bout en bout avec son lot de rebondissements et d'émotions. Encore mieux que les précédents si c'était encore possible. Je suis fan de cette saga et de cette famille aussi folle qu'attachante. Ça nous fait immanquablement penser aux joies de notre enfance dans notre propre famille. Innocence et humour décapant. Un cocktail comme je les aime.


Edenbrooke
Edenbrooke
Prix : EUR 5,99

5.0 étoiles sur 5 Une découverte réjouissante et rafraîchissante, 9 avril 2016
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Edenbrooke (Format Kindle)
Ne sachant pas quoi lire véritablement, je me suis mise à chercher du côté des romances historiques dans l'Anglettere du XIXe siècle. je suis tombée sur Edenbrooke et si le résumé ne m'emballait pas plus que cela, je me suis fiée aux commentaires des amazonautes. Je dois dire que je ne le regrette pas tant ce livre m'a plu. J'irai jusqu'à dire que c'est un vrai coup de cœur. L'histoire suit le fil d'une romance donc pas de surprise de ce côté mais franchement, les personnages, l'héroïne en tête, est très rafraîchissante. Sa candeur ne passe pas pour de la niaiserie et sa loyauté envers sa famille est plutôt attachante. Les situations sont touchantes, parfois drôles et toujours à propos. Le rebondissement sur la fin m'a paru se dénouer avec un peu trop de facilités malgré les explications données mais on passe vite là-dessus car le reste est vraiment bien. Je recommande cette lecture. C'est le genre de livre qui met de bonne humeur pour attaquer la journée quand il pleut.


Aucun titre disponible

1.0 étoiles sur 5 Médiocre, 22 mars 2016
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Produit reçu au délai indiqué et correctement emballé. Toutefois, la taille est discutable et surtout, la qualité du fermoir qui n'a pas tenu dix secondes et s'est empressé de casser et de sauter à terre. Résultat, cape inutilisable au premier essai. Par ailleurs, l'épaisseur du tissu ne protège ni du vent ni du froid, même en mi saison. Je ne m'attendais pas à ça. Je suis très déçue.


Gabor GRAZIANA, Sacs portés main femme - Marron (braun 29), 38x29x20 cm (B x H x T)
Gabor GRAZIANA, Sacs portés main femme - Marron (braun 29), 38x29x20 cm (B x H x T)

5.0 étoiles sur 5 Je suis fan des sacs Gabor, 18 mars 2016
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Gabor GRAZIANA, Sacs portés main (Chaussures)
C'est le 2e sac à main Gabor que j'achète.
L'avantage de celui-ci, c'est le cuir. Pas de souci donc côté intempéries.
Autre avantage pour moi, la taille. Ni trop grand, ni trop petit, je peux mettre mon portefeuille, mon téléphone et autre, et m'autoriser en plus le luxe d'y caler un livre. Il y une poche extérieure, et des poches intérieures. Fermeture éclair pour tout.
L'ensemble est vraiment de très bonne qualité. Je pense m'acheter la sacoche aussi, mais plus tard. Une solution pour avoir l'air de porter du grand luxe alors que ce n'est pas le cas.


Lampe de chevet de création - Lampe à poser enfant - Mario & Yoshi 1
Lampe de chevet de création - Lampe à poser enfant - Mario & Yoshi 1
Proposé par 388kidi-france
Prix : EUR 22,48

3.0 étoiles sur 5 Oui et non, 18 mars 2016
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Lampe de chevet de création - Lampe à poser enfant - Mario & Yoshi 1
Oui parce que les lampes Mario Bros ne courent pas les rues et que celle-ci a bien plu à mon fils. Elle trône toujours sur sa table de nuit et fonctionne bien.
Non parce que c'était bien trop cher pour ce que c'était. La lampe est petite est Mario est un dessin collé sur l'abat-jour. J'aurais dit oui à 9 ou 10 euros


La meute de Chânais tome 3: Faolan - la vengeance
La meute de Chânais tome 3: Faolan - la vengeance
Prix : EUR 4,49

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Coup de coeur, 18 mars 2016
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : La meute de Chânais tome 3: Faolan - la vengeance (Format Kindle)
Je ne suis pas fan des loups-garous à la base mais cette saga est vraiment originale et bien pensée. L'humour est corrosif avec des personnages hauts en couleur. Blodwyn est hilarante dans un genre un peu tordu. Il faut avoir l'estomac bien accroché pour certaines scène parce que comme c'est bien écrit, on s'y croirait. Alors imaginez-vous un loup-garou sur les nerfs face à une bande d'ennemis...
Le troisième tome est pour moi le meilleur, justement par rapport à Blodwyn.


