Profil de joan > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par joan
Classement des meilleurs critiques: 1.557
Votes utiles : 172

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
joan

Afficher :  
Page : 1 | 2 | 3 | 4
pixel
Ernst Jünger: Dans les tempêtes du siècle
Ernst Jünger: Dans les tempêtes du siècle
par Julien Hervier
Edition : Broché
Prix : EUR 26,00

2 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Du nationalisme à l'universel, 22 février 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Ernst Jünger: Dans les tempêtes du siècle (Broché)
Julien Hervier évoque avec clarté la personnalité complexe et le parcours emblématique autant qu'exceptionnel de ce grand écrivain qu'on a trop souvent idolâtré pour des motifs ambigus ou détesté pour des raisons fautives.
Jünger fut en effet à la fois injustement vilipendé par une certaine gauche simpliste que grossièrement récupéré par la droite extrême (cf: la médiocre et partisane bio de Jünger par le fasciste néo-païen Dominique Venner) qui toutes deux le caricaturèrent sans vraiment le comprendre.

Cette honnête biographie fait justice de tous ces malentendus et expose avec concision les évolutions intellectuelles de Jünger, d'un nationalisme nietzschéen bientôt appelé à se briser sur la réalité de l'horreur hitlérienne (contre laquelle Jünger eut à sa façon le courage de résister) jusqu'à l'universalité d'une philosophie éclectique souvent visionnaire bien que parfois imprécise ou contestable, mais toujours attachante et servie par un style magnifique.
En dépit de sa rédaction un peu trop impersonnelle cet ouvrage vaut pourtant le détour et l'un de ses aspects inattendus est l'évocation des fréquentes crises de mélancolie dépressive que Jünger eut à subir et qui humanisent cet auteur trop souvent présenté comme un monolithe impassible.

Espérons que sur la lancée de ce livre un travail d'édition un peu plus cohérent et moins dispersé de l'importante oeuvre de Jünger sera enfin entrepris en France: on aimerait par exemple pouvoir disposer d'une édition qui, à la façon de la collection "Bouquins" chez Robert Laffont, rassemblerait en un ou deux volumes l'intégrale de "Soixante-dix s'efface", les romans et nouvelles ainsi que les essais les plus marquants comme le "Mur du Temps", le "Traité du sablier" ou le très beau "Approches, drogues et ivresse" qui n'est hélas toujours pas réédité.
Remarque sur ce commentaire Remarques sur ce commentaire (3) | Permalien | Remarque la plus récente : Feb 26, 2014 1:02 PM CET


Contre le monde moderne : Le traditionalisme et l'histoire intellectuelle secrète du XXe siècle
Contre le monde moderne : Le traditionalisme et l'histoire intellectuelle secrète du XXe siècle
par Mark Segdwick
Edition : Broché
Prix : EUR 22,31

3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Des Loups-Gourous déguisés en agneaux, 27 décembre 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce livre de l'historien britannique Mark Sedgwick est unique en son genre et mérite d'être lu par les personnes s'intéressant à l'histoire et aux dessous des milieux traditionalistes, c'est-à-dire de ce mouvement assez disparate, peu connu mais parfois influent, dont le point commun est d'avoir voulu axer, à des degrés divers, sa vision du monde sur des bases spirituelles ésotéristes et universalistes.

L'auteur étudie l'histoire de ces milieux et de certaines de leur personnalités (Guénon, Schuon, Evola etc)
Il examine aussi les développements des groupes issus de cette mouvance. Des développements qui n'allèrent pas parfois sans dérives multiples, de l'escroquerie à la duplicité, ou plus grave, des flirts avec l'extrême droite ou le panislamisme aux délires sectaires les plus ubuesques et dévergondés (cf: le cas de Frithjof Schuon et de sa secte "naturiste syncrétiste" vaut son pesant de cacahuètes...)

C'est à mon sens la partie la plus instructive de son étude car elle a le grand mérite de prévenir le lecteur qui serait tenté par une "immersion" dans ces milieux traditionalistes, d'y bien regarder à deux fois et de faire montre de la plus grande prudence s'il ne veut pas se retrouver mangé tout cru par quelques "Loups-Gourous" déguisés en agneaux...Ces milieux sont en effet hélas souvent un terrain de prédilection pour les charlatans, les faux sages et vrais pervers, les soufis-à-la-barbe-fleurie de Prisunic et les allumés de tout poil.

