undrgrnd Cliquez ici Litte nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici B01CP0MXG6 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux
Profil de Charles Ry > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par Charles Ry
Classement des meilleurs critiques: 6.517
Votes utiles : 118

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
Charles Ry (France)

Afficher :  
Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11-16
pixel
Ravel
Ravel
par Jean Echenoz
Edition : Broché
Prix : EUR 13,00

4.0 étoiles sur 5 Excellent, 28 septembre 2015
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Ravel (Broché)
Petit livre appelé roman, mais en fait une biographie de la fin de la vie de Ravel, et où la musique a peu de place. L’approche de l’auteur ne cherche pas à être objective, expliquant sans doute cela. C’est vivant, bien écrit, et Ravel s’y montre un véritable personnage de roman, raconté de façon assez amusante, voire ironique, tout en étant respectueuse de ce personnage assez spécial, qui était loin de nager dans la sérénité.


Trois couples en quête d'orages
Trois couples en quête d'orages
par Lionel Duroy
Edition : Poche
Prix : EUR 6,80

3.0 étoiles sur 5 Mes amis, mes amours, mes emm****s, 28 septembre 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : Trois couples en quête d'orages (Poche)
Une histoire de quadras bobos parisiens centrée sur un des membres d’un groupe d’amis. C’est un peu « Mes amis, mes amours, mes emm****s », ou « mes meilleurs copains », la plupart un peu paumés. Pas très original, mais peu importe. On tourne quand même un peu en rond, du moins quand on a compris qui est qui, parce qu’au début, le déluge de nouveaux personnages est un peu compliqué. J’ai dû prendre des notes sur un petit papier auquel je me suis référé tout au long du livre. J’ai fini le livre après avoir failli l’abandonner plusieurs fois. Bien écrit sans plus.


Communication de couple : comment ne pas virer au dialogue de sourds : Dialogue de sourds entre elle et lui
Communication de couple : comment ne pas virer au dialogue de sourds : Dialogue de sourds entre elle et lui
par Véronique Châtel
Edition : Broché
Prix : EUR 17,25

2.0 étoiles sur 5 Ni clair, ni utile, ni agréable à lire, 28 septembre 2015
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce sont surtout des dialogues fictifs commentés, avec des intermèdes par des thérapeutes de couples plus ou moins connus (l’auteur elle-même est journaliste). Les dialogues m’ont paru peu réalistes, souvent assez agressifs, alors qu’à mon avis les malentendus ou les agacements dans le couple ne le sont pas forcément, loin de là. J’ai trouvé ce livre ni utile, ni agréable à lire, ni vraiment clair.


L'arbre le maire et la mediatheque [VHS]
L'arbre le maire et la mediatheque [VHS]
VHS

3.0 étoiles sur 5 A voir quand même, 29 mars 2015
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : L'arbre le maire et la mediatheque [VHS] (Cassette vidéo)
Un fan de Rohmer comme moi se doit de voir ce film, mais c’est loin d’être le meilleur. Le sujet est intéressant mais traité de façon plutôt caricaturale et assez superficielle, et les relations entre les protagonistes auraient pu être traitées plus en profondeur. Moi qui ne suis généralement pas d’accord quand on me dit que les acteurs parlent de façon artificielle dans les films de Rohmer, je trouve que dans la première moitié du film, c’est effectivement le cas. Le meilleur moment est le dialogue du maire avec la fille de l’instituteur, peu avant la fin. Le court métrage en bonus est un documentaire sur la vie d’une fermière, qui n’a pas d’intérêt cinématographique particulier.


Domicile conjugal
Domicile conjugal
DVD ~ Jean-Pierre Léaud
Proposé par kikidevarennes
Prix : EUR 12,44

3.0 étoiles sur 5 Moins bien que Baisers volés, 29 mars 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : Domicile conjugal (DVD)
Ce film, suite de Baisers volés, est sorti en 1970, et met en scène le même couple incarné par la regrettée Claude Jade, et Jean-Pierre Léaud, acteur fétiche de Truffaut. J’ai moins aimé que Baisers volés, le rythme est moins soutenu et j’ai eu l’impression que beaucoup de situations auraient pu être plus exploitées. Antoine Doinel est toujours agaçant mais Christine montre plus de caractère et se révèle assez attachante. Mais je garde tout de même une sensation d’inachevé.


Baisers volés
Baisers volés
DVD ~ Jean-Pierre Léaud
Prix : EUR 7,99

3.0 étoiles sur 5 Un bon film plutôt original, 29 mars 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : Baisers volés (DVD)
Premier film, sorti en 1968, de la trilogie Antoine et Christine Doinel. C’est l’histoire d’un jeune homme immature et insouciant, et d’une jeune fille idéaliste semblant très éprise de lui. Il y a pas mal d’humour et de situations cocasses dès le début. Le couple ne se forme véritablement qu’à la fin du film et on ne sait pas trop où ils vont auparavant, elle très passive et lui semblant très détaché voire indifférent. Les rôles secondaires sont à mon avis les plus intéressants et les plus drôles (mention spéciale pour Michel Lonsdale et Delphine Seyrig).


