Profil de He oui c'est moi! > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par He oui c'est moi!
Classement des meilleurs critiques: 3.042
Votes utiles : 363

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
He oui c'est moi! (France)

Afficher :  
Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11-20
pixel
Gone To Earth
Gone To Earth
Prix : EUR 14,65

1.0 étoiles sur 5 Difficile de s'enthousiasmer..., 23 août 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Gone To Earth (CD)
Cet album restera un mystère (et pour toujours je pense!). Correctement accueilli à sa sortie en Septembre 1986, "Gone to earth" reste, pourtant pour moi, son plus mauvais exercice.
Je sais bien qu'il est inutile de tenter une quelconque ressemblance avec son défunt groupe JAPAN. L'univers de David SYLVIAN s'étant dirigé vers une musique plus dépouillée et intimiste.
Alors je l'admets, je ne possède pas toute sa discographie solo, juste les "principaux", à savoir "Brilliant trees", "Secrets of the beehive" et "Dead bees on a cake", néanmoins ces derniers avaient un peu plus de coffre, des mélodies plus marquées! Or là, c'est très décevant; tout juste, on admettra volontiers la qualité des gars derrière leurs instruments. Il y a pire que d'avoir Robert FRIPP crédité à la guitare sur son album vous en conviendrez!
Non en fait, l'ensemble reste trop expérimental ("Before the bullfight", "Laughter & forgetting", "Silver moon", "Answered prayers", etc...) en résulte un côté plat, ennuyeux, voire trop copieux par moment.
Quoi qu'il en soit "Gone to earth" a rejoint depuis longtemps le coin de ma "CDthèque" où se trouvent les albums que je ressort à de rares occasions. Après tout, sait-on jamais?
2/10*


Vampiric Way
Vampiric Way
Proposé par Kcoelho
Prix : EUR 6,74

4.0 étoiles sur 5 Champagne!, 27 juillet 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Vampiric Way (CD)
Assez intrigué par la pochette (ressemblant plutôt à l'affiche d'un énième slasher movie qu'à un album de pop-folk!), et par les quelques critiques positives ici et là, il n'en fallait pas plus pour m'intriguer!
Surtout venant d'un groupe m'étant inconnu et Français qui puis est!
Verdict: Comme mes prédécesseurs c'est pas mal! De prime abord j'avoue avoir été assez bluffé par la production très anglo-saxonne, difficile de faire la différence avec n'importe quel opus venant de cette même région. C'est d'ailleurs une réserve que certains émettent, arguant l'uniformisation totale, ce qui est en soit pas si faux, par contre en ce qui concerne l'inspiration nul besoin de leur faire ce procès!
Album assez varié où l'on devine ARCADE FIRE dans les grandes lignes, une évocation new wave "Boss", un côté barré à la manière des FLAMING LIPS "Ah! ah ah! ah!" ou des B-52's "50's are good" ou bien encore une touche disco "Let me".
Après s'être judicieusement inspiré, si nos rémois continue comme ça, nul doute qu'à l'avenir on pourra citer, cette fois, THE BEWITCHED HANDS en tant que référence!
7/10*


Juju
Juju
Prix : EUR 12,00

5.0 étoiles sur 5 Magie noire, 20 juillet 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Juju (CD)
Personnellement, je trouve que l'on tient là, un album référence de la courte épopée post-punk, pourtant déjà bien pourvu de ce côté! ("Real life" de MAGAZINE, "Faith" des CURE, "Kings of the wild frontier" d'ADAM AND THE ANTS et j'en passe...)
Petit ovni apparu en Juin 81, époque ou le quatuor arrive à avoir un line up stabilisé, "Juju" reste la composition d'un groupe en pleine possession de ses moyens. On y retrouve tous les ingrédients qui les ont conduits au succès.
Une ambiance froide et menaçante ("Night shift", "Into the light", "Monitor", "Sin in my heart") voire même complètement noire et sombre ("Voodoo dolly") où les talents s'expriment naturellement. Le regretté John McGeogh y laissera quelques jeux de guitares sublimes, incisifs et délicats à la fois! Du grand art! ("Halloween", "Arabian knights" #32 GB été 81), la ryhtmique composé de Steve Severin et de Budgie est d'une simplicité efficace ("Head cut", "Spellbound" #22 GB Juin 81"), quand à la maitresse Sioux, nul besoin de préciser que sa voix vous hante délicieusement!
Un des chefs d'oeuvre du groupe tout simplement!
8,5/10*


Love Letters
Love Letters
Prix : EUR 9,99

1 internaute sur 2 a trouvé ce commentaire utile :
3.0 étoiles sur 5 Moyen!, 5 juillet 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Love Letters (CD)
C'est vrai, je ne connais pas l'oeuvre intégral de METRONOMY, je possède juste ce dernier en date "Love letters" ainsi que son précédent, néanmoins j'en reste avec ce sentiment toujours aussi partagé.
Pas foncièrement mauvais mais pas de quoi rester scotché non plus! Il est en cela le digne successeur de "The english riviera". On y retrouve donc forcément ce côté électro-pop souvent minimaliste voire expérimental.
Pas une faute en soit non plus, par contre le bilan global des compositions est assez décevant. Les mélodies peu transcendantes ("I'm aquarius", "Call me", "Monstrous", "Never wanted",...) sont majoritaires même si, heureusement, trois-quatre bonnes surprises s'intègrent à l'ensemble. Le titre "Love lettres" s'impose d'entrée, entêtant et sans prétention, "Reservoir" gentiment pop, "Month of sundays" et "Boy racers" instru. morodorien.
Rendez-vous au prochain album que j'espère un peu plus convaincant!
5/10*


