Profil de ALBAGLY > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par ALBAGLY
Classement des meilleurs critiques: 1.229.504
Votes utiles : 21

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
ALBAGLY (METZ France)

Afficher :  
Page : 1
pixel
Concertos pour violon Nos 3 & 4
Concertos pour violon Nos 3 & 4

5.0 étoiles sur 5 Mozart romantique magnifique, 25 janvier 2004
Ce commentaire fait référence à cette édition : Concertos pour violon Nos 3 & 4 (CD)
Mozart a écrit les cinq concertos pour violon au cours de l’année 1775. Le concerto n°3, le plus connu de tous, présente une richesse instrumentale étonnante. Il vous séduira. Le concerto n°4 s’adresserait davantage à des « connaisseurs ». Ecoutez le Rondeau final et vous ne pourrez jamais plus oublier cet air dansant, tendre, aérien, magique. Le violon de Gidon Kremer nous fait vivre les états intérieurs de Mozart en cette période de crise romantique. C’est par ce disque que l’on devrait venir à Mozart.


Schéhérazade / Symphonie n° 2  (coll. 50 ans Philips)
Schéhérazade / Symphonie n° 2 (coll. 50 ans Philips)
Proposé par sellerfellafr
Prix : EUR 33,99

13 internautes sur 13 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Entre tension et sensualité, 23 janvier 2004
Ce commentaire fait référence à cette édition : Schéhérazade / Symphonie n° 2 (coll. 50 ans Philips) (CD)
De l'un des maîtres de l'orchestration, mélodiste hors de pair et coloriste sans pareil, voici le plus délicieux disque à ma connaissance de la célèbre suite symphonique. Les couleurs sombres du Concertgebouw conviennent à merveille à cette pièce qui appartient au grand répertoire symphonique. Chacun des épisodes du poème symphonique est un émerveillement. La direction maîtrisée mais jamais forcée de Kondrashine nous est parfaitement restituée : ce ne sont que cuivres flamboyants et un violon solo exceptionnel. Grâce à une prise de son exemplaire, profitez de la superbe transparence des timbres. Une œuvre de feu, entre tension et sensualité.


Shéhérazade Capriccio Espagnol
Shéhérazade Capriccio Espagnol
Prix : EUR 28,49

5.0 étoiles sur 5 Entre tension et sensualité, 23 janvier 2004
Ce commentaire fait référence à cette édition : Shéhérazade Capriccio Espagnol (CD)
De l'un des maîtres de l'orchestration, mélodiste hors de pair et coloriste sans pareil, voici le plus délicieux disque à ma connaissance de la célèbre suite symphonique. Les couleurs sombres du Concertgebouw conviennent à merveille à cette pièce qui appartient au grand répertoire symphonique. Chacun des épisodes du poème symphonique est un émerveillement. La direction maîtrisée mais jamais forcée de Kondrashine nous est parfaitement restituée : ce ne sont que cuivres flamboyants et un violon solo exceptionnel. Grâce à une prise de son exemplaire, profitez de la superbe transparence des timbres. Une œuvre de feu, entre tension et sensualité.


Le Mandarin Merveilleux
Le Mandarin Merveilleux

6 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Bartok sauvage, 14 janvier 2004
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le Mandarin Merveilleux (CD)
Le Mandarin merveilleux est l'une des oeuvres les plus sauvages de Bartòk. Elle traduit la fureur de l'artiste devant le désastre politique de son pays. Alors que la version de Boulez se cantonne à une sorte de virtuosité bien ordonnée et que celle de Dutoit est trop civilisée, la lecture d'Ivan Fischer égale et même surpasse d'autres bons enregistrements comme ceux d'Antal Dorati (Decca), de Reiner (RCA/BMG) ou encore Fricsay (DG). Son jeu sec, rythmé, brutal, sa frénésie, son énergie rythmique, ses sonorités un peu rudes rendent bien cette alliance de techniques savantes et d'esprit populaire et cette puissance expressive voulues par le compositeur. Un indispensable de la musique contemporaine.


Bach: L'Offrande musicale ~ Musikalishes Opfer, BWV 1079
Bach: L'Offrande musicale ~ Musikalishes Opfer, BWV 1079

2 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un grand moment d'improvisation, 10 janvier 2004
Ce commentaire fait référence à cette édition : Bach: L'Offrande musicale ~ Musikalishes Opfer, BWV 1079 (CD)
Imaginez le 7 mai 1747 Bach improvisant sur un fortepiano devant Frédéric le Grand en personne ! Le monarque demeura consterné devant tant de talent. C'est cette page d'histoire musicale que nous offre ce disque d'or dont les canons savants d'un art contrapuntique génial semblent intemporels. Un disque indispensable dans une discographie de Bach.


Page : 1