Profil de Nolde > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par Nolde
Classement des meilleurs critiques: 1.514
Votes utiles : 671

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
Nolde (paris, france)

Afficher :  
Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10
pixel
L'École du Mystère
L'École du Mystère
par Philippe Sollers
Edition : Broché
Prix : EUR 17,50

3 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Sollers et la gravité, 6 février 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : L'École du Mystère (Broché)
Comme toujours Sollers, notre neveu de diderot, écrit une sorte de journal intellectuel de ce qu'il pense de l'état(tres mauvais) du monde, de la presse et de ses unanimismes douteux, des femmes qui l'entourent,ert de celles qui l'ont aimé à bordeaux,qund il était enfant (le meilleur du livre) ,de ses lectures,de la duchesse de Duras, de sipinoza, à Heidegger caricaturé .. - avec d'excellentes reflexions sur Proust("il n'est jamais meilleur que dans le présent trivial, scènes de bordel..)et curieusement,ici, son intelligence petille,mais soiuvent survient un ton pris dans une espèce de gravité et de tristesse qui rendent ce livre attachant et fascinant.


Je cherche l'Italie
Je cherche l'Italie
par Yannick Haenel
Edition : Broché
Prix : EUR 17,50

8 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 entre belle prose et recherche spiriutelle casse- bonbon, 3 février 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : Je cherche l'Italie (Broché)
Haenel sait écrire ; il a naturellement une prose fluide et agréable à lire. Il avait réussi à raconter en 2007, comme les Surréalistes- une errance dans paris sous le titre "Cercle" qui affirmait une sensualité et une richesse de prose…il y avait aussi et une recherche d'épiphanies et de moments de grâce, et de signes, son livre sur jan karski m'avait choqué, tout simplement par le fait qu'il faisait dire n'importe quoi à Roosevelt, lorsqu'il rencontra ce polonais Karksi venu lui décrire les horreurs des ghettos et des camps de concentration en Pologne; je ne crois pas qu'on puisse introduire de la fiction sur des moments clés de l'histoire, surtout sur un tel sujet ; nous ne sommes pas dans Alexandre Dumas.
Là, avec "je cherche l'italie", Haenel nous raconte trois années passées à Florence. c'est écrit comme un journal intime.c’est un écrivain qui a emporté avec lui les ouvres complètes de Bataille, donc il est un peu obsédé par les phrases de Bataille,reflexions sur l’Erotisme, le Mal, etc..en bon touriste est évidemment attiré par les fresques cloitres, baptistères, couvents, Madone, et les sculptures de Florence, les annonciations, et Fra Angelico, on frôle le guide bleu..mais il voit aussi ,dans les journaux, l’affaire de Berlusconi et de ses soirées « bunga bunga » ce qui le met en colère..ah... je trouve que Haenel écrit bien mais il est souvent trop sous l’influence égotiste de Sollers, citant sans cesse Heidegger, Hegel, , et Dante et re Bataille. ; comme son maitre et éditeur.. Dommage ce suivisme culturel….. Le meilleur passage est un petit récit bref d’un voyage de quelques jours au japon. à mon gout son Italie est trop surchargée de références érudites et picturales, comme s’il se méfiait de toute spontanéité…Son Italie n’est pas assez charnelle, quotidienne, vraie, sauf un personnage… d’africain qui vend des breloques... Une méditation sur la solitude offre quelques belles pages au bord de la mer, un soir d’orage.... mais que de recherches alambiquées, que de quête de « signes », et de recherche bien sollicité « d’extases » décrites avec une curieuse obscurité religieuse ; ajoutez parfois un style emphatique, voire grandiloquent..qui prête à sourire Oui, ce livre oscille entre les notes de voyage intéressantes, et une quête spirituelle casse- bonbon.


Les terres du couchant
Les terres du couchant
par Bernhild Boie
Edition : Broché
Prix : EUR 20,00

13 internautes sur 15 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 du Gracq mais avec des réserves, 22 octobre 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les terres du couchant (Broché)
J’ai lu avec intérêt Gracq car rien chez lui ne laisse indifférent. Prose toujours grande allure. C’est un maitre du paysage nordique, legèrement figé, gothique et moyen âge, avec de somptueux tableaux dans une lumière souvent crépusculaire à la Claude Gelée.
Tout est donc là dans ces « terres du couchant » de l'univers de Gracq, son raffinement pour les ambiances, son gout des situations d'attente , d’imminence, ou de guet, ses décors soignés et gothiques, ses villes à remparts et courtines, brouillard et feux follets, son inspiration du côté d'une littérature germanique et parsifalienne(Jünger n'est jamais loin..) ses pages infiniment travaiillées , avec belles rédactions sur la foret, la guerre qui vient et qu’un peuple insouciant veut ignorer –là c’est très fascinant cette allusion immédiate à 1939-40- ,le thème de la Commanderie et la nostalgie chez lui d’un ordre seigneurial,disparu etc.. mais quelque chose manque, un élan dans le récit, une composition nette,/Le roman ce n'est qu'un assemblage d'atmopshères . une anthologie de "beaux morceaux", comme une série de décors et tentures bien ouvragées .mais ca piétine. Je comprends que Gracq ait gardé dans ses cartons ce roman jusqu’à sa mort


