Profil de papi-mormès > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par papi-mormès
Classement des meilleurs critiques: 1.160
Votes utiles : 849

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
papi-mormès (gers)

Afficher :  
Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11-18
pixel
Engagez-vous !
Engagez-vous !
par Stéphane Hessel
Edition : Broché

14 internautes sur 34 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Celà n'est qu'une impression, mais..., 26 mars 2011
Ce commentaire fait référence à cette édition : Engagez-vous ! (Broché)
Artisan dans la construction et les décisions du Conseil National de la Résistance, co-rédacteur de la Déclaration Universelle des Droits de l'homme, Stéphane Hessel est un personnage qui force l'admiration, un homme qui a souffert, qui a résisté. Une personne sage, de bons conseils.
Du moins jusqu'à présent.
Mais les temps ont changé, des élections sont en vue et "taper sur le pouvoir en place" c'est tendance, c'est mode... alors on mène le processus jusqu'à ses extrêmes.

Hessel écrit donc "Indignez-vous", un énorme succès, évidement on défonce des portes ouvertes... celà ne peut que plaire, bien sûr que nous avons chaque jour mille raisons de nous indigner...

Maintenant "Engagez-vous" ça c'est la deuxième étape, on a mordu à l'hameçon, on a fait sienne une indignation, et maintenant il faut la valoriser, donc s'engager, suivez la flèche... c'est là qu'on milite, c'est là qu'on cotise.

Et pour terminer, cela ne saurait tarder, la troisième étape "Révoltez-vous", logique non ?...
Ce ne sont plus les odeurs printanières d'un quelconque mai 68 mais l'approche d'un bulletin présidentiel qu'il faut mettre sur de "bons" rails.

La révolution est en marche.
Le troupeau a trouvé son berger ...
Remarque sur ce commentaire Remarques sur ce commentaire (17) | Permalien | Remarque la plus récente : Nov 5, 2011 3:55 PM CET


Supercentenaire: Liste Des Supercentenaires Vivants, Lazare Ponticelli, Jeanne Calment, Louis de Cazenave, Walter Breuning, Claude Chou
Supercentenaire: Liste Des Supercentenaires Vivants, Lazare Ponticelli, Jeanne Calment, Louis de Cazenave, Walter Breuning, Claude Chou
par Source Wikipedia
Edition : Broché
Prix : EUR 11,81

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Et ce n'est qu'un début !, 17 mars 2011
La bonne route à suivre...

Jeanne Calment - 122 ans, le viager, bernera son notaire.
Lazare Monticelli - 111 ans, le dernier des poilus. Une figure.
Louis de Cazenave - 110 ans, vieux poilu mais libertaire et mauvais caractère.
Josphine Rostkowska - 112 ans belle lignée d'origine polonaise.
Maurice Floquet - 112 ans, connaitra la cinquième génération de sa descendance.
Herman Smith-johannson - 111ans, "jackrabit", finira, fier, (on suppose) les skis aux pieds, lui.
Et nous et nous....

Il n'y a plus à s'étonner, avec tous les CONSERVATEURS que l'on colle dans notre nourriture, bientôt un peuple de centenaires...

Arrêtons le sport, allez hop tout le monde à table... (même Jeannie Longo).
Remarque sur ce commentaire Remarques sur ce commentaire (8) | Permalien | Remarque la plus récente : Jun 21, 2011 3:00 PM MEST


Intégrale Django Reinhardt Vol.10 (1940) "Nuages"
Intégrale Django Reinhardt Vol.10 (1940) "Nuages"
Prix : EUR 29,18

3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 " Django... cette guitare à voix humaine..." (Jean Cocteau), 27 février 2011
Ce commentaire fait référence à cette édition : Intégrale Django Reinhardt Vol.10 (1940) "Nuages" (CD)
Pour les fervents amateurs de Jazz, amoureux de Django Reinhardt, voila un coffret de deux Cds préparé et produit par Fremaux et Associés ce qui à mon (humble) avis est un gage de qualité. Ce coffret est le 10eme d'une intégrale de Django qui en comporte 20 soit 40 Cds, une oeuvre monumentale, un travail titanesque*.

