undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux
Profil de Miedj50 > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par Miedj50
Classement des meilleurs critiques: 962
Votes utiles : 701

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
Miedj50 (France)
(TOP 1000 COMMENTATEURS)   

Afficher :  
Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11-20
pixel
Os Afro - Sambas De Baden E Vinícius
Os Afro - Sambas De Baden E Vinícius

5.0 étoiles sur 5 Os Afro-Sambas De Baden e Vinícius (1966) - Vinicius de Moraes e Baden Powell, 30 juin 2016
Ce commentaire fait référence à cette édition : Os Afro - Sambas De Baden E Vinícius (CD)
C'est l'un des albums de Bossa Nova les plus magiques et les plus originaux qui soit. Le génie de cet album est de combiner la modernité incarnée par la jeunesse et la fraîcheur du groupe vocal féminin Quarteto Em Cy avec les sources de la musique brésilienne plongée dans ses racines tribales et africaines. Le rendu, envoutant, renvoie à une Bossa Nova dépouillée, voire austère ("Canto De Lemanjá"). La fusion des genres se manifeste également dans le mélange des instruments contemporains (Baden Powell à la guitare, la flûte, la batterie) et des percussions typiques du candomblé (atabaque, bongô, agogô, afoxé). Nous sommes proche de l'album concept qui marque la carrière de ses auteurs. Os Afro-Sambas De Baden e Vinícius est un grand moment de la musique moderne brésilienne, incomparable dans sa démarche expérimentale et intellectuelle. Incontournable. Classé 29ème du Top100 de la musique brésilienne par le magazine Rolling Stone (bossa-normandie.over-blog).


Radio Pirata Ao Vivo
Radio Pirata Ao Vivo
Prix : EUR 29,66

4.0 étoiles sur 5 Radio Pirata Ao Vivo (1986) - RPM, 30 juin 2016
Ce commentaire fait référence à cette édition : Radio Pirata Ao Vivo (CD)
Le groupe Revolucões Por Minuto (RPM) me pose un sacré problème. Je lis régulièrement des articles flatteurs et dithyrambiques sur ce groupe et je m'aperçois que pour leur période New Wave années 80, il ne compte qu'une toute petite poignée d'albums. RPM est parti sur les chapeaux de roues avec l'album Revolucões Por Minuto (1985). J'ai apprécié ce premier opus assez original mais de là à en faire des caisses. Je suis également assez étonné, mais rien ne devrait m'étonner de la part des artistes brésiliens parfois déroutants dans le bon sens du terme, par ce second album, Radio Pirata Ao Vivo (1986), qui est un album Ao Vivo. Radio Pirata Ao Vivo contient neuf titres dont cinq reprises de l'album précédent. Ce live a complètement cartonné au Brésil avec près de quatre millions de ventes. La capture sonore est excellente tout comme la prestation du groupe emmené par un Paulo Ricardo en grande forme. Je ne sais pas si la présence du charismatique Ney Matogrosso à la direction du concert y est pour quelque chose. De la très bonne Pop New Wave (bossa-normandie.over-blog).


Qualquer Coisa by Veloso, Caetano (2007-10-01)
Qualquer Coisa by Veloso, Caetano (2007-10-01)

5.0 étoiles sur 5 Qualquer Coisa (1975) - Caetano Veloso, 29 juin 2016
Ce commentaire fait référence à cette édition : Qualquer Coisa by Veloso, Caetano (2007-10-01) (CD)
Qualquer Coisa (1975), un de mes albums préférés de Caetano Veloso. Le génial compositeur - interprète n'est plus dans la déprime (Caetano Veloso en 1971) ou dans l'expérimentation déroutante (Araçá Azul). Avec une base musicale "guitare acoustique" sensible et légère (pas d'électronique, pas d'arrangements ostentatoires, pas des déchets), il réussit à engendrer une atmosphère calme et apaisée dans un style João Gilberto à ses débuts. Sa voix est douce et suave, apaisée et apaisante. L'ensemble est extrêmement cohérent. Vient à la mi album un trio de chansons qui n'est autre que des reprises des Beatles : "Eleanor Rigby", "For No One", "Lady Madonna" (clin d'oeil également avec la pochette de l'album?). Certains critiques déplorent cette intrusion qu'ils jugent ridicule. Je ne vois d'intérêt dans la reprise que la plus-value qu'elle apporte à la chanson originale, plus-value évidente chez Caetano Veloso. Je pense que le traitement fait par Caetano Veloso de ces chansons est somptueusement génial. Qualquer Coisa est un album cool et zen, simple et gracieux. Une très belle réussite à l'image du titre phare "Qualquer coisa" (bossa-normandie.over-blog).


