undrgrnd Cliquez ici Litte nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux
Profil de Charles Ry > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par Charles Ry
Classement des meilleurs critiques: 6.517
Votes utiles : 118

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
Charles Ry (France)

Afficher :  
Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11-16
pixel
Le Temps de l'innocence
Le Temps de l'innocence
DVD ~ Daniel Day-Lewis
Proposé par plusdecinema
Prix : EUR 8,05

4.0 étoiles sur 5 Un déluge de raffinement et de luxe mais vaguement ennuyeux, 8 février 2016
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le Temps de l'innocence (DVD)
Nous sommes à New-York dans les années 1870, dans la haute bourgeoisie. Daniel Day-Lewis joue le rôle d'un jeune anglais, très distingué, qui bien que fiancé, tombe amoureux d'une princesse polonaise (Michèle Pfeiffer) arrivée peu de temps avant à New-York après avoir quitté un mari volage resté en Europe. Ce marivaudage est plutôt secondaire et sert de prétexte pour dépeindre la haute société new-yorkaise, encore très liée à la Grande-Bretagne. C'est le premier film "en costumes" du cinéaste, et il n'a pas lésiné sur les décors, les costumes, les repas, les réceptions, les œuvres picturales montrées tout au long du film, et le faste bourgeois en général. Les lumières sont magnifiques et le cadrage parfaitement maîtrisé. Ainsi, Daniel Day-Lewis porte un somptueux costume différent dans chaque scène, et son flegme raffiné le rend particulièrement fascinant. Et si la fiancée (qui devient ensuite son épouse) est relativement quelconque, Michèle Pfeiffer est d'une beauté époustouflante, laquelle n'éclipse cependant pas son jeu émouvant et subtilement provoquant. Un film magnifique, mais dans lequel je ne suis malgré tout pas complètement entré.


Snow Therapy (F)
Snow Therapy (F)
DVD ~ Turist

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 Un film à voir plusieurs fois, 8 février 2016
Ce commentaire fait référence à cette édition : Snow Therapy (F) (DVD)
Un couple de suédois (Tomas et Ebba) et leurs deux enfants d’environ dix ans sont en vacances dans une station de ski française. Tout semble bien se dérouler, quand ils assistent depuis la terrasse d’un restaurant d’altitude, à une avalanche provoquée qui dépasse son objectif et crée la panique parmi les clients. La réaction de Tomas lors de l’incident lui est ensuite reprochée par Ebba, créant ou révélant un malaise entre eux deux, les obligeant à une mise au point difficile concernant en particulier la place de Tomas dans le couple. Un autre couple de leur entourage tente de les aider, concourant aussi à une remise en question de la place de l’homme dans celui-ci. Ce beau film très bien joué exprime et a provoqué chez moi une tension permanente, et des questionnements multiples, sur la place de chacun (y compris des enfants) dans un couple et dans l’entourage d’un couple, et en particulier sur la place de l’homme. C’est film très riche, subtil et profond, tourné dans plusieurs stations de ski françaises. La scène finale du départ en car, tournée en Bolivie (mais censée se dérouler dans les Alpes), reste un peu énigmatique pour moi. Je pense que je devrai voir le film une seconde fois pour appréhender vraiment toutes les difficultés conjugales dont il traite !


Foxcatcher
Foxcatcher
DVD ~ Steve Carell
Prix : EUR 9,99

Aucun internaute (sur 1) n'a trouvé ce commentaire utile :
3.0 étoiles sur 5 Bon film mais un peu ennuyeux, 8 février 2016
Ce commentaire fait référence à cette édition : Foxcatcher (DVD)
L’histoire racontée dans le film est présentée comme véridique. Dans les années 1980, John, un nabab américain quinquagénaire à la tête d’un empire industriel chimique, est passionné de lutte sportive (wrestling). Il a fait construire un centre d’entraînement dans sa propriété de Pennsylvanie et recrute des lutteurs professionnels pour qu’ils s’entraînent chez lui avec l’objectif qu’ils soient les meilleurs et que leur gloire rejaillisse sur les Etats-Unis d’Amérique, et bien entendu sur lui-même. Il n’est lui-même pas lutteur, mais est presque tout le temps habillé comme un lutteur, avec des vêtements estampillés « Foxcatcher », le nom du centre d’entraînement (il se fait passer pour un coach mais ne coache rien du tout). Il recrute en particulier, et à grand renfort de milliers de dollars, deux frères lutteurs déjà connus du public, avec lesquels les relations sont de plus en plus tendues, au fur et à mesure que John se révèle de plus en plus capricieux et tyrannique, jusqu’à une véritable pathologie mentale superbement rendue par le jeu de l’acteur. Je ne suis pas du tout familier du monde du sport, mais j’ai bien aimé la façon dont sont montrées les relations interpersonnelles compliquées et souvent difficiles entre John et les deux frères lutteurs. Mais en dehors de ça, je n’ai pas été vraiment pris par le film, pourtant de grande qualité cinématographique.


