Profil de Charles Ry > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par Charles Ry
Classement des meilleurs critiques: 11.687
Votes utiles : 69

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
Charles Ry (France)

Afficher :  
Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11-12
pixel
Prisonniers du paradis
Prisonniers du paradis
par Arto Paasilinna
Edition : Poche
Prix : EUR 7,00

3.0 étoiles sur 5 Pas mal sans plus, 26 avril 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Prisonniers du paradis (Poche)
Après La cavale du géomètre (de 1991), lu il y a quelques mois, je viens de terminer Prisonniers du paradis, qui date de 1974. Je crois qu’il s’agit du premier roman de l’auteur traduit en français. La lecture est facile et on ne s’ennuie pas, mais il manque un peu de relief et de fantaisie dans cette histoire de naufragés d’un accident d’avion, prisonniers d’une île déserte de l’océan Indien. Si l’humour n’est pas vraiment présent, il est presque toujours sous-jacent si l’on peut dire, mais la veine érotico-comique toujours un peu présente dans nombre de ses romans ultérieurs, manque ici, alors qu’avec un groupe mixte d’une quarantaine de personnes plutôt jeunes vivant presque nus, l’écrivain aurait eu de la matière (mais nous sommes en 1974) ! On a un peu l’impression de lire un reportage journalistique amenant des réflexions sur la société moderne et ses travers, pourquoi pas ?


L'Amant de Patagonie
L'Amant de Patagonie
par Isabelle Autissier
Edition : Poche
Prix : EUR 6,10

4.0 étoiles sur 5 Court récit poignant, 26 avril 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : L'Amant de Patagonie (Poche)
Une jeune écossaise orpheline de 16 ans arrive en Patagonie à la fin du dix-neuvième siècle pour rejoindre une communauté de pionniers britanniques s’étant établis dans cette contrée encore sauvage et pas encore rattachée à l’Argentine, dans le but d’évangéliser les « sauvages ». Elle s’attache profondément à ces lieux et à ses autochtones, au point de tomber amoureuse de l’un d’eux, ce qui n’est pas sans provoquer des réactions plus que vives de la part de sa communauté, la contraignant à fuir avec son aimé.
Ce récit assez court est bien écrit, dans un style sobre et émouvant. C’est une belle histoire prenante qui se lit facilement. La fin m’a paru malgré tout un peu survolée, mais peut-être est-ce le cas du récit original, si tant est qu’il existe, car malheureusement Isabelle Autissier ne mentionne pas ses sources, puisqu’il semble bien qu’il s’agisse d’une histoire vraie si j’en crois la quatrième de couverture.


Il etait des femmes dans la resistance
Il etait des femmes dans la resistance
par Francos Ania
Edition : Poche

2.0 étoiles sur 5 Nébuleux !, 26 avril 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Il etait des femmes dans la resistance (Poche)
Le sujet promettait d’être intéressant, mais j’ai arrêté au bout d’une quarantaine de pages. Un personnage parle à la première personne, puis il est - peut-être - question d’un autre, à la troisième personne, ou à la première, mais on ne sait pas si c’est un commentaire de l’écrivaine ou une phrase prononcée par une des résistantes en question. Bref, impossible de suivre, pas la peine de s’obstiner !


Le Dieu manchot
Le Dieu manchot
par José Saramago
Edition : Broché
Prix : EUR 7,90

Aucun internaute (sur 1) n'a trouvé ce commentaire utile :
2.0 étoiles sur 5 Difficile à suivre, 26 avril 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le Dieu manchot (Broché)
J’avais déjà lu L’aveuglement, j’avais beaucoup aimé. Le thème de celui-ci n’était pas pour me déplaire, promettant une aventure picaresque dans le genre de Gil Blas de Lesage, avec l’humour et la moquerie en plus. Mais, le style est trop chargé, un peu étourdissant, d’un rythme difficile à suivre, avec des digressions permanentes et des phrases compliquées. J’ai tenu cent pages, et j’ai arrêté…


Lettre du bout du monde
Lettre du bout du monde
par José Manuel Fajardo
Edition : Poche
Prix : EUR 9,00

2.0 étoiles sur 5 Des longueurs, 26 avril 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Lettre du bout du monde (Poche)
Le thème du livre est tentant, mêlant histoire et fiction. Malheureusement, je me suis ennuyé, le rythme est lent et plein de longueurs et de réflexions qui s’étirent. Il aurait fallu un style plus enlevé et concis, constituant une simple nouvelle, mais là, au bout du tiers du livre, j’ai renoncé.


