Profil de MaximeMORAND > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par MaximeMORAND
Classement des meilleurs critiques: 1.006.916
Votes utiles : 219

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
MaximeMORAND "maximemorand" (besançon, France)
(VRAI NOM)   

Afficher :  
Page : 1 | 2 | 3
pixel
Gibson's Fabulous Flat-Top Guitars: An Illustrated History and Guide
Gibson's Fabulous Flat-Top Guitars: An Illustrated History and Guide
par Eldon Whitford
Edition : Broché
Prix : EUR 20,63

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
3.0 étoiles sur 5 un très bon livre de guitares.... en noir et blanc !, 5 janvier 2010
Ce commentaire fait référence à cette édition : Gibson's Fabulous Flat-Top Guitars: An Illustrated History and Guide (Broché)
Il est regrettable que ce livre ne contienne au final que très peu de pages en couleurs. La majorité du bouquin est imprimé sur un papier non glacé et dont toutes les illustrations sont malheureusement en noir et blanc. Dommage car le contenu, lui, est très bien documenté, grâce à des auteurs spécialistes de la lutherie et des guitares américaines.


The Bob Dylan Scrapbook: An American Journey, 1956-1966
The Bob Dylan Scrapbook: An American Journey, 1956-1966
par Bob Dylan
Edition : Relié

3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 petit coffre aux trésors, 1 janvier 2006
Ce commentaire fait référence à cette édition : The Bob Dylan Scrapbook: An American Journey, 1956-1966 (Relié)
cet excellent ouvrage revient sur les tout débuts de dylan en présentant la naissance de cette figure désormais légendaire avec une multitude de fac-similés : tickets de concerts, publicités, paroles de chansons écrites sur du papier à en tête d'hotel visités sur la route, photos, autocollants, etc...
Ce livre se lit autant qu'il se feuillette, se déplie dans tous les sens pour amener l'admirateur inconditionnel ou débutant à pénétrer dans cette époque bénie du chanteur : un petit bijou - et un précieux sas temporel !!!


Bob Dylan : No Direction Home - Édition 2 DVD
Bob Dylan : No Direction Home - Édition 2 DVD
DVD ~ Bob Dylan
Proposé par PLANETECINE
Prix : EUR 17,00

39 internautes sur 39 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 en roue libre avec Bob Dylan, 30 novembre 2005
Ce commentaire fait référence à cette édition : Bob Dylan : No Direction Home - Édition 2 DVD (DVD)
Bob Dylan, je suis tombé dedans quand j'étais petit, découvrant chaque album d'une oeuvre gigantesque, attendant avec impatience chaque nouveau volet des bootlegs series. Ce double dvd réalisé par Scorcese ( qui avait déjà filmé "The last Waltz", excusez du peu) se compose de documents d'archives et d'entretiens récents avec Dylan autour des débuts de sa vie, des débuts de sa carrière, et surtout de son passage à l'élecricité. Ou comment un artiste rompt avec son public pour continuer sa grande oeuvre et plonge dans les racines de la musique américaine et l'inconscient d'une nation.
Tout simplement le film le plus passionnant jamais fait sur Dyan l'ombrageux, le solitaire, le peu avare de commentaires sur ses chansons.
Précieux...


Tables éphémères
Tables éphémères
par Martine Camillieri
Edition : Broché

2 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Table à faire tourner les têtes, 27 novembre 2005
Ce commentaire fait référence à cette édition : Tables éphémères (Broché)
je vous recommande chaleureusement ce livre si comme moi vous avez envie de mettre un peu de magie dans votre quotidien et sans jamais avoir beaucoup de temps et/ou d'idées ! le précédent ouvrage consacré à la décoration détournant des jouets de notre enfance est lui aussi indispensable car même sans forcément réaliser soi-même les mises en scène, c'est un beau livre plein de poésie et très bon à regarder !