Fidelio, l'odyssée d'Alice
Fidelio, l'odyssée d'Alice
DVD ~ Ariane Labed
Prix : EUR 20,00

3.0 étoiles sur 5 Bon film sans plus, 8 février 2016
Ce commentaire fait référence à cette édition : Fidelio, l'odyssée d'Alice (DVD)
Alice, une jeune femme mécanicienne de métier, sensuelle et dotée d’une personnalité bien trempée, est engagée au pied levé à la suite du décès accidentel du mécanicien en titre, sur un cargo (le Fidelio) en route vers la casse en Afrique. Alors qu’elle vit une belle relation amoureuse sur la terre ferme avec Félix, un jeune norvégien, le séjour en mer seule au milieu d’un groupe d’hommes est pour elle l’occasion d’une aventure avec un collègue, et d’une idylle avec le capitaine, qui se trouve être un ancien amoureux, et qui s’attache à elle lors de la traversée, alors qu’elle est plutôt sur le versant sexuel. Je suis un peu resté sur ma faim, les personnages et les situations restent un peu superficiellement traités, et la philosophie du film reste un peu obscure. J’aurais aussi aimé plus d’ambiances maritimes. Les acteurs sont bons sans plus, hormis le petit ami norvégien, qui est très attachant et joue magnifiquement.


Whiplash - Lauréat des Oscars® 2015
Whiplash - Lauréat des Oscars® 2015
DVD ~ Miles Teller
Prix : EUR 9,99

5.0 étoiles sur 5 Epoustouflant, 8 février 2016
Ce commentaire fait référence à cette édition : Whiplash - Lauréat des Oscars® 2015 (DVD)
Andrew, un jeune batteur de jazz ambitieux aspire à intégrer le big band d’un chef new-yorkais réputé, mais tyrannique. Alors qu’il vient d’intégrer l’orchestre en tant que remplaçant, s’installe une relation complexe entre les deux musiciens, faite d’une agressivité perverse de la part du chef (qui croit malgré tout en son élève), et d’une ambition extrême teintée de masochisme chez le jeune batteur, qui après avoir craqué face au tyran (et quasi renoncé à la musique), finit par prendre sa revanche. Le film est extraordinairement bien joué, et la musique est magnifique. Le batteur est joué par un acteur lui-même batteur, le chef est joué par un acteur qui a très bien intégré le vocabulaire, les codes et les gestes de son rôle. J’ai été durant tout le film dans une grande tension permanente et grisante, et pourtant je ne suis pas spécialement fan de jazz. A voir pour la musique, les acteurs, et les fascinantes relations entre les protagonistes, seconds rôles compris.


Rose
Rose
par Tatiana de Rosnay
Edition : Poche
Prix : EUR 6,90

3.0 étoiles sur 5 Excellent mais un peu lent, 8 février 2016
Ce commentaire fait référence à cette édition : Rose (Poche)
L’histoire se passe pendant les transformations de Paris sous le préfet Haussmann entre 1852 et 1868. Rose, une femme veuve de 59 ans, installée près de l’église Saint-Germain des prés dans une maison où elle a vécu toutes ses années de mariage avec un mari qu’elle aimait, doit partir, sa maison (et celle de ses voisins) étant destinée à devenir le carrefour de la rue de Rennes et du boulevard St-Germain. Elle ne peut pas se résoudre à partir. Je ne m’étais jamais interrogé sur les conséquences des transformations de Paris sur les habitants et sur leurs réactions. Je suis parisien, et j’ai appris en classe que Haussmann voulait moderniser Paris, en particulier pour en améliorer l’hygiène. Le livre est donc passionnant sur le plan historique, insistant surtout sur les réactions des habitants du quartier, en particulier ceux qui n’étaient pas d’accord pour partir et voir leur maison ou leur commerce démolis. Les personnages sont émouvants, on sent la poussière de la démolition, on voit les rues éventrées, la vie de quartier qui s’estompe, et on perçoit la probable corruption qui a sous-tendu ces travaux. L’histoire est en grande en partie racontée sous forme de lettres que Rose écrit à son défunt mari, expliquant peut-être le rythme un peu lent et une certaine mièvrerie, qui sont ma seule réserve.


