Profil de Daniel Roche > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par Daniel Roche
Classement des meilleurs critiques: 472.535
Votes utiles : 26

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
Daniel Roche "Dany swing" (Montpellier France)
(VRAI NOM)   

Afficher :  
Page : 1
pixel
The Eminent Jay Jay Johnson Vol.2 (RVG Edition)
The Eminent Jay Jay Johnson Vol.2 (RVG Edition)
Prix : EUR 21,66

6 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 le bonheur hard bop existe, 18 septembre 2011
Ce commentaire fait référence à cette édition : The Eminent Jay Jay Johnson Vol.2 (RVG Edition) (CD)
Comme le volume 1, "The eminent Jay Jay Johnson" vol. 2 est un album qu'il faut se procurer à tout prix si le hard bop et le style Blue Note veulent dire quelque chose pour vous ! Quelle énergie, quel swing, quelle justesse dans les solos, quel équilibre des tons... Pour ces deux sessions des musiciens aussi indiscutables que Horace Silver, Winton Kelly, Charles Mingus, Hank Mobley, Paul Chambers, Kenny Clarke entourent le trombone de J.J.Johnson, excusez du peu mes chatons!
Un joueur de congas accompagne la session Kelly-Mingus et on jubile de plaisir tout en trépignant sur son tabouret :"Too marvelous for words", "Old Devil moon", "Coffee pot"..!
Ensuite vient le groupe où Silver et Mobley donne au leader la réplique sur des thèmes Be-bop simples, charmants et terriblement efficaces (que l'on écoute en boucle): "Pennies from heaven", "Daylie Double", "Portrait of Jennie", "Viscosity"...
Enfin, pour ceux qui comme moi, ont usé leur vinyle d'origine jusqu'à la couenne, on trouve dans le CD, 3 alternate take qui viennent comme des cadeaux du ciel de New York, et l'on déguste sans modération toutes les nuances des solos de ces géniaux protagonistes. Bientôt 60 ans et tout ça n'a pas pris une ride... Quel plaisir !


The Eminent Jay Jay Johnson Vol.1 (RVG Edition)
The Eminent Jay Jay Johnson Vol.1 (RVG Edition)
Prix : EUR 12,00

4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 un monument du hard bop, 18 septembre 2011
Ce commentaire fait référence à cette édition : The Eminent Jay Jay Johnson Vol.1 (RVG Edition) (CD)
"The eminent Jay Jay Johnson" est un album juste indispensable à qui aime le hard bop des années 50 et le travail superbe de Ruddy Von Gelder et Alfred Lion chez Blue Note. Le volume 1 et 2 sont d'ailleurs indissociables et se complètent en présentant 3 sessions du plus haut niveau. Dans le volume 1 la trompette magique de Clifford Brown et le ténor chaleureux de Jimmy Heath répondent au trombone de Johnson, tous portés par le délicieux John Lewis et une rythmique superbe qui n'est autre que celle du MJQ. "Capri", "Sketch", "Lover man", "Turnpike" sont de purs moments de bonheur, de justesse, de swing, d'énergie contrôlée, d'harmonie des tons et des formes... une vrai jubilation!


First Time !
First Time !
Prix : EUR 7,00

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 la quintessence du big band swing, 18 septembre 2011
Ce commentaire fait référence à cette édition : First Time ! (CD)
Quelle merveille cette rencontre ! Le Count et le Duke, deux musiciens chefs d'orchestre de style si différent, empreint d'un profond respect mutuel, qui se partagent la scène à l'occasion de cette session unique.
il faut écouter les deux big band sur chaque canal de la stéréo, celui d'Ellington à droite et Basie à gauche, la rythmique au centre. Les solistes interviennent à tour de rôle, se répondent, dialoguent, le swing est époustouflant ! Paul Gonsalves et Frank Foster sont terrifiants! Un conseil: sur "Battle royal" ou "Segue in C", Il faut se tenir si non on tombe de son siège!!!
Les balades aussi aussi sont délicieuses, "To you", "Until I met you"... Basie y égrènent ses touches du clavier sur un fond de cinq trombones, tandis que la rythmique caressante vous transporte. Enfin, grande classe, alors qu'ils vont enregistrer "Take the A train", Basie se retire et laisse Duke Ellngton jouer seul avec les deux orchestres. " Jouer sur la composition du Duke ? vous n'y pensez pas...." aurait-il dit en s'éclipsant discrètement du studio. Le disque "First Time": presque un trop plein de richesse.


PArisian Thoroughfare
PArisian Thoroughfare
Prix : EUR 8,00

3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Donald et Bobby s'en donnent à coeur joie, 7 novembre 2007
Ce commentaire fait référence à cette édition : PArisian Thoroughfare (CD)
Voilà un disque du plus pur style Hard Bop, quel bonheur!.. Une excellente musique captée en public et restituant une vrai ambiance de concert avec en plus une grande complicité entre les joueurs et le public (Donald Byrd est même pris d'un fou rire lorsqu'il introduit ses musiciens sur le morceau "Formidable") . Formidable est bien le mot pour qualifier cet album, la trompette brillante et joyeuse de Donald Byrd et le son soyeux, sensuel et hard-boper du belge Bobby Jaspar. Comme l'autre volume de la session, ce disque est un ravissement sur lequel le temps n'a aucune emprise.
Remarque sur ce commentaire Remarque sur ce commentaire (1) | Permalien | Remarque la plus récente : Nov 17, 2011 10:44 PM CET


Concert By The Sea
Concert By The Sea
Proposé par oscar12490
Prix : EUR 8,00

8 internautes sur 10 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Aussi profond que l'océan..., 1 novembre 2007
Ce commentaire fait référence à cette édition : Concert By The Sea (CD)
Oui, je suis entièrement d'accord avec les commentaires précedents, Concert by the Sea est une pure merveille d'énergie, de transparence et de swing. Garner y est en pleine forme, inventif, efficace, libre comme un goéland et heureux comme un poisson dans l'eau derrière son Steinway.
Ce disque est pour moi à emporter sur une île déserte. il est si beau que j'ai affiché la pochette dans ma salle de bain !


Byrd in Paris (Coll. Jazz in Paris)
Byrd in Paris (Coll. Jazz in Paris)
Prix : EUR 6,49

4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Du meilleur à Paris, 1 novembre 2007
Ce commentaire fait référence à cette édition : Byrd in Paris (Coll. Jazz in Paris) (CD)
je connais ce disque (et son autre volume) depuis fort longtemps car ma grande soeur avait acheté le vinyl original dès sa sortie dans les années soixante. C'est une vrai ambiance de concert avec en plus une grande complicité entre les joueurs et le public, quel bonheur, des standart du bebop que l'on peut redecouvrir à chaque écoute, la trompette brillante et joyeuse de Donald Byrd et le son soyeux, sensuel et hard-boper du belge Bobby Jaspar. Ce disque est un ravissement sur lequel le temps n'a aucune emprise.


Page : 1