Profil de Thierry > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par Thierry
Classement des meilleurs critiques: 107.089
Votes utiles : 74

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
Thierry

Afficher :  
Page : 1 | 2 | 3 | 4
pixel
La grâce des brigands
La grâce des brigands
par Véronique Ovaldé
Edition : Broché
Prix : EUR 19,50

5.0 étoiles sur 5 Trop belle écriture, 27 juillet 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : La grâce des brigands (Broché)
Nous sommes totalement dans une très belle création littéraire, le style et l'écriture en étant agréables à lire, décrivent des interrogations psychologiques, des doutes, des craintes mais aussi des espoirs avec une rare pertinence. Que les situations soient possibles ou non n'est pas la question. Le personnage "principal" Maria Cristina cristallise une pléiade de personnages, en commençant par ses parents, que Véronique Ovaldé nous livre sans concession mais aussi avec beaucoup de pudeur. Tout le titre évidemment se comprend à la fin du roman, même si cette "triste" fin est pleine d'espoir.


On a failli être amies
On a failli être amies
DVD ~ Anne Le Ny
Prix : EUR 20,06

3.0 étoiles sur 5 Opus moyen., 12 juillet 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : On a failli être amies (DVD)
Un nouvel opus d'Anne Le Ny qui nous emmène encore dans les soucis et les dédales sentimentaux, affectifs et conjugaux. Ici nous avons en plus les petites et grandes vacheries entre femmes le tout étant réalisé par une femme ce qui au niveau des dialogues ne manque pas de sel. Nous retrouvons par ailleurs deux actrices de talent qui déjà officiaient dans ses films précédents, à savoir Emmanuelle Devos dans "Ceux qui restent" et Karin Viard dans "Les invités de mon père". On retrouve donc bien la même signature, mais ici pourtant avec des situations originales, cela ne marche pas aussi bien. J'ai pourtant apprécie l'exercice du métier de notre conseillère d'orientation, le dialogue et l'ambiance juste un zeste caricatural et pour finir l'ordinateur, qui suite au bilan de compétence (truqué ?), donne un résultat totalement improbable (rire assuré !).
On comprend vite la situation et l'évolution de l'histoire, mais le déroulement manque de rythme et nos comédiennes ne sont pas au mieux de leurs qualités respectives et reconnues. Un certain essoufflement sens doute dans l'inspiration d'Anne Le Ny en est-il la cause ? Si on veut gouter au savoir faire de nos trois femmes impliquées ici, autant remonter vers les deux films évoqués précédemment. Opus juste moyen donc.


Elle s'appelait Sarah
Elle s'appelait Sarah
DVD ~ Kristin Scott Thomas
Prix : EUR 9,99

5.0 étoiles sur 5 Pour nous aider à comprendre, 8 juillet 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Elle s'appelait Sarah (DVD)
Mon commentaire reprend ma réaction suite à celui de LUDI qui est d'une finesse rare. Doit-on romancer un tel événement et si la réponse est oui, comment. Je fais parfaitement la différence entre la valeur ou l'importance du contenue de l'histoire, en l'occurrence la rafle du Vél d'Hiv ainsi que l'holocauste, et la sensibilité avec laquelle toute personne est amenée à la décrire.
Au roman effectivement la beauté des personnages, en l'occurrence Sarah, ne s'identifie pas de la même manière qu'au cinéma. Cette gène je l'ai eu, mais après tout le résultat est la, et l'émotion par l'image est plus instantanée que dans l'écrit. Un libre on peut le fermer, le rythme appartient au lecteur, au cinéma il est imposé par le monteur.
De mon point de vue, le film n'est pas outrancier et il est particulièrement bien construit et bien interprété. Donc, la beauté de Sarah et les doutes de notre journaliste (belle aussi !) nous renvoient vers ces événements, à nous d'y à réfléchir.


Blue Jasmine
Blue Jasmine
DVD ~ Alec Baldwin
Prix : EUR 9,99

3 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
2.0 étoiles sur 5 Mauvais millésime, 5 juillet 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Blue Jasmine (DVD)
Décidément en me laissant tenté par un W A que je ne connaissais encore pas, je suis de nouveau déçu. Une critique parle de grand cru un peu bouchonné, certes pourquoi pas, mais je trouve qu'il s'agit encore une fois d'un mauvais millésime si l'on compare évidemment le cru à W A.
Cette impression de revoir toujours la même chose, toujours les mêmes situations, toujours la même gesticulation et cette excitation dans des enchainements pour le coup pas toujours lisibles. D'accord pour la performance d'actrice, mais dans ces conditions quel gâchis. Problème de couple avec des protagonistes qui frisent la caricature…. franchement il y a mieux et l'inspiration s'essouffle. Je me suis assoupi pendant 15 minutes, ceci explique cela !