Sodome et Gomorrhe Tomes 1 et 2 (Lot de 2 livres) Editions GF Flammarion
Sodome et Gomorrhe Tomes 1 et 2 (Lot de 2 livres) Editions GF Flammarion
par Marcel PROUST
Edition : Broché

5.0 étoiles sur 5 Fastueux et complet., 10 octobre 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Sodome et Gomorrhe Tomes 1 et 2 (Lot de 2 livres) Editions GF Flammarion (Broché)
l'édition de jean milly est tres supérieure aux autres pour l'établissment du texte et des corrections, pour l'appareil crtique fastueux, et,à la fin de chaque volume, les résumés tres précis. de plus jean milly ou emily eells ogée encadrent chaque partie de "la recherche" d' une présentation et une introduction d'une grande richesse d'analyse qu'on ne trouve dans aucune autre édition, même en pleiade<. enfin, cerise sur le gateau, il y a dans plusieurs volumes un dossier pour montrer comment la critique littérair de l'époque a reçu l'euvre.et une bibliographie. fastueux, vraiment


Le météorologue
Le météorologue
par Olivier Rolin
Edition : Broché
Prix : EUR 18,00

3 internautes sur 10 ont trouvé ce commentaire utile 
2.0 étoiles sur 5 banal, 4 octobre 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le météorologue (Broché)
on prend quelques documents pour nous expliquer une fois de plus les dégats du stalinisme..relire les auterus russes,comme chalamov c'est mieux.


Les Nus et les Morts
Les Nus et les Morts
par Norman Mailer
Edition : Broché
Prix : EUR 26,40

5.0 étoiles sur 5 le lyrisme et l'intelligence, 4 octobre 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les Nus et les Morts (Broché)
ce qui frappe dans ce fracassant roman de guerre du pacifique écrit par un jeune homme de 25 ans d'une maturité stupéfiante, c'est qu'il y a une analyse parfaite du Nietzscheisme de certains militaires américains, mais de plus, un sens de l'observation tres aigu sur les comportemetns du simple soldat au sergent ,au lieutenant et au general. si on ajoute que la description si méticuleuse de l usante marche dans l'ile du pacifique d'une escouade à la recherche des japonais permett au jeune mailer de déployer un lyrisme de la jungle,des torrents, des montagnes, des soirées et des matins.Dialogues aussi magnifiques. on reste sidéré pazr ce torrent d'informations et tous ces personnages si vrais....je ne vois pas, de prés ou de loin, un roman de guerre portant à un tel point de compréhension ce qui fait qu'une armée tient debout. même le fabuleux "à l 'ouest rien de nouveau" de Remarque, sur 14-18 n'a pas un tel prodigieux mécanisme.


Trahisons / Hot-house /Un Pour la route et autres pièces
Trahisons / Hot-house /Un Pour la route et autres pièces
par Harold Pinter
Edition : Broché
Prix : EUR 21,50

3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 le couple ,enfin, dans sa verité, 19 septembre 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Trahisons / Hot-house /Un Pour la route et autres pièces (Broché)
A propos de « trahison » je n'ai jamais vu sur une scène de théâtre l'évolution d'un couple d'une manière aussi lucide, coupante et authentique. La vérité à nu de deux êtres qui ont vécu un éblouissement charnel.
J’ai vu deux mises en scène à Londres, de "trahison" et ce qui m'a frappé, c'est de sentir le temps qui passe, qui fait changer à chaque minute le lien d'un couple qui s'aime et qui se déprend, s'écarte, s'épuise, et se retrouve en « étrangers « bouleversés dans un pub de Londres avec dans la poche les clés de leur appartement- nid -d’amour... Pinter est aigu, profond, magnifique dans l’ellipse..la simplicité apparente des dialogues révèle des troubles intérieurs d’une vérité criante.. Ses deux personnages blessés ont gardé des cendres et des braises douloureuses de cet amour.et ikl ne peut pas mourir complètement la construction en retours et flash back.., puisqu'on part dans la première scène, de retrouvailles après des mois de séparation, est totalement magique.
c'est le mouvement même de notre mémoire qui cherche à comprendre comment ça s’est détérioré.. et pourquoi la séparation ?..la vie amoureuse est enfin respectée dans son énigme et sa fièvre... ce n'est pas une pièce comme une autre sur un couple, c'est la description la plus intérieure, fervente et blessée de deux êtres qui se sont aimés puis éloignés. pour moi, une des plus belles pièces qui existe sur ce sujet. Les mises en scène françaises rapides et superficielles m'ont semblé trop "boulevardières". la traduction chez Gallimard est excellente. Si vous ne deviez un jour lire qu’une picèe de pinter, c’est bien sûr celle là.


