Profil de Johan Rivalland > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par Johan Rivalland
Classement des meilleurs critiques: 68
Votes utiles : 7617

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
Johan Rivalland (LEVALLOIS-PERRET France)
(TOP 100 COMMENTATEURS)    (VRAI NOM)   

Afficher :  
Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11-20
pixel
Chère madame ma grand-mère
Chère madame ma grand-mère
par Elisabeth Brami
Edition : Poche
Prix : EUR 5,00

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Original, 23 avril 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : Chère madame ma grand-mère (Poche)
La couverture de ce livre m'a attiré, le titre, à son tour, intrigué. Après lecture de la présentation au dos, comment passer à côté ?
L'idée du roman épistolaire, destiné aux enfants, est tout à fait originale. Et plaisante.
Une fois la lecture entreprise, cela se confirme : l'histoire est captivante. On brûle de savoir quelle sera la réponse à chacune des lettres entre cette jeune fille et celle qu'elle présume être sa grand-mère. Chaque lettre est potentiellement la dernière. Comment retenir l'autre, l'encourager à répondre ? Très intéressant dans le style comme dans le contenu.
Avec beaucoup de finesse, de sens de la psychologie et de tendresse, malgré la difficulté de la situation, bien délicate.
Un roman subtil, qui devrait plaire à vos enfants, s'ils sont lecteurs et aiment à découvrir de la nouveauté.
Un bel écrit, des illustrations sobres mais agréables.
Remarque sur ce commentaire Remarques sur ce commentaire (2) | Permalien | Remarque la plus récente : Apr 25, 2015 5:10 PM MEST


Cendrillon
Cendrillon
Prix : EUR 16,99

1 internaute sur 2 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Très réussi, 23 avril 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : Cendrillon (DVD)
Je n'avais aucune intention d'aller voir ce film. Les circonstances m'y ont mené et il est heureux.
De manière générale, en effet, je me méfie des contes de notre enfance portés à l'écran, craignant qu'ils ne soient dévoyés. Ce fut d'ailleurs bien le cas pour certains (La Belle et la Bête, pour le dernier d'entre-eux, vu à la télévision).

Ici, il n'en est rien et bien au contraire. Heureuse surprise.
Je dirais même, chose exceptionnelle, que j'ai trouvé cette réalisation meilleure que le conte tel que je le connaissais (mais lit-on toujours l'original ?).
J'y ai mieux perçu la situation, la psychologie des personnages, leurs motivations profondes, leurs blessures secrètes, leur amour (j'ai été particulièrement sensible, il va sans dire, à celle entre le père et sa fille), les subtilités de cette histoire que j'avais peut-être plus considérée au premier degré auparavant.
On (je) y apprend même l'origine du nom "Cendrillon".

Chaque personnage trouve bien sa place, son identité, son contexte fédérateur. La marâtre (le terme est utilisé à dessein, de manière adéquate et dans son double sens) est mieux comprise dans ses motivations et sa méchanceté, ses deux filles futiles et ridicules (pour lesquelles je craignais le pire) n'apparaissent pas exagérément stéréotypées, comme c'aurait pu être le cas, la mère, le père, le prince et le roi (avec les contraintes qui sont les leurs) jouent un rôle important, de même que l'intendant du roi.

Tout concoure à ce que ce soit une réussite : les personnages, mais aussi les décors fabuleux, les couleurs, les robes, sans oublier le plus important : une certaine sobriété et un rythme mesuré. On n'est pas dans l'excès ou la grandiloquence. On conserve bien ainsi la part du rêve et on cherche pas, ici, à dénaturer l'oeuvre à renforts d'effets spéciaux (même s'il y en a, et très réussis).

Le tout donne un film plein d'élégance et respectant bien la féerie telle qu'on peut la concevoir ou la rêver.