Woman King - EP
Woman King - EP
Prix : EUR 12,55

3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 maxi lumineux, 8 septembre 2005
Ce commentaire fait référence à cette édition : Woman King - EP (CD)
allez y en confiance, pour tous ceux qui connaissent déjà Iron & Wine, ce maxi 6 titres permet d'explorer plus avant l'univers de Sam Bean. Contrairement à beaucoup de groupes qui truffent leurs faces B de remix ou de chansons indigentes, ici c'est un véritable mini-album que nous offre Iron & Wine, où le mot plénitude prend tout son sens. Ne manquez pas non plus "In the reins" la collaboration de Sam Bean avec le groupe Calexico !


The White Stripes : Under black
The White Stripes : Under black
DVD ~ Jack White
Proposé par ZOverstocksFR
Prix : EUR 12,43

5 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 un duo à évaluer sur l'échelle de Richter !!, 26 décembre 2004
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : The White Stripes : Under black (DVD)
Vous vous demandez peut-être ce que peuvent valoir les White stripes sur scène et si ce DVD n'est pas juste un truc pour fans inconditionnels. Or, ce concert filmé en Angleterre dans la très industrieuse ville de Blackpool est l'occasion de vérifier toutes les idées fausses véhiculées sur le dos de ce combo de Detroit, autre cité industrielle, berceau de Ford.
Les premières secondes de ce concert sont tout bonnement hallucinantes : comment un groupe de deux personnes peut-il produire un son aussi furieux et imposant ? Les chansons s'enchainent sur les chapeaux de roues, excédant rarement les trois minutes, sans commentaires oisifs entre les morceaux ( du genre "salut Blackpool, est-ce que vous êtes là ?")
Le groupe égrène ainsi toute sa discographie, revisite le rock sauvage de Feu Led Zeppelin, distille un blues frénétique en convoquant une antique reprise de Son House ("Death Letter"), prouve au passage que la country n'est pas une abomination ringarde pour sudistes ahuris mais qu'il suffit de souffler sur les braises d'une chanson de Dolly Parton (le tragique "Jolene" que Jack White chante au bord des larmes) pour la rendre à nouveau essentielle et vivace.
Pour tous ceux qui croient encore que les White Stripes sont les auteurs du tube "seven Nation Army" remixé pour les boites de nuit, ou qui les prennent pour le groupe du moment, pour ceux qui comme moi ne sont a priori pas fan de musique en DVD, je vous conseille de jeter les yeux et les oreilles à ce petit diamant filmé en 16mm : en live, là où Jack et Meg White se retrouvent enfin face à leur public et seuls face à eux-mêmes, la preuve de leut talent est éclatante, ne permet plus aucun doute possible.


Pierre et le loup
Pierre et le loup

3 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 la musique expliquée aux enfants, 15 août 2004
Ce commentaire fait référence à cette édition : Pierre et le loup (CD)
Ce disque présente une nouvelle version d'un grand classique de la musique. Le conte Pierre et le Loup est une histoire que les instruments rendent palpitante, pleine de suspens, de terreur ou d'insouciance selon les personnages qu'ils représentent.
Tout l'intérêt de ce disque, outre la voix tendre et rauque'n'roll de monsieur Eddy qui raconte avec beaucoup de talent et d'humour, est la présentation successive des instruments qui composent l'histoire et qui sont associés aux protagonistes de ce conte de Prokofiev. On est parfois surpris de les retrouver dans des extraits d'oeuvres classiques alors que l'on ne les avait pourtant pas identifiés. Le tout est drôle, pétillant et pédagogique, et suscitera l'attention même des tout petits ( preuve en est mon fils de deux ans qui se l'est vu offrir pour son anniversaire... ).


