undrgrnd Cliquez ici Livres de l'été nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux
Profil de P-henri Thoreux > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par P-henri Thoreux
Classement des meilleurs critiques: 1.625
Votes utiles : 4467

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
P-henri Thoreux "p-henri.thoreux" (France)
(VRAI NOM)   

Afficher :  
Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11-20
pixel
Ma part du gâteau
Ma part du gâteau
DVD ~ Karin Viard
Proposé par Megamoviestore-France
Prix : EUR 5,99

3 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Bons sentiments et mauvaise conscience, 8 janvier 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : Ma part du gâteau (DVD)
Cedric Klapisch est loin d'être un mauvais cinéaste. Mais il est hanté par une telle mauvaise conscience sociale qu'il ne peut s'empêcher de se munir de son chapelet à contritions qu'il se croit obligé d'égrener au fil des histoires qu'il raconte, même lorsqu'elles commencent en comédie. Résultat, partant de Pretty Woman il finit en pastiche grinçant à la Ken Loach. Pendant près des trois quart de ce film, ça passait pourtant assez bien en dépit de quelques lourdeurs, car les acteurs se révèlent assez convaincants, surtout Karine Viard. Mais la fin dérape soudain, tourne en eau de boudin et se répand en parodie grotesque. C'est bien dommage.


Another Happy Day
Another Happy Day
DVD ~ Ellen Barkin
Proposé par cinebox
Prix : EUR 7,69

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Déjantages en série, 8 janvier 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : Another Happy Day (DVD)
Cette comédie sociétale n'est pas exempte de qualités voire parfois d'un certain humour, dans le genre grinçant. L'ennui est qu'elle frise parfois l'assommoir tant elle se perd dans les méandres tortueux d'un mal être qui confine à la somatisation de tous les bobos existentiels. Sans doute faut-il y voir une analyse des fissures psychologiques qui rongent la société américaine. Les acteurs en font des tonnes pour émouvoir, mais ça tourne un peu à vide, autour d'une conception limite hystérique de la société contemporaine, de ses vicissitudes, et des décompositions familiales, confites dans le mauvais jus cuit et recuit des rancœurs et des frustrations...


Cloclo
Cloclo
DVD ~ Jérémie Renier
Prix : EUR 9,99

1 internaute sur 2 a trouvé ce commentaire utile :
3.0 étoiles sur 5 Décalque fidèle, mais peu consistant, 8 janvier 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : Cloclo (DVD)
Encore un de ces biopics comme on dit, dont la réalisation soignée et les numéros ébouriffants d'acteurs masquent l'absence de réelle substance. C'est plus vrai que le vrai, mais ça n'apporte pas grand chose à la compréhension de personnages vus et revus mille fois dans les médias. Pourquoi ne pas revoir une fois encore ces images plutôt que celles mettant en scène leurs laborieux clones de cinémas ?
Il reste certes une reconstitution assez fidèle de l'esprit d'une époque dorée, se pâmant dans l'idolâtrie de héros assez frivoles. Mais est-ce vraiment suffisant ?
Remarque sur ce commentaire Remarques sur ce commentaire (5) | Permalien | Remarque la plus récente : Jan 30, 2013 1:54 PM CET