Vtech - 170505 - Animal Interactif - Kidipet Tik Tak Friend - Dalmatien
Vtech - 170505 - Animal Interactif - Kidipet Tik Tak Friend - Dalmatien
Prix : EUR 21,99

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Très bien conçu et très amusant, 21 avril 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : Vtech - 170505 - Animal Interactif - Kidipet Tik Tak Friend - Dalmatien (Jouet)
Commentaire d'un membre du Club des Testeurs Amazon (De quoi s'agit-il?)
Excellente idée que cette nouvelle forme de Tamagotchi en forme de montre, qui assure les deux fonctions :

- donner l’heure (mais aussi chronométrer ou jouer le rôle de compte à rebours avec un sablier, par exemple réglé sur 3 minutes pour encourager à se laver les dents, ou encore de réveil-matin).
Avec 20 cadrans différents, soit 20 manières différentes d’afficher l’heure, que ce soit en numérique ou en analogique (avec les aiguilles d’une montre). Un choix intéressant et qui permet de changer d’affichage au gré de ses humeurs,

- et permettre de s’occuper de manière très ludique d’un petit chien, à l’aide de multiples fonctions évolutives : le nourrir, prendre soin de lui, l’éduquer, l’emmener en promenade, jouer avec lui, lui faire faire des tours amusants, ou encore le faire partir en voyage (lorsqu’on passe un niveau pour récompenser le fait de s’être bien occupé de lui) et recevoir des photos de ses vacances.
A chaque changement de niveau, de nouvelles possibilités apparaissent (accès à de nouveaux jeux, nouveaux voyages, …).

Certes, les situations ne sont pas toujours très réalistes (voyage dans l’espace, lecture d’un journal, jeux videos, etc.). Mais cela n’a pas grande importance. Cela permet simplement d’offrir de nouvelles perspectives à l’enfant d’explorer de nouvelles possibilités et éviter de se lasser trop vite.

Au total, un petit gadget bien plaisant et pas très cher, qui servira, au pire, de montre au bout d’un moment (les enfants se lassant bien évidemment très vite de ce type d’objet, comme toujours, ce qui est bien normal et compréhensible) et pourra toujours être redécouvert avec plaisir quelques mois ou années après.
Très sympathique, donc, et qui ravira à coup sûr vos enfants.


Le Puits
Le Puits
par Iván Repila
Edition : Broché
Prix : EUR 11,00

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Puits sans fond, 5 avril 2015
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le Puits (Broché)
Etrange roman que Le puits.
Partant d’une excellente idée, il s’en faut partir avec un esprit sain et un moral d’acier.
Dure sera la chute.

Une fois au fond (je m’y suis plongé corps et âme), il faut puiser dans ses réserves, prendre ses appuis et puis, sans prendre le temps d’aller chercher son épuisette, se livrer entièrement à cette lecture épuisante, observant la détresse montante du Grand et du puiné. Jusqu’à l’indicible et l’écoeurement.
Un roman puissant.

Toutefois, Zoé Valdès, dans sa préface me semble y aller un peu fort en comparant ce roman à ceux de Jules Verne, Alain Fournier ou Antoine de Saint-Exupéry.
Et, au-delà de la force de ce qui est exprimé, je reprocherais à l’auteur de placer ses personnages, en particulier le plus jeune, dans un degré de connaissance, de réflexion et de philosophie de la vie qui ne me semble pas à portée d’un enfant.

Pour le reste, au-delà des caractéristiques artistiques et du talent de l’auteur, que l’on peut reconnaître, je ne m’y suis pas pleinement retrouvé dans ce roman. J’attendais autre chose, plus simple, moins étrange par moments.
Dans un genre différent, mais dès le début de la lecture j'y ai repensé,un certain parallèle pouvant être établi d'une certaine manière, du moins j'ai eu le sentiment d'en retrouver quelques sensations, j'ai préféré Une partie de chasse d'Agnès Desarthe, simple et sombre également, mais moins abstrait.
Ce roman a cependant le mérite d’exister et de nous faire vivre le cauchemar de cette prison, avec toutes les horreurs que cela implique et que, hélas, beaucoup vivent ou ont vécu ici ou là, sans même être tombés dans un puits et sans que l’on pense toujours à eux.
Remarque sur ce commentaire Remarque sur ce commentaire (1) | Permalien | Remarque la plus récente : Apr 9, 2015 3:07 PM MEST


Divergente 2 : L'insurrection
Divergente 2 : L'insurrection
DVD ~ Ansel Elgort
Prix : EUR 17,99