En ce début des années 40, difficile et cruelle pour la France qui s'enfonçait dans la guerre, il fallait bien que les artistes continuent dans la mesure du possible leur métier, ne serait-ce que pour vaincre le pessimisme ambiant et apporter un peu de chaleur et d'espoir.

En 1939 le Quintette du Hot Club de France est à Londres enregistrant pour Decca**. L'histoire nous raconte que le 1er septembre 1939 les sirènes retentirent, annonçant une alerte, que Django en conçut une telle frayeur qu'il retourna sur le champ à Paris, laissant à Londres bagages, guitare et Stéphane Grappelli souffrant. Ils ne se revirent plus pendant sept ans, cela signifia la fin du Quintette à cordes du HCF première version.
Donc ce coffret N°10 (1940) marque un tournant, la formulation d'un orchestre de jazz à cordes n'existe plus.
Django, sa mythique Maccaferri-Selmer, est à son apothéose. Depuis 1935, il a joué et est reconnu par les plus grands, B. Carter, L. Adler, R. Steward, B. Bigard, C. Hawkins, E. South, F. Taylor, B. Coleman... étandautres...
En ce début d'occupation il va s'efforcer de reconstruire un orchestre au Jimmy's bar où il ne restait que le pianiste Charles Lewis seul musicien américain ayant fait ce choix (éthylique) : "Très porté sur la bouteille, Lewis avait préféré le danger hitlérien que de quitter son havre de bonheur..."***, avec le saxophoniste Alix Combelle, le clarinettiste H. Rostaing, les trompettistes Ph. Brun et A. Renard, Baro Ferret à la guitare, Emmanuel Soudieux à la contrebasse...
Phénomène inattendu... C. Delaunay écrivit : " Les jeunes, surtout, plus insouciants, veulent s'amuser. Il n'est pas question de fréquenter les cabarets : la Wehrmacht les a réquisitionnés... Privé de films américains interdits, le public s'engoue soudain pour la musique de Jazz. Du jour au lendemain les disques de jazz se vendent par milliers, le public réclame du swing. Ce mot magique devient le ralliement de la jeunesse..."
Tout au long de cette année là, Django et les musiciens de jazz ne chômeront guère.
Le 12/01 - Gus Viseur, Reinhardt, Brun : "Daphné et "It Had to be You". On passe, absent sur ce CD...
Le 15/02 - Enregistrement avec A. Briggs (tp), Chr. Wagner (cl), Alix. Combelle (ts-as), Ray Stokes (p), Dj. Reinhardt (g), T. Rovira (b). Quatre plages, absentes ici...
Le 20/2 - Enregistrement avec une grande formation, 11 musiciens menés par Alix Combelle, dans l'esprit de Count Basie, "Rock-a-Bye Basie". Cinq plages non retenues.
Le 22/2 - Enregistrement avec l'orchestre d'André Ekian (as), D. Reinhardt (g), B. Ferret (g), et E. Soudieux (b). Quatre plages très intéressantes.
Ce même jour, quatre titres (qui manquent dans ce coffret) avec l'orchestre de Philippe Brun, A Combelle, G Paquinet, C Lewis, D Reinhardt, M Sarbib, HP Chadel.
Encore le 22/2 - "Django's Music". Quatre titres également, avec Ph. Brun, P. Allier, Al. Renard, Al. Piguilem, G. Paquinet, G. Moat, P. Deck, Al. Combelle, Ch. Lewis, Dj. Reinhardt, B. Ferret, Em. Soudieux, A. Ekian. Un superbe "Limehouse Blues".
Le 31/03 - Avec l'orchestre d'Hubert Rostaing (cl-as), A. Barelli (tp), N. Chiboust (ts), P. Collot (p), D. Reinhardt (b,solo), E. Vees (g), E. Soudieux (b), A. Jourdan (dm).
Le 01/10 - le nouveau quintette avec H. Rostaing, Django et Joseph Reinhardt (g), Fr. Lucas (b), P. Fouad (dm).six plages, l'orchestre est en pleine forme. Dont "Nuages", "Begin the Beguine Swing"...
Le 21/10 - l'orchestre d'Alix Combelle, 12 musiciens, on y découvre un grand Barelli dans "Tiger Rag".
Le 22/10 - Noel Chiboust et son orchestre : A. Barelli (tp), Max Blanc (cl,as), A. Combelle (ts), R. Roscoff (p), Fr. Luca (b), P. Fouad (b). six bons titres pleins de swing.
Le 22/10 encore, Rostaing-Barelli et leur orchestre : A. Barelli, Chr. Bellest, H. Rostaing, Alix Combelle, R. Wrascoff, Django, Fr. Luca, P. Fouad. "Indécision" et "Oui c'est ça".
Le 13/12 et 17/12 - Django Reinhardt et le quintette du Hot Club de France. La clarinette d'Hubert Rostaing et d'Alix Combelle prend la place du violon de Stephane Grappelli. Django et Joseph Reinhardt (g), Tony Rovira (b) et Pierre Fouad (b). très belle version de "Nuages" et "Swing 41". C'est la nouvelle version du Quintette du H.C.F. Treize plages, le quintette donne la pleine mesure de son efficacité, un swing ravageur et une sensibilité à fleur d'accords.
Le 18/12 - Un trio de sax avec Chr. Wagner, Hub. Rostaing, Alix Combelle, Django et Joseph Reinhardt, T. Rovira et P. Fouad. Deux plages sur six sont retenues: "Pour terminer" et "Pour commencer".
Le 18/12 - Un bel enregistrement : Pierre Allier et son orchestre, 12 musiciens. Six plages enregistrées dont "Les Yeux Noirs" et Ninouche". Ces plages sont à chercher sur un autre CD.