Blue Valentine
Blue Valentine
DVD ~ Ryan Gosling
Prix : EUR 15,00

5.0 étoiles sur 5 Le petit chien est mort, 7 janvier 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : Blue Valentine (DVD)
Et si la disparition du chien était un de ces auspices auxquels on ne prête pas l'attention qu'il faudrait, lorsque tout semble aller bien mais qu'un je ne sais quoi est en train de détraquer la routine. Et s'il s'avérait qu'il était un peu le trait d'union tenant ensemble une famille ?
C'est ce point d'interrogation existentiel lancinant que ce film entreprend d'explorer. A quoi tient l'amour, a quoi tient l'affection, et de quelle nature est donc ce ciment qui lie les êtres humains ?
Pour y répondre, le réalisateur Derek Cianfrance tisse un récit prégnant et original, tout en nuances, tanguant entre le passé et le présent, faisant alterner la fraîcheur primesautière d'une romance avec l'atmosphère implacablement tragique des délitements conjugaux.
Pour donner corps à ce blues sentimental, il convie deux acteurs décidément excellents, Michelle Williams et Ryan Gosling. Ils forment un couple très crédible, Cindy et Dean, torturés par une sorte d'indicible malédiction qui les fait à la fois s'attirer et se repousser comme deux aimants. Ils ont tous deux des côtés attachants mais à d'autres moment tous deux vous énervent profondément. On veut croire pourtant qu'ils finiront enfin par se trouver, en dépit des obstacles que la vie s'ingénie à mettre en travers de leur chemin, puisqu'ils s'aiment.
Le film est long. Sans doute un peu trop même. Mais le défaut est véniel car il est puissant, et en définitive, il vous laisse à l'esprit une impression très forte, de celles qu'on retient après la lecture des grands romans. Il y a des moments très émouvants. La scène du secret dévoilé sur le pont par exemple, ou bien celle où Cindy ébauche quelques pas de danse délicieusement gauches dans une rue un soir, tandis que Dean lui chante de manière déchirante ce vieux standard « You always hurt the one you love ». Ou encore cette scène éprouvante de dispute, pendant laquelle elle se désespère qu'il parvienne toujours à lui faire dire le contraire de ce qu'elle pense...
Au total une vraie réussite pour un cinéaste qui n'en n'est qu'à sa seconde réalisation d'envergure. A suivre de très près.


L'herbe des nuits
L'herbe des nuits
par Patrick Modiano
Edition : Broché
Prix : EUR 16,90

3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Une herbe qui se meurt à petit feu, 6 janvier 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : L'herbe des nuits (Broché)
La petite musique littéraire de Modiano recèle toujours quelques accents qui vous accrochent, au sein d'une harmonie diaphane. Suffisamment en tout cas pour lire sans déplaisir ses ouvrages qu'il a l'élégance de faire courts. Mais ici comme ailleurs, ce doux parfum qui nimbe l'intrigue a tendance à s'évaporer comme le temps qui passe, lorsqu'il ne se passe pas grand chose... L'écrivain emmène comme à son habitude nonchalamment son lecteur, en égrenant souvenirs troubles et réminiscences passéistes de vieux quartiers parisiens. Le climat, l'ambiance y sont mais les personnages ne sont que des ombres. Au mieux quelques vagues silhouettes erratiques. D'où viennent elles, où s'en vont-elles, que font-elles ? Mystère. Et c'est en somme un peu lassant à la longue...


Gainsbourg - vie héroïque, le film  (César 2011 du Meilleur Premier Film & Meilleur Acteur)
Gainsbourg - vie héroïque, le film (César 2011 du Meilleur Premier Film & Meilleur Acteur)
DVD ~ Eric Elmosnino
Prix : EUR 6,60

Aucun internaute (sur 1) n'a trouvé ce commentaire utile :
3.0 étoiles sur 5 Rien qu'on ne sache déjà..., 6 janvier 2013
Un biopic qui hésite entre la reproduction sur papier glacé d'une vie que chacun croit connaître tant elle fut médiatique, et la représentation onirique du travail d'un artiste et des mystères de la création. Malheureusement, même si la réalisation s'avère très soignée, elle ne fait qu'affleurer son sujet, à force de privilégier la forme sur le fond. Il n'y a donc guère d'émotions dans ce portrait trop ressemblant à l'image superficielle du modèle, telle qu'elle fut colportée par les médias. A travers ce prisme et avec le recul, la provocation est bien éventée, et même la musique semble lointaine et inconsistante. Au total, un truc très « comme il faut », mais pas vraiment comme il faudrait...


A Dangerous Method
A Dangerous Method
DVD ~ Keira Knightley
Proposé par generationcine
Prix : EUR 5,31

5 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Vertiges de l'amour..., 6 janvier 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : A Dangerous Method (DVD)
De l'art, plus ou moins conscient, de montrer la vanité de la psychanalyse... Ça pourrait être une manière de résumer ce film élégant, glosant de manière très abstraite sur les vertus supposées de cette thérapeutique, qui emprunte au moins autant à la philosophie spéculative qu'au pragmatisme scientifique.
Il s'agit donc d'une fresque mettant en scène au sein de l'univers compassé de la fin du XIXè siècle, entre Zurich et Vienne, un trio de personnages un peu virtuels. Le psychothérapeute Carl Jung est le principal protagoniste de cette pérégrination dans les arcanes du subconscient. Sa patiente Sabina Spielrein, qu'il aidera à sortir de sa névrose hystérique, va bouleverser au passage le train-train feutré de ses réflexions, et jusqu'à sa vie intime, en y instillant le venin troublant d'une sexualité un tantinet perverse. En patriarche dogmatique, Freud tentera d'interposer ses théories dans ce jeu périlleux. Résultat, tout cela n'aboutira pas à grand chose, chacun allant en définitive son chemin, et le spectateur restant quant à lui sur sa faim. Reste une réalisation léchée, interprétée avec application, et une atmosphère pas désagréable, quoique propice à la neurasthénie.


