Profil de huascar > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par huascar
Classement des meilleurs critiques: 1.627.627
Votes utiles : 113

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
huascar (Paris)

Afficher :  
Page : 1 | 2
pixel
La liste de schindler [VHS]
La liste de schindler [VHS]
VHS

3 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Sublime, 3 mars 2001
Ce commentaire fait référence à cette édition : La liste de schindler [VHS] (Cassette vidéo)
Personnellement, je ne sais pas ce qu'aurait été "La Liste de Schindler" sans Liam Neeson. Non pas que l'esprit du film n'ait pas le ton juste... peut-être un peu convenu. Difficile de dire ceci vu le sujet traité. Est-ce que Spielberg aurait dû traiter les camps de concentration de la manière dont il a traité "Le Soldat Ryan" ? Ou est-ce mieux ainsi, la scène de la douche commune qui se révèle être une vraie douche ? C'est là la force de ce film : on vit la Shoah dans le quotidien que le peuple juif a eu à subir, dans une sorte de dégoût langoureux, avec de temps en temps une froide exécution sommaire et gratuite. Pas besoin d'artifice, le tout est fidèle à l'horreur advenue. Et, véritables aussi, les gestes héroïques de quelques allemands comme Oskar Schindler qui peu à peu ont pris la mesure de ce qui se passait. "La Liste de Schindler", à cet égard, restera un témoignage éternel, un film obligatoire.


Rencontres du troisième type - Édition Spéciale [VHS]
Rencontres du troisième type - Édition Spéciale [VHS]
VHS

4.0 étoiles sur 5 Sidérant, 3 mars 2001
Ce commentaire fait référence à cette édition : Rencontres du troisième type - Édition Spéciale [VHS] (Cassette vidéo)
Début des années 80. Ridley Scott vient d'effrayer les cinéphiles avec le 8e passager... Spielberg choisit plutôt l'idylle entre terriens et aliens. On y retrouve déjà la trame prophétique de E.T., le film qui suivra. Ici, quelques élus, médiums de messages qu'ils ne peuvent comprendre, vont se mouvoir irrésistiblement vers le point de rencontre (qui fait un peu Mont Sinaï). Richard Dreyfuss excelle dans son obsession maladive (de la purée sculptée jusqu'au salon envahi). Un film sur la foi, douloureuse dans l'incompréhension, salvatrice dans la révélation.


Rencontre du troisième type (vo) [VHS]
Rencontre du troisième type (vo) [VHS]
VHS

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 Sidérant, 3 mars 2001
Ce commentaire fait référence à cette édition : Rencontre du troisième type (vo) [VHS] (Cassette vidéo)
Début des années 80. Ridley Scott vient d'effrayer les cinéphiles avec le 8e passager... Spielberg choisit plutôt l'idylle entre terriens et aliens. On y retrouve déjà la trame prophétique de E.T., le film qui suivra. Ici, quelques élus, médiums de messages qu'ils ne peuvent comprendre, vont se mouvoir irrésistiblement vers le point de rencontre (qui fait un peu Mont Sinaï). Richard Dreyfuss excelle dans son obsession maladive (de la purée sculptée jusqu'au salon envahi). Un film sur la foi, douloureuse dans l'incompréhension, salvatrice dans la révélation.


Braveheart [Édition Collector]
Braveheart [Édition Collector]
DVD ~ Mel Gibson
Proposé par volarehoho
Prix : EUR 10,38

10 internautes sur 13 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Complètement inattendu, 3 mars 2001
Ce commentaire fait référence à cette édition : Braveheart [Édition Collector] (DVD)
Qui aurait soupçonné que Mel Gibson capable d'une telle maîtrise de la caméra et du découpage ? Et ici, il ne s'est pas contenté d'un académisme parfait : hormis le fait qu'il innove dans les scènes de combat et fait faire un bond au cinéma (sa volonté de réalisme a sans doute donne le déclic à Spielberg pour "Il Faut Sauver Le Soldat Ryan"), certaines séquences, comme celle où il feint de se rendre aux anglais après que sa femme ait été tuée, sont tellement lyriques que notre coeur bat soudain pour l'écosse libre. Wallace convertit à sa cause, c'est le héros parfait, universel, fidèle jusqu'au bout à sa quête, ainsi qu'à son amour. Il est fascinant de voir à quel point Gibson a su éviter la mièvrerie, spécialement en étant simultanément derrière et devant la caméra. Oscars du meilleur film et du meilleur réalisateur. Le mixage dolby surround est tout bonnement hallucinant, l'équilibre entre les instruments, les voix et les bruitages est parfait.


Taxi Driver [Édition Collector Limitée]
Taxi Driver [Édition Collector Limitée]
DVD ~ Robert De Niro
Prix : EUR 8,76

11 internautes sur 14 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Martin et Robert sont dans un taxi, 3 mars 2001
Ce commentaire fait référence à cette édition : Taxi Driver [Édition Collector Limitée] (DVD)
Scorcese remporte la palme d'or à Cannes pour ce film. Il prend un jeune homme au coeur pur (ce qui est une maestria à faire passer à la caméra dans le décor et le contexte du milieu urbain) et le lamine avec la crasse et la dégénérescence de l'homme moderne. D'abord écoeuré par la crasse de la criminalité de trottoir, il jette son dévolu sur une femme bourgeoise qu'il idéalise comme lavée de la souillure de la ville. Lorsqu'il découvre que ce monde est en réalité entaché de corruption, d'avidité et de malhonnêteté, Scorcese en fait un des plus grands héros tragi-comiques du cinéma. Apparemment perdu dans sa folie paranoïaque, ce taxi driver sait en fait très bien où il veut aller, ce qu'il veut faire. Il attend juste une occasion. Acteurs incroyables, atmosphère unique, Taxi Driver est un chemin de croix de l'homme que la ville plonge dans la folie.