Il n'appelle de réserves que sur quelques points: quelques inexactitudes factuelles, cependant très limitées, sur la bio de Guénon et sur d'autres sujets mineurs. Mais dans l'ensemble le livre est objectif et même si l'on suppose que l'auteur ne partage guère la vision traditionnelle universaliste promue par Guénon et d'autres, il s'en tient à un travail d'enquête que j'ai trouvé impartial et non dénué d'humour ...

Une autre réserve concerne peut-être un défaut d'insistance sur le fait, pourtant très important, qu'il n'y a pas d'"école traditionaliste" et encore moins d'école "Guénonienne" au sens strict, bien que le livre puisse parfois donner l'impression que tel est le cas.
En fait, à partir de Guénon principalement, d'autres figures finalement très éloignés de l'esprit de son oeuvre (Schuon, Evola, Valsan, Douguine, Gilis, Pallavicini et cie...) ont émergé, des groupes se sont formés, fractionnés, se sont joyeusement anathémisés et ont souvent dégénéré, à des degrés divers, en entreprises plus ou moins sectaires, la palme de la dinguerie revenant sans doute à l'histoire du groupe fondé par Schuon.

Cela appelle de ma part une dernière petite réserve: l'évocation que fait Sedgwick des dérives de la secte de Schuon est très bien informée et fera sursauter de surprise et d'effroi bien des admirateurs du soit-disant "Sage de Bloomington".
Pourtant, la réalité des faits est encore plus démente que ce que l'auteur nous révèle. Sedgwick, tenant sans doute compte de possibles menaces procédurières venant de milieux sectaires puissants et bien organisés (il suffit de voir le tir de barrage que les Schuoniens ont déclenché contre son livre sur internet!), a probablement été obligé de ne coucher noir sur blanc que le strict nécessaire.

Un dernier détail : je me permets de conseiller aux lecteurs anglophones de préférer l'édition anglaise du livre ("Against the Modern World", Oxford University Press) à la française. L'édition originale comprend en effet (tradition assez courante dans les travaux universitaires anglo-saxons) une préface aussi amusante qu'informative qui à pour fonction de mettre le livre en perspective et il est un peu dommage qu'elle ait été, on ne sait pourquoi, supprimée de l'édition française...

Voilà donc, en dépit de ces légères réserves, un livre d'enquête unique en son genre qui est le premier à étudier la mouvance "traditionaliste" dans son ensemble et qui ose enfin briser l'omerta qui entourait (et entoure encore) les dérives de certaines figures de ce milieu. L'auteur a pris des risques et c'est aussi un élément qui est tout à son honneur.


Le livre des haltes
Le livre des haltes
par Abd el-Kader
Edition : Broché
Prix : EUR 19,77

5.0 étoiles sur 5 Un antidote contre les extrémismes, 25 décembre 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le livre des haltes (Broché)
Cet ouvrage rassemble des extraits significatifs du "Livre des Stations" (Kitab Al Mawaqif) du célèbre Emir Abd El Kader, stratège émérite de la lutte contre la colonisation française devenu ami de la France, grand métaphysicien du Taçawuf et Franc-Maçon; un homme complet à la fois d'action, de contemplation et de dialogue.

Le grand mérite de l'Emir est d'avoir élaboré une formulation plus accessible de la doctrine de l'Unicité d'Ibn Arabi, sans pourtant rien y sacrifier des subtilités et complexités de cette spiritualité similaire à l'Advaita hindou. Le grand soufi médiéval Ibn Arabi est en effet extrêmement difficile à lire dans les traductions disponibles, à mon avis non seulement à cause de son style allusif mais aussi de la faute des traducteurs qui excellent souvent à alourdir le texte...bien qu'il soit ardu à lire même pour les personnes maîtrisant l'arabe...

Evidemment, l'enseignement réservé de l'Emir qui fait l'objet de ce livre n'était pas destiné au commun des musulmans mais au groupe des disciples les plus avancés de sa tariqah, et cela est encore plus le cas pour le public contemporain...
Ces écrits, comme ceux d'un Ibn Arabi, d'un Maître Eckhart, d'un Ramana Maharshi ou d'un Guénon peuvent donc constituer un danger pour des esprits non suffisamment préparés ou coupés de toute tradition spirituelle vivante. Il y a toujours le risque de se prendre pour un "spirituel" au terme d'une simple lecture ou de mal interpréter les textes en question.