La vie hors du temps : Voyage sur les traces de Kafka, Svevo et Pavese
La vie hors du temps : Voyage sur les traces de Kafka, Svevo et Pavese
par Tezer Ozlü
Edition : Broché
Prix : EUR 17,00

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 découverte littéraire énorme, 28 août 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : La vie hors du temps : Voyage sur les traces de Kafka, Svevo et Pavese (Broché)
Cette auteure turque , Tezer Ozlu, ,née en 1942 et mort en 1986 à zurich, est sans doute un des plus grands écrivains de sa génération. elle a été éduquée dans un collège catholique autrichien d'Istanbul. mais surtout, fondue de littérature, tres marquée par l’italien Cesare Pavese, elle explore sa vie et sa solitude ,note ce qu'elle ressent dans ses voyages à berlin et gênes, à Trieste, à Prague parle avec un accent de vérité total de , ses amours, de ses rencontres et déambulations dans les villes , de son enfance et des disparus qu’elle a aimé. c'est parfois drôle, primesautier, surprenant, de chevet :Svevo, Kafka, Pavese, d'un bar à berlin,de sa chambre, ou du cimetoière juif de Prague, et parle avec une justesse des relations humaines fragiles, imparfaites, avec une sincérité lipide et superbe, car sans aucun cliché habituel.. elle fait beaucoup penser à Ingeborg Bachmann, autrichienne, morte à Rome, ellle aussi loin de son pays natal, la Turquie dans sa quete d'une vraie vie « ailleurs » elle sonde sa douleur devant un monde où le relations humaines sont souvent sous le signe d'une vaste écrabouillerie, de si authentique que sa lecture nous captive par son ton fraternel. il y quelque chose de si ardent, de si naturel, dans son écriture, que son œuvre brule dés qu’on la lit de prés ....come son maitre, Pavese, elle cherche le mordant vrai des sentiments profonds, suggère ce qu’on ne dit pas avec des mots nus . Son œuvre ne » raconte » pas des histoires mais analyse une quête spirituelle d'un monde qui lui reste tantôt étranger, tantôt d'une douce familiarité. une découverte littéraire vraiment énorme. merci à la traductrice Diane Meur.


OEuvres complètes II, III: (1845-1862)
OEuvres complètes II, III: (1845-1862)
par Gustave Flaubert
Edition : Cuir/luxe
Prix : EUR 139,00

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 perfection, 11 août 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : OEuvres complètes II, III: (1845-1862) (Cuir/luxe)
La clarté des commentaires, la manière de replacer chaque oeuvre dans ses sources, ses étapes, ses transitions, l'écho reçu à l'époque, , les hésitations de flaubert, ses intentions changeantes tout est mis en perspective, c'est vraiment un travail formidable de madame Gothot-mersch, une rareté.le tome III avec "madame bovary" et salammbô" et "l'atelier "de Flaubert et ses tentatives de théatre.. est tout particulièrement splendide!


Ferme(la)
Ferme(la)
par John Updike
Edition : Broché
Prix : EUR 6,10

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Intimisme et cruauté familiale, 11 juillet 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Ferme(la) (Broché)
Malgré une traduction avec des lourdeurs qui ne sont pas dans le texte original, Updike, nous ffre un bijou.sans doute tres autobiographique. Updike dévoile les délicats rapports entre un homme et sa mère à qui il présente sa nouvelle épouse, sachant que l'épouse précédente était tres mal acceptée par une mère que l'âge a rendu un peu amère., donc le narrateur est plein d'appréhension.mais il a aussi, en secret, des incertitudes sur cette nouvelle épouse et sa part de mystère...
ce qui émeut dans ce huis clos psychologique, c'est l'art d'aquarelliste de updike pour décrire cette "ferme" qui appartient à sa mère ; cette demeure est remplie de souvenirs d'enfance donc le regret d'une enfance perdue se mêle aux crispations de l'homme adulte ,
livre au ton de confidence au lecteur Chant aussi aux paysages de la campagne si belle de la Nouvelle Angleterre.
."la ferme" est un petit livre percutant, avec parfois ses traits de cruauté psychologique qui trouent le papier sous une écriture glissée et sensuelle qui est la marque de cet auteur toujours capable de scènes miraculeuses de justesse. parfois il est proche du cinéma intimiste d' Ingmar bergman.


Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10