Un éclat d'argent: Cavalier Vert
Un éclat d'argent: Cavalier Vert
par Kristen Britain
Edition : Broché
Prix : EUR 25,00

6 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 4 ans d'attente pour encore plus de frustration !, 27 juin 2015
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Un éclat d'argent: Cavalier Vert (Broché)
J'ai d'abord été surprise par la légèreté du livre qui fait quand même plus de 700 pages (100 de plus comparé au précédent) lié je pense au choix du papier et de la couverture. Quelque part sur celle-ci, bien qu'elle soit magnifique, ce qui m'a ennuyée, c'est que le titre en relief vert émeraude des autres volumes n'a pas été repris. Il reste vert, logique, mais cette écriture "2D" ne sort pas de l'ordinaire par rapport à ce qu'on a l'habitude de voir chez cet éditeur. Je ne sais pas si c'est une volonté de faire des économies mais je trouve ça regrettable esthétiquement parlant. Cela peut paraître un peu stérile et puérile comme critique mais pour une amoureuse des beaux livres, ça compte, et là, mes exemplaires de Cavalier Vert sont dépareillés dans ma bibliothèque.

En ce qui concerne l'histoire, on retrouve Karigan juste après le final explosif et terriblement angoissant du 4e tome. Après sa confrontation avec Mornhavon l'Obscur dans la forêt du Voile noir, elle se réveille dans un cercueil de pierre. Je vous laisse vous imaginer à sa place, perso, je passe mon tour. Dans tous les cas, et heureusement pour elle, on la libère de son tombeau sans le vouloir puisque ses sauveurs ne sont ni plus ni moins que des artistes de cirque qui donnent un spectacle avec pour pièce maîtresse le cercueil dans lequel Karigan est enfermée et duquel elle sort en faisant forte impression, évidemment. Perdue et désorientée, blessée même, elle s'échappe dans la nuit et ne reconnaît pas l'endroit où elle a échoué. Sauvée d'une attaque de brigands, elle est recueillie par un professeur en archéologie dont la fonction et l'émerveillement quant à sa tenue de Cavalière va mettre la puce à l'oreille de celle-ci. En effet, de quoi rêve tout historien qui se respecte ? Eh bien de faire la connaissance d'un personnage historique qui lui permettrait de mieux comprendre l'époque qu'il étudie !

Et voilà le coeur du problème. Karigan est désormais un objet d'étude vu qu'elle a fait un bond dans le futur de 186 ans. Seule, ses amis disparus, la magie l'ayant presque abandonnée, notre héroïne est au comble du désespoir. D'autant plus que l'avenir qu'elle découvre s'est construit sur les ruines de son ancien royaume et sur ses habitants réduits en esclavage par un empereur tout puissant et éternel qui gouverne depuis lors. Karigan, devenue pour sa sécurité la nièce un peu folle du professeur Beltombe, son sauveur et accessoirement résistant de l'ombre à l'oppression du tyran, va tout faire pour rentrer chez elle mais pas avant d'avoir trouver le moyen de vaincre le futur empereur dans le passé.

C'est très bien écrit, et je me suis surprise à rigoler plusieurs fois malgré la tension ambiante grâce au talent de Kristen Britain pour faire varier les émotions de son lecteur. Karigan est égale à elle-même: combattive, courageuse, aimante et profondément humaine. C'est ce qui la rend vraiment attachante. On souffre avec elle de la perte de ses amis et de son monde en vérité; imaginez-vous propulsé dans un futur où tous vos proches ont péri de vieillesse ou dans le cas de Karigan, carrément assassinés par un tyran sans pitié, tyran qui use des machines, de la magie et de la bassesse humaine pour se maintenir au pouvoir pour l'éternité, sans laisser la moindre once d'espoir à ses sujets quant à l'amélioration de leurs conditions de vie (j'ai aimé le parallèle fait avec la Révolution Industrielle et la pollution des industries naissantes, pollution encore d'actualité; petit message caché aux sociétés contemporaines sur l'oubli des véritables valeurs pour acquérir toujours plus de puissance).
On suit donc tout le long du livre son évolution dans ce monde et parfois, on retrouve quelques personnages du passé qui s'inquiètent de sa disparition dans leur propre temps. Je dirais que c'est bien là le problème. Les personnages secondaires de ce volume sont sympathiques et le professeur Beltombe fait penser à un vieil oncle affectueux, il n'y a rien de désobligeant à dire sur eux. Toutefois...