Filigree & Shadow
Filigree & Shadow
Prix : EUR 23,00

4.0 étoiles sur 5 Tout simplement beau!, 27 juin 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Filigree & Shadow (CD)
Peu connu par chez nous, THIS MORTAL COIL, en résumant sommairement, fut un collectif regroupant quelques artistes (issus d'autres groupes) sous l'impulsion du manager du label 4AD, Ivo Watts Russell, afin de remettre à sa sauce quelques titres répertoriés. La mayonnaise prendra et trois albums résulteront de ce projet!
Ce "Filigree & Shadow", apparu pour la rentrée 1986, en est le second. Si le collectif peut se targuer d'une présence de plus ou moins une vingtaine d'artistes pour ce dernier, on pourra mettre au devant les Simon Raymonde (COCTEAU TWINS), Martin McCarrick (SIOUXSIE AND THE BANSHEES), Dominic Appleton (BREAHTLESS), par exemple, pour une participation plus poussée.
Certes composé de reprises, mais également de compositions et autres instrumentaux originales, "F. & S." possède un univers bien à lui. Fondé sur une imagerie "gothico-cold wave", la musique en confirme l'esthétique mis en oeuvre. Cet album se laisse découvrir dans son intégralité même si la fin est un peu plus lisse. Les voix très soignées amplifient la résonance glaciale qui en découle ("The jeweller", "Tarantula", "A heart of glass", "Strength of strings", "I want to live", ...)
Finalement un beau projet, qui se réécoute avec plaisir quasiment 30 ans après!
8/10*


Delta Machine - Edition Deluxe
Delta Machine - Edition Deluxe
Prix : EUR 20,90

4.0 étoiles sur 5 Blues futuriste, 14 juin 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Delta Machine - Edition Deluxe (CD)
Plus de trente ans de carrière et DEPECHE MODE fait toujours autant parler de lui (souvent en bien maintenant!) à chaque album! C'est bien le signe des grands! Alors il y a bien entendu les détracteurs habituels (et ils en ont tout à fait le droit) qui se réveillent par la même occasion pour nous dire que cet album est une honte, etc... avec comme seul argument.... "C'est nul!". Ok! on a le droit de le trouver mauvais, pas de souci, mais il faut relativiser dans ce cas-là car il me semble que pas mal d'artistes d'aujourd'hui voudraient bien avoir un "navet" comme celui-ci dans leur discographie...
Car, oui, "Delta machine" est un bon album! pas un grand disque non plus mais il se défend parfaitement. On y retrouve toujours leur côté sombre, mystérieux, des titres parfois imparables ("Slow", "Should be higher", "The child inside", "Soothe my soul",...) et surtout une cohérence et une maitrise tout au long de ce dernier. La grande force du trio de Basildon (oui c'est mon côté nostalgique!) est de réussir à se renouveller perpétuellement.
Par contre effectivement, il a 2-3 faiblesses ("Soft touch/Rawnerve" et "Secret to the end") plus un single "Heaven" un peu faiblard en mélodie. Je les aurais d'ailleurs remplacé par les titres se trouvant sur le disque 2 de l'édition deluxe qui n'ont rien d'une face B, bien au contraire.
Et puis il va falloir arrêter de croire à chaque nouvel album qu'ils vont nous sortir un autre "Personnal Jesus", "Enjoy the silense", "Just can't get enough", "Everything counts" et j'en passe! Les voir, à la cinquantaine passée, se tremoussant derrière les synthés comme à l'époque aurait un brin ridicule, non?
Bref si vous avez lu jusqu'au bout, c'est sympa déjà, et vous aurez compris que DEPECHE MODE a une nouvelle fois touché juste! Une fois de plus!
8/10*


The Immaculate Collection
The Immaculate Collection
Prix : EUR 6,12

5.0 étoiles sur 5 Assez complet!, 31 mai 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : The Immaculate Collection (CD)
On pourra toujours dire ce qu'on voudra (moi le premier), mais difficile de nier l'importance et le succès musical que la "Madone" a obtenue au long des 30 dernières années! Bon, je reconnais volontiers que j'ai lâché son parcours depuis un bon bout de temps, néanmoins ce "Immaculate" retraçant sa période dorée a tout du parfait album "nostalgique"!
C'est vrai, pour ma part, à son écoute me reviens des souvenirs que d'autres disques de la même période ne m'évoquent pas forcément, mais surtout il me remémore son concert au Parc de Sceaux fin Août 1987! J'habitais à côté à l'époque! Une soirée à écouter Madonna en dinant en famille dans son salon, fenêtres ouvertes, un excellent souvenir...
Et donc une bonne partie des titres de l'époque se retrouve dans ce best of. Quel plaisir de ré-entendre ses tubes qui ont envahis les charts mondiaux au milieu des années 80 ("Holiday", "Papa don't preach", "Material girl", "Into the groove", "Live to tell", "La isla bonita", "Like a virgin",...)!
"Immaculate" est certainement moins complet que d'autres best of sortis postérieurement cependant il reste très attachant! Et ce n'est pourtant pas un fan absolu qui vous le dit!
8,5/10*