Il est à noter que les plages qui n'ont pas été retenues concernent surtout les grandes formations où l'intervention de Django est surtout d'accompagnement ou de solos épisodiques.
Ce coffret nous propose 43 titres les plus représentatifs de l'année 1940 de ce qu'un diable d'homme quand il pose ses doigts mutilés sur les cordes de sa Selmer semble frôler ce que les humains désigne du vocable "génie".

*Fremaux et Associés présente une autre version de cette intégrale : "Edition du Centenaire " en trois coffrets, saisons 1 - 2 - 3.- 40 CDs.
** voir "Tea for Two".
*** Cités par A. Antonietto et Fr. Billard dans "D. Reinhardt - rythmes futurs".


1927-1934 (Chronological Classics)
1927-1934 (Chronological Classics)
Proposé par roundMediaUK
Prix : EUR 17,39

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
3.0 étoiles sur 5 L'eternelle jeunesse du New-Orléans., 24 février 2011
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : 1927-1934 (Chronological Classics) (CD)
Wingy MANONE.

Curieux personnage que ce Joseph Matthews Mannone, (avec deux n).
Né à la Nouvelle-Orléans en 1900,(Année des grands hommes). Tout jeune il perd l'usage d'un bras, accident de tramway, seul Manone en gardera le souvenir (pas le tramway) et héritera de ce surnom : Wingy.
Cela ne l'empêchera pas de maitriser la trompette avec succès, par contre et là c'est beaucoup plus gênant pour nous, cela ne l'empêchera pas de chanter ! A ses débuts ce n'est pas tout à fait une référence, mais bon, dans le jazz que l'on jouait ces années là ce n'était pas trop dérangeant.

Il trainera ses guêtres et son cornet sur les riverboats du Mississipi jusqu'en 1923, puis dans différents orchestres de Saint Louis à New-York avec un arrêt chez les Chicagoans de 1927 à 29, obligatoire pour un musicien blanc de la N.O.. A partir de 1934 il va diriger sa propre formation et s'installe dans les clubs à la mode de la 52 eme Rue à N.Y. et ce jusqu'en 41. C'est la période faste avec une impressionnante quantité d'enregistrements où apparaissent Joe Marsala, Bud Freeman, Artie Shaw, Dicky Wells, Frank Teschmacher, Teddy Wilson.... Puis le chant des sirènes, Hollywood l'appelle, c'est l'ère de la télé, le radio, le cinéma...et toujours le succès pendant quinze ans. Puis après de longues tournées en Europe il s'installe à Las Vegas jusqu'au dernier souffle de sa trompette 1982. Et du sien également.

