undrgrnd Cliquez ici ValentinB nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Soldes Cliquez ici Acheter Fire Acheter Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Baby Montres soldes Bijoux Soldes
Profil de Charles Ry > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par Charles Ry
Classement des meilleurs critiques: 6.177
Votes utiles : 100

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
Charles Ry (France)

Afficher :  
Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11-16
pixel
Gravity - Oscar® 2014 du Meilleur Réalisateur - DVD + DIGITAL Ultraviolet [DVD + Copie digitale]
Gravity - Oscar® 2014 du Meilleur Réalisateur - DVD + DIGITAL Ultraviolet [DVD + Copie digitale]
DVD ~ Sandra Bullock
Proposé par DVDMAX
Prix : EUR 8,47

4.0 étoiles sur 5 Très beau film à suspens, 19 octobre 2015
Très beau film, typiquement américain, avec suspens et émotions. La prise de vue est magnifique, et je me suis pris au jeu malgré une histoire probablement invraisemblable.


Pas son genre
Pas son genre
DVD ~ Emilie Dequenne
Prix : EUR 10,00

3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Film grave et magnifique, 19 octobre 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : Pas son genre (DVD)
Clément, jeune professeur de philosophie parisien (Loïc Corbery), par ailleurs philosophe un peu austère mais commençant à avoir une certaine notoriété, est nommé dans un lycée d’Arras dans le Pas-de-Calais. Il n’est pas vraiment ravi de cette nomination, qu’il espère très provisoire, étant issu d’un milieu très bourgeois parisien intellectuel plein d‘a priori sur « la province ». Passant seulement trois jours par semaine à Arras, et fonçant à Paris dès qu’il a fini ses cours de la semaine, il fait néanmoins la connaissance de Jennifer, jeune, jolie et pétillante coiffeuse (Emilie Dequenne), en allant se faire couper les cheveux dans un salon de coiffure d’Arras. Il entreprend assez rapidement une cour assez directe mais sans précipitation auprès d’elle, et ils finissent par tomber dans les bras l’un de l’autre après une certaine résistance de Jennifer. Mais si celle-ci s’attache très vite et se projette dans l’avenir avec lui, lui reste assez réservé et plutôt fuyant quant à la suite de leur relation, invoquant des théories plus ou moins philosophiques pour éviter de parler du futur, même s’il semble très attaché à elle. Le décalage de leurs centres d’intérêts et de leurs origines socioculturelles, malgré leurs tentatives (surtout celles de Jennifer) pour se familiariser avec le monde de l’autre, finit par devenir insupportable pour elle quand elle s’aperçoit qu’il évite qu’elle apparaisse dans son monde à lui. Le film est grave et subtil, très bien joué et magnifiquement filmé. On comprend rapidement que c’est un amour qui semble impossible. Personnellement, j’ai souffert pour elle, moins pour lui car son attitude un peu lâche et indécise ne le rend pas vraiment sympathique à mon sens. En tout cas, c’est un beau film que je recommande, avec par ailleurs des vues superbes d’Arras. Ce n’est pas une comédie, mais l’humour n’est pas absent du film, loin s’en faut.


Une vie à l'autre, D'
Une vie à l'autre, D'
DVD ~ Juliane Köhler
Prix : EUR 9,99

3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Beau film mais compliqué, 19 octobre 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : Une vie à l'autre, D' (DVD)
L’histoire est fondée sur des faits réels mais en grande partie inexpliqués. Le réalisateur a donc bâti un scénario hypothétique mais vraisemblable sur ces données parcellaires. Nous sommes dans une partie peu connue de l’histoire, à la fois de la seconde guerre mondiale et de la guerre froide, à savoir la collaboration « horizontale » de femmes norvégiennes, avec des occupants allemands, ayant abouti à la naissance d’enfants rejetés, tout comme leur mère, par la société norvégienne, et « utilisés » à fin d’espionnage par la Stasi (les services secrets de la RDA, ex-Allemagne de l’Est) de façon particulièrement odieuse. Les acteurs sont magnifiques, l’atmosphère prenante, mais j’ai trouvé que cette histoire progressait dans une certaine surenchère de suspens aboutissant finalement à une confusion déroutante. J’ai en effet eu presque tout le temps l’impression que pas mal de choses m’avaient échappé, et j’ai eu du mal à suivre. Et même la fin ne m’a pas apporté pas tous les éclaircissements nécessaires.


Night moves
Night moves
DVD ~ Jesse Eisenberg
Proposé par plusdecinema
Prix : EUR 14,98

3.0 étoiles sur 5 Bon film mais un peu ennuyeux, 19 octobre 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : Night moves (DVD)
Trois jeunes écologistes intégristes américains décident de faire sauter un barrage hydraulique, qu’ils jugent néfaste pour l’environnement. Une fois l’attentat effectué, des conséquences inattendues les plongent dans des difficultés angoissantes qui les dépassent complètement. L’écologie n’est pas le sujet de fond, ou peu, c’est plutôt un film policier. Les acteurs sont bons, le rythme est plutôt lent mais le suspense reste néanmoins soutenu. C’est un bon film, le sujet est intéressant, mais je me suis un peu ennuyé.