The Basement Tapes
The Basement Tapes
Prix : EUR 17,53

30 internautes sur 33 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 aux racines de la musique américaine, 15 juillet 2004
Ce commentaire fait référence à cette édition : The Basement Tapes (CD)
cet album est unique dans la discographie de Bob Dylan, un véritable OVNI auréolé par le mythe du disque pirate, donc culte. Il m'a fallu pourtant bien du temps avant de me décider à l'acheter, mais les livres de Greil Marcus ( "Mystery Train" mais surtout "La République Invisible" qui décrypte les tenants et aboutissants de ces fameuses "Basement Tapes") ont aiguisé ma curiosité et provoqué le désir de se confronter à une telle oeuvre.
Musicalement, rien à voir avec le reste de la production de Dylan, ces disques sont un patchwork bizarre où les styles musicaux se téléscopent, s'entremêlent pour donner naissance à des chansons étrangement intemporelles ( au sens où l'on ne peut les dater), chaotiques parfois, à la beauté singulière d'un diamant brut, certaines encore prisonnières de leur gangue. Les multi-instrumentistes qui composaient The Band ne sont pas étrangers à reconstituer ce puzzle d'une musique à nouveau vivante faite de brics et de brocs du passé (Blues, Country, folk antédiluvien des Appalaches, polka, rock crasseux... ) : cela donne les slendides "Million dollar bash", "too much of nothing" ou "Crash on the levee"
Le sentiment qui étreint alors l'auditeur confine au sublime et a en ceci quelque chose de terrifiant.
Tout cela peut paraitre subjectif aussi je ne peux que vous inviter à juger par vous-mêmes tout en vous recommandant chaudement cette pièce musicale essentielle pour la suite du rock'n'roll


Blues Run the Game
Blues Run the Game

26 internautes sur 26 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un génie retrouvé, 12 juillet 2004
Ce commentaire fait référence à cette édition : Blues Run the Game (CD)
j'ai découvert Jackson C Frank grâce à la musique du film de Vincent Gallo "The Brown Bunny". Le morceau "Milk and Honey", terriblemnt mélancolique y faisait merveille dans ce road-movie pour un motard solitaire et au coeur brisé. Cette anthologie regroupe le seul album de Frank plus un cortège de perles rares, inédites et oubliées auxquelles il faut prêter d'urgence ses deux oreilles.
Imaginez un fan absolu de Nick Drake et Tim Buckley tomber un jour sur une malle pleine d'enregistrements de chansons inconnues : c'est à peu près l'effet que m'a fait le deuxième disque de ce coffret. Jackson C Frank revisite de vieux airs folks, puise à la source originelle du blues ce qu'il lui faut pour ses compositions désespérées. Ici, l'apparent dépouillement acoustique trahit une voix poignante et magnifique, portée par de frèles arpèges de guitare ou des rythmiques nerveuses. Il n'y a qu'à écouter "Here comes the blues", " Carnival", "Dialogue" ou le sublime "Marlene" pour être définitivemnt convaincu qu'un génie vient enfin d'être retrouvé. Faites une place dans votre discothèque juste à côté de Leonard Cohen, Dylan, Drake et Tim Buckley.
Remarque sur ce commentaire Remarques sur ce commentaire (2) | Permalien | Remarque la plus récente : Jun 14, 2014 11:21 AM MEST


Our Endless Numbered Days
Our Endless Numbered Days
Prix : EUR 18,99

18 internautes sur 18 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 La Fanfare du Paradis (Bis), 5 juillet 2004
Ce commentaire fait référence à cette édition : Our Endless Numbered Days (CD)
J'ai découvert ce disque sur les conseils d'amazon, après avoir acheté "Greetings from Michigan" de Sufjan Stevens. Grand bien m'en a pris tant ce Endless Numbered days est plein de la même grâce, reposant sur de légers arpèges de guitare acoustique, folk et penchant vers le blues parfois, avec des parties jouées en slide. Le chant est gracile mais se révèle vite attachant et intime, que vient épauler en choeur la soeur de Sam Beam, l'artiste qui se cache derrière le pseudonyme d'Iron & Wine. Or, ses chansons d'apparence fluettes, basées sur des architectures fragiles, n'en n'ont pas moins cette capacité surprenante à se faire un chemin sûr dans la mémoire de l'auditeur qui après une simple écoute se surprendra à fredonner "Cinder & Smoke" comme cela m'est arrivé...
Un commentateur parle de Nick Drake, de Neil Young et Robert Wyatt à propos du premier album d'Iron & Wine. je suis tout à fait d'accord et personnellement je suggérerais d'aller voir du côté de Justin Vollmar à tous ceux qui apprécieront "Our Endless Numbered Days".


Page : 1 | 2 | 3