Memoria Da Pele by Maria Bethania (1990-05-03)
Memoria Da Pele by Maria Bethania (1990-05-03)

4.0 étoiles sur 5 Memória da Pele (1989) - Maria Bethânia, 29 juin 2016
Ce commentaire fait référence à cette édition : Memoria Da Pele by Maria Bethania (1990-05-03) (CD)
Fondamentalement, je ne suis pas un fan de l'oeuvre de Maria Bethânia que je juge globalement plutôt uniforme et consensuelle, sans grande aspérité et peu portée vers l'innovation. Memória da Pele (1989) est une très bonne surprise. Beaucoup de variété. Sont présentes des Ballades romantiques dans le style classique que Maria Bethânia affectionne à l'image du très beau "Tenha Calma" de Djavan et de "Morena". Elles alternent avec des rythmes plus exotiques ("Reconvexo" de Caetano Veloso) ou le Tango ("Confesso"). Les arrangements de Jaime Alem, qui a oeuvré comme directeur musical de spectacles réalisés par Maria Bethânia, sont assez agréables. La voix assurée et maîtrisée de la chanteuse contribue également à la réussite de cet album. Enfin, outre Caetano Veloso et Djavan, sont présents à la composition Alceu Valença, João Bosco, Chico Buarque, Gerônimo (que je découvre). Memória da Pele est un bon Maria Bethânia, bon tant sur le fond que sur la forme (bossa-normandie.over-blog).


Circense
Circense
Proposé par Japan-Select
Prix : EUR 54,29

5.0 étoiles sur 5 Circense (1980) - Egberto Gismonti, 29 juin 2016
Ce commentaire fait référence à cette édition : Circense (CD)
Egberto Gismonti est un compositeur - arrangeur - multi-instrumentiste associé à la scène Jazz-Fusion brésilienne et réputé pour ses compositions riches et complexes. Il a enregistré son premier album studio en 1969 et Circense (1980) est l'un de ses travaux les plus marquants. Il est à la 100ème place du classement des meilleurs albums brésiliens du magazine Rolling Stone. Circense est un album instrumental dont la thématique principale est le monde du cirque. Selon un dictionnaire portugais, "circense" est un théâtre de circulaire et couvert par une toile qui, étant séparable, présente attractions nombreuses et variées. Sur cet album, Egberto Gismonti. Circense débute avec un Choro endiablé "Karatê", véritable tour de force musical, pour se poursuivre avec "Cego Aderaldo" simplement et magnifiquement interprété par Lakshminarayana Shankar, Egberto Gismonti et ses acolytes. L'album est une "merveilleuse" balade dans l'univers musical hétéroclite d'Egberto Gismonti où se côtoient Choro, musique du Nord-Est, Jazz, Jazz-Rock... Tout cela est fort complexe et génialement brillant (bossa-normandie.over-blog).


Magia Tropical:Serie Discobert
Magia Tropical:Serie Discobert
Prix : EUR 43,87

3.0 étoiles sur 5 Magia Tropical (1982) - A Cor do Som, 29 juin 2016
Ce commentaire fait référence à cette édition : Magia Tropical:Serie Discobert (CD)
J'avais été plutôt séduit et emballé par l'album Mudança de Estação (1981) du groupe A Cor do Som, un mélange fusion de Prog et de Pop à la sauce MPB. Leur album suivant, Magia Tropical (1982), le sixième de la bande, joue toujours la carte de la fusion en misant sur le mélange des genres, Prog, Jazz Rock, Pop et même Reggae ("Goma de Mascar" de Gilberto Gil), mais avec un niveau d'exigence beaucoup plus bas. Les morceaux les plus faibles sont les reprises (le ridicule "Sargento Pimenta e A Banda Solidão" de Lennon et MacCarney), alors que les compositions originales et principalement les instrumentaux à l'image du "Ping Pong" (tendance Jazz Rock) et du "A Semente Mágica" (tendance Pro Symphonique) sont globalement de très bonne facture. A Cor do Som semble manquer d'inspiration sur ce Magia Tropical qui fleure bon la MPB-Pop-FM. La magie n'opère que partiellement. Seules les compositions de Mu Carvalho et/ou Victor Biglione surnagent de ce quasi naufrage. Décevant (bossa-normandie.over-blog).


Jorge Ben - Força Bruta
Jorge Ben - Força Bruta

5.0 étoiles sur 5 Força Bruta (1970) - Jorge Ben Jor, 29 juin 2016
Ce commentaire fait référence à cette édition : Jorge Ben - Força Bruta (CD)
'avoue avoir un immense faible pour l'oeuvre de Jorge Ben Jor qui est, avec celle de Vinicius de Moraes, ma préférée. J'ai découvert Jorge Ben Jor via sa période "Disco" (Dádiva - 1983) et j'avoue réécouter et/ou redécouvrir ses premiers albums avec toujours autant de plaisir et de délectation. Avec Força Bruta (1970), Jorge Ben Jor poursuit son inlassable travail exploratoire de la Samba Pop/Funk/Soul. Conjointement avec le Trio Mocotó, il avait signé un magnifique album, Jorge Ben (1969). Jorge Ben est un album riche et foisonnant, peut être marqué par l'esprit Tropicalia. Il revient un an plus tard avec Força Bruta, un album beaucoup plus sobre et apaisé où une part belle est donnée à l'acoustique. La filiation entre les deux albums est flagrante, mais pas de copier-coller. A l'hétérogénéité de Jorge Ben répond l'homogénéité de Força Bruta. D'ailleurs, hormis le magnifique "Oba Là Vem Ela" qui ouvre l'album, pas de véritable hit. Peut être moins connu que certains autres albums de Jorge Ben Jor, Força Bruta est considéré par la "critique" internationale comme l'un de ses plus importants. Délicieux (bossa-normandie.over-blog).