Le corps des autres
Le corps des autres
par Ivan Jablonka
Edition : Broché
Prix : EUR 7,90

3.0 étoiles sur 5 Intéressant mais un peu court, 8 février 2016
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le corps des autres (Broché)
Un reportage sur le métier d’esthéticienne, avec un accent mis sur les aspects psychologiques du métier, et en particulier les côtés « soins » et « écoute ». Intéressant, mais j’ai un sentiment d’inachevé, l’auteur aurait pu par exemple insérer plus de commentaires des professionnelles ainsi que des clientes, voire des clients. Le livre a la taille d’un article de journal un peu long, sans plus.


Madame
Madame
par Jean-Marie Chevrier
Edition : Broché
Prix : EUR 16,00

3.0 étoiles sur 5 A la fois dur et tendre, 8 février 2016
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Madame (Broché)
« Madame », une femme veuve d’origine aristocratique, qu’on imagine autour de la soixantaine, vit seule dans son château de famille de la Creuse. Elle n’a pour vivre que le fermage que lui paye un couple d’agriculteurs qui exploite ses terres. Le château tombe un peu en décrépitude, et elle-même vit chichement et comme retirée du Monde, cultivant un mode de vie et des valeurs d’un temps révolu. Elle s’entiche du fils de ses fermiers, âgé de quatorze ans, qu’elle prétend sortir de sa condition en lui apportant une culture et un savoir-vivre qu’il essaye d’intégrer avec un mélange de méfiance et de fascination pour elle, le mettant parfois en porte-à-faux vis-à-vis de ses parents, qui voient avec réserve leur fils leur échapper un peu. Mais, l’attitude de Madame cache une blessure secrète. C’est un roman sensible et bien écrit, et je me suis senti très vite proche des personnages, y compris de cette femme à la fois dure et tendre. Mais je n’ai pas été accroché plus que ça, même si je n’ai jamais eu l’envie de laisser tomber le livre.


Eros Y Muerte
Eros Y Muerte
Prix : EUR 19,80

Aucun internaute (sur 2) n'a trouvé ce commentaire utile :
2.0 étoiles sur 5 Plutôt ennuyeux, 16 janvier 2016
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Eros Y Muerte (CD)
Beaux arrangements, belles mélodies, magnifique jeu de guitare, superbe prise de son. Mais je n’aime pas tellement sa voix, grave et un peu rugueuse, et surtout sa façon de chanter, constamment plaintive et empreinte de pathos. Le dernier morceau est le seul qui me plait vraiment.


Vicky Cristina Barcelona
Vicky Cristina Barcelona
DVD ~ Christopher Evan Welch
Proposé par DVDMAX
Prix : EUR 5,40

5.0 étoiles sur 5 Excellent, 16 janvier 2016
Ce commentaire fait référence à cette édition : Vicky Cristina Barcelona (DVD)
Deux amies américaines, Vicky (Rebecca Hall) et Christina (Scarlett Johansson), arrivent à Barcelone pour un séjour estival chez des parents de Vicky, américains vivant à Barcelone. Vicky doit se marier prochainement et termine des études universitaires sur l'identité catalane, et Christina vient de vivre une rupture sentimentale et souhaite se changer les idées. Elles rencontrent très rapidement un jeune artiste peintre espagnol très libre (Javier Bardem), qui cherche à les séduire toutes les deux, alors qu'il a encore une relation houleuse avec son ex-femme (Penelope Cruz). On est là en plein marivaudage allenien, avec des acteurs excellents, des paysages magnifiques, et des personnages très typés et très contrastés. On n'échappe pas non plus au personnage classique du bourgeois new-yorquais caricatural en la personne du futur mari de Vicky. Comme la plupart des Woody Allen, ce film est un grand plaisir.


Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11-16