Ce n'est pas un joueur tonitruant comme pouvait l'être Bolden (à qui l'on attribuait une puissance phénoménale mais supposée car aucun enregistrement ne nous est parvenus) ou Beiderbecke. Paradoxe pour un musicien blanc il se rapprochera plus du jeu de Louis Armstrong, néo-orléanais oblige. Il a de la présence, de la tonicité, et une excellente technique.

Ce premier CD de Classics Chronogical qui reprend des enregistrements des années 1927 à 1934 de chez Columbia, Vocation, Brunswick, malgré l'excellence de l'orchestre n'est pas du meilleur Manone, il a cette sale manie de vouloir faire du vocal sur chaque plage... enfin si cela ne vous dérange pas trop... Avec le temps tout va s'arranger, l'équilibre, la justesse, la précision. Dans sa période Hollywoodienne il a travaillé avec Bing Grosby, ceci expliquant cela.

Alors pour un bon compositeur, chef d'orchestre et surtout bon trompettiste (comme les aime Jacques G.), penchez pour les années 40 et plus, là c'est du bon Manone Manone (1940-1944) : Best Of.

Musique pour les puristes du style N.O. avec quelques petites nuances : parfois Manone se laisse aller à ce qu'à l'époque les formations prisonnières de leur popularité s'enfermaient dans un style proche de la variété.
Mérite mieux que trois étoiles... personnellement une étoile à filée quand il s'est mis à chanter ... on peut compenser avec un grand bourbon sec et sans glaçons.


Aucun titre disponible

3 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Suite, conclusion....et fin., 21 février 2011
Kominterm Conclusion.

La troisième internationale fut un échec cinglant et sanglant.
La soumission à une dictature de l'esprit.
A son origine la création (1919) de la Troisième Internationale Communiste dans la pensée marxo-lénino-trotskiste avait but de susciter la révolution dans tous les pays, en même temps et y établir la dictature du prolétariat par la levée des masses et cela sans concessions aucunes aux partis de gauche et syndicats existants considérés comme capitalistes, bourgeois, conservateurs, réactionnaires... les social-démocraties...
"Le prolétaire n'a pas et n'est d'aucun pays". Trotsky.
Apres l'échec en Allemagne (1923) des Spartakistes, le constat de Rosa de Luxembourg : "Il est puéril de renverser le gouvernement si les masses ne sont pas prête. Notre champ de bataille est dans les usines", et "Il est de l'essence de la révolution que les grèves s'étendent de plus en plus, qu'elles soient de plus en plus le centre, le fait central de la révolution".
Ces révolutions où "iront-elles" si elles ne font pas le printemps ? Comme le dit si justement le dicton... (Désolé, excuses).
Tous les soulèvements et insurrections furent rapidement réprimés, bien souvent de manière brutale et dans le sang.
Chine 1927, premiers prémices, en cause : Radek menait la révolution chinoise à l'abattoir, conflit des cultures, luttes intestines au sein du parti bolchevique, Trotsky attaque Boukharine et Staline à la réunion du comité exécutif élargi du Cominterm, "le prophète de la révolution avait le lorgnon étincelant, l'oeil d'acier dans une peau de citron mal mûri... sa voix vibrait. Il attaque dès les premiers mots ; chaque phrase visait Staline sans jamais le désigner... Avait-il conscience qu'en bravant ainsi une exclusion, il sortait de l'histoire...".- Ce fut son chant du cygne. Exit Trotsky.
A partir de 1933, Staline, omnipotent, se trouvait bloqué dans ses alliances. L'URSS en avait besoin pour son expansion et sa stabilité. Et puis il y avait cet axe fasciste : Allemagne, Italie, Japon. Qu'il fallait contrer.
Aux principes de l'Internationale Staline ne pouvait négocier avec des états "capitalistes et bourgeois", mais dès l'instant où les gauches réunies dans un "front unique" accédaient au gouvernement de leur pays, cela ne posait plus aucuns problèmes. Au 7 ème congrès de l'I.C. (1934), à l'ouverture le rapport s'intitulait "l'offensive du fascisme et les tâches de l'I.C. dans la lutte pour l'unité de la classe ouvrière contre le fascisme". Cela fut le grand virage et le mot d'ordre du Comité Central, la naissance des conflits internes au sein du Kominterm, les purges ( cf La grande terreur ) qui en suivirent et le début de sa destruction inévitable. Le pacte germano-soviétique va achever ce processus.