5 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Extra, 5 avril 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : Divergente 2 : L'insurrection (DVD)
Je suis un inconditionnel de Divergente et n'avais pas vraiment de doute,après avoir vu le premier volet, que celui-ci serait à la hauteur lui aussi. Et, de mon point de vue, il l'est.
Certes, un film est rarement à la hauteur d'un livre lorsque celui-ci le précède. Et, ici comme ailleurs, le livre est, à mon sens et par nature, supérieur au film. On y exprime bien plus de choses, de pensées intérieures, de sentiments, que l'on ne peut voir à l'écran.
Cependant, sachant cela, le film me paraît très réussi. J'y retrouve bien l'atmosphère que j'ai connue à la lecture du livre, les effets spéciaux sont remarquables et l'ensemble est rythmé.
Le personnage principal, Tris, y apparaît sans doute moins fragile et pleine de doutes que dans le livre (une fois de plus, parce qu'il manque forcément toutes les pensées intérieures et la psychologie profonde des personnages ; on pourrait d'ailleurs en dire autant du personnage de Tobias, qui passe plus nettement au second plan), mais je crois savoir que c'est justement ce qui avait déplu à certains lecteurs (d'après mon souvenir de quelques critiques du tome 2 lues sur amazon peu après la sortie du livre), ce que je ne partageais pas.

Juste un conseil : que ceux qui s'apprêtent à visionner ce deuxième volet revoient, si possible le premier ou, au moins, tâchent de se remémorer au maximum, de quelque façon que ce soit, ses principaux éléments, afin d'éviter d'être perdu dans les noms des personnages ou les événements les plus importants, entre autres.
Pour le reste, je vous laisse savourer cette histoire passionnante, en espérant que cela vous plaira autant que ça m'a plu.


Divergente 2 : L'insurrection
Divergente 2 : L'insurrection
par Veronica Roth
Edition : Broché
Prix : EUR 16,90

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 A la hauteur du premier tome, 5 avril 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : Divergente 2 : L'insurrection (Broché)
J'avais été véritablement impressionné par le talent et la maturité de la jeune auteur en lisant le tome 1. Je le demeure en découvrant cette suite.
Une intrigue à la hauteur du premier tome, menée tambour battant, avec un sens de la manière de savoir captiver le lecteur de bout en bout, de sorte qu'il n'a envie de lâcher le livre à aucun moment, et une acuité particulière dans la manière de décrire la psychologie du personnage principal et de sa perception des autres ; c'est absolument impressionnant.

Une suite qui ne déçoit pas, loin de là. Le tome 1 était déjà très fort ; ici, on a l'impression d'une montée en puissance et on se laisse surprendre par les découvertes que l'on fait au fur et à mesure du déroulement de l'intrigue, les rebondissements ou surprises qui ont lieu jusqu'au bout, annonçant déjà le tome 3, qui devrait prendre encore une autre dimension, un tournant par rapport à ce qui s'est déroulé jusque-là.
Bref, je ne dévoile rien ici, mais exprime clairement le sentiment que ce tome 2 ne devrait en aucun cas décevoir ceux qui ont aimé le premier. Allez-y, foncez, c'est un délice !


Les deux Charlotte: Charlotte Corday et Charlotte Robespierre
Les deux Charlotte: Charlotte Corday et Charlotte Robespierre
Prix : EUR 6,99

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 Rencontre imaginaire, 1 avril 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les deux Charlotte: Charlotte Corday et Charlotte Robespierre (Format Kindle)
Jean-Paul Rosart, l'auteur de cette pièce, imagine une situation où Charlotte Corday et Charlotte Robespierre, "les deux Charlotte", se seraient rencontrées, la veille de l'assassinat de Marat par la première.

Le contexte est celui de la période de la Révolution où les Girondins, jugés "trop tièdes et modérés" envers la Révolution, sont décrétés hors la loi depuis un mois et sont "éliminés" (en prison, en attendant d'être jugés, pour une grande partie d'entre-eux), en tant "qu'ennemis de la Révolution".
Charlotte Corday, partie de Caen, se rend à Paris dans l'intention bien ferme d'assassiner un homme, Marat, "pour en sauver cent mille".
L'aboutissement d'une courte vie destinée à prendre fin bien jeune, pour cette descendante de Corneille, sans doute imprégnée de l'esprit de certains des personnages de son aïeul.