Scarface - Édition Spéciale
Scarface - Édition Spéciale
DVD ~ Al Pacino
Proposé par Funkingdom
Prix : EUR 21,75

5 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Al is al, 3 mars 2001
Ce commentaire fait référence à cette édition : Scarface - Édition Spéciale (DVD)
Film mythique, acteur mythique. Al Pacino semble être d'une espèce qui s'éteint, cette génération d'acteurs qui ont eu la chance de donner le meilleur d'eux-mêmes au cours des années 70. Il est vrai que Tom Cruise, Brad Pitt et Keanu Reeves donnent corps à leurs personnages, mais on attend le film qui les mettra véritablement à l'épreuve. Comme Nicholson, De Niro ou Hoffmann, Al Pacino est un extrémiste du jeu. Il plonge si loin dans ce personnage qu'on se demande si ce n'est pas effectivement une montagne de coke dans laquelle il plonge le nez lors de la chute de son empire. Tout comme "Casino", le sujet du film est complètement vampirisé par ses interprètes, et nous emmène au plus près de l'horreur des pulsions humaines. Indispensable.


Raging Bull
Raging Bull
DVD ~ Robert De Niro
Proposé par DVDMAX
Prix : EUR 6,99

16 internautes sur 19 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 La rage de jouer, 3 mars 2001
Ce commentaire fait référence à cette édition : Raging Bull (DVD)
Scorcese et De Niro ont achevé d'être indissociables avec ce film. D'une photographie en noir et blanc parfaite, Scorcese fait crever l'écran à De Niro, impressionant dans ses silences. On soupçonne effectivement le boxeur Jake La Motta d'avoir été un homme de peu de paroles, dévoré intérieurement par sa difficulté à exprimer ses sentiments. Nul doute qu'il a en effet trouvé une paix intérieure à travers sa carrière tardive d'entertainer de cabaret. Avant qu'Hollywood ne lance de nos jours de ridicules surenchères (une dizaine de récompenses pour cette horreur de "Titanic"), les oscars se distribuaient avec parcimonie. De Niro aurait dû recevoir son premier pour "Taxi Driver", il devra attendre "Raging Bull".


Casino
Casino
DVD ~ Robert De Niro
Proposé par DVDMAX
Prix : EUR 6,49

7 internautes sur 15 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 LE chef-d'oeuvre de Scorcese, 3 mars 2001
Ce commentaire fait référence à cette édition : Casino (DVD)
Scorcese, après avoir creusé, cherché et souvent trouvé le ton juste pour délivrer au spectateur cette complicité voyeuriste du milieu de la mafia, dépasse son propre mètre-étalon établi avec "Les Affranchis". Ce qui se produit ici n'est autre que le déclin du monde occidental, la cristallisation des egos boursouflés, de l'orgie du veau d'or. Las Vegas ne pouvait pas être autre chose que la nouvelle Sodome, dans laquelle De Niro essaye de se trouver une honorabilité au bras d'une Sharon Stone qu'on devine brûlée dès l'enfance. Un grand film.


Voyage au bout de l'enfer
Voyage au bout de l'enfer
DVD ~ Robert De Niro
Proposé par LE TANDEM
Prix : EUR 6,36

3 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Ne vous fiez pas à cette pochette ridicule, 3 mars 2001
Ce commentaire fait référence à cette édition : Voyage au bout de l'enfer (DVD)
Le plus parfait des films sur la guerre du viet-nâm (ah pardon, full metal jacket et le plus parfait des films sur la GUERRE). Parce que ce n'est pas tant la guerre qui est horrible, que les ravages qu'elle provoque parmi ceux qui lui survivent. Ici, elle les dépèce, estropie, effraye à vie de cachemars perpétuels. Michael Cimino nous délivre parmi les plus belles images que le septième art compte. Travellings au laser, d'une perfection de cadrage ahurissante, toute au service d'une poésie de communauté hereuse et pure dans ses élans. De Niro repart dans l'horreur sauver son meilleur ami. Tout est là, finalement le film pourrait aussi bien se terminer autrement. Jamais geste ne semblera plus honnêtemnt héroïque.


Terminator 2, le jugement dernier
Terminator 2, le jugement dernier
DVD ~ Arnold Schwarzenegger
Proposé par DVD-A-TOUT-PRIX
Prix : EUR 8,89

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Cameron en grâce, 3 mars 2001
Ce commentaire fait référence à cette édition : Terminator 2, le jugement dernier (DVD)
On n'attendait pas une suite à Terminator. Je veux dire, le premier se suffisait complètement à lui-même, avait une véritable conclusion sans qu'on s'imagine même qu'il y ait besoin d'une suite. En fait, Cameron a dû sûrement planifier de nouveaux déboires pour John Connor très tôt, mais les effets spéciaux n'était tout bonnement pas satisfaisants. Terminator 2 est encore plus angoissant que le premier, c'est un film qui repose entièrement sur la technologie, mais qui la rend complètement transparente. Rarement chaque effet visuel aura autant été justifié : si le premier Terminator fut terrassé à grand-peine, celui-ci est inarrêtable. Une photo splendide et des acteurs judicieusement employés en font un incontournable du film de science-fiction.


Page : 1 | 2