Fin de la Troisième Internationale Communiste, de la lutte des classes, de la révolution des masses, de la dictature prolétarienne... Adieu camarades !
Restent les partis communistes, sans idéologie, sans espoir. Les temps changent, les pays se prennent de raison. Enfin presque !
Remarque sur ce commentaire Remarque sur ce commentaire | Permalien


L'Internationale communiste
L'Internationale communiste

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
3.0 étoiles sur 5 KOUMOUNISTITCHESKOÏ, 14 février 2011
Ce commentaire fait référence à cette édition : L'Internationale communiste
Le Kominterm.

Ce livre eût été plus convaincant si l'auteur avait fait la preuve d'une écriture plus lisible et n'avait pas succombé au trop vouloir bien faire par une avalanche d'interrogations, d'affirmations, de sous entendus que seul l'initié peut comprendre. Bien dommage donc. Tous les lecteurs n'étant pas encartés au PC...
Ce fait est dérangeant quand on se rend compte que l'on soit obligé de relire plusieurs fois de suite certains paragraphes pour une bonne compréhension des événements !
On y découvre l'accouchement douloureux, imprévu et le cheminement chaotique de la troisième internationale, le Kominterm (1919/1943).

La première internationale (1864/1876) était celle de Marx, la seconde (1891/...? 1918 ?) fut celle d'Engels, regroupant marxistes, utopistes, libertaires... Subsistera latente en France jusqu'à la SFIO.

La troisième (celle de Lénine) est historiquement intéressante. Elle fut créée en 1919 depuis l'URSS afin de susciter dans tous les pays la révolution et y établir la dictature du prolétariat par la lutte des classes.

L'ambiance "révolutionnaire des masses" semblait acquise dans plusieurs pays. Le fruit semblait mûr. Elle sera dirigée, en sous-main, depuis Moscou par le Politburo.

A son terme, après ses échecs, le Kominform prendra la relève après la deuxième guerre mondiale. Il y eu cependant une quatrième internationale fondée par Trotsky en 1938 qui fut surtout accueilli par de petits groupes d'étudiants en lutte systématique contre les partis communistes. En mai 68 encore en activité avec la FER. (Fédération des Etudiants Révolutionnaires) ...

Les personnages importants au berceau de la 3 sont tous issus de la deuxième : Clara Zetkin, Rosa Luxembourg, Karl Liebknecht... et surtout les bolcheviks, majoritaires du parti socialiste, Zinoviev, Manouilski, Radek, Boukharine... groupés auprès de Lénine auteur de la scission de 1903. L'accession au pouvoir ne pouvant se réaliser que par la révolution. Que par des révolutionnaires professionnels.

Contrairement à l'illisibilité dont état est fait au début du commentaire, les chapitres sont bien découpés. Le découpage pays par pays y est sérieusement distillé. Son évolution, ses conflits, ses échecs, ses conséquences...
- La révolte de Cronstadt en 1921.
- La révolution de 1923 manquée en Allemagne, la montée du nazisme (Mein Kampf 1924/25).
- Échec en Italie 1922/23, la marche sur Rome, prise du pouvoir par Mussolini.
- La Yougoslavie, Tito. Tchecoslovaquie, Roumanie, Bulgarie, Hongrie, Pologne...
- En France le front populaire, son naufrage, Thores le soumis, Doriot, Léon Blum. Cagoule, Camelots du roi, Croix de feu. Les gauches cédent et se rallient au Front Uni.
- En Espagne insurrection de juillet 36, front populaire, "la paix violente", les brigades internationales, Hemingway Pour qui sonne le glas, Garcia Lorca, Guernica, Marty "le boucher d'Albaceste"... Franco prend le pouvoir.
- Chine, l'insurrection de Canton, le Kuomintang, la révolte de Shangaï 1925/27, Tchang Kaï-Tchek, Mao Tse-toung, Malraux La condition humaine.
- Angleterre grève des mineurs. Aucun soutien de l'est...
- le Brésil, le "chevalier de l'espérance". Le Chili, front populaire, Aguire Cerda. Pérou, Colombie, Mexique, Argentine, Uruguay, Cuba...