Mais pour certaines personnes, qu'elles soient musulmanes, juives, chrétiennes ou autre, ce recueil de très beaux textes de haute métaphysique soufie leur offrira un exemple de ce que peut être la spiritualité musulmane à son sommet et les aidera peut-être aussi à vivre leur propre tradition de manière plus approfondie.

Pour exposer ses "stations", l'Emir prend généralement pour base un verset coranique ou un hadith et l'interprétation magistrale qu'il en donne, parfois surprenante (et sans doute "scandaleuse" pour les fondamentalistes musulmans et les salafistes actuels) est d'une très grande élévation; elle laisse toujours sa part à l'informulable et constitue en nos temps troublés et pleins de confusion un antidote salutaire contre tous les extrémismes religieux d'où qu'ils proviennent.


Satan : Une biographie
Satan : Une biographie
par Henry Ansgar Kelly
Edition : Broché
Prix : EUR 23,30

2.0 étoiles sur 5 Un Satan qui tombe très bas..., 14 décembre 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Satan : Une biographie (Broché)
Désolé de ne pouvoir être positif sur ce livre de l'universitaire Américain Henry Ansgar Kelly.

Là où on s'attendait à une étude claire et méthodique de l'évolution de la figure de l'"Adversaire" dans le judaïsme et le christianisme, nous subissons les infernaux tourments d'un livre décousu, vraiment très mal écrit (il donne l'impression d'une retranscription de cours d'amphi donnés devant des étudiants ricains assoupis) et dont certaines des affirmations (par exemple relativement aux variations de la figure de l'Antéchrist) sont plus que douteuses voire carrément fautives.

Il y a un autre livre apparenté, "L'histoire du diable" de Robert Muchembled, qui est lui aussi loin d'être un bouquin d'enfer car il partage avec celui de Kelly le défaut qu'on retrouve souvent chez les auteurs des études consacrées au même sujet : ils donnent l'impression d'avoir une certaine "sympathie pour le Devil " et en conséquence ne se peuvent s'empêcher d'instiller, nolens volens, des doses variables de polémique dans leurs écrits, s'écartant de la droite ligne de la rigueur historique. Il n'y a pas non plus d'étude comparée de la figure de l'adversaire et de son séide eschatologique dans les trois monothéismes dits "abrahamiques".

A part la somme de Chritian Badilita "Métamorphoses de l'Antéchrist chez les pères de l'Eglise" qui bien que très savante n'échappe pas à quelques défauts, il n'y a, du moins à ma connaissance, aucun travail critique vraiment bien fait sur ce thème; finalement, en empêchant que des bouquins intelligents soient publiés sur son compte, ce bougre de diable continue à entretenir la confusion et montre qu'il est vraiment très malin !


Révolution, consulat et Empire, 1789-1815
Révolution, consulat et Empire, 1789-1815
par Michel Biard
Edition : Broché
Prix : EUR 41,00

4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Vingt cinq années éternelles, 14 décembre 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Révolution, consulat et Empire, 1789-1815 (Broché)
Un livre très complet, qui a le grand avantage d'exposer les différents apports de la recherche récente sur ces années cruciales de l'histoire de France et doté d'une iconographie riche et variée. Un ouvrage qui n'est ni de vulgarisation, ni destiné aux spécialistes : un livre d'histoire idéal comme tous ceux de cette collection.


Philippe Leclerc de Hauteclocque (1902-1947) : La Légende d'un héros
Philippe Leclerc de Hauteclocque (1902-1947) : La Légende d'un héros
par Christine Levisse-Touzé
Edition : Relié

5.0 étoiles sur 5 Un très bel album historique en mémoire de Leclerc, 12 décembre 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Philippe Leclerc de Hauteclocque (1902-1947) : La Légende d'un héros (Relié)
Pour ceux qui s'intéressent à l'histoire contemporaine, cet ouvrage de Mme Levisse-Touze, consacré à une des plus attachantes figures de la France Libre est un album d'une grande qualité d'écriture et d'une iconographie très riche (photos et documents). Il complète parfaitement les biographies du général Leclerc.


