Profil de Zell Dincht > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par Zell Dincht
Classement des meilleurs critiques: 926.927
Votes utiles : 161

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
Zell Dincht "Ch!pz 4 ever !" (Saint-Etienne, Loire)

Afficher :  
Page : 1 | 2 | 3 | 4
pixel
The bubble
The bubble
DVD ~ Ohad Knoller
Proposé par Expédition sous 24H
Prix : EUR 13,01

14 internautes sur 16 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Beau, admirable et précieux..., 28 mars 2008
Ce commentaire fait référence à cette édition : The bubble (DVD)
Il y a, dans le cinéma d'Eytan Fox, une générosité monstre mue par le besoin presque vital de traîter des thèmes qui imprègnent, de manière récurrente, sa filmographie : vivre son homosexualité en Israël, l'Holocauste (par le biais de la pièce "Bent" qui entraîne, en conséquence, une analogie des plus lucide sur la situation de l'homosexualité en pays arabe), le conflit israëlo-palestinien et les antagonismes stupides que celui-ci entraîne, le terrorisme, l'omniprésence froide et oppressante du corps militaire... et ce, avec suffisamment d'intelligence et de légèreté pour ne pas sombrer dans l'écueil du film didactique ou moraliste, si bien qu'on en oublie les quelques maladresses naïves qui semblent faire partie intégrante de sa "marque de fabrique".

Allant au-delà encore de son précédent film "Tu marcheras sur l'eau", le cinéaste outrepasse allègrement les tabous en contournant habilement toute forme d'insolence hargneuse. La philippique ne s'en retrouve que d'autant plus poignante. C'est un souci scrupuleux d'authenticité, un intérêt sincère pour la vérité, qui le fait aller dans toutes les directions. Mais à la croisée de toutes ces pistes thématiques, tout fait sens.

Si bien que sous le vernis de la nonchalance relative - principale caractéristique de cette fameuse "bulle" dans laquelle s'enferment les nouvelles générations pour occulter tant soit peu l'horreur de leur quotidien - se dessinent les craquelures alarmantes d'un pays constamment en crise, un appel au secours désespéré (voire désabusé...) visant à (ré)ouvrir les yeux sur une situation qui n'a que trop duré. Rien que pour ces raisons, le geste cinématographique de Fox est beau, admirable et précieux.


Transamerica
Transamerica
DVD ~ Felicity Huffman
Proposé par AMELS
Prix : EUR 9,90

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 Surprenant !, 6 septembre 2007
Ce commentaire fait référence à cette édition : Transamerica (DVD)
Dès les premières minutes, Felicity Huffman ("Desperate Housewives") magnétise par son incontestable talent à incarner Bree (diminutif de Sabrina), un personnage complexe d'une sensibilité à fleur de peau, à la fois tragique et comique, sans jamais tomber dans l'excès.

Le réalisateur, quant à lui, aborde le voyage initiatique de ses deux protagonistes (Bree et son fils interprété par Kevin Zegers) en évitant avec brio tous les écueils du genre, à savoir pathos boursoufflé et queer attitude exacerbée, livrant ainsi un regard d'une rare justesse dont la sobriété fait mouche. Une mention toute particulière à Fionnula Flanagan, on ne peut plus délicieuse dans le rôle de la mère hystérique et kitchissime à souhait du personnage de Bree.


Da Vinci Code
Da Vinci Code
DVD ~ Tom Hanks
Prix : EUR 9,99

1 internaute sur 4 a trouvé ce commentaire utile :
3.0 étoiles sur 5 Décevant..., 6 septembre 2007
Ce commentaire fait référence à cette édition : Da Vinci Code (DVD)
Avec tout le battage médiatique et promotionnel qui a accompagné le film depuis l'annonce même de sa production, il était fortement prévisible que la critique attendrait "Da Vinci Code" au tournant... Certes, le film se contente de mettre platement en images le contenu du livre originel, ce qui a pour effet regrettable, pour peu qu'on l'ait déjà lu avant visionnage, d'anéantir tout effet de surprise même infime, hormis, peut-être, le comique inopiné de l'excellent Ian McKellen ("X-men", "Le Seigneur Des Anneaux"...).