Eliane Sings Jobim by Eliane Elias (1998-05-03)
Eliane Sings Jobim by Eliane Elias (1998-05-03)

3.0 étoiles sur 5 Eliane Elias Sings Jobim (1998) - Eliane Elias, 29 juin 2016
Ce commentaire fait référence à cette édition : Eliane Sings Jobim by Eliane Elias (1998-05-03) (CD)
Premier constat, Eliane Elias est un très bonne pianiste, mais une piètre chanteuse. Deuxième constat, Eliane Elias semble marquée par l'oeuvre du Maître. Sur deux albums plutôt réussis, Plays Jobim (1989) et Fantasia (1992), elle avait déjà rendu hommage Antônio Carlos Jobim. Eliane Elias Sings Jobim (1998) est donc sa troisième incursion dans l'oeuvre de Tom Jobim. Eliane Elias Plays Jobim proposait des instrumentaux. Eliane Elias Sings Jobim propose des chansons. On oublie vite la voix assez fluette et sans relief de la pianiste pour se concentrer sur les arrangements. Rien de vraiment révolutionnaire, Eliane Elias colle aux normes de la Bossa Nova à l'image de "The Girl from Ipanema", "So Danco Samba","One note Samba" et "Desafinado". C'est un peu dommage car quand elle se lâche, pianistiquement parlant, les morceaux prennent une autre dimension ("Samba De Uma Nota Só" e "Samba Do Aviào", par exemple). Pas de prise de risque, des options assez classiques retenues. Eliane Elias Sings Jobim est un album assez plaisant, mais en rien essentiel (bossa-normandie.over-blog).


Circense
Circense
Prix : EUR 10,99

5.0 étoiles sur 5 Circense (1980) - Egberto Gismonti, 27 juin 2016
Ce commentaire fait référence à cette édition : Circense (Téléchargement MP3)
Egberto Gismonti est compositeur - arrangeur - multi-instrumentiste associé à la scène Jazz-Fusion et réputé pour ses compositions riches et complexes. Il a enregistré son premier album studio en 1969 et Circense (1980) est l'un de ses travaux les plus marquants. Il est à la 100ème place du classement des meilleurs albums brésiliens du magazine Rolling Stone. Circense est un album instrumental dont la thématique principale est le monde du cirque. Selon un dictionnaire portuguais, "circense" est un théâtre de circulaire et couvert par une toile qui, étant séparable, présente attractions nombreuses et variées. Sur cet album, Egberto Gismonti. Circense débute avec un Choro endiablé "Karatê", véritable tour de force musical, pour se poursuivre avec "Cego Aderaldo" simplement et magnifiquement interprété par Lakshminarayana Shankar, Egberto Gismonti et ses acolytes. L'album est une "merveilleuse" balade dans l'univers musical hétéroclite de Egberto Gismonti où se côtoient Choro, musique du Nord-Est, Jazz, Jazz-Rock... Tout cela est fort complexe et génialement brillant (bossa-normandie.over-blog).


Forca Bruta [Ltd.Edition]
Forca Bruta [Ltd.Edition]
Prix : EUR 37,66

5.0 étoiles sur 5 Força Bruta (1970) - Jorge Ben Jor, 23 juin 2016
Ce commentaire fait référence à cette édition : Forca Bruta [Ltd.Edition] (CD)
J'avoue avoir un immense faible pour l'oeuvre de Jorge Ben Jor qui est, avec celle de Vinicius de Moraes, ma préférée. J'ai découvert Jorge Ben Jor via sa période "Disco" (Dádiva - 1983) et j'avoue réécouter et/ou redécouvrir ses premiers albums avec toujours autant de plaisir et de délectation. Avec Força Bruta (1970), Jorge Ben Jor poursuit son inlassable travail exploratoire de la Samba Pop/Funk/Soul. Conjointement avec le Trio Mocotó, il avait signé un magnifique album, Jorge Ben (1969). Jorge Ben est un album riche et foisonnant, peut être marqué par l'esprit Tropicalia. Il revient un an plus tard avec Força Bruta, un album beaucoup plus sobre et apaisé où une part belle est donnée à l'acoustique. La filiation entre les deux albums est flagrante, mais pas de copier-coller. A l'hétérogénéité de Jorge Ben répond l'homogénéité de Força Bruta. D'ailleurs, hormis le magnifique "Oba Là Vem Ela" qui ouvre l'album, pas de véritable hit. Peut être moins connu que certains autres albums de Jorge Ben Jor, Força Bruta est considéré par la "critique" internationale comme l'un de ses plus importants. Délicieux (bossa-normandie.over-blog).


Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11-20