Puis viendra la main mise de Staline "le petit père des peuples" sur le Cominterm et sa guirlande de délires. Virage complet, du mouvement révolutionaire des masses succede l'idée de Front Uni pour la paix, Le comité central de l'Internationale s'aligne sur la politique de l'URSS.

Les purges. Les procès publics, les exécutions secrètes, Vychinski, "Le massacre des Apôtres"...Koestler Le zéro et l'infini.

La troisième Internationale Communiste en Europe n'est plus de nos jours, qu'une notion historique même si elle anime encore le monde de passions. Elle bénéficia dans l'entre deux guerre d'un vent de pacifisme, panser les plaies de la meurtrière guerre, d'un besoin de mieux être de la classe ouvrière avec l'évolution industrielle, d'un mouvement libertaire au paroxysme de ses activités, et de grands théoriciens du "bonheur des peuples" : Max, Engels, Trotsky, Lénine Oeuvres choisies en 4 volumes... ce qui lui manqua surtout en Europe c'est l'adhésion des classes paysannes, ce que Mao compris et su exploiter avec succès.

L'auteur(e) : Dominique Desanti, appartint au parti communiste Français de 1943 à 1956. Très liée avec Sartre et Simone a écrit dans cette mouvance, à part ses livres d'historienne, des romans biographiques sur Elsa Triolet, Robert Desnos, Sonia Delaunay, Nabokof... et connu un relatif succès avec Le chemin du père
Et un dernier livre humainement sensible malgré sa plume forte, froide, distante qui est sa signature : La sainte et l'incroyante : Rencontres avec mère Marie.
Remarque sur ce commentaire Remarques sur ce commentaire (7) | Permalien | Remarque la plus récente : Mar 19, 2011 11:25 PM CET


Rencontres ferroviaires
Rencontres ferroviaires
par Régine Deforges
Edition : Poche

4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Un roman de gare., 22 janvier 2011
Ce commentaire fait référence à cette édition : Rencontres ferroviaires (Poche)
Rencontres ferroviaires.

Six nouvelles reprenant des noms de gare.
Régine y traine sa nostalgie en fantasmes érotiques.
De banquettes en couchettes.

Adieu temps de la locomotive à vapeur et de la marine à voile...
Charbon noir et voile blanche...

Avec le TGV tout va trop vite.
Où est le plaisir ?

Un train qui va nulle part finalement...
Remarque sur ce commentaire Remarque sur ce commentaire (1) | Permalien | Remarque la plus récente : Jun 19, 2012 4:42 PM MEST


Les oubliés de la guerre d'Algerie
Les oubliés de la guerre d'Algerie
par Raphaël Delpard
Edition : Broché

5 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 La folie des hommes. Pourquoi ce silence ?, 20 janvier 2011
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les oubliés de la guerre d'Algerie (Broché)
Les oubliés de la guerre d'Algérie.

Difficile de commenter ce livre sept ans après sa parution. Car il pose des questions dont les réponses ne sont toujours pas lisibles.

18 mars 1962 - Accords d'Evian.
19 mars 1962 - Cessez le feu.
16 mai 1962 - Note de L. Joxe interdisant aux officiers le rapatriement de leurs Harkis
26 juin 1962 - Eclatement du GPRA.
1 juillet 62 - Référendum sur l'indépendance, 99,5% de oui.
5 juillet 62 - Indépendance officielle de l'Algérie.

L'ALN (bras armé du FLN) de l'intérieur n'existe plus, l'ALN de l'extérieur (Tunisie-Maroc) contenue impuissante derrière les barrages fait son entrée en vainqueur. C'est l'explosion. L'incontrôlable . Les relations algériennes étant basées sur des rapports de force, la violence, la barbarie et l'horreur vont se mettre en place.
Et pire il n'existe pas de structure politique, pas de pouvoir donneur d'ordre, pas de hierarchie structurant la nation naissante.