Désolée Kristen Britain mais ce ne sont pas Zacharie, ou le capitaine Stèle ou Garth ou les autres cavaliers verts. J'ai eu beau suivre cette histoire avec attention et trouver qu'elle tenait vraiment bien la route hormis quelques points qui m'ont laissée perplexe (la triple personnalité de l'empereur manque d'explication tout comme le sort réservé à l'ami de Mont-d'Ambre), je suis restée intensément frustrée par ce tome dans lequel Karigan n'interagit au final avec quasiment personne (de son époque j'entends). Il y a également un aspect qui m'a dérangée et pas des moindres mais ne souhaitant pas spoiler, je ne vais pas épiloguer dessus; tout ce que je dirais, c'est que ça concerne une certaine histoire d'amour. Cela commence à peser.

Moralité, j'ai aimé malgré tout ce 5e opus de Cavalier Vert, mais ce bond dans le futur est finalement une parenthèse assez triste dans la guerre qui se profile. C'était certes nécessaire, c'était certes bien rendu, il y a encore beaucoup d'action et le souffle épique est bien présent... mais au bout du compte, j'ai attendu quatre ans une évolution affective qui n'a pas l'air de vouloir se simplifier, et ne serait-ce qu'en raison d'un voyage dans le temps, elle n'a pas pu vraiment être traitée.

N'empêche, je me jetterai sans hésiter sur le 6e tome quand il sortira. C'est un fait, je suis accroc. C'est mon présent, c'est mon futur, et celui-là, en guise de lecture, sera évidemment bien plus plaisant que celui auquel Karigan a été confrontée.

En savoir plus sur [...]


Les Kergallen, tome 2: Joanna
Les Kergallen, tome 2: Joanna
Prix : EUR 4,37

5 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Génial ! Mieux réussi encore que le premier, 27 juin 2015
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les Kergallen, tome 2: Joanna (Format Kindle)
Un opus encore plus réussi que le premier ! J'ai A.D.O.R.É !!!

On plonge une nouvelle fois dans le quotidien peu ordinaire d'une famille qui l'est encore moins et c'est peu dire, les Kergallen. Ils sont plus présents dans ce volume que dans le précédent à mon plus grand bonheur car on s'imagine parfaitement être au milieu de ce clan de magiciennes déchaînées ultra-attachantes. Même le jeune Corentin, pour un ado agaçant, vaut largement le détour par ses répliques et sa propension à exaspérer la maisonnée. Une famille en or, lumineuse même, dans le récit. Les personnalités sont fortes, les situations et les joutes verbales hilarantes, et l'amour entre ses membres presque palpable.

Cette fois, on les retrouve dans le cadre d'une chasse aux démons menée par des anges, dont un en particulier se montre particulièrement implacable dans l'exécution de sa mission: Dragan. Celui-ci se doit notamment d'empêcher les démons de tuer les êtres humains susceptibles de devenir des anges après leur mort, ceux qu'on appelle des êtres de lumière. Or, une femme va littéralement l'éblouir comme personne auparavant ne l'a fait : Joanna Kergallen.

J'adore le côté chipie de cette fille qui n'est ni une nigaude romantique ni une guerrière implacable, simplement une personnalité originale et espiègle utilisant sa puissance (les éléments), pour notamment offrir à sa ville de Bretagne un excellent feu d'artifice du 14 juillet chaque année. J'aime le côté sombre de Dragan qui donne des sueurs froides aux autres anges chaque fois qu'il apparaît dans leur dimension. On reste dans le standard de la romance avec le personnage masculin magnifiquement ténébreux recélant toutefois un coeur pur (perso j'aime bien), mais ça n'enlève rien au charisme de Dragan qui pourra distiller d'autres sortes de vapeurs à la gente féminine (ou masculine pourquoi pas) qui lira ce deuxième tome. Par ailleurs, la relation entre les deux protagonistes, outre la sensualité, est chargée d'humour et de malice, ce qui ne tâchera pas de vous laisser vous surprendre en train de sourire comme une andouille à toutes les pages (c'est ce que j'ai fait, j'assume).

L'intrigue centrée autour des anges et des démons est vraiment bien amenée avec une petite touche d'histoire bretonne qui donne un cachet supplémentaire à l'ensemble. Le côté chauvin qui dort en chacun de nous y trouvera son compte, car on redécouvre les légendes arthuriennes et celles de la forêt de Brocéliande sous un angle novateur et inattendu.

Pour conclure, je dirais que j'ai passé un excellent moment avec la famille Kergallen, toujours aussi dingue, toujours aussi puissante, toujours aussi palpitante. Par conséquent, je ne peux que vous encourager à vous immerger dans cette lecture, qui vous redonnera la pêche et je le pense aussi, vous replongera dans vos souvenirs d'enfance où vous vous amusiez à imaginer bêtise sur bêtise avec tous les cousins de la famille.

En savoir plus sur [...]


Page : 1 | 2 | 3 | 4