Loin du brûlot que l'on était en droit d'attendre, cette artillerie lourde présente malgré tout l'avantage d'être fichtrement bien réalisée (si on oublie les séquences d'explications verbeuses et laborieuses qui plombent un peu le rythme de l'ensemble) : les cadres sont beaux, la lumière est soignée, les effets spéciaux drôlement efficaces... Dommage que Ron Howard passe à côté de son sujet en ne prennant nullement position face à ce qu'il nous donne à voir. Le film baigne ainsi dans une objectivité couarde qui le cantonne à un simple divertissement de masse alors que le matériau de base contenait bon nombre de germes susceptibles d'éveiller d'intéressantes polémiques.


M.A.M
M.A.M
Prix : EUR 16,18

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Trop commercial et impersonnel..., 17 août 2007
Ce commentaire fait référence à cette édition : M.A.M (CD)
Après trois ans passés au sein du groupe UPA Dance (le groupe ultra opportuniste et commercial issu de la série "Un, dos, tres", Miguel Angel Muñoz, alias le beau Roberto, sort son album en solo. Même si celui-ci était attendu depuis des lustres, on peut être amené à se demander, à juste titre : Pourquoi cet album ? D'autant plus que MAM ne chantait pratiquement jamais dans le groupe UPA Dance, se contentant de s'occuper des raps au sein des chansons, laissant à ses camarades plus doués que lui en chant tout le loisir de s'affairer aux parties nécessitant plus de voix...

C'est donc avec une certaine curiosité que je me suis penché sur ce fameux disque qui, au-delà du charme indéniable de son interprète, me laissait perplexe malgré tout. Première écoute un peu décevante, je dois dire. L'album est très commercial et répond parfaitement au cahier des charges stéréotypé que le public pouvait attendre du petit Roberto : un son qui oscille entre la variété, la pop pour ado, le r'n'b commercial et quelques guitares par-ci par là pour le côté "madrilène". Passons sur les ballades un peu fadasses qui manquent d'intensité pour réellement toucher...

Au niveau de la voix, MAM pêche par son manque de puissance vocale. Il nous offre ainsi quelque chose se situant entre un susurrement suave (agréable, au demeurant...) et un chant ténu qui s'étouffe un peu dans les aigus. Mais bon, on lui pardonne car les mélodies sont entraînantes, entêtantes parfois et le disque remplit bien son rôle de "divertissement musical"... on ne lui en demande pas plus. Ses capacités vocales réduites le rendent finalement assez touchant si on le compare à son personnage un peu rustre de la série télévisée. MAM nous montre qu'il sait aussi être sensible parfois, maladroitement certes, mais le résultat est là. Espérons qu'il saura trouver un style un peu plus personnel pour son deuxième album... si deuxième album il y a.


Aucun titre disponible

14 internautes sur 15 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Quand la vie est injuste, les corps s'impatientent..., 27 novembre 2003
"Les corps impatients", c'est l'histoire de trois jeunes gens confrontés trop tôt à quelque chose qu'ils ne comprennent pas : la maladie et, a fortiori, la mort.
A partir de ce point, Xavier Giannoli nous dresse le portrait de ses trois protagonistes avec une justesse incroyable. Son utilisation de la DV donne un aspect presque réaliste à son traîtement, ce qui peut légèrement incommoder, d'ailleurs. Le sujet, grave, ne sombre jamais ni dans le pathos, ni dans le voyeurisme malsain. Bien au contraire, le réalisateur semble capter froidement ce qui se déroule "sous ses yeux".
Quant au trio de jeunes acteurs (et notamment Laura Smet), il nous offre une composition tout en finesse qui force le respect pour, au final, un film très réussi et très émouvant qui mérite amplement ses quatre étoiles.


Aucun titre disponible

7 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 LA surprise de la rentrée !, 8 novembre 2003
Après l'excellent "Tigerland", Joel Schumacher retrouve le talentueux Colin Farrell pour nous offrir ce thriller trépidant.
Sans aucune réelle fausse note, "Phone game" enferme le héros (et le spectateur, par la même occasion) dans une cabine téléphonique durant les trois quarts du film, créant ainsi un huis-clos pour le moins inattendu et carrément palpitant. De quoi devenir claustro et parano !
Toujours aussi étonnant, Colin Farrell parvient, malgré son rôle d'attaché de presse arrogant et arriviste, à nous toucher par sa capacité à rendre cet anti-héros humain et fragile, malgré tout.
Le tout soutenu par la marque de fabrique esthétique propre à Joel Schumacher : une réalisation nerveuse et appuyée par l'utilisation presque abusive des zooms (cf les vues en contre-plongée sur les fenêtres des immeubles...).
En bref, un film excellent et époustouflant. Si bien qu'on en redemande !
Remarque sur ce commentaire Remarque sur ce commentaire (1) | Permalien | Remarque la plus récente : Jul 13, 2011 5:50 PM MEST