Leclerc
Leclerc
par Jean-Christophe Notin
Edition : Poche
Prix : EUR 12,00

5.0 étoiles sur 5 Un cavalier est passé..., 12 décembre 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : Leclerc (Poche)
Je ne peux qu'ajouter de nouveau 5 étoiles à la suite des autres internautes qui l'ont déjà fait, mais s'il s'agit d'assurer les personnes intéressées que cet ouvrage vaut vraiment d'être lu, ce ne sera pas inutile.

Cette biographie de Leclerc, à l'écriture peut-être moins moins flamboyante que celle un peu datée de Maja Destrem ("L'aventure de Leclerc") n'en est pas moins très bien rédigée et est la meilleure de toutes à ce jour.

J-C Notin, spécialiste d'histoire politique et militaire du 20ème siècle, a bénéficié des résultats récents de la recherche historique et son livre est le plus exact et le plus impartial à tous les points de vue. La biographie du général Vézinet, ancien compagnon d'armes de Leclerc, était aussi intéressante mais peut-être un peu trop hagiographique. Mentionnons aussi le très bel album "Philippe Leclerc de Hautecloque, 1902-1947, La Légende d'un héros" de Christine Levisse-Touzé à l'iconographie très complète.

Ici, bien que Leclerc, type idéal de l'officier de cavalerie français, l'équivalent d'un Lawrence d'Arabie -la mythomanie en moins !- ait été un homme d'un courage et d'une probité irréprochables, Notin ne nous brosse cependant pas un portrait de vitrail et ne passe pas sous silence les facettes plus contrastées de son action et de sa personnalité. Par exemple, l'affaire de Bad Reichenhall, finalement assez obscure, n'est pas éludée comme chez Maja Destrem et chez d'autres auteurs.

S'agissant du "mystère" du 13ème corps retrouvé dans les décombres de l'avion qui s'écrasa en novembre 47, Notin, ainsi que l'a déjà précisé un autre lecteur, résout l'énigme au terme d'une enquête historique vraiment exemplaire.

Des sables du Tchad au "nid d'aigle" de Berchtesgaden, Notin nous relate avec brio une des plus grandes et des plus belles aventures de l'histoire de France.


Leclerc
Leclerc
par Jean-Christophe Notin
Edition : Broché
Prix : EUR 26,00

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un cavalier est passé..., 12 décembre 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Leclerc (Broché)
Je ne peux qu'ajouter de nouveau 5 étoiles à la suite des autres internautes qui l'ont déjà fait, mais s'il s'agit d'assurer les personnes intéressées que cet ouvrage vaut vraiment d'être lu, ce ne sera pas inutile.

Cette biographie de Leclerc, à l'écriture peut-être moins moins flamboyante que celle un peu datée de Maja Destrem ("L'aventure de Leclerc") n'en est pas moins très bien rédigée et est la meilleure de toutes à ce jour.

J-C Notin, spécialiste d'histoire politique et militaire du 20ème siècle, a bénéficié des résultats récents de la recherche historique et son livre est le plus exact et le plus impartial à tous les points de vue. La biographie du général Vézinet, ancien compagnon d'armes de Leclerc, était aussi intéressante mais peut-être un peu trop hagiographique. Mentionnons aussi le très bel album "Philippe Leclerc de Hautecloque, 1902-1947, La Légende d'un héros" de Christine Levisse-Touzé à l'iconographie très complète.

Ici, bien que Leclerc, type idéal de l'officier de cavalerie français, l'équivalent d'un Lawrence d'Arabie -la mythomanie en moins !- ait été un homme d'un courage et d'une probité irréprochables, Notin ne nous brosse cependant pas un portrait de vitrail et ne passe pas sous silence les facettes plus contrastées de son action et de sa personnalité. Par exemple, l'affaire de Bad Reichenhall, finalement assez obscure, n'est pas éludée comme chez Maja Destrem et chez d'autres auteurs.

S'agissant du "mystère" du 13ème corps retrouvé dans les décombres de l'avion qui s'écrasa en novembre 47, Notin, ainsi que l'a déjà précisé un autre lecteur, résout l'énigme au terme d'une enquête historique vraiment exemplaire.

Des sables du Tchad au "nid d'aigle" de Berchtesgaden, Notin nous relate avec brio une des plus grandes et des plus belles aventures de l'histoire de France.