L'inévitable à la fin d'un conflit est le déchainement irrationnel et sauvage d'éléments incontrôlés (cf. l'épuration en 1945).
(Ou parfois sciemment voulu comme cela semble être le cas pour l'Algérie).

De cette délicate période de transition les Accords ne seront respectés que par la France. En face se trouve le FLN, parti unique et totalitaire que le GPRA ne maitrise plus.(Boumedienne n'ayant pas participé aux accords d'Evian considerera ceux-ci comme sans valeur).

Tel Le 5 juillet, (jour de déclaration de l'indépendance), à Oran les troupes Françaises ( Gl. Katz) sont consignées dans leur cantonnement pendant que des commandos du FLN massacrent la population civile 800 ou 2500 morts et disparus ?
L'AGONIE D'ORAN (Tome 1) - Le Livre Noir du 5 juillet 1962-

L'auteur : Raphaël Delpard avec " 20 ans pendant la guerre d'Algérie et L'histoire des pieds-noirs d'Algérie, 1830-1962 achèvera son incursion dans la guerre d'Algérie avec " les souffrances secrètes des Français d'Algérie ".

- Le livre : une enquête difficile moralement, semée d'embuches, de non-dits, de mémoires honteuses, anesthésiées, d'obstructions autoritaires, de chantage au silence imposé...
Enquête menée quarante ans après le cessez le feu. Tous les gouvernements depuis cette date ont baissé un rideau de plomb sur la question concernant les disparus civils et militaires. Archives classées, ouverture de 60 à 120 ans, 75 ans concernant la vie privée, incommunicable pour ce qui relève de la sureté de l'Etat.
En première partie, le témoignage des quelques rescapés, appelés du contingent, prisonnier de l'ALN. Pourquoi se sont-ils tu.
Ensuite :
- les européens civils et militaires disparus après le 19 mars 62.
- L'abandon des harkis.
- Le massacre du 26 mars 62.
- Un essai d'explication politique.
- Degaulle- Joxe- Buron- de Broglie- Pompidou...
- Plusieurs annexes dont le rappel des accords d'Evian. Les SAS. liste des députés élus en algérie. Mr bourges....

Le problème des archives : il empêche à l'heure actuelle toutes possibilités de recherche des disparus. Ensuite il entrave l'action des historiens.
Benjamin Stora, historien spécialiste de la guerre d'Algérie, en signale les dangers : "... danger représenté par internet qui guette les jeunes chercheurs qui seront confrontés à une fermeture des archives, ces derniers iront chercher leur pitance sur internet qui est un réservoir à fantasmes. Des tonnes d'archives douteuses aux origines douteuses s'y déversent à flux tendu". Et pourtant des thèses ont paru ou sont en préparation.

Le sujet et complexe, difficile. La parole est maintenant aux historiens.
Des projets de rapprochement des archives algériennes avec celles de la France sont en cours, qu'en sera-t-il effectivement ?
La place est aux hommes de bonnes volontés, dans un esprit apaisé, acceptant et disant toutes les vérités.


Chère Algérie : La France et sa colonie (1930-1962)
Chère Algérie : La France et sa colonie (1930-1962)
par Daniel Lefeuvre
Edition : Broché
Prix : EUR 24,40

10 internautes sur 11 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Les chances perdues, ce que révèle ce livre., 15 janvier 2011
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Chère Algérie : La France et sa colonie (1930-1962) (Broché)
" Chère Algérie ".

Quelles étaient les raisons de l'attachement profond de la France à sa province algérienne ? Ou plutôt quels étaient les enjeux pour que la métropole veuille conserver ces trois départements au prix de tant de sacrifices ?
Ils sont multiples, mais surtout stratégiques. Le Maghreb étant considéré comme la barrière (défensive) naturelle de l'Afrique. (C'est une théorie qui à cours).

L'étude que Daniel Lefeuvre nous propose dans " Chère Algérie " fait apparaitre une toute autre vision. En dehors de tout affect sentimental elle oppose des chiffres, des tableaux, des graphiques dans toute la froideur de l'exploitation des archives de cette période 1830 à 1962.