Saga
Saga
par Tonino Benacquista
Edition : Poche
Prix : EUR 8,50

3.0 étoiles sur 5 Un peu brouillon, 26 avril 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Saga (Poche)
Saga est le roman qui a rendu l’auteur célèbre me semble-t-il, et pourtant c’est à mon sens loin d’être son meilleur. C’est l’histoire de la création d’un feuilleton télévisé par une équipe de quatre scénaristes désœuvrés, que l’on embauche parce justement qu’ils sont disponibles, et qu’il faut produire en urgence un feuilleton de plusieurs dizaine d’épisodes, avec des moyens rudimentaires. Finalement, ledit feuilleton s’avère avoir un succès phénoménal. J’ai trouvé un peu difficile de suivre l’histoire que raconte le feuilleton lui-même, ce qui peut paraître somme toute secondaire, mais gêne en fait la compréhension du sujet du livre, à savoir la création des épisodes, et ce que vivent les créateurs pendant et après la diffusion télévisée de la série. Le roman se lit facilement, mais je l’ai donc trouvé un peu brouillon.


Le Porc-épic
Le Porc-épic
par Julian Barnes
Edition : Broché
Prix : EUR 15,30

2.0 étoiles sur 5 Roman assez plat, 26 avril 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le Porc-épic (Broché)
L’histoire se passe dans un pays satellite de l’ex-URSS, juste après la chute d’une dictature communiste. C’est le procès du dictateur, dirigé par un procureur qui tente de faire son travail, mais n’arrive qu’à se faire manipuler. Le récit est assez lent et manque de relief, le dictateur fait parfois sourire par ses ruses et sa fausse naïveté, et le procureur est un peu pathétique. Ce n’est pas mal mais le sujet aurait mérité mieux. C’est le premier roman de Julian Barnes que je lis, et il ne m’a pas donné envie d’en lire d’autres.


Acoustic Cafe
Acoustic Cafe
Proposé par Fulfillment Express
Prix : EUR 17,87

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
2.0 étoiles sur 5 Anecdotique, 26 avril 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Acoustic Cafe (CD)
Phil Keaggy est un guitariste folk américain, dont je ne connais pas les autres disques. Le disque est en fait une sorte de « unplugged » reprenant des tubes connus ou moins connus d’autres artistes, avec des arrangements surtout acoustiques donc. On a là trois titres des Beatles par exemple, dont un « Here comes the sun » surprenant, tant la voix de Phil Keaggy ressemble à celle de George Harrison, mais c’est anecdotique, car si les morceaux sont bien joués et bien chantés, les arrangements sont souvent assez banaux, et l’ensemble a peu d’intérêt.


Beatles Acoustic Guitar Solos
Beatles Acoustic Guitar Solos

5.0 étoiles sur 5 Magnifique, 26 avril 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Beatles Acoustic Guitar Solos (CD)
Très au dessus des arrangements de Laurence Juber, autre guitariste de fingerstyle, nettement plus enlevé, avec un très beau son. On retrouve les tempos, les nuances et l’esprit des chansons, et beaucoup de feeling. Vraiment magnifique, on peut regretter qu’il n’en ait pas fait d’autres.


No Net
No Net
Prix : EUR 22,89

4.0 étoiles sur 5 Superbe, 26 avril 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : No Net (CD)
C’est de la guitare folk picking, parfois avec un accompagnement toujours bienvenu. Le son est magnifique, le jeu est enlevé et subtil, souvent bien rythmé ; la plupart des morceaux sont sympas, allant du picking le plus classique aux arrangements d’airs connus (dont un superbe Your song d’Elton John), ou traditionnels (The water is wide, Southwind). Le picker Antoine Dufour lui a dédié son magnifique Song for Stephen sur son album Existence.


Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11-12