L'assassinat de Darlan
L'assassinat de Darlan
par Arnaud Chanterac
Edition : Broché
Prix : EUR 23,50

3 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
1.0 étoiles sur 5 La vérité historique assassinée, 10 décembre 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : L'assassinat de Darlan (Broché)
Les lecteurs intéressés par la personnalité complexe de Darlan devront plutôt acquérir la biographie de Huan et Couteau-Bégarie (quoi que certains historiens la jugent un peu trop complaisante) et éviter celle-ci.
Celle de Gordon-Melton, très "américaine" -et en la matière cela veut tout dire- donne trop de crédit à des témoignages douteux.

En effet, l'ouvrage d'Arnaud de Chanterac s'évertue surtout à accabler De Gaulle et ce de toutes les façons : à un moment donné, il est même insinué qu'il était peut-être..."fou"...(sic)! Je ne suis pas un admirateur forcené du Général dont la politique ne fut pas sans reproches durant sa présidence, mais je suis certain qu'il était tout ce qu'on veut sauf "fou"...
Par contre l'auteur, on s'en serait douté, s'attache fortement à exonérer Darlan de tous ses actes en accréditant la thèse du "double-jeu" de l'amiral, alors que celui-ci fut un collaborateur zélé des nazis, leur livrant par exemple les aéroports de Syrie ou ravitaillant les troupes de Rommel en Lybie.

En 1940 Darlan refusa également, entre autres actions déplorables, de libérer la flotte pour poursuivre la guerre en Afrique du Nord, ce qui entraîna Noguès à refuser de franchir le pas décisif, privant ainsi la France Libre d'un atout déterminant...

Mais De Chanterac évite de rappeler ces faits compromettants qui sont pourtant historiques, et peu importe pour lui: Darlan est estimable et De Gaulle un triste sire.

Comme on s'y attendait De Chanterac fait plus qu'insinuer que De Gaulle aurait trempé dans l'assassinat de Darlan, et ce sans le moindre début de preuve.
Aucun historien sérieux ne soutient une telle hypothèse, même si De Gaulle n'a pas dû porter le deuil de l'amiral...
L'assassinat, d'après une des hypothèses en vigueur, celle de Geoffroy d'Astier de la Vigerie et d'historiens fiables, serait en fait le résultat d'un complot royaliste impliquant Henri d'Astier de la Vigerie et le Comte de Paris. Il existe de fortes présomptions dans ce sens, mais rien n'est sûr à 100%.
On pourra lire à ce sujet les pages 373 à 378 du "Devenir De Gaulle" de Jean-Luc Barré, chapitre "Les équivoques d'Alger", qui envisage plutôt une hypothèse Giraudiste, De Gaulle n'ayant en fin de compte aucun vrai bénéfice à tirer de l'élimination de Darlan, au contraire, Giraud ayant lui tout à y gagner, ce qui expliquerait la façon expéditive dont les giraudistes jugèrent et exécutèrent le malheureux Fernand Bonnier de la Chapelle.

Alors, pourquoi un tel livre, si orienté et partisan, indigne d'un véritable historien ?
La réponse est limpide: Monsieur Arnaud de Chanterac a été membre de l'OAS et candidat Front National à Paris, ce que la quatrième de couverture se garde bien de nous signaler.

Son livre équivaut donc à peu-près, sur le plan de l'objectivité, à ce que serait une monographie sur la mort de Trotsky écrite par un Stalinien...!
Remarque sur ce commentaire Remarques sur ce commentaire (3) | Permalien | Remarque la plus récente : Mar 7, 2014 3:30 PM CET


Mahomet : Aux sources de l'Islam
Mahomet : Aux sources de l'Islam
par Olivier Hanne
Edition : Broché

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Une très bonne biographie du Prophète, 10 décembre 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Mahomet : Aux sources de l'Islam (Broché)
Il y a différents types d'écrits consacrés à Muhammad : les hagiographies traditionnelles (Sirat), les écrits polémiques plus ou moins anti-musulmans (Anne-Marie Delcambre) les écrits hagiographiques contemporains (Martin Lings), les études sceptiques scientifiques (Maxime Rodinson) et les études scientifiques tout court.
Ce livre, clair et bien écrit appartient à la dernière catégorie et nous relate la geste prophétique avec beaucoup d'objectivité : aucun jugement moral, ni aucune considération polémique ne gâchent cet ouvrage; des faits, et seulement des faits toujours replacés dans leur contexte.


Page : 1 | 2 | 3 | 4