Profil de Lery Richard > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par Lery Richard
Classement des meilleurs critiques: 8.651
Votes utiles : 46

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
Lery Richard (France)
(VRAI NOM)   

Afficher :  
Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9
pixel
L'ARCHE DES KERGUELEN. Voyage aux îles de la désolation
L'ARCHE DES KERGUELEN. Voyage aux îles de la désolation
par Jean-Paul Kauffmann
Edition : Poche

3.0 étoiles sur 5 Un beau récit un peu austère., 26 avril 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : L'ARCHE DES KERGUELEN. Voyage aux îles de la désolation (Poche)
A près avoir lu la biographie passionnante d’Isabelle Autissier sur le « découvreur » de l’archipel Yves de Kerguelen, j’avais envie de lire le livre de Jean-Paul Kauffmann, et c’est maintenant chose faite. N’attendez pas un récit haletant, c’est une méditation sur la solitude, sur la quête personnelle de ceux qui se sont rendus, ont séjourné, ou sont morts dans l’Archipel au fil des époques. Les descriptions sont surtout des ressentis, des impressions, une approche presque spirituelle de ces îles du bout du Monde. Je n’ai pas vraiment vibré en lisant ce texte malgré tout très bien écrit. On sent que l’auteur essaye de comprendre la fascination que l’Archipel a suscitée chez ceux qui sont venus, y compris la sienne propre, et il revient tout le temps vers le découvreur maudit, Kerguelen lui-même, en essayant d’expliquer son attitude face aux deux voyages qu’il y a effectués sans même y débarquer, et à leurs conséquences sur le reste de sa vie. En fait, j’ai trouvé que le livre n’était pas assez descriptif peut-être, j’aurais aimé y trouver plus de considérations scientifiques, et en particulier naturalistes (je suis moi-même ornithologue). Enfin, j’ai particulièrement apprécié son désir d’aller aux sources littéraires des différents voyageurs passés, et les nombreuses citations qu’il en fait.


J'étais là avant
J'étais là avant
par Katherine Pancol
Edition : Poche
Prix : EUR 5,10

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
2.0 étoiles sur 5 Décousu et longuet, 26 avril 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : J'étais là avant (Poche)
Je n’ai lu que la moitié, après avoir insisté un peu, mais non, trop verbeux, pas clair, des personnages que je n’ai pas réussi à identifier, imaginaires ou non, des longueurs qui n’en finissent pas, et où il ne passe presque rien, une psychologie à deux sous ! Il n’y a pas d’émotions, pas d’humour, bref, après le magnifique « Un homme à distance », je suis déçu déçu déçu. Je vais attendre avant de retenter un Katherine Pancol.


Cortés et son double : Enquête sur une mystification
Cortés et son double : Enquête sur une mystification
par Christian Duverger
Edition : Broché
Prix : EUR 21,00

5.0 étoiles sur 5 Récit passionnant, 26 avril 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Cortés et son double : Enquête sur une mystification (Broché)
L’histoire de la conquête du Mexique par Hernan Cortès a été racontée en détails dans un manuscrit (finalement édité) très complet et de très grand qualité littéraire, et ceci du vivant même du conquistador. Cet écrit a connu des vicissitudes incroyables, et voyagé à plusieurs reprises entre l’Espagne et l’Amérique latine au cours du temps. Le livre de Christian Duverger relate son enquête pour identifier son véritable auteur et bien entendu présenter et argumenter ses conclusions.
J’ai acheté ce livre après avoir entendu une émission de radio sur le sujet. Je craignais un livre un peu austère, mais pas du tout, il se lit comme un roman. Le style est clair, les explications arrivent toujours quand il faut pour éviter les incompréhensions, et pourtant, c’est une histoire bien compliquée ! Je suis sidéré par le travail de bénédictin de l’auteur, qui semble avoir fouillé les moindres recoins du Monde concernés directement ou indirectement par l’histoire de la conquête du Mexique. Il va jusqu’à traquer les régionalismes de la langue espagnole (le castillan), les références culturelles sous-jacentes ou même les influences de la langue aztèque sur le style du manuscrit, pour identifier le ou les auteurs. Son érudition et la façon dont il l’utilise sont tout simplement stupéfiantes ! A lire absolument quand on s’intéresse à l’histoire, à la littérature, et sans doute à l’histoire de l’Amérique latine.


Trois jours chez ma mère
Trois jours chez ma mère
par François Weyergans
Edition : Poche
Prix : EUR 7,90

2.0 étoiles sur 5 A oublier, 26 avril 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Trois jours chez ma mère (Poche)
C’est le second roman de cet auteur que j’essaye de lire, je l’ai fini en diagonale après avoir lu une centaine de pages. Pour moi, c’est de la logorrhée sans intérêt, une suite de réflexions nombrilistes dans un style brouillon et haché.


Un homme à distance
Un homme à distance
par Katherine Pancol
Edition : Poche
Prix : EUR 4,60

5.0 étoiles sur 5 Magnifique, 26 avril 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Un homme à distance (Poche)
Magnifique petit roman épistolaire, acheté un peu par hasard. Beaucoup d’émotions, belle écriture directe, personnages secondaires très présents et bien « trempés », ressentis et atmosphères magnifiquement décrits. Sans oublier un suspens qui monte tout doucement. Une des plus beaux romans que j’ai lus ces dernières années.