Cleo De 5 à 7
Cleo De 5 à 7
DVD ~ Antoine Bourseiller
Proposé par videosphere
Prix : EUR 31,55

5.0 étoiles sur 5 Un très beau film, 19 octobre 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : Cleo De 5 à 7 (DVD)
Une chanteuse de variété à la mode depuis peu apprend qu’elle est peut-être atteinte d’une maladie grave. Elle tente de le cacher à son entourage tandis qu’elle attend les résultats d’examens de santé qui lui permettront de savoir. Elle prend à cette occasion conscience de la vacuité de ce monde de pacotille dans lequel elle vit, et renait progressivement à une vie plus authentique en revoyant une amie « d’avant », optimiste et bien vivante, puis surtout en faisant connaissance par hasard avec un jeune homme qui lui fait entrevoir le bonheur malgré la maladie. L’histoire est touchante, même si elle semble un peu naïve, et donne à réfléchir. Le cadre du Paris du début des années soixante est délicieux, l’héroïne est très belle, et l’humour n’est pas absent de cette tragicomédie un peu rohmerienne. En prime, Michel Legrand, en compositeur et pianiste accompagnateur de la chanteuse, a un petit rôle bien surprenant ! Un très beau film, vraiment.


Comment trouver la femme idéale
Comment trouver la femme idéale
par Graeme SIMSION
Edition : Broché
Prix : EUR 7,30

1.0 étoiles sur 5 Laborieux et ennuyeux, 28 septembre 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : Comment trouver la femme idéale (Broché)
Un professeur d’université à la personnalité ultra rigide et plus que très organisé, se met en quête de la femme de sa vie avec une méthode qui se veut scientifique, un système de score avec des critères de sélection. C’est censé être drôle, mais je n’ai même pas souri durant les quatre-vingt pages que j’ai réussi à lire, ce personnage fonctionne comme une machine. On a beau savoir qu’il est atteint d’un syndrome d’Asperger, l’absence d’émotions, le discours laborieux et les raisonnements obsessionnels permanents m’ont fait lâcher ce livre sans regret.


Les Eternelles
Les Eternelles
par Yves Simon
Edition : Poche

2.0 étoiles sur 5 Caricatural et brouillon, 28 septembre 2015
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les Eternelles (Poche)
Une histoire d’intellos parisiens friqués, entre naufrages de couples, amitié virile et complice, amour filial… Il ne se passe finalement pas grand-chose, le style est saccadé et lourd, le français pas forcément très bon (« inclinaison » au lieu « d’inclination » !). Bref, j’ai tenu quand même les deux tiers du livre. Les portraits psychologiques auraient pu être intéressants, mais sont brouillons et peu clairs, et les situations plutôt caricaturales. Je ne connaissais pas les romans d’Yves Simon, je n’ai forcément envie d’en lire un autre…


Le grand Coeur
Le grand Coeur
Prix : EUR 8,49

5.0 étoiles sur 5 Passionnant, 28 septembre 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le grand Coeur (Format Kindle)
Une fresque historique semble-t-il très bien documentée, sur la vie de Jacques Cœur, Grand argentier de Charles VII, et « homme d’affaire » éminent et précurseur, au quinzième siècle. Il a fini sa vie en exil, après avoir été banni par Charles VII. Jean-Christophe Ruffin s’est sans doute projeté au moins en partie dans le personnage, tant on le sent imprégné par lui. C’est très bien écrit, et toujours très clair.


La dernière bagnarde
La dernière bagnarde
par Bernadette Pecassou
Edition : Poche
Prix : EUR 7,60

3.0 étoiles sur 5 Une partie mal connue de notre histoire, 28 septembre 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : La dernière bagnarde (Poche)
Un récit historique, dont les sources ne sont pas vraiment explicitées. Un enfer, vécu par les femmes déportées pour des peccadilles afin de peupler la Guyane. C’est un pan de l’histoire de France qu’il faut connaître et dont nous n’avons pas à nous glorifier. Le récit est très bien écrit et émouvant, mais… dur !


1984
1984
par George Orwell
Edition : Poche
Prix : EUR 8,70

Aucun internaute (sur 1) n'a trouvé ce commentaire utile :
3.0 étoiles sur 5 Un roman à connaître, mais un peu ennuyeux, 28 septembre 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : 1984 (Poche)
L'auteur a imaginé la société de 1984 dans ce roman paru en 1949. Il a été clairement inspiré par le stalinisme, imaginant une société où tout le monde - du moins dans la classe dirigeante - surveille tout le monde, et où Big brother, espèce de dictateur virtuel, est censé connaître les faits et gestes, et même les pensées ou les sentiments de chacun (le fameux "Big brother is watching you"). Le peuple laborieux, dont on ne sait pas trop ce qu'il fait d'ailleurs, est considéré dans ce monde comme du bétail incapable de se révolter et ne fait donc pas l'objet d'une surveillance qui serait inutile. A 58 ans, je viens de finir ce classique que je n'avais pas encore lu. Si j'ai bien aimé les deux premiers tiers, je l'ai trouvé un peu ennuyeux ensuite. Cela dit, il est difficile de passer à côté de ce grand classique, ne serait-ce que pour pouvoir en débattre.


Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11-16