L'occasion, à travers ce dialogue, d'apprendre sur la vie respective des deux femmes (on se référera, à ce sujet, et en ce qui concerne la première, à l'excellent ouvrage d'Hélène Maurice-Kerymer "Le roman de Charlotte Corday").
Elles ont en commun, notamment, d'avoir perdu leur mère très jeune, ainsi qu'une petite soeur (entre autres).
Pour le reste, tout les oppose, a priori. L'une veut abattre la tyrannie et exècre la dictature ; l'autre juge cette dernière nécessaire, la "fermeté" seule, plutôt que les discours, étant compatible avec l'esprit de la révolution.
Du moins à première vue, car l'auteur entend justement imaginer ce qui aurait pu, d'une certaine manière les rapprocher, dans leur itinéraire de femmes de l'époque.

Une pièce intéressante, donc, d'autant que basée sur une bonne connaissance des deux personnages. Cependant, il me semble invraisemblable que cette jeune femme si courageuse et déterminée qu'est Charlotte Corday eût pu se confier ainsi un seul instant, non seulement à une inconnue rencontrée par hasard sur un banc de jardin public, mais qui plus est à la soeur du terrible Robespierre, au risque de faire échouer ses plans.
Ainsi, page 31, interrompant brusquement Charlotte Robespierre, à propos du sort réservé aux Girondins : "Non, il est peut-être encore temps de l'empêcher ! Il faut commencer par tuer celui qui est à l'origine des calomnies et des accusations de trahison et commerce avec l'ennemi portées contre eux (...)". Plus loin : "(...) Il faut tuer Marat" (l'ami du peuple). Absurde, à mon sens. Comment aurait-elle pu faire preuve d'une telle imprudence, la veille de l'acte qui lui importait tant, elle qui était si déterminée ?

Même si je juge cette situation très peu crédible et un peu légère, en particulier dans ce contexte de Terreur, je n'en salue pas moins l'hommage ainsi rendu par l'auteur aux deux Charlotte, qui a le mérite, à travers ce dialogue, de tenter de retranscrire les pensées que l'une et l'autre auraient pu exprimer au cours d'un dialogue sincère.


Des monstres et des héros
Des monstres et des héros
par Hélène Kérillis
Edition : Poche

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Mythes au logis, 23 mars 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : Des monstres et des héros (Poche)
Rien de tel que de retrouver, chez soi confortablement installé au sein de son logis, ces mythes qui ont fondé la culture gréco-romaine.
Après les dieux, place aux légendes autour de la thématique des monstres. Toujours sous la plume et les illustrations du duo Hélène Kerillis et Gabriel Rebufello.
De quoi approfondir sa culture lorsqu'on a entre 9 et 12 ans (selon l'éditeur).

Au menu (alléchant), des épisodes aussi célèbres que : Héraclès et l'hydre de Lerne, Thésée contre le Minotaure, Bellérophon contre la chimère, Jason et la Toison d'or, Oedipe face au Sphinx, Persée et la tête de Méduse, Ulysse contre le Cyclope.
De quoi donner des repères, face à des choses dont on entendra certainement parler un jour ou certains noms évocateurs (et, rassurez-vous, il n'est jamais trop tard : on peut encore découvrir ou redécouvrir à tout âge), tout en prenant du plaisir.
Alors, qu'attendez-vous ?


Des dieux et des héros
Des dieux et des héros
par Hélène Kérillis
Edition : Poche
Prix : EUR 4,90

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 La culture en s'amusant, 23 mars 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : Des dieux et des héros (Poche)
Passionnant petit volume, qui ravira les enfants à souhait.
Sept légendes parmi les plus connues : L'or de Midas, L'enlèvement d'Europe, Prométhée et la création des hommes, Orphée aux Enfers, Phaéton et le char du Soleil, la disparition de Perséphone, La trop belle Psyché.