Lucy
Lucy
par William Trevor
Edition : Broché
Prix : EUR 8,70

3.0 étoiles sur 5 Beau roman, 26 avril 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Lucy (Broché)
Un beau roman plutôt sombre, l’histoire d’une enfant d’une dizaine d’années qui ne veut pas émigrer avec ses parents, lesquels fuient – sans elle - l’Irlande de la guerre civile des années 1920, sans leur fille, qu’ils croient noyée accidentellement. Une ambiance qui m’a fait penser au Hauts de Hurlevent d’Emily Brontë, avec finalement pas tellement plus d’action. Le temps s’y écoule avec une lenteur parfois un peu agaçante, les personnages semblent presque figés dans leur fatalisme, mais restent attachants même si les émotions sont très contenues. Le style est fluide, mais il vaut mieux commencer la lecture en étant un peu informé de cette période de l’histoire de l’Irlande.


Rien ne s'oppose à la nuit - Grand prix des Lectrices de Elle 2012
Rien ne s'oppose à la nuit - Grand prix des Lectrices de Elle 2012
par Delphine Vigan (de)
Edition : Broché
Prix : EUR 19,30

4.0 étoiles sur 5 Une histoire qui secoue, 26 avril 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Rien ne s'oppose à la nuit - Grand prix des Lectrices de Elle 2012 (Broché)
C’est l’histoire, sur trois générations, d’une famille parisienne plutôt bcbg tendance bobo (même si le terme n’existait pas alors), centrée sur les années 1960 (pour simplifier). Delphine de Vigan fait partie de la troisième génération, et constitue ici en quelque sorte un génogramme détaillé et vivant, qui montre à quel point la vraie vie de cette famille de prime abord sympathique a été tue voire maquillée, aux yeux de son environnement social, comme c’est bien souvent le cas dans ce milieu social (qui est aussi le mien), et à quel point les choses douloureuses et difficile à exprimer peuvent être enfouies, entraînant parfois une terrible souffrance chez ceux qui les gardent en eux et dans les générations suivantes. Je dois avouer que j’ai été secoué en profondeur par cette lecture, que j’ai dû interrompre souvent pour la reprendre par petits bouts, comme un plat bourratif qu’il faut finir (tiens, c’est la bonne éducation qui ressort !). On ne peut pas passer sous silence le style magnifique de Delphine de Vigan, qui ne ferait pas honte à son grand-père, qui fustigeait ceux qui ne s’exprimaient pas en « bon français » !


Sacrés Français : un américain nous regarde
Sacrés Français : un américain nous regarde
par Ted Stanger
Edition : Poche
Prix : EUR 6,80

3.0 étoiles sur 5 Amusant, 26 avril 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Sacrés Français : un américain nous regarde (Poche)
Le livre date un peu puisqu’il est de 2003, mais s’il fait référence à des sujets d’actualité de cette période, il est pour l’essentiel relativement intemporel malgré tout. Cependant, si certaines réflexions sur notre mode de vie français (plutôt parisien même) sont surprenantes mais plutôt bien vues, on est souvent dans une caricature un peu outrée, voire une généralisation facile, qui ressemblent parfois à du remplissage. C’est cependant une lecture amusante et aisée.


Voyage sentimental à travers la France et l'Italie
Voyage sentimental à travers la France et l'Italie
par Laurence Sterne
Edition : Poche
Prix : EUR 5,90

3.0 étoiles sur 5 Cocasse mais parfois un peu compliqué, 26 avril 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Voyage sentimental à travers la France et l'Italie (Poche)
Il s’agit d’un récit de voyage de l’auteur britannique de « La Vie et les Opinions de Tristram Shandy, Gentleman », alors qu’il était tuberculeux et avait entrepris un voyage en France et en Italie, en partie pour se soigner en changeant d’air. Le récit est inachevé, et il s’arrête avant l’Italie, je ne sais pas pourquoi. En fait, il s’agit d’un roman un peu picaresque qui pourrait évoquer Gil Blas de Lesage ou Le roman comique de Scarron, avec des situations cocasses et des réflexions/digressions diverses sur les hommes et les femmes, les différences culturelles entre l’Angleterre et la France, etc. Le style (je ne sais pas de quand date la traduction) est parfois un peu trop métaphorique à mon goût, même si j’aime bien la langue française de l’époque, et je n’ai pas toujours compris ce qu’il voulait dire du fait de ses phrases trop peu directes, et peut-être des références culturelles que je n’ai pas (en mythologie par exemple). Cela dit, c’est un petit livre que j’ai bien aimé, avec des personnages parfois hauts en couleurs, beaucoup de « coquinerie » amoureuse, voire un érotisme sous-jacent mais haletant (voir la première rencontre féminine alors qu’il est à peine arrivé en France, avec le jeu des mains qui se touchent et semblent beaucoup promettre…).


Portnoy et son complexe
Portnoy et son complexe
par Philip Roth
Edition : Poche
Prix : EUR 7,90

Aucun internaute (sur 2) n'a trouvé ce commentaire utile :
2.0 étoiles sur 5 Soûlant, 26 avril 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Portnoy et son complexe (Poche)
Roman un peu trop nombriliste (mais évidemment, c’est le sujet), avec un débit souvent soûlant, confinant à la diarrhée verbale. Le style est parfois un peu lourd, voire compliqué. J’ai fini le roman, mais j’avais hâte d’en terminer depuis longtemps. J’ai pensé souvent à Woody Allen, mais un film n’est pas un roman, et puis Woody Allen est nettement plus drôle et plus subtil.
Remarque sur ce commentaire Remarque sur ce commentaire (1) | Permalien | Remarque la plus récente : Apr 29, 2014 2:06 AM MEST


Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9