Il faut tuer Birgitt Haas
Il faut tuer Birgitt Haas
DVD ~ Philippe Noiret
Prix : EUR 14,70

5.0 étoiles sur 5 une référence., 26 juin 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Il faut tuer Birgitt Haas (DVD)
Je n'ai plus en tête la date de sortie de ce film mais il nous renvoie vers l'époque des brigades rouges et de la bande à Bader. Nous sommes encore à l'époque d'avant la chute du mur avec bien évidemment les événements des jeux olympiques de Munich.
"Il faut tuer Birgitt Haas" est un film d'espionnage qui n'a rien perdu de sa modernité surtout si on le compare avec ce qui se fait actuellement avec des moyens autrement plus "puissants". La qualité des acteurs est formidable et tous les acteurs sont magnifiquement menés, vraiment une époque. Lisa Kreuzer incarne une B. H. tout en finesse, voilà une terroriste empreinte au doute, sans remord certes, et qui nous donne avec simplicité ce qu'étaient, et sont encore, ses convictions. Elle est perdue, voire paumée, comme le personnage de Jean Rochefort, mais pas pour les mêmes raisons. Lui au contraire n'était rien, elle ne veut plus, ne peut plus être sur le devant de la scène que les services secrets veulent par manipulation lui donner. Quelle beauté, quel regard de Birgitt pendant leur première rencontre "arrangée" lorsqu'ils échangent sur Bertolt Brecht. Jean Rochefort est extraordinaire dans ce film et toute sa sensibilité est au service du personnage. Philippe Noiret dure mais d'une lucidité, rend lui aussi son personnage humain. Vraiment, un film qu'il faut absolument voir ou revoir. Une vraie référence dans le genre film d'espionnage.


Mendelssohn : Concertos pour violon - Sonate  pour violon
Mendelssohn : Concertos pour violon - Sonate pour violon
Prix : EUR 6,99

5.0 étoiles sur 5 Du grand art., 18 juin 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Mendelssohn : Concertos pour violon - Sonate pour violon (CD)
Après avoir découvert cette violoniste dans les sonates d'Ysaÿe, je me retrouve avec Mendelssohn ses deux concertos pour violon et la sonate avec piano. Après l'écoute de ce disque, il est possible de dire qu'il existe encore des interprétations nouvelles d'œuvres archis connues comme ce concerto opus 64. Le répertoire des concertos pour les violonistes est d'une grande richesse, il est d'ailleurs vain de les hiérarchiser et de dire que tel ou tel est plus beau que celui-ci ou celui-la sans parler le la maitrise technique. Mais le concerto de Mendelssohn requière une maitrise immédiate du soliste, car sa prise de parole est redoutablement périlleuse pour la justesse et ensuite par sa difficulté digitale. Ici, en plus, il y a une musicalité et une puissance expressive qui dès la première minute donnent le ton. Ensuite le charme est toujours présent, la ligne mélodique est d'une intelligence expressive affirmée avec des tentions et des détentes délicatement construites. Du grand art et un grand bonheur car il y a la soliste certes, mais le dialogue avec l'orchestre (parfois un peu pataud) est digne d'une construction et d'un échange que l'on trouve en musique de chambre.


Sublime Mutter : Concertos pour violon de Bach, Vivaldi, Mozart, Lalo, Sarasate..
Sublime Mutter : Concertos pour violon de Bach, Vivaldi, Mozart, Lalo, Sarasate..
Prix : EUR 7,00

3.0 étoiles sur 5 Pour la Dame Anne Sophie, 12 juin 2014
Une petite graine aux remarques et réactions pour dire que Anne Sophie Mutter est une grande violoniste et comme tous les artistes il y a des interprétations qui ne sont pas à la hauteur de nos attentes. Ici il s'agit de trois CD à la gloire de la Dame, nous ne sommes pas dupe mais pour le prix il n'est pas interdit d'y jeter un coup d'oreille.
En écoutant ces enregistrements, j'y retrouve bien la patte et le coup d'archet d'ASM, avec des œuvres emblématiques comme la symphonie concertante pour violon et altos de Mozart. Je ne veux pas faire de commentaire sur les "accompagnants", mais franchement les quatre saisons de notre Vivaldi international, ce n'est pas possible et d'ailleurs à la sortie de ce disque chez DG avec de la fleur à la pomme croquée je m'étais étonné de cet engouement.
Bref, je me répète, pour le prix pas de mauvais goût, d'où Trois étoiles (ce que je ne fais jamais), mais on peut passer au troisième CD qui mérite au moins 4 étoiles Lalo et surtout Sarasate (5) en passant tout de même par le second CD pour la concertante.