Battle Born
Battle Born
Proposé par Edealcity
Prix : EUR 8,87

2.0 étoiles sur 5 Ca s'émousse..., 16 mai 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Battle Born (CD)
Il y a quelques semaines de ça, je suis tombé par hasard sur un article relatant ce "Battle born". "Ah cool! un nouvel album!" me suis-je dis. Eh bien, en fait, il n'est pas si nouveau que ça, il a déjà 18 mois! Oups!!! Etonnant surtout! Il a dû finalement sortir dans un anonymat général. Bref! Pas bien grave! Je me le suis donc procuré, et là, comment dire.... C'est pas terrible!
C'est vrai je suis à moitié surpris car le précédent "Day & Age" était assez poussif, mais là on descend encore un cran en dessous. En tout cas on est loin de "Hot fuss" et encore plus de "Sam's town" et son côté rock, ici c'est plutôt pop-rock FM et mélodies mièvres ("Miss atomic bomb", "Heart of a girl", "From here on out", "Be still", etc...), ça s'écoute gentiment et au bout de la dixième fois on a toujours rien retenu! On peut affirmer sans trop prendre de risques qu'il s'agit de leur plus mauvais opus.
Tout juste on peut retenir "Deadlines and commitments", "Runaways", "The way it was" et "A matter of time" qui se trouvent un peu au dessus du lot.
Peut-être visent ils un public trop large? A trop vouloir faire plaisir à tout le monde, on finit par ne faire plaisir à personne.
Une chose est sûre ça n'est malheureusement pas avec "Battle born" que les quatre "tueurs" vont l'élargir!
3,5/10*


Dance The Mess Around - The Best Of The B-52's
Dance The Mess Around - The Best Of The B-52's
Prix : EUR 8,49

3.0 étoiles sur 5 Mesdemoiselles! La choucroute est de retour!, 26 avril 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Dance The Mess Around - The Best Of The B-52's (Téléchargement MP3)
C'est vrai les B-52's m'ont toujours intrigué. Un côté déjanté, un look néo-rétro, une musique variant entre la pop, le rock et une new wave avant-gardiste dans un certain sens, et surtout quelques tubes bien calibrés et puissants. Et curieusement je ne me suis procuré ce best of depuis peu. Allez savoir pourquoi...
Peut-être qu'inconsciemment je m'attendais à être déçu? Eh bien c'est en partie vrai!
Déjà il faut savoir que "Dance this mess around" se concentre sur la période fin 70-début 80 (leur meilleur ceci-dit), donc pas de "Loveshack" etc..
Par contre on retrouve bien évidemment "Rock lobster" (#56 USA, #37 GB Août 79), "Planet clair" (#24 USA 79) et ma préférée "Give me back my man" (#61 GB 80) qui à eux seuls justifie l'achat. (Ce fût d'ailleurs mon cas!)
Parce que pour le reste on est clairement un cran en dessous. Si "Dance this mess around" et "Devil in my car" arrivent encore à faire illusion, le reste est décevant ("Dirty back road", "Song for a future génération", "52 girls") voire inutile (l'horrible "Wig")
Dommage que ce best of soit trop irrégulier, néanmoins à vous de vous faire une idée!
5,5/10*


One Breath
One Breath
Prix : EUR 19,00

4.0 étoiles sur 5 Partie pour durer!, 20 mars 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : One Breath (CD)
Il existe dans le monde musical un vieil adage qui raconte qu'il est plus difficile de réussir son second album que son premier (si tenté que ce dernier soit au moins acceptable!). je vous énumerai pas la liste d'artistes disparus de cette façon mais elle est longue!
Bonne nouvelle! La jolie ANNA CALVI n'en fera pas partie! Certes "One breath" est un chouia en retrait de son premier opus cependant il reste tout à fait honnête.
Dans son ensemble on pourrait qualifier l'album de planant, même si dans son univers théâtral on peut parfois toucher les "extrèmes"! Quelques titres viennent prendre gentillement à contre-pied l'auditeur. La plus "ovniesque" se nomme "Love of my life" aux guitares saturées et au son crasseux. "Tristan" reste dans le même profil, quant à "Piece by piece" elle s'immisce sur un trip-hop pourtant pas familier.
De l'autre côté on y retrouve une musique plus douce où la voix touchante et profonde d'A.C. sait se mettre aux services des mélodies (la superbe "Sing to me", "Carry me over","Cry", "One breath", etc...) avec quelques fois une présence de cordes un peu trop accentuée tout de même.
Quoi qu'il en soit j'attends le troisième sereinement!
7/10*


Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11-20