L'occasion pour les jeunes lecteurs (9-12 ans, propose l'éditeur) de découvrir la mythologie grecque, ou pour leurs parents, si c'est eux qui leur lisent (enfants plus jeunes y compris, dans ce cas) de redécouvrir (ou même parfois simplement découvrir) des histoires qui ont fait partie de l'histoire de la Grèce puis de la Rome antique et s'intègrent toujours à notre culture contemporaine.
Remarque sur ce commentaire Remarque sur ce commentaire (1) | Permalien | Remarque la plus récente : Apr 25, 2015 5:15 PM MEST


Le Boulanger, la Boulangère et le Petit Mitron
Le Boulanger, la Boulangère et le Petit Mitron
par Jean Anouilh
Edition : Broché
Prix : EUR 8,50

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Une pièce assez dure et originale, 11 mars 2015
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le Boulanger, la Boulangère et le Petit Mitron (Broché)
Le titre de la pièce fait référence à la célèbre phrase scandée à l'occasion de la marche des femmes des faubourgs en octobre 1789, venues chercher la famille royale à Versailles pour la ramener à Paris. Situation qui alimente ici certains des cauchemars du personnage de Toto, lorsqu'il ne se retrouve pas au temps du Far West et des attaques d'Indiens.
Un enfant, de même que sa soeur, quelque peu perturbé par les disputes sempiternelles de ses parents. La situation malheureusement classique, et traditionnelle dans les pièces de Jean Anouilh, du couple à la dérive qui, après les premiers temps de l'amour (qui durent environ deux ans, comme le relève l'un des personnages à un moment, élément semble-t-il confirmé par les études scientifiques récentes), a perdu progressivement l'élan qui le maintenait dans l'état de grâce.

Tous deux sont un peu perdus. L'un trompe sa femme avec les différentes bonnes qui se succèdent au service de cette famille bourgeoise (situation, là encore, très classique chez Anouilh) et rêve éveillé de la jeune femme pure qui pourrait s'offrir à lui, faisant fi de son âge, accomplissant ses rêves les plus fous et son besoin de retrouver la pureté originelle de l'amour ; l'autre (l'épouse), oubliant tous les moments heureux qu'elle a passés avec son mari aux premiers temps de l'amour, est pleine de nostalgie, d'amertume et de regrets sur ce que sa vie aurait pu être si elle avait pris un autre chemin, choisi un autre mari. Situations dont elle rêve elle aussi éveillée. Mais elle se veut en même temps fidèle, par pur sens du devoir, même si elle est devenue revêche.
Extrait :

Elodie : Oui. Moi ! Moi ! Pour les dernières années de jeunesse qui me restent, je n'ai pas droit à un peu de bonheur, moi ?
Adolphe : Si. Comme tout le monde.
Elodie : Alors il faut que ce soit de moi dont tu t'occupes, pas des autres ! J'ai trop longtemps pensé aux autres. Je veux qu'on pense à moi, maintenant, rien qu'à moi ! Je veux être enfin une femme adulée, comblée, choyée, une femme qui voyage en sleeping, avec des valises de luxe ! Je veux voir les Pyramides, Venise, le Grand Canal, Naples ou mourir ! Je veux descendre le grand escalier de l'Opéra à un gala où il y aura le Président de la République, être plus belle et qu'on se retourne sur moi. Sur moi ! Sur moi ! Sur moi !
Adolphe crie, exaspéré : Sur toi ! Sur toi ! Sur toi ! Tu ne sais plus dire que ce mot : moi !
Elodie : Oui, moi ! Un peu à moi ! J'ai assez torché TES enfants, grondé TES bonnes, compté TES sous ! Maintenant je ne veux plus penser qu'à moi !

Situation caractéristique et relativement intemporelle (qui rappellera peut-être des choses à certains).
Et les enfants, dans tout cela, qui subissent la situation, prennent la situation de plein fouet...

Mêlant rêve et réalité, situations cocasses ou plus dramatiques, Jean Anouilh parvient à faire vivre avec une certaine vérité, mais aussi par moments une certaine dureté, cette situation relativement inextricable, qui entraîne chacun dans ses retranchements, sa part de rêve et de mélancolie.
Une vision sombre, mais assez réaliste de ce que la vie réserve à beaucoup. Une pièce un peu folle et qui réserve bien des surprises, à l'image de la situation.


Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11-20