S Club 7 : L'Intégrale Série 1 : Miami (13 épisodes)
S Club 7 : L'Intégrale Série 1 : Miami (13 épisodes)
DVD ~ Tina Barrett

2 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Le club des 7 en route pour le rêve américain !!!, 18 août 2003
Ce commentaire fait référence à cette édition : S Club 7 : L'Intégrale Série 1 : Miami (13 épisodes) (DVD)
Avis à tous les fans du fameux S club, les sept chanteurs-acteurs débarquent enfin en DVD ! Au programme de cette première saison, beaucoup d'humour, d'amitié, de rebondissements, d'histoires renversantes... et de musique, bien sûr ! Découvrez également quelques titres inédits du S club 7 jamais édité sur CD !
Pour les néophytes, oubliez vos préjugés sur le groupe et laissez vous emporter par la bonne humeur communicative de ces sept jeunes anglais sympathiques, au rythme de leurs plus grands tubes.
En bref, une série sympa et sans prétention dont l'unique but est de divertir. Pour notre plus grand plaisir !


Wishcraft
Wishcraft
DVD ~ Alexandra Holden
Proposé par Funkingdom
Prix : EUR 11,00

7 internautes sur 9 ont trouvé ce commentaire utile 
2.0 étoiles sur 5 Bof..., 30 mai 2003
Ce commentaire fait référence à cette édition : Wishcraft (DVD)
Dans le genre film d'horreur / pseudo-fantastique, on aura vu mieux ! Wishcraft ressemble à un film réalisé à la va-vite dans le seul et unique but de faire quelque chose susceptible de rapporter de l'argent auprès des ados en mal de sensations fortes...
Si vous êtes dans ce cas, passez votre chemin ! Car Wishcraft est un film bébête qui reste cantonné dans le registre de "film pour ado décérébrés" avec son vilain petit canard de héros bien gentil et amoureux de la jolie blonde du campus qui joue gentiment son rôle de victime. La révélation finale reste néanmoins inattendue mais le tout est inégal.
De plus, le film ne fait pas peur ; les meurtres sont arbitraires, expéditifs et mal mis en scène. Les effets "gores" (si on peut les appeler ainsi) sont vraiment passables. Le scénario exploité de manière paresseuse, pas assez approfondie. La réalisation est plate et trop linéaire... Que reste-t-il alors pour mériter 2 étoiles ? Ben, à vrai dire, pas grand chose. Si ce n''est - peut-être - quelques scènes d'humour potache qui font plus sourire que rire...


Quand la nuit tombe
Quand la nuit tombe
par François Debout
Edition : Broché
Prix : EUR 13,57

4.0 étoiles sur 5 Suspense, suspense, suspense..., 7 avril 2003
Ce commentaire fait référence à cette édition : Quand la nuit tombe (Broché)
Pour son premier livre, François Debout nous offre une sombre histoire d'argent sale dans un village où tout le monde semble en savoir plus qu'il n'y paraît ainsi que le récit touchant d'un jeune garçon dépourvu de repères parentaux au moment où il en a le plus besoin...
Le tout est rondement bien mené, le suspense est haletant au fur et à mesure que la paranoïa s'installe. On ne sait plus à qui faire confiance. L'écriture de l'auteur ne manque pas d'humour et possède un style très particulier qui parfois plait, parfois agace mais c'est surtout parce que François Debout sait très bien écrire et ne se gêne pas pour nous le démontrer !


Aucun titre disponible

13 internautes sur 15 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 A voir... et à revoir !, 7 avril 2003
A première vue, on pourrait penser que Chicago n'est qu'un simple film commercial profitant du renouveau du genre de la comédie musicale (merci Moulin Rouge!) pour réaliser un maximum de profit... eh bien, non !
Chicago surprend par le jeu de ses acteurs - excellents et talentueux à souhait - et par le grandiose de ses chorégraphies qui swinguent un max (la B.O. est une pure merveille) ! La réalisation est soignée (surtout pour les scènes de danse) et très habile. De plus, le film offre une réflexion intelligente sur la célébrité, son caractère éphémère et subversif (sujet très actuel si l'on considère l'engouement versatile du public, aujourd''hui, pour la télé-réalité...).
En bref, un film très réussi à voir... et à revoir !


Page : 1 | 2 | 3 | 4