Sonates pour Violon Solo, Op.27
Sonates pour Violon Solo, Op.27
Prix : EUR 7,00

1 internaute sur 2 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Du très beau violon., 4 juin 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Sonates pour Violon Solo, Op.27 (CD)
Je ne connaissais pas cette violoniste et au hasard de mes achats qui m'arrivent de faire quelques fois pour enrichir ma discothèque, je suis "tombé" sur cet enregistrement de ces sonates opus 27, d'autant plus que mon fils violoniste travaille la troisième : Ballade Lento molto sostenuto, sans doute la plus belle d'ailleurs. En écoutant, j'ai été frappé par la qualité technique et par la musicalité de l'interprétation de Tianwa Yang. Il n'est pas nécessaire de faire ici une analyse des 6 sonates, mais laissez-vous convaincre par son approche ainsi que par le parcours musical de ces pièces aux inspirations motivées par les plus grands d'interprètes. J'ai particulièrement apprécié la maitrise mélodique et une esthétique classique sans lourdeur ni effet post romantique que certains trouveront sans doute froide. C'est vraiment l'occasion de faire connaissance avec ces œuvres d'autant que le son de son instrument, un Petrus Guarneri, est bien capté.


Arrête ou je continue
Arrête ou je continue
DVD ~ Emmanuelle Devos
Prix : EUR 19,99

3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
2.0 étoiles sur 5 D'un ennui continu !, 18 mai 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Arrête ou je continue (DVD)
Quelques impressions sur le film de Sophie Filières "arrête ou je continu". Pour être franc je ne trouve pas le film bon, et j'ai eu la même impression de malaise, voire d'ennui, qu'en voyant "Gentille" de la même réalisatrice pourtant "aussi" avec Emmanuelle Devos.
Pour le sujet et le contenu, nous sommes en phase terminale sur la vie d'un couple, d'ailleurs est-il encore un couple, a-t-il été aussi un couple ? L'histoire ne le dit pas d'ailleurs.
Je ne comprends pas pour autant le but sinon l'intention de SF, la construction est aussi particulière, les différents plans figés sont sans réel lien entre eux sauf la chronologie qui s'inscrit plus ou moins correctement dans le temps. Pourtant quelques situations humoristiques : par exemple celle où "Pomme" se retrouve en plein milieu des musiciens et qui ont fait rire un peu les quelques personnes dans la salle y compris moi. Les silences dans les dialogues provenant de la détestation naissante passent mal, sans parler en plus des trois minutes de face à face avec la jeune biche dans le piège !?
Certains trouveront dans les situations des symboles, je ne vois pas lesquels. Pour la morale de l'histoire et la chute de la dernière séquences je n'ai pas d'avis, sauf à me dire qu'il n'y a pas de bonne conclusion n'y de bonne réponse à condition qu'une question soit posée.
Dommage car les acteurs tiennent bien leur personnage, Emmanuelle Devos c'est sûr évidemment et Mathieu Amalric rend son regard sur le monde qui l'entoure d'une vacuité redoutable. Tout cela pour dire que sur l'échelle des avis, 2 étoiles sur 5 par protection est un grand maximum.


Arcangello Corelli : 12 Concerti grossi
Arcangello Corelli : 12 Concerti grossi
Prix : EUR 27,90

Aucun internaute (sur 1) n'a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Jubilatoire, 11 mai 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Arcangello Corelli : 12 Concerti grossi (CD)
L'écoute et la réécoute de cette intégrale confirme la grande maitrise d'Amandine Beyer pour l'interprétation du répertoire des 17 et 18 iéme siècles. Les commentaires qui précédent le mien ont pratiquement tout dit, il n'y a donc rien de plus à rajouter.
Les musiciens, j'entends les interprètes professionnels, sauront toujours émettre quelques remarques sur tel ou tel articulation, valeur brève ou en encore justesse du phrasé, mais ils oublient trop souvent que l'émotion passe toujours par le son et grâce à la capacité qu'ont certains musiciens d'exprimer voir de déclamer une partition musicale, comme un comédien doit lire un texte. Ce qui est frappant avec ce nouvel enregistrement, c'est qu'effectivement AB nous dit cette musique. On n'entends pas les notes, on est dans la musique. Oui il ya une clarté spontanée et une simplicité jubilatoire, comment entendre autrement cette musique de Corelli ?
Donc goutons sans réserve ces deux heures de musique, les spectateurs ont eu trop de chance à Metz, les veinards !
Après les sonates et partitas de JSB, Madame Amandine, pourquoi ne pas aller voir du côté des sonates du rosaire d'un certain Biber ?


Page : 1 | 2 | 3 | 4