38 témoins
38 témoins
DVD ~ Yvan Attal
Prix : EUR 14,50

3 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
2.0 étoiles sur 5 Sermon ennuyeux, 13 décembre 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : 38 témoins (DVD)
Lucas Belvaux parvient dans ce long métrage à cristalliser à peu près toutes les tares du cinéma francophone contemporain (belge en l'occurrence). Il livre en effet un interminable sermon à la gomme, supposé condamner la lâcheté et l'indifférence des citoyens de notre médiocre univers urbain contemporain. Non seulement le thème n'est pas nouveau, mais son traitement s'avère ici particulièrement lourd et oiseux.
La musique térébrante qui dès les premières images résonne comme un glas, est annonciatrice de ce véritable pensum, dans lequel va se morfondre du début à la fin le malheureux spectateur. La pesanteur de la mise en scène, la froideur blafarde des images sont à la limite du supportable. Les acteurs récitent laborieusement un texte aussi rare et monotone que la toundra sibérienne. Il n'y a pas une étincelle dans leur regard de poissons morts. Existent-ils ? Eux-mêmes semblent se le demander... Les rues du Havre qui servent de théâtre à ce thriller atone paraissent plus tristes que celles de Bucarest aux pires heures du règne des Ceausescu. Bref, tout est statique et empesé dans ce film, y compris la réflexion qu'il sous tend, qui se résume à un pont-aux-ânes insipide, à la fois creux et superficiel...
Remarque sur ce commentaire Remarque sur ce commentaire (1) | Permalien | Remarque la plus récente : Dec 18, 2012 7:55 AM CET


Close To The Bone
Close To The Bone
Prix : EUR 19,50

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Good Blues Jam, 15 novembre 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : Close To The Bone (CD)
Ils sont égaux à eux-mêmes les deux complices, pour faire reluire les antiques casseroles du Blues du Sud ! Partant du principe que c'est dans les vieux pots qu'on fait les meilleures confitures, ils ont peu de risque de se planter. D'autant qu'ils ont du talent à revendre...
Ici en acoustique quasi intégral, ils livrent une session très homogène, très enlevée, fourmillant d'arrangements guitaristiques épatants et de compositions inédites, au charme presque printanier. Et Bnois King joue magnifiquement de sa voix claire et haut perchée, à laquelle il sait conférer un zeste d'alacrité, et parfois des accents émouvants (Dear Friend). Qu'ils agissent en simple duo (poor Boy Blues, Get Out There And Get It, Yankin My Chain, My Hats Off To you, She Get Rid Of Me, Baby You're The One), ou parfois accompagnés d'une section rythmique, le charme opère. Parmi les invités qui se greffent sur ce dialogue, on salue particulièrement les harmonicistes Randy Chortkoff, Bob Corritoire (Keep her Around, No Good Could Come Of This).
pour résumer, ce genre de musique, plus on l'écoute, plus on s'y attache...
Remarque sur ce commentaire Remarques sur ce commentaire (2) | Permalien | Remarque la plus récente : Nov 26, 2012 6:26 PM CET


Secret identity [Blu-ray]
Secret identity [Blu-ray]
DVD ~ Richard Gere
Prix : EUR 12,99

3 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Secrets de Polichinelle, 15 novembre 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : Secret identity [Blu-ray] (Blu-ray)
Honnête thriller à la saveur quelque peu surannée de guerre froide et d'espionnage à la papa. L'intrigue n'est pas trop originale, les ficelles un peu grosses, et les retournements vraiment téléphonés, mais la réalisation est suffisamment efficace pour que la sauce se tienne. D'autant que les acteurs font le job convenablement. Leurs péripéties ne sont donc pas désagréables à suivre. Bienvenu pour se détendre sans avoir trop à se torturer les méninges, après une rude journée...


Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11-20