C'est un gros pavé, 510 pages. Tout y est scrupuleusement détaillé et argumenté. Le développement démographique, économique, social, industriel, agricole... et son évolution politique si souvent contrariée.
Ce qui met à bas bien des préjugés, des assertions que l'on banalise et qui génèrent et fomentent tant de polémiques.

Evidemment c'est une approche toute technocratique loin de toute idéologie et de toute passion.
À découvrir, un complément non insignifiant parmi tous les écrits sur l'Algérie.
Remarque sur ce commentaire Remarques sur ce commentaire (6) | Permalien | Remarque la plus récente : Jan 27, 2011 7:20 PM CET


Les plats qui font péter : 36 recettes propres à incommoder vos ennemis ou se débarrasser des fâcheux
Les plats qui font péter : 36 recettes propres à incommoder vos ennemis ou se débarrasser des fâcheux
par Patrice Caumon
Edition : Relié

9 internautes sur 11 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Ne pas se dégonfler ?..., 14 janvier 2011
.
Petit livre. Sujet délicat...

"C'est un des ressorts de la nature, qui reprend toujours force."
Voltaire. (Les progrès de la civilisation)

Il va falloir se faire raison. À trop farfouiller dans la littérature de ce qui fait le top des ventes (les régimes alimentaires), en recherche d'une réponse à cette angoissante obsession : "quel régime me conviendrait le mieux, la vie n'est plus possible sans ", voilà ce que l'on trouve, voilà ce à quoi Patrice Caumon va chercher à nous convertir !

Sans entrer dans un flatulent luxe de détails, un improbable inventaire de tuyauterie, une secrète bactéries-war ou de s'appesantir sur l'hypothétique théorie des vitesses de combustion, nous nous contenterons de suivre ces recettes, qui sont sommes toutes de bonnes vieilles recettes traditionnelles, bien de chez nous.
Par contre... par contre cela n'est pas si bête, il y a eu les fêtes avec tous ses abus de bonne chère, ses excès de boissons, il va falloir régler cela et surtout éviter, quel horreur, les risques d'une funeste adiposité. Donc recherche d'un régime d'après fêtes. Faire un grand nettoyage.
Idée saugrenue ? : Un grand nettoyage à l'air comprimé.
Et tel un méthanier en dérive au large de Donges, il va bien falloir dégazer si l'on veut garder sa ligne ... celle qui nous tyrannise.
Donc ...
D'autre part,
Artistiquement parlant il n'est plus de mise de nos jours de louer les prestations sonores d'un Joseph Pujol que seul le bruit du canon fit taire.
" Vous aimez les pétomanes vous ?... moi je ne peux les sentir ! ".
Ironisait Sacha Guitry à son propos.

Vous voici prévenu. Livre de 36 recettes tout à fait inoffensives si vos intentions sont par trop velléitaires !

" De l'audace toujours de l'audace ! "
Mais avec discrétion...

" Allez-y donc tous rue de la Madone
C'est pas grand mais il y a de la place
Allez-y donc tous rue de la Madone
Et dites bien que c'est pour le gaz. "
Jacques Brel.

PS : il manque l'essentiel dans ce commentaire. Désolé !

- L'auteur : Patrice Caumon, musicien écrivain ou inversement c'est selon, haut landais d'adoption, déjanté dans ses écrits, fait état d'un humour rafraîchissant dans ce premier livre.

- Le livre : le titre peut paraitre choquant, (sincèrement oui) mais il provoque et intrigue. Petit livre d'une facture soignée, agréable.
Caumon est parti en étude des subtiles combinaisons ou associations de certains mets entre eux afin de donner des plats pour le moins ballonnants, explosifs. Le pourquoi, le comment, l'antidote, tout cela bien expliqué, commenté, argumenté... du sérieux, de la recherche, de l'humour...mérite un quatre étoiles.
Il serait impudent de donner ne serait-ce que le début d'une de ses recettes. Le secret est dans le livre et appartient à celui qui le possède.
Remarque sur ce commentaire Remarques sur ce commentaire (8) | Permalien | Remarque la plus récente : Mar 2, 2011 12:49 AM CET


Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11-18