Croix de fer
Croix de fer
DVD ~ James Coburn
Prix : EUR 11,10

Aucun internaute (sur 1) n'a trouvé ce commentaire utile :
3.0 étoiles sur 5 Bon film, 29 mars 2015
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Croix de fer (DVD)
Un film de guerre avec beaucoup de scènes de combats impressionnantes (je ne suis pas un grand habitué des films de guerre, elles paraîtront peut-être banales à certains), mais surtout un conflit entre deux hommes, dans le cadre d’une implantation militaire allemande en URSS en 1943, alors que le fiasco de la conquête est patent (on est après Stalingrad). Le rôle principal est joué par James Coburn, sous-officier allemand nommé Steiner dans le film, tête brûlée, insolant avec sa hiérarchie (qui le respecte néanmoins), écœuré par la guerre et l’attitude du pouvoir allemand, mais doté d’une certaine sagesse. Je l’ai trouvé magnifique dans ce rôle, une véritable force de caractère, doté indiscutablement d’un grand charisme, et aimé de ses hommes. A côté, le capitaine Stransky, aristocrate prussien imbu de sa position sociale, mais pleutre, manipulateur et menteur, muté à sa propre demande sur le front russe pour obtenir la Croix de guerre, haute récompense militaire, afin de rentrer chez lui avec fierté. Steiner comprend vite la vraie personnalité de « petit chef » odieux et tyrannique de Stransky, lequel n’hésite pas à rester planqué dans son abri pour laisser les autres se battre, pour ensuite s’approprier la gloire. Le personnage, joué par James Mason, est magnifique d’antipathie et de ridicule, mais la toute fin du film lui donne une certaine humanité, je n’en dis pas plus… C’est disons un bon film d’acteurs (le capitaine Brandt, supérieur des deux autres, également excellent) sur fond historique réaliste.


Nebraska
Nebraska
DVD ~ Bruce Dern
Prix : EUR 12,59

4.0 étoiles sur 5 Un film magnifique, 29 mars 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : Nebraska (DVD)
Un très beau film sur les relations des enfants avec les parents qui vieillissent, sur les mesquineries qui peuvent pourrir les relations amicales ou familiales, sur la morne et ennuyeuse vie dans les profondeurs du Middle West américain. Les personnages principaux sont très attachants, les « méchants » sont odieux, et l’histoire très vraisemblable. Le film est très émouvant, très bien joué et très bien filmé (en noir et blanc, ce qui n’est absolument pas gênant).


Ce Que Je Veux de Plus (2010) (version longue)
Ce Que Je Veux de Plus (2010) (version longue)
DVD ~ Alba Rohrwacher
Proposé par __The_Best_on_DVD__
Prix : EUR 7,99

4.0 étoiles sur 5 Un film émouvant sur le couple, 29 mars 2015
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Ce Que Je Veux de Plus (2010) (version longue) (DVD)
C’est l’histoire de deux couples dans la trentaine, bien installés dans une relation durable. La femme d’un des couples démarre une relation extraconjugale avec l’homme de l’autre couple. Ils sont tous les deux emportés, presque malgré eux, par cette passion faite de rendez-vous furtifs, de désir irrépressible, d’échanges anxieux à peine cachés de textos ou d’appels téléphoniques à des moments peu propices à la discrétion (le téléphone portable a apporté de grandes nouveautés en matière d’adultère) ! Le film traite de la fragilité des couples installés, de la façon dont chacun vit cette situation si inconfortable d’une véritable relation amoureuse extraconjugale (y compris bien entendu les conjoints « trompés »), du mensonge, des non dits, des efforts pour ne rien laisser paraître. Pas de suspens, mais un rythme plutôt lent, bien que de plus en plus tendu. J’ai vibré pour chacun des personnages, espérant que cette relation si éprouvante se termine enfin, soulageant les uns et les autres d’un poids insupportable. Je n’ai pas trouvé l’actrice qui joue le rôle principal très belle mais son charme m’a rapidement séduit et ému, elle joue magnifiquement, et son amant est aussi très émouvant et sympathique. Ne vous fiez pas à la couverture du DVD, qui est malheureusement racoleuse, car les scènes de sexe sont à peine plus qu’ébauchées, courtes et peu nombreuses, juste ce qu’il faut pour ne pas masquer le reste.


Le goût de la cerise
Le goût de la cerise
DVD ~ Homayon Ershadi
Proposé par BERSERK MEDIA
Prix : EUR 10,95

4.0 étoiles sur 5 Un très beau conte philosophique, 29 mars 2015
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le goût de la cerise (DVD)
Nous sommes en Iran à la fin du vingtième siècle. Un homme d’âge moyen veut en finir avec la vie et cherche quelqu’un pour l’aider à se suicider. C’est l’occasion pour lui de rencontrer plusieurs personnes qui réagissent chacune à sa manière face à cette demande inattendue. Le film est lent, avec des émotions contenues. Le personnage principal, presque tout le temps au volant de sa Range Rover, est attachant, et sa souffrance est palpable sous son calme apparent. Les paysages arides et le plus souvent très minéraux vont parfaitement avec l’objet du film. Un film profond avec d